Rechercher Annuler

Amazon : les propos choquants de Jeff Bezos sur ses employés révélés au grand jour

De Quentin Lorichon - Posté le 28 juillet 2021 à 18h57 dans Hitek

L'ancien vice-président d'Amazon a révélé lors d'une interview au New York Times des déclarations choquantes sur le multi-milliardaire. Ces révélations font surface seulement une semaine après la polémique qu'il a provoqué en ayant remercié ses employés pour son vol spatial.

les employés à nouveau au cœur de ces révélations 

Amazon se serait bien passé de ce bad buzz, une fois de plus. C'est dans un article publié par le célèbre journal, le New York Times, que David Niekerk, l'ancien vice-président d'Amazon, a révélé des propos choquants sur les employés venant de Jeff Bezos. 

Jeff Bezos croit que les gens sont intrinsèquement paresseux. 

David Niekerk est celui qui a conçu le système de gestion des entrepôts d'Amazon. Il s'est basé sur la volonté du fondateur qu'il fallait à tout prix empêcher les travailleurs de se laisser aller à leur "fainéantise naturelle". 

Niekerk ajoute également que Bezos pense que le désir des travailleurs d'être performant au début d'un contrat de travail s'estompe avec le temps, pour laisser place à la médiocrité. 

Ce qu'il disait, c'est que notre nature d'humain est de dépenser le moins d'énergie possible pour obtenir ce que nous voulons ou ce dont nous avons besoin. 

des conditions de travail inquiétantes 

Ce n'est pas nouveau, puisque l'entreprise a été maintes fois épinglée pour les conditions de travail de ses employés. Néanmoins, l'ancien bras droit de l'entrepreneur confie aussi que les employés à court terme n'ont aucune perspective d'évolution, et que l'entreprise ne garantit pas d'augmentation de salaire après les trois premières années d'emploi. 

Amazon est capable de licencier un employé pour une seule journée de faible productivité.

Le Washington Post avait publié à son tour une analyse basée sur un rapport de l'Administration américaine de la santé et de la sécurité au travail. La santé des travailleurs serait ainsi mise à rude épreuve. Il concluait que les employés étaient deux fois plus susceptibles de se blesser gravement que ceux d'autres entreprises diverses. 

Pour palier ces conditions de travail douteuses, Bezos a déclaré en avril qu'Amazon investirait plus de 300 millions de dollars en 2021 pour améliorer ses entrepôts et parallèlement les conditions de travail. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Amazonjeff bezos entrepriseentrepreneurmilliardairenew york timesemployés

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)

Par Alan, il y a 2 mois :

Inquiétant tout ça

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 2 mois :

Il suffirait que tout les employer Amazon arrête de travailler pour avoir tout ce qu'ils veulent. Clairement Amazon prend ces employer pour des esclaves, malgré tout les témoignage personne ne bouge réellement.

Répondre à ce commentaire

Par Bloubil, il y a 2 mois (en réponse à Lunar):

Si ils arrêtent de travailler leurs familles meurent de faim et Amazon trouvera d'autres gens précaires à embaucher à leur place dès le lendemain, et le manque à gagner entre-temps sera remboursé sous forme d'aides de l'Etat comme l'a montré la crise covid ^^'
Tant qu'on reste en mode "socialisation des pertes et privatisation des profits" ils seront tout-puissants, et continueront de se passer le pouvoir de génération en génération , faut pas oublier qu'Amazon n'existerait pas sans les prêts de papa et maman Bezos, la méritocratie est un mythe ^^'

Répondre à ce commentaire

Par Manclif, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à Lunar):

Ou sinon arrêter d’acheter sur Amazon

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 2 mois (en réponse à Lunar):

Peut être parce qu'il n'y a pas qu'Amazon qui fait ça...
Il y a énormément de métiers où il y a des abus.
On pointe beaucoups Amazon parce que c'est un gros poisson et qu'il y a un visage au sommet sur qui cracher. Mais dans les métiers des courses en ligne, c'est du grand n'importe quoi. Chez les soignants, les livreurs, les manutentionnaires, la restauration, les vendeurs et le nettoyage c'est pareil.

Pourquoi ça ne bouge pas ? Parce qu'il y avait la même inégalité des métiers avant même la création d'Amazon.
Amazon profite de la misère sociale, ok. Mais faut pas se voiler, ils ne sont pas tout seul.

Et pareil, blablabla Bezos gros méchant ; en attendant on est bien contents quand nos colis sont livrés en 2 jours avec Prime, et on est tout autant responsables des cadences infernales imposées par Amazon.

Répondre à ce commentaire

Par Bloubil, il y a 2 mois (en réponse à Yop):

Les colis pourraient tout aussi bien être livrés en 2 jours sans pour autant que ce soit par des gens sous-payés et surexploités . C'est pas hypocrite de se plaindre puisque c'est tout le fonctionnement qui est à revoir sans pour autant que le besoin soit irréalisable dans de meilleures conditions .

Répondre à ce commentaire

Par Ni Tram, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à Yop):

Si les gens prenaient la peine de bouger leurs culs pour se rendre dans les commerces de leurs villes ou alentours il attendraient pas deux jours. Je vis dans une ville d’environ 30 000 habitants et je n’ai JAMAIS eu besoin de passer par internet pour répondre à mes besoins..

Répondre à ce commentaire

Par Luc, il y a 2 mois (en réponse à Yop):

Dans presque toutes les entreprises c'est comme ça de nos jours, que l'on produise du champagne ou des cartons, tous les patrons sont a chier, pas seulement Jeff Bezos, faut se réveiller un peu.

Répondre à ce commentaire

Par Pouicman, il y a 2 mois :

Et que devient un homme qui est devenu milliardaire, et n'a plus aucuns objectifs puisque que tout le monde fait son travail pour lui.
N'est il pas devenu lui-même un paresseux capricieux?
Aucuns enjeux, aucuns but précis. Juste en un claquement de doigts pour avoir sans la moindre satisfaction ni aucuns plaisir de l'avoir imaginé, ou créé et accomplis soit même?

Répondre à ce commentaire

Par Murgovaure, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à Pouicman):

Il devient comme les autres multi milliardaires (Rothschild, Soros, Hollywood etc) qui ont pour objectif de réduire la population mondiale et de contrôler ceux qui restera de l'humanité. Le pognon et le pouvoir rendent fou et te fait perdre toute humanité.

Répondre à ce commentaire

Par tizzone, il y a 2 mois :

le prolétaire est fainéant, c'est bien connu.... surtout payé au SMIG....
il parait qu'à partir de 1000 euros par jour de travail, l'humain reste motivé sur le long terme, il devrait peut-être essayer....

Répondre à ce commentaire

Par Helena, il y a 2 mois (en réponse à tizzone):

Et bien, faudrait se mettre à la page. Le SMIG n’existe plus depuis 1970 en France. Ça fait donc plus de 50 ans qu’on parle de SMIC...

Répondre à ce commentaire

Par Darkiller, il y a 2 mois :

Chez Bezos c'est pas : travailler plus pour gagner plus mais travailler plus pour gagner moins... quel connard!

Répondre à ce commentaire

Par Wiiizyyy, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Il a raison l’humain est paresseux. Peu de personne s’investissent dans leurs boulots de nos jours (je parles pas de boulot alimentaire)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.