Rechercher Annuler

Europe : la Lune glacée de Jupiter pourrait bien abriter la vie après cette nouvelle découverte

De Tiphaine Elsener - Posté le 20 avril 2022 à 15h03 dans Science

L'idée de découvrir une source de vie (même sous forme bactériologique) sur une autre planète constitue le rêve de nombreux scientifiques. Comment réagirions-nous si nous savions de source sûre que la vie existe ailleurs ? Si jusqu'à présent aucune preuve tangible n'a été apportée à ce sujet, à l'occasion d'une nouvelle étude publiée le 19 avril 2022 dans Nature Communications, nous pouvons de nouveau évoquer la possibilité d'une vie extraterrestre dans notre système solaire. Nous faisons le point sur la question.

Europe, une lune de jupiter

Europe, la lune de Jupiter, est un candidat de choix pour l'habitabilité extraterrestre dans notre système solaire. Nous savons depuis de nombreuses années en effet que si vie il y a dans notre système solaire, alors il y a de fortes chances pour que ce soit Europe qui l'abrite.

La lune glacée de Jupiter, Europe, abrite en effet un océan sous une couche de glace externe, et cela, nous le savions déjà. L'épaisseur et la structure de cette coquille de glace sont toutefois mal connues, mais de nouveaux modèles suggèrent qu'elle pourrait avoir une épaisseur de 20 à 30 km, avec une couche de glace chaude sous une croûte rigide et froide. Or, selon une nouvelle étude menée par Riley Culberg, Dustin M. Schroeder et Gregor Steinbrügge, et publiée récemment dans la revue Nature Communications, si l'on s'appuie sur le fonctionnement du Groenland pour comprendre Europe, on imagine très bien que la couche de glace externe de cette lune surmontant son océan forme en réalité un vaste système dynamique : et cela intéresse beaucoup les chercheurs.

La surface d'Europe est jeune, géologiquement active, et présente une grande variété de formes de relief, notamment des crêtes, des creux, des bandes, ou encore des terrains chaotiques. Parmi celles-ci, les doubles crêtes sont les plus communes, consistant en des paires de crêtes quasi-symétriques, flanquant un creux médian.

Des travaux de plus en plus nombreux suggèrent ainsi que les eaux peu profondes pourraient être essentielles, non seulement pour la formation des doubles crêtes, mais aussi pour la dynamique, les échanges et, finalement, l'habitabilité de la couche de glace d'Europe. L'étude menée déclare ainsi :

La présence d'eau liquide souterraine est la seule interprétation raisonnable des signaux de réflectivité et d'atténuation observés pour l'interface que nous identifions comme étant une nappe phréatique.

Une découverte qui donne de l'espoir

Pour résumer les travaux effectués, des poches d'eau liquides peu profondes ont donc été décelées juste en-dessous des doubles crêtes. Mais comment faire un lien avec d'éventuelles traces de vie ? Eh bien, la dynamique de ce système permet des échanges avec l'extérieur (et notamment des échanges avec des éléments chimiques qui, comme sur Terre, pourraient hypothétiquement conduire à la création de la vie). Dustin Schroeder, co-auteur de cette étude et professeur de géophysique à l'université de Stanford, déclare à ce sujet :

Il existe une possibilité que la vie ait une chance à l'intérieur des poches d'eau de la couche de glace.

 

Europe comporte une multitude de double crêtes dont certaines atteignent les 300 mètres, avec des étendues les séparant allant parfois jusqu'à 1 kilomètre. Pour les scientifiques actuellement, si trace de vie il y a dans notre système solaire, alors c'est ici qu'il faut chercher.

Et si vous souhaitez savoir pourquoi la NASA s'inquiète pour les personnes croyantes en cas d'invasion extraterrestre, vous pouvez toujours consulter notre précédent article sur le sujet.

Une erreur ?

Mots-Clés : EauEuropeEspaceSystème solairevie extraterrestrenappe phréatiquedouble crêtesViebactériepoches d'eauLunejupiter

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Nerve, il y a 2 mois :

On est déjà allé jusqu'à Jupiter (enfin, des sondes j'entends), ne pourrait-on pas récolter des infos sur le sol de Europe ? J'imagine la complexité de la tâche, mais ça pourrait s'avérer si intéressant ...

Répondre à ce commentaire

Par Serra, il y a 2 mois (en réponse à Nerve):

C'est déjà prévu : il y a 2 lancements de sondes planifiées, d'abord Jupiter Icy Moons Explorer par l'ESA (lancement en 2023), cette mission va étudier les 4 satellites galiléens, dont Europe. L'autre mission est Europa Clipper par la NASA (lancement en 2024/2025), celle-là sera dédiée à l'étude d'Europe.

Répondre à ce commentaire

Par bob, il y a 2 mois :

Arrêtez vos élucubrations svp !! De la vie sous 30 km de glace !! Dans une obscurité et sous une pression qu'on n'imagine même pas ! Au fait, c'est quoi, une couche de glace chaude ??????!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.