La Plateforme, le film d'horreur Netflix dont tout le monde parle

De Gaetan Auteur - Posté le 27 mars 2020 à 16h17 dans Cinéma

Il y en a à qui le confinement dû à la pandémie de Coronavirus profite. On vous expliquait déjà dans un précédent article comment l'action Netflix s'était envolée en bourse. Avouons par ailleurs qu'en ces temps de distanciation sociale, on est bien content de vivre l'âge d'or des SVOD, nous permettant de nous divertir entre deux séances de télétravail. Alors quand un film Netflix semble devenir un véritable phénomène de société, forcément, cela attire notre attention. Depuis la sortie de La Plateforme, film d'horreur espagnol réalisé par Galder Gaztelu-Urrutia, on ne compte plus le nombre d'articles sur le sujet. On l'a vu, et on vous donne notre avis sur ce film, et sur sa fin controversée. 

Avertissement : cette critique est profondément subjective, et reflète uniquement l'avis et les impressions de son auteur. Si vous êtes en désaccord avec les propos émis ici, nous vous invitons à donner votre avis et à donner votre analyse dans l'espace commentaires, avec respect, cela va sans dire. 

Une autopsie sanglante de la nature humaine

La Plateforme est un film qui, bien que court (on parle d'un film d'à peu près 1h30), est profondément complexe. De ce fait, comprenez qu'il est difficile de faire une critique qui satisfera tout le monde, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, La Plateforme est un film d'horreur, et s'il est tout à fait possible de faire une critique objective d'un film d'horreur, sur sa mise en scène comme pour sa construction scénaristique, le genre fait appel à des émotions primaires, la peur, la crainte, la surprise, et de ce fait, toute critique de film d'horreur aura sa part de subjectivité, peut-être plus prononcée que dans d'autres genres cinématographiques. Interviendra nécessairement dans notre avis sur le film notre capacité de résistance face au gore. Ensuite, et surtout, parce que La Plateforme est un film hybride, empruntant aussi bien au genre horrifique qu'au genre, plus hétérodoxe, de la fable sociale. 

Mais La Plateforme, ça raconte quoi ? Tout se déroule dans une prison verticale, appelée La Fosse. Le principe est assez simple. Une plateforme, garnie de nourriture, descend une fois par jour tous les étages de la prison, afin de nourrir les prisonniers. On comprend dès lors que les détenus des étages supérieurs se gavent, et ne laissent rien aux détenus des étages inférieurs. 

On comprend dès lors l'intention scénaristique qui fait tout le sel du film : faire une critique du capitalisme et de la société de consommation. La Plateforme rappelle par ailleurs Snowpiercer de Bong Joon-ho, l'adaptation ô combien réussie de la bande-dessinée française de Lob et Rochette par le réalisateur de Parasite. Forcément, ce parti pris politique interpelle, et a tendance à me plaire. Particulièrement amateur des fables sociales, des films de Chabrol à ceux de Costa-Gravas, en passant par les films de Ken Loach et de Bong Joon-ho, La Plateforme me parle par son propos initial. Cependant, lorsqu'on analyse plus profondément le film, on se rend compte que le film semble nous signifier que critiquer la société, c'est se tromper de cible, qu'il faut avant tout condamner la nature humaine. D'où, me concernant, une divergence philosophique. Ayant lu et digéré les ouvrages de Bernard Friot et Frédéric Lordon, synthèse de la philosophie de Marx et de Spinoza, ce regard profondément nihiliste et désespéré du film ne me satisfait pas philosophiquement, du moins, pas entièrement. 

Une mise en scène au service de l'histoire

Ensuite, je tiens à saluer la mise en scène, aussi soignée que crade, du film. L'aspect cradingue de la Fosse participe grandement à renforcer l'aspect profondément claustrophobique de ce huis-clos radical, une Fosse rendue plus oppressante encore par la photographie baveuse, les effets de lumières et la musique, presque distordante. Les choix de mise en scène de Galder Gaztelu-Urrutia servent complètement son univers.

Mais le film sombre rapidement dans une violence psychologique et graphique véritablement insoutenable. Et là se trouve ma principale réserve concernant ce film. Je suis un client très exigeant, quand il s'agit d'horreur. Il y a des choses que j'aime beaucoup dans ce genre, et d'autres que je ne supporte pas. Je suis généralement client d'un genre horrifique, lorgnant vers l'épouvante (j'affectionne tout particulièrement les films de la Hammer, et les films qui s'en inspirent), soit vers le post-horreur (de Jordan Peele à Robbert Eggers). Mais si je suis très loin d'être réticent à la violence au cinéma et à la télévision, je suis assez sensible au gore, et ne le tolère qu'à petites doses. En gros, Game of Thrones, ça va ; La Plateforme, ça va beaucoup moins. 

On comprend dès lors que ma principale réserve relativement à La Plateforme dépend avant tout de ma propre capacité à supporter un certain niveau de violence. Le film est très, très, très violent. Par ailleurs, au-delà même du fait qu'il s'agisse d'un film profondément gore, son rapport à la violence me dérange. Quelques mots d'explication. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire plus haut, La Plateforme est un film profondément nihiliste et misanthrope, ne laissant aucune place à l'espoir (on en reparlera quand on traitera de la fin controversée du film). Or, pour beaucoup de spectateurs, le degré d'acceptation de la violence dépend grandement de sa motivation. Un film peut être profondément violent, mais dès lors où il y a une percée de lumière, la violence devient tout de suite beaucoup plus acceptable. Si dans Game of Thrones la mort d'Oberyn Martell, très gore, a bien évidemment marqué les esprits, le spectateur avait néanmoins conscience que sa mort allait, à un moment donné, être vengée, d'une manière ou d'une autre, rendant ainsi sa mort peut être plus acceptable. Or, dans La Plateforme, la violence apparaît comme une gigantesque machine qui tourne à vide, n'ayant nul autre but que de se reproduire, indéfiniment. Ajoutez à cela un huis-clos à la lumière baveuse et cradingue, une bande-son dérangeante, et un propos philosophique désespérant sur la nature humaine, et vous obtenez un film qui déprime autant qu'il choque. 

Explication d'un phénomène

La Plateforme fait véritablement sensation, et n'est pas passé inaperçu. On peut s'interroger sur les raisons qui font que ce film parle autant aux abonnés de Netflix. La première raison, la plus évidente, est que nombre de spectateurs ont été interpellés par ses qualités intrinsèques. C'est un film jusqu'au-boutiste, bien éloigné tant par son approche graphique que par son propos des productions espagnoles que propose habituellement Netflix, de La Casa de Papel à Elite. Avec La Plateforme, Netflix a pris des risques, et c'est tout à son honneur. Ensuite, La Plateforme est un film sorti au bon moment. Sortir un huis-clos politique terriblement angoissant, voilà qui a une résonance particulière en cette période de confinement anxiogène. On peut parier que, sorti dans d'autres circonstances, malgré ses qualités que nous ne nions pas, le film n'aurait peut-être pas eu le même écho. S'il était sorti en même temps une adaptation du Fléau de Stephen King, excellent roman sur une pandémie particulièrement mortelle, gageons du fait que Le Fléau aurait été propulsé en phénomène sociétal. 

Autre raison qui peut expliquer le succès retentissant de La Plateforme, c'est sa fin controversée. Une fin ouverte qui fait débat : la jeune fille existe-elle vraiment ? Le message a-t-il pu être livré à la surface, pour les avertir de ce qu'il se passe en bas ? Etant donné l'aspect profondément sombre, macabre et désespéré, je suis partisan de l'hypothèse la plus sombre et désespérée, que nombre d'indices relayés par cet article de nos confrères de Premiere viennent étayer : l'enfant n'existe pas, le message n'est jamais parvenu à la surface. Cette hypothèse semble en totale adéquation avec l'ambiance générale du film, sa philosophie nihiliste, renforçant son côté jusqu'au-boutiste. 

Conclusion

Je peux difficilement dire que j'ai aimé La Plateforme. Voir ce film fut une véritable épreuve. Sombre et gore, il ne laisse aucun espoir, se contentant de tout ravager. Cependant, il faut lui reconnaître son intérêt : La Plateforme est un film audacieux, à l'intention intéressante, avec une mise en scène saisissante. Interdit aux moins de 18 ans, La Plateforme est un film-monstre, oeuvre noire dont la motivation cachée est dantesque : montrer que si le monstrueux naît dans une prison, c'est celle de la nature humaine. Lautréamont n'aurait pas dit mieux. 

Une erreur ?

Mots-Clés : La Plateformenetflixconfinementhorreur

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (26)

Par jeanLucasec, il y a 2 mois :

Distrayant, mais bon pas plus

Répondre à ce commentaire

Par Keny, il y a 2 mois (en réponse à jeanLucasec):

L'idée est plutôt bonne de base mais ça part quand même en film politique engagé et le dernier tiers est sans queue ni tête..

Répondre à ce commentaire

Par Missile46, il y a 2 mois (en réponse à jeanLucasec):

Netflix : Coronaready

Répondre à ce commentaire

Par ric01a, il y a 2 mois :

Je suis totalement du même avis, j'ai pas pu dépasser la scène ou le type est accroché au lit...Pourtant je penser que Hereditary était le sumum pour moi avec sa fin WTF et sanglante, la j'ai pas pu, mon cerveau a vriller...Pareil pour American horror story qui de plus en plus sombre dans une violence et limite dans le conditionnement du : couper la gorge a tout le monde...D'ailleurs, passage dans la plateforme ou SPOIL :::::::: Le mec explique qu'il a acheter le couteau...Ben bizzarement comme le héros, j'ai pensé direct que le type avait égorger avec...Netflix est une plateforme de plus en plus noir avec du contenue ultra violent qui reflete je pense ce que les spectateurs actuels aime...C'est terrible je trouve...Des séries de meurtres, des docs de serial killers, une série sur les sectes, des animés/séries à l'humour vraiment dérangeant....Et pourtant on dirait que ça choque plus personne...L'impression de plus faire partie de ce monde vraiment, merci ton article me rassure

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 2 mois via l'application Hitek :

« Tout le monde parle » jamais rien entendu à son sujet

Répondre à ce commentaire

Par Blackrasta, il y a 2 mois :

Apres avoir vu le film et lu l'article ainsi que les commentaires mon avis un plutôt different du votre.

Pourquoi regarder un film d'horreur ( qui au passage est vraiment pas si gore que ça, VRAIMENT ) SI ce genre ne vous plaît pas ?

Le film est plutôt bien foutu et se regarde facilement.
Cote horreur je dirais qu'il est vraiment soft, l'ambiance nous plonge beaucoup plus dans l'horreur que les scènes de meurtre en elle-même.

Et oui netflix propose du contenu horrifique plus que d'autre plateforme, le public n'est pas le même que sur Disney et amazon. Si ce genre ne vous plaît pas rien ne vous empêche de zappé et regarder Pocahontas sur Disney + !

Votre discours c'est comme celui des jeux vidéo, parcqu'on joue à jeu de guerre ou apprécie les films d'horreur on est forcement un assassin en puissance ... bande de crétins !

En tout cas film sympathique qui se regarde très bien !
Malgré ce type de fin qui laisse à chacun se faire son avis que j'apprécie un peu moins.

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 2 mois (en réponse à Blackrasta):

Bonjour, tout d'abord, merci d'avoir donné votre avis, qui m'intéresse beaucoup, même si toutefois vous auriez pu vous abstenir de nous insulter de crétins.

Ensuite, j'ai bien insisté dans mon article sur le fait que c'était l'ambiance, très sombre, très macabre, ajouté au gore, qui me dérangeait. Ce film se veut volontairement dérangeant. Et il m'a dérangeait. En un sens, il a réussi son but. Vous remarquerez également que si j'ai critiqué son côté absolument nihiliste, qui a fait que ce film est difficile à regarder et à digérer pour moi, j'ai aussi vanté ses qualités.

Enfin, vous nous (me ?) conseillez de ne pas regarder d'horreur, et c'est là où, à mon avis, vous êtes le plus dans l'erreur. Car il ne faut pas essentialiser ce genre, l'horreur est un genre très riche, qu'on retrouve sous différentes formes. Il est vrai que je suis plus partisan d'une horreur plus baroque, qui frôle l'épouvante. Par ailleurs, je ne suis pas rétif à la violence, j'ai récemment vu "The Outsider", dont la fin est un carnage sanglant, et je n'ai pas été dérangé une seule seconde. Parce que, malgré la violence, la série me laisse une porte de sortie. C'était là l'esprit de mon propos : une série ou un film peuvent être violent, s'il n'y a aucune note d'espoir, aucune porte de sortie, cette violence sera beaucoup moins supportable que s'il y en avait une.

Je voudrais, pour conclure, revenir sur la conclusion de mon article, que vous n'avez soit pas lue, soit mal comprise (auquel cas, je m'excuse de ne pas avoir été suffisamment clair). Personnellement, je ne peux pas dire que j'ai aimé La Plateforme. C'est un film qui m'a beaucoup trop dérangé. C'était pénible à voir. De la même façon, je ne peux pas dire que "Orange Mécanique" est un film que j'adore. Pourtant, je trouve que c'est un monument du cinéma, qu'il a un milliard de qualités, que Stanley Kubrick est un génie, qu'Orange Mécanique est un de ses films les plus importants, qu'il me passionne. Mais est-ce que le film est pénible ? Oui, éreintant. J'en ressors lessivé, exsangue.

J'espère que ce commentaire vous aura apporté quelques éclaircissements sur mon avis sur la Plateforme.

P.S. : Vous dites que le film n'est pas si gore que ça. Mais là encore, c'est, je pense, une question d'appréciation personnelle.

Répondre à ce commentaire

Par Blackrasta, il y a 2 mois (en réponse à Gaetan):

Mon commentaire 'bande de crétins' était en réponse à celui de 'ricO1a' et d'autre personne qui peuvent avoir le même avis que lui ou elle.

Certes un peu violent dans mon propos mais lire ça m'exaspère.

Votre analyse est plutôt approfondie et exprime votre ressenti face à ce genre de film que je peux tout à fait comprendre.
Comme vous le dite chacun réagis différemment face à 'l'horreur'
Je ne remet absolument pas en question votre article et apprécie votre travail ^^

Merci d'avoir pris le temps de répondre :)

Répondre à ce commentaire

Par ric01a, il y a 2 mois (en réponse à Blackrasta):

Me faire traiter de crétin c'est stupide...Je n'interdis pas au gens de regarder du contenue, je dis juste simplement que le contenue de netflix est beaucoup composé de séries,docs horrifique ou qui vont dans ce sens et que c'est pas de la qualité, c'est de la violence pour la violence c'est même pas forcément justifier...Mais vous avez raison, continuer de traiter tout ceux qui ne pense pas comme vous de crétin, les échanges seront plus facile. En ce qui concerne l'argument de orange mécanique par exemple, je suis totalement d'accord, le film et la violence sont soutenable, c'est plus de la violence psychologique après coup quand tu réfléchis vraiment pas au film, pas de la violence démonstrative en coupant des morceaux d'êtres humains exct...Et pour conclure, oui je vais allez sur Disney + car pour être franc je préfere regarder du contenue qui me sort la tête de la violence que de regarder nombres de séries oubliable violente...

Répondre à ce commentaire

Par Heartness, il y a 2 mois :

Bonjour,

Je trouve ça dommage de critiquer le côté gore "sans porte de sortie" en disant que l'on n'aime pas ça et dire ensuite que le film se veut volontairement dérangeant et qu'il a réussi son objectif. Dans le même paragraphe, vous opposez un point de vue subjectif à un point de vue objectif. Le fait est que : le film est bien fait parce que le propos est très bien transmis, mais, de manière personnelle, vous n'aimez pas ça ! Alors je sais qu'au début de l'article vous dites que c'est un avis personnel, mais je pense que ça aurait été bien de clairement séparé le point de vue objectif et le point de vue subjectif x) comme ça tout le monde s'y retrouve !

Sinon, moi je trouve ça plutot intéressant un film qui s'enfonce dans l'horrible sans porte de sortie, généralement il faut aller du côté de l'experimental dans les festivals pour voir ce genre de film. Ils sont très durs à regarder mais ils nous donnent aussi à réfléchir sur notre propre monde, il y a des choses qui EXISTENT (alors pas la fosse hein, la fosse en elle-même est une métaphore) et ça le souligne très bien.

Après je dis pas, j'ai eu beaucoup de mal à continuer à regarder quand le gars était attaché au lit, à deux doigts d'arrêter mais le film m'avait déjà capté alors je me suis motivé ! :)

Répondre à ce commentaire

Par erzr, il y a 2 mois :

Pour les lows QI qui disent que le film est nul car ils ont pas compris la fin:

La petite fille est une hallucination du mec. Le panna cotta est bien remonté. plus tôt dans le film, le chef qui est énervé et qui dis qu'il y a un cheveu dans le panna cotta.

Voila bisous

Répondre à ce commentaire

Par Nadine Coran, il y a 2 mois (en réponse à erzr):

Sans déconner, c'était la panna cota dans cette scène ?! J'avais absolument pas calculé...
Ils ont donc fait tout ça pour rien.

Perso j'ai adoré le film, et pourtant j'ai rien compris... Si tant est qu'il y ait quelque chose à comprendre.

Répondre à ce commentaire

Par Roumbal, il y a 2 mois :

Bon je vais résumer la chose simplement et rapidement car je viens juste de terminer ce « film » si je puis dire:
Un bon gros navet ou en terme plus vulgaire une belle grosse merde. La fin un scandale, un film sans queue ni tête. Heureusement qu’on a beaucoup de temps à perdre en confinement car sinon j’aurais perdu 1h30 de ma vie. À bientôt et bonne journée à tous.

Répondre à ce commentaire

Par Souhayl, il y a 2 mois :

Très constructif et enrichissant ton avis. j'en ressort grandis, tu m'a vraiment éclairé merci !
Ça doit fair plaisir pour un réalisateur que son film se fasse traiter de "film".. Non franchement jsuis choqué par l'arrogance de ton commentaire à mon avis tu voulais du divertissement tu n'a rien compris cela ne t'a pas diverti et tu a été frustré c'est tout..

Répondre à ce commentaire

Par Souhayl, il y a 2 mois :

⬆️⬆️

Répondre à ce commentaire

Par redduck, il y a 2 mois :

Je reste dans l'esprit du film, ou le réalisateur ne triche pas avec le spectateur. Imoguiri et Trimagasi étaient clairement présenté comme des hallucinations après leur mort. Partant de ce principe, la petite fille existe. Imoguiri affirme qu'il n'ya pas d'enfants dans la fosse donc comme suggéré dans le film, la fille était enceinte sans que l'administration soit au courant. Dès lors, la petite est un message: un enfant a survécu dans la fosse. L'expérience prend une autre tournure.

Répondre à ce commentaire

Par Fresh ADN, il y a 2 mois :

J'ai regardé ce film en fumant un petit join d'herbe... puis j'ai BadTrip

Répondre à ce commentaire

Par Tatayolo, il y a 2 mois :

D'un coté plus technique, si on considère que la petite fille existe, et vu la vitesse de remontée de la plateforme, survie-t-elle à l’arrivée au niveau 0?

Répondre à ce commentaire

Par Warel, il y a 2 mois :

(Avis personnel)
Pour moi ce film est juste le reflet de notre triste réalité.
Les riches en haut, les pauvres en bas et les pauvres qui deviennent riche en adoptent également le comportement... La bêtises humaine, l’égoïsme, et la société de consommation actuelle...
Le passage où il parle de son appareil a aiguiser les couteaux m'a vendu du rêve... Tu achètes cet outil pour aiguiser ton couteau qui ne coupe jamais quand tu t'en sers... et quelques jours après on te vend un couteau qui s'aiguise tout seul a force de l'utiliser...
Pour moi rien que ce passage en dit très long sur le genre Humain.
Malheureusement la nature humaine ne changera pas. Et même aujourd'hui lorsque tu vois tout ce qui se passe dans le monde et même en France tu comprends que la seule chose qui régit notre monde... c'est l'argent.
Mais après je dis ça mais malheureusement je suis comme tout le monde car c'est notre nature profonde.
Je garde quand même une étincelle d'espoir en me disant que Mère Nature nous fait comprendre que nous ne sommes que des flocons de neiges sur terre et qu'il suffit d'une simple hausse de température pour nous faire disparaitre. Et peut être qu'un jour nous prendrons conscience de cela et que nous ferons le nécessaire pour changer notre nature.
Ces lignes ne sont peut être que du blabla matinal d'un utilisateur en pleine crise de conscience et que ce soir celle ci sera passée et que je reprendrais le doux chemin de ma routine consommatrice existentielle...
(Peut être faut il que j'arrête de divaguer ^^)
Sur ce je vous souhaite à tous et à toutes un grand courage pour supporter les évènements actuels. Soyez fort, et n'hésitez pas à tendre la main à votre prochain, faites preuve de civisme, d'humanité et de générosité... (façon de parler ^^ évitez les contactes physiques hein ^^)

Répondre à ce commentaire

Par Onyx, il y a 2 mois :

Ce filme vous a dérangé ??

C'est bien le but purée!!

Ce filme est fait pour montré la nature humaine et elle est exactement comme dans ce filme, dégueulasses et dérangeante!!!
C'est une véritable réussite d'avoir pu aussi bien montré de quoi l'humain est capable.

Mais celles et ceux, qui sont dérangé par cette vision sont des petites personne bien fragiles, qui sont bien dans leur petit conforts et n'aiment surtout pas voir la misère des autres, car ça les dérange évidemment.

C'est pas un filme comme les autres, c'est pas un filme qu'il fallait regardé c'est vous-même réfléchissez bien à ça...

Si vous aviez compris ça vous comprendriez la fin vous n'auriez pas besoin daller fouillé sur internet pour combler votre vide intérieur parceque vous savez pas pensé par vous-même, très triste, comme ce filme.
Ce message s'adresse à ceux que ça a dérangé bien évidement!

Répondre à ce commentaire

Par flamantt, il y a 2 mois :

OFFRE DE PRÊT  UNE ÉQUIPE DYNAMIQUE  A LA TACHE
je suis Mme Liliane FLAMANT ,  je dispose d'un capital qui servira à octroyer des prêts particulier à court et long terme  a partir de 5 000€   à 10.000.000€   pour toute personne sérieuse voulant de ce prêt. 
Pas de souci même si vous êtes fiché dans votre pays et n'avez pas accès au financement , veuillez me contactez par mail :  flamantfinance54@gmail.com  pour avoir connaissance des conditions d'octroi de prêt et de financement auprès des grandes banques européennes sans tracasseries et dire adieu à vos problèmes financiers.
Veuillez noter les domaines dans lesquels je peux vous aider pour la réalisation de
vos projets ou vous sortir de l'impasse :
* Financier
* Prêts à l'investissement
* Rachat de crédit
* Prêts personnels
Ps : Sachez que nous travaillons à votre satisfaction, vous pouvez suivre votre dossier en ligne afin de connaître son évolution.
Veuillez me contactez par mail :  flamantfinance54@gmail.com  

Répondre à ce commentaire

Par frOgOne, il y a 2 mois :

Ce film est très spécial. Il mérite quelques explications notamment sur la fin : https://oblikon.net/analyses/la-plateforme-explication-de-la-fin-du-film-netflix/

Répondre à ce commentaire

Par Colty73, il y a 2 mois :

Mon Avis de mon point de vue sur ce film, cette prison est en faite un test. " L'Administration " prend des notes sur ceux qui veulent entrer dans " La Fosse " et ceux qui sont prisonnier. Ont leurs demande leurs plat préférer, leurs Allergies et une chose qu'il veulent emporter avec eux. Chaque repas sur la Plateforme est destiner à un prisonnier spécial. L'objets sert " normalement " à defendre son repas. Si de la nourriture non destiné a un prisonnier est voler, la piece chauffe ou refroidi. La fillette a du rentrer avant la mere dans la fosse et la mere est a mon avis la seul personne qui a compris le systeme en rentrant dans " la Fosse " d'elle meme et qui descend a chaque fois non pas pour retrouver sa fille mais pour proteger le pannacota de sa fille et ainsi la nourrir. Si la mere tue a chaque fois le prisonnier c'est pour proteger sa nourriture ainsi que celle de sa fille c'est aussi pourquoi cette mere s'assoie au millieu de la nourriture sans manger une miette. La fillette et la mere ne change jamais d'etage comme ils ont compris le systéme. La mere est toujours placer a l'étage en dessous des cuisines et la fille au dernier étage ( 333 ). Si tout les prisonnier agirai tel quel, aucun ne serai affamer. Un reflet de la societer qui montre que beaucoup de gens envie ceux qui sont classer au dessus mais qui pense seulement à leurs bien etre et non a ceux qui sont en dessous d'eux contrairement à une infime partie de ceux du dessus qui pense à aider les gens classer en dessous et qui peuvent avoir besoin d'aide.

Répondre à ce commentaire

Par Reality-based, il y a 2 mois :

Personnellement je suis tombé sur la vidéo d'un petit YouTuber, et je trouve son analyse assez complète si vous voulez aller un coup d'œil https://youtu.be/FiMod9zNJZ8

Répondre à ce commentaire

Par Helen, il y a 1 mois :

https://dpstream.video/

Répondre à ce commentaire

Par Helen, il y a 1 mois :

Bonjour à tous! J'ai trouvé un très bon site de cinéma. Sur le site, vous pouvez regarder les derniers films en haute qualité. J'espère vraiment que cela vous sera utile. https://dpstream.video/

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 2 semaines

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 semaines

Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 3 mois