La NASA annonce enfin comment elle veut envoyer des humains sur Mars pour toujours !

De Dan Auteur - Posté le 13 octobre 2015 à 11h33 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

La NASA vient de publier un rapport de 36 pages dans lequel elle explique de quelle façon elle a l’intention d’envoyer des humains sur Mars. Elle passe en revue la technologie et les infrastructures qui seront nécessaires pour que les missions vers Mars deviennent une réalité dans les décennies à venir. L’objectif de la NASA est de devenir "indépendant de la Terre", c’est-à-dire que les humains seront envoyés sur la planète Mars pour y habiter et pas uniquement pour faire des allers-retours ! Le film The Martian pourrait être plus prémonitoire qu'on ne le pense. 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Direction Mars en trois étapes !

Pour effectuer ce voyage vers la planète rouge, la NASA prévoit de le faire en suivant trois étapes. La première, baptisée "Earth Reliant" (que vous pouvez traduire par "Relié à la Terre") sera axée sur la recherche à bord de la station spatiale internationale (ISS). Les scientifiques effectueront des tests technologiques comme des essais d’imprimantes 3D ou des systèmes nécessaires à la vie, utiles pour les éventuelles missions vers Mars. Par exemple, actuellement, l’astronaute Scott Kelly et le cosmonaute Mikhaïl Kornienko sont sur le point de finir la première année dans l’espace dans la station ISS. Une expérience essentielle pour évaluer les risques lors des longs trajets vers Mars.

mars

La seconde étape, "Proving Ground", permettra de tester plusieurs composants au-delà de l’orbite terrestre. La NASA construit actuellement une fusée Space Lunch System capable d’envoyer les humains vers la planète rouge et le vaisseau Orion, que les astronautes devront lancer pour pouvoir rentrer sur Terre. Les deux systèmes seront testés d’ici la fin de la décennie.

Enfin, la dernière étape, intitulée "Independant Earth", est planifiée par la NASA dans les années 2030. L’agence spatiale pense envoyer les premiers hommes en orbite martienne sur les lunes Phobos ou Deimos avant de pouvoir fouler le sol martien.

Un effort de collaboration internationale

mars

Le rapport publié par la NASA insiste sur l’importance d’une collaboration internationale pour mener à bien les missions vers Mars. L’Agence Spatiale Européenne est déjà impliquée dans ce projet, puisque c’est elle qui est en charge de la construction du module de service (la partie servant à la propulsion) du vaisseau Orion. Mais d’autres pays tels que la Russie, le Japon ou l’Inde pourraient se joindre à cet effort.

Les objectifs de ce programme ne seront atteints qu’en fonction du financement qu’obtient la NASA. Pour le moment, l’agence dispose d’un budget annuel de 4 milliards de dollars pour développer les voyages vers Mars. Mais avec la mise à la retraite de l’ISS d’ici les dix prochaines années, la NASA pourrait bénéficier d’un budget supplémentaire pour l’exploration martienne.

Avec la construction de la SLS et d’Orion ainsi que les recherches entreprises sur les vols spatiaux humains à long terme ou sur les combinaisons spatiales, la NASA montre clairement que son objectif est la planète rouge !

Une erreur ?

Mots-Clés : humains sur marsNASAMars

Source(s) : IFL science

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (42)

Par jeanLucasec, il y a 4 ans :

Ils vont vraiment le faire ces cons !

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans (en réponse à jeanLucasec):

c'est sur que métro boulot dodo sans même savoir que la terre tourne autour du soleil c'est mieux n'est ce pas ?

Répondre à ce commentaire

Par Flowax, il y a 4 ans (en réponse à thor):

Tu t'emballes là non ? x)

Répondre à ce commentaire

Par Dr Albert Hoffstein, il y a 4 ans (en réponse à jeanLucasec):

Bah j'espère bien qu'ils sont assez "con" que pour le tenter ^^
j'aurais tellement rêvé de voir les premier les premiers pas de l'homme sur la lune, malheureusement je suis né 15 ans trop tard, au moins peut être profité de ceux sur mars :D

Bon après ça doit encore être mieux de pouvoir participer réellement à l'expédition, mais je doute en avoir les capacités physique :p

Répondre à ce commentaire

Par Redsnakk, il y a 4 ans (en réponse à Dr Albert Hoffstein):

C'con, la campagne de recrutement de la nasa ( c'pas vraiment une "campagne" hein ? tu me comprendras) c'étais il y a 1,5-2 ans (?)
Tout le monde pouvais postuler, avec une préférence pour tout ce qui est orphelin et sans famille. ^,^

Répondre à ce commentaire

Par Dr Albert Hoffstein, il y a 4 ans (en réponse à Redsnakk):

oui pis j'imagine que c'est aussi avec une préférence pour les non fumeur et les personne qui ne sont pas trop limite avec l'alcool, donc ça passerais pas ^^

Répondre à ce commentaire

Par Maxime , il y a 4 ans (en réponse à jeanLucasec):

Faudrait peux être qu'ils commencent par aller sur la lune

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans (en réponse à Maxime ):

ca c'est fait mon petit, et a 6 reprise.

Répondre à ce commentaire

Par LordB3Z, il y a 4 ans :

Ca coûterait moins chers d'envoyer des humains sur la lune

Répondre à ce commentaire

Par Dr Albert Hoffstein, il y a 4 ans (en réponse à LordB3Z):

oui mais tu veux faire quoi sur la lune ??
Premièrement il n'y a quasi pas d'atmoshère, donc pour arriver peut être un jour à la terraformer, tu devrais commencer par en créer une.
Ensuite la lune je pense qu'il on étudié assez d'échantillons de cailloux que pour savoir qu'on ne peux rien en tirer, alors que mars c'est différent :)

Répondre à ce commentaire

Par Unchinois, il y a 4 ans (en réponse à Dr Albert Hoffstein):

La gravité de la Lune est bien trop faible pour retenir la moindre atmosphère.
L'absence de champs magnétique laisserai le vent solaire emporté toutes formes d'atmosphère.
La vitesse de rotation de 30 jours ferait passer la base lunaire 30 jours dans le noir et 30 jours au soleil.

CEPENDANT la lune est relativement intéressante a cause de ses réserves de Tritium que l'on pourra utilisé pour la fusion nucléaire, très abondante sur la Lune, et pas sur la Terre.

On ne pourra certes pas vivre en surface, mais une base lunaire d'extraction de matière première est tout a fait envisageable.

Répondre à ce commentaire

Par Castiel, il y a 4 ans :

comment ils vont faire pour l'eau?
en fait les gens vont aller sur mars pour vivre dans une sorte de prison.
car j'imagine que la vie va etre regulée et controlée la haut.
ça donne pas du tout envie

Répondre à ce commentaire

Par Mecha, il y a 4 ans (en réponse à Castiel):

Ben après l’annone de la nasa qui affirmé avoir trouvé des trace d'eau liquide sur mars, perso je mie attendait un peu à se qui essaye d'envoyer des gens là bas.
Mais pour moi le problème sa va être le transport.

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans (en réponse à Castiel):

Comme pour l'ISS, des quantité d'eau limité pour les 6-7 personnes, de l'eau que l'on recycle un maximum.

De plus, ce qui est une idée génial, c'est d'envoyé 2 missions automatisé d'abord. Un module habitat avec une quantité d'eau calculer pour le temps de vie sur Mars. Un deuxième module qui servira de module de départ sur Mars, avec la quantité d'eau pour le voyage de retour.
Et enfin, le vol habité avec sa propre quantité d'eau qui fait le voyage aller.
Les modules déjà sur place peuvent même transformer les ressources de Mars en carburant pour le voyage de retour.
Mars semi-direct. L'idée était génial !

Maintenant pour garder une présence permanente humaine sur Mars, il faut une organisation très précise.

Tout est une question d'organisation.
Si l'occident tout entier5usa, canada, europe, australie et new zelande (culturellement parlant) s'y met avec la chine et le japon... On sera sur Mars bien avant 2030.

Répondre à ce commentaire

Par Unchinois, il y a 4 ans (en réponse à thor):

Problème : depuis 2011 la collaboration avec la Chine et la Nasa a été interdite par le congrès américain.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 4 ans (en réponse à thor):

Ça n'a pas l'air comme ça mais le recyclage, c'est aussi une question de durée.

Par exemple, désodoriser l'air (les astronautes puent des pieds comme tout le monde), c'est pas la même difficulté selon que tu peux compter sur une appro régulière en désodorisant ou que tu es supposé te débrouiller tout seul.

Idem pour la flotte, qui finit par se "charger" en hormones et en virus.

Répondre à ce commentaire

Par The Martian, il y a 4 ans (en réponse à Castiel):

Purée des commentaires positifs, enthousiastes et non hostiles à une mission spatiale vers Mars, pour une fois, ça fait plaisir!

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans (en réponse à The Martian):

et moi donc !

Il y a quelques années, il y a eu un sondage aux usa pour une mission habité vers mars. je ne me rappel plus des chiffres exact mais la grande majorité était POUR.

Répondre à ce commentaire

Par Unchinois, il y a 4 ans (en réponse à Castiel):

Ils ont trouvé de l'eau en quantité assez importante dans le sol martiens.
Enfin "importante" -> jusqu'à 2% d'eau.

Ce qui signifie que pour 1 000 kg de terre extraite, on pourra trouver jusqu'à 20L d'eau.
Ces 20L d'eau seront bien entendu utilisé en cycle fermé, en plus de la réserve d'eau emporté depuis la terre.

Répondre à ce commentaire

Par Joker, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Ca ne donne pas envie car tu ne te sens pas concernée. Ces gens donnent tout pour la conquête spatiale donc pour eux en plus d'être un challenge et une avancée énorme c'est un rêve, une passion.
Quelque part je les envie. Ils seront les premiers, ailleurs.

Répondre à ce commentaire

Par Philou, il y a 4 ans :

L'agence spatiale européenne ne construit pas la capsule Orion, c'est la nasa qui c'en charge, mais son module de service (la partie propulsion).

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans (en réponse à Philou):

exact !

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 4 ans (en réponse à Philou):

Merci pour la précision, c'est corrigé

Répondre à ce commentaire

Par freedom, il y a 4 ans via l'application Hitek :

vive la NASA, le futur si recherché par l'espèce humaine sera enfin à porter de nos mains .

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans :

Super ! L'homme sur mars durablement c'est le futur de l'humanité ! L'homme doit quitter son berceau(la terre) et apprendre à marcher vers l'infini et au delà.

Après il y a encore des boulets qui sont persuadé que la terre est plate ou que l'homme n'a pas marcher sur la lune... idiots un jour, idiots toujours.

Répondre à ce commentaire

Par Rourc, il y a 4 ans (en réponse à thor):

Bofff, avec ce que l'on fais ici.. La porte vers d'autres planètes peut être bien effrayante

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 4 ans (en réponse à thor):

D'accord avec toi sur le fond mais Mars n'est pas la solution.

Répondre à ce commentaire

Par ioangauss, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Après c'est compliqué, boire se nourrir s'amuser respirer et faire l'amour. il faut transporter toutes ces nécessités là bas simultanément. pas évident. enfin comment régénérer l'eau l'air et la nourriture ?

Répondre à ce commentaire

Par donnie, il y a 4 ans :

Ça me fait penser à Total recall. Ils devraient réussir à mettre un impôt sur l'oxygène (l'une des seules choses encore gratuite sur Terre). Si tu payes pas, on te le coupe !

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans (en réponse à donnie):

sur terre l'air n'a pas besoin de machine, de technicien, de technologie pour être respirable.
Par contre on paye ses bouteilles d'oxygène pour la plongée, sur mars étant donné qu'il n'y a pas d'air respirable...
Mais bon, avant que un gouvernement sur la colonie martienne se développe, ca prendre des centaines d'années...

Répondre à ce commentaire

Par Isriam, il y a 4 ans (en réponse à thor):

Ou un peu de démocratie américaine ^^.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 4 ans (en réponse à donnie):

Cherche donc "la véritable histoire des compteurs à air". C'est une BD qui n'est pas toute jeune, mais tout y est.

Répondre à ce commentaire

Par RedWine, il y a 4 ans :

Il n'y a plus qu'à envoyer des cafards en attendant ...

Répondre à ce commentaire

Par Wirna-Lux, il y a 4 ans :

Bizarrement, mon coeur a eu un raté : je n'ai pas pu voir le premier pas sur la Lune, mais le pieds sur Mars je pourrais le voir...

Bon, c'est pas la peine de s'exciter tout de suite ma p'tite y a encore quelques années à attendre '-'

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans (en réponse à Wirna-Lux):

sinon tu peux regarder le documentaire d'arte : l'aventure en direct.

ici : https://youtu.be/0dDNk4tDwJo

Répondre à ce commentaire

Par thor, il y a 4 ans (en réponse à thor):

et revivre ces premiers pas ;-)

Répondre à ce commentaire

Par ChassePoulet974, il y a 4 ans via l'application Hitek :

il faut envoyer des cafard avent :3

Répondre à ce commentaire

Par L'inconnu., il y a 4 ans :

"Le film The Martian pourrait être plus prémonitoire qu'on ne le pense." Oui je sais bien que c'est le top du top un nouveau film avec Matt Damon sur Mars... Mais The Martian, c'est avant tout un livre.

Répondre à ce commentaire

Par Aronoel24, il y a 4 ans :

Les fans de Victor Dixen savent comment va se finir le voyage :3

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 4 ans :

Aller sur Mars : ce n'est qu'une question de fric. En alignant suffisamment de milliards de $ et d'€ (et de roubles, etc.) ça doit pouvoir se faire.

Rester sur Mars : on doit pouvoir trouver des héros volontaires. C'est sur que, pour pour maintenir une base sur Mars, ne transporter des humains que pour remplacer les morts c'est une économie. Par contre, faut pas se leurer, il faudra sans arrêt envoyer des montagnes de pièces détachées (et les écolos vont encore hurler à la mort à cause des déchets.
Principal problème : la poussière, qui bouffe les joints (le LEM de retour de la lune fuyait comme une vieille barcasse) et qui réduit la durée de vie des cellules solaires (une poussière = un court-jus local temporaire);

Installer une colonie sur Mars : zéro pour la question ; outre les problèmes précédents, pas moyen d'y élever des gosses si on veut qu'ils restent humain
Problème : la gravité (ainsi que les radiations : regardez la danse du scalp autour de la couche d'ozone ! Imaginez le problème multiplié par 1000 !), et là on n'a pas de solution ; plus exactement, la solution connue (centrifugeuse) est bien plus facile à mettre en œuvre dans l'espace que sur une planète.

Pour l'humanité, plutôt que Mars, je pense à des gros tuyaux qui tournent, qui feront de nos descendants des nomades de l'espace.

Répondre à ce commentaire

Par Bilou, il y a 4 ans :

si par malheur l'un des membres d'équipage a besoin d'une opération (même bénigne), on fait comment ? on l'euthanasie lol

Répondre à ce commentaire

Par Zombis, il y a 4 ans :

Le tritium , parlons en matiere premiere de chaleur nucleaire celle si pourrait par fusion de crer une poussee verticale par sortie et filtrer par reacteurs
cette fusion creer une energie asser importante qui permet tout soulevement d 'objet de plus de 20 tonnes et plus . Par mes recherches , depuis 15 ans , j 'en n'est conclus que cette energie de fusion tritium et autres peuvent former un enssemble de champs puissant par reactions en chaine

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 2 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 2 mois

x The Outer Worlds