Rechercher Annuler

Amazon : ce livre de SF vous était vendu grâce à un mensonge honteux

De Tiphaine Elsener - Posté le 7 décembre 2021 à 11h18 dans Insolite

À l'approche des fêtes de fin d'année, la recherche de cadeaux s'intensifie, et certains acheteurs sont prêts à tout pour recevoir leurs produits avant le 25 décembre. Il faut cependant se méfier de certaines plateformes, et sur Amazon, il convient de faire attention à certains produits en particulier. Nous faisons le point sur une arnaque qui touche de plus en plus d'acheteurs, et notamment en cette période de Noël.

Une arnaque bien ficelée

John C. Boland errait au sein de la librairie Amazon quand il a vu son propre livre de science-fiction Hominid (paru en 2011) en vente à des prix vertigineux (alors que le prix de son livre est initialement fixé à 15 dollars).

Hominid était en vente à 907 $ (805 euros) chez Sandy Dunes Surplus, à 930 $ (825 euros) chez Rocky Mountain Books et à 987 $ (876 euros) chez Open Range Media, comme le révèle le New York Times, dans un article paru le 3 décembre dernier. Et si ses livres se vendaient à des prix aussi exorbitants, c'est parce que les revendeurs marquaient que le livre avait été publié en 1602, soit 409 ans avant que John C. Boland ne le publie réellement.

M. Boland s'est ainsi retrouvé désarmé, lui qui vend des livres sur Amazon depuis 2009. Habituellement, l'écrivain laissait le libraire s'occuper de tout. En constatant cette arnaque, M. Boland a intenté un procès à Amazon à la fin du mois d'août. Il affirme dans son procès qu'Amazon a laissé Sandy Dunes et d'autres vendeurs de sa plateforme proposer des copies de son livre pour des montants ridicules.

un procès complexe

Le procès, intenté devant un tribunal fédéral du Maryland, donne un aperçu de la domination d'Amazon, et peut-être aussi... de sa vulnérabilité. Jane Friedman, consultante dans le secteur de l'édition, a déclaré pour le compte du New York Times :

Amazon a commencé comme une librairie, mais c'est maintenant une place de marché dans lequel n'importe quel vendeur peut mettre ses produits. Le résultat est que l'expérience d'achat s'est vraiment dégradée au fil du temps.

De son côté, Amazon a nié toutes les allégations de M. Boland devant le tribunal, tout en affirmant tenter de mener une enquête en interne, pour comprendre ce qu'il s'est réellement passé. Un communiqué de la plateforme indique ainsi :

Nous n'autorisons pas l'activité observée par M. Boland et nous travaillons à la corriger. Il semble que seul un petit nombre de ces livres ait été vendu par des vendeurs tiers dans notre boutique, et nous n'avons aucune preuve que l'un d'entre eux était contrefait. Nous enquêtons sur la façon dont cela s'est produit.

M. Boland ne compte cependant pas sur le fait que Amazon s'en sorte sans aucune conséquence. En effet, ce dernier a pris l'utilisation abusive de son nom à titre personnel. Il explique :

Lorsqu'un vendeur prétend avoir une édition de 1602 qu'il demande près de 1 000 dollars, il me diffame en laissant entendre que le livre existait avant que je l'écrive - c'est-à-dire que je suis un plagiaire.

Dans les faits, et même après que M. Boland ait informé la plateforme de cette pratique, ce n'est qu'après son dépôt de sa plainte qu'Amazon a commencé à retirer les copies vendues à des prix exorbitants

Une arnaque qui touche de nombreux livres en réalité

Il faut dire que les prix extraordinaires donnés pour des livres ordinaires sont des arnaques bien connues sur la plateforme. Cependant, l'antidatation de titres pour obtenir un avantage commercial semble être un nouveau phénomène, et il est assez inquiétant, quand on sait que Amazon est une des plaques tournantes de la vente de livres à l'international. Jeff Bezos avait évoqué les pratiques des revendeurs peu scrupuleux en 2019, et avait alors affirmé que ces derniers pouvaient facilement empocher dans les 90 000 dollars par an, grâce à une arnaque de ce type sur la plateforme.

Oui, ce type d'arnaques paie bien, du moins pendant un certain temps. Tout, en effet, ne reste pas impuni. Récemment, le bureau du procureur américain du district ouest du Michigan a annoncé des arrestations dans le cadre d'une affaire liée au programme de location de manuels scolaires. Geoffrey Mark Hays Talsma a par exemple été accusé d'avoir vendu sur la plateforme de nombreux manuels scolaires de location, alors qu'il aurait dû les rendre. Là encore, les prix avaient été fortement gonflés.

Si vous voulez acheter des livres sur les plateformes, faites attention à plusieurs éléments

Si vous tenez absolument à acheter des livres sur Amazon ou d'autres plateformes en ligne (et que vous n'avez pas accès, par exemple, à une librairie à proximité), nous vous conseillons de vous renseigner sur la date de publication d'origine, pour voir si cette dernière coïncide avec ce qui est écrit sur votre premier site. N'hésitez pas aussi à comparer les prix des ouvrages. Certains sites comme La Chasse aux livres vous permet de comparer les prix des ouvrages sur différentes plateformes.

Cela peut être utile non seulement pour trouver ce que vous cherchez au meilleur prix, mais aussi pour être certain que vous n'êtes pas victimes d'une arnaque en ligne. Et vous, avez-vous déjà été confronté à une arnaque de la sorte sur la plateforme Amazon ? Si oui, n'hésitez pas à en témoigner via notre espace commentaires ! Et si vous voulez des idées de cadeaux inutiles mais drôles à offrir pour Noël, vous pouvez consulter notre précédent article à ce sujet.

Une erreur ?

Mots-Clés : AmazonlivresarnaquesmensongenoelattentioncadeauxJohn C. BolandHominidsfscience-fiction

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Gargasse, il y a 7 mois :

Quand t'es auteur et que tu vois tes bouquins être vendus 30 fois plus chers et que toi tu touches rien, tu dois tellement avoir le seum.

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 7 mois (en réponse à Gargasse):

Le problème c'est surtout que ton nom est entaché, à la limite perdre un peu d'argent c'est rien à côté

Répondre à ce commentaire

Par X, il y a 7 mois :

J'ai encore claqué 100 balles sur Amazon récemment... et avec le sourire.

Service parfait. Produit moins cher, livraison rapide et gratuite.

Le magasin du coin était soit trop cher (de beaucoup), soit dans l'impossibilité de me fournir la référence.

Bye bye les magasins physiques !

Répondre à ce commentaire

Par Merx, il y a 6 mois :

En même temps quel genre de pigeon achète un livre qu'il ne connaît pas 900 euros...faut vraiment avoir un soucis sérieux...

Répondre à ce commentaire

Par Jeyaim, il y a 6 mois :

Pareil pour le livre « Gone » Tome 1 affiché a 60€ sur Google mais en réalité entre 0.90/5€ (bien sûr d’occasion) … coup dur pour M.G

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.