Google : du monopole à la dictature ?

De Gilbert - 6 septembre 2013 à 14:41 dans Site web

google-2.jpg

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

En 1998, à la sortie du moteur de recherche Google, personne n’imaginait qu’il pourrait dépasser Altavista ou Yahoo !, ni qu’il deviendrait un acteur incontournable dans le secteur des nouvelles technologies et encore moins une des premières entreprises mondiales. Pourtant, aujourd’hui, avec l’explosion de la vie connectée, plus personne ne peut dire qu’il n’a jamais entendu parlé de Google.

Les années 2000 : Une évolution fulgurante

Très vite, après avoir montré un potentiel intéressant sur des résultats de recherche plus précis que ceux d’Altavista, Google veut mettre en avant la force du positionnement. En 2000, le moteur de recherche, qui comprend plus d’un milliard de liens, s’ouvre aux langues étrangères principales. À la fin de cette même année, Google sort : Adwords, un système qui permet aux entreprises d’acheter des mots-clés pour positionner leur site dessus par un système d’abonnement mensuel. Plus tard Adwords passera à un système de paiement au clic.

En 2002, fort de ses 3 milliards de liens indexés, Google se permet de sortir son moteur de recherche en Klingon et sort la même année Google Actualités comme agrégateur d’actualités. Le service de publicité ciblée Adsense sort en 2003 pour favoriser une rémunération des sites avec beaucoup de visites.

En 2004, la compagnie lance en version beta, sur invitations seulement, le système Gmail, le seul client mail en ligne à proposer une boîte de réception de 1Go en taille évolutive. Service qui devient du coup, le must-have par excellence des geeks. Par sa capacité évolutive, Gmail a instantanément fusillé ses concurrents en ligne tel que Hotmail, ou les clients mails installés sur les ordinateurs, comme Outlook ou Thunderbird. De plus, un compte Gmail donnait accès automatiquement aux autres produits Google. Le début du verrouillage. Chaque personne qui avait un compte avait, au tout début, 50 invitations puis 100. C’était aussi le début de la viralité. Plus tard, Gmail sera ouvert au grand public.

Après son entrée en bourse, la société sort Google Earth, qui va permettre de visualiser à peu près n’importe quel endroit sur Terre, en restant tranquillement chez soi, simplement en zoomant et dézoomant sur le globe. Google rachète également le logiciel d’édition de photos Picasa qui permettra par la suite d’importer, de partager et de retoucher les photos en ligne.

En 2005, la société sort Google Maps, qui connait des débuts difficiles car de nombreux système de GPS existent déjà. Google Analytics voit le jour, dans la foulée qui permet un suivi statistique d’un ou plusieurs sites web, offrant une meilleur maniabilité et une meilleure qualité d’informations que ne propose pas son principal concurrent Xiti.

En 2006, Google lance Google Talk via l’interface Gmail. Une interface de tchat entre les personnes ayant un compte Google, qui avait pour vocation de concurrencer MSN et le récent réseau Facebook. L’Agenda fait son aussi son apparition et peut être consulté, partagé et modifié, toujours pour les personnes ayant un compte. Un outil de traduction automatique, Google Traduction, est également mis en ligne, et qui sera enrichi régulièrement avec de nouvelles langues et dialectes.

A la suite d’un rachat, Google sort ce qui a initialement été appelé Spreadsheet et qui deviendra Google Docs, une alternative en ligne à MS Office et Open Office pour le partage et l’édition des documents word, excel et powerpoint. Toujours en 2006, Google rachète le service YouTube, qui permet la mise en ligne et le partage de vidéos.

En 2007Android est dévoilé au public en tant que premier OS Open-Source pour mobiles et tablettes tactiles, afin de concurrencer l’iOS, système d'exploitation des iPhones. Google essaye également de rendre Google Maps incontournable en y intégrant la Street View, une vue en 3D d’un lieu donné.

En 2008, Google lance son propre navigateur Open Source : Chrome, qui à l’avantage d’être léger, rapide et de pouvoir intégrer des addons, comme son principal concurrent Firefox.

Fin 2009, Google met à disposition les sources de son projet d’OS Open Source Chromium pour les développeurs et la communauté.

Les années 2010 : pas de répit !

En 2010, le premier smartphone Google, voit le jour, le Nexus One. La compagnie s’essaie également aux réseaux sociaux avec Google Buzz, qui fera un flop total, mais se rattrape en 2011 avec le réseau social Google + qui permet l’ajout des contacts dans différents cercles, mais qui révolutionne surtout la vidéoconférence avec Hangout, le concurrent directe de Skype : il est possible de faire gratuitement de la vidéoconférence à plusieurs participants, tandis que ce système est encore payant sous Skype. C’est également cette année que sortent aussi les premiers Chromebook, des ordinateurs portables équipés de l’OS Chrome (une version commerciale de Chromium).

En 2012, Google Docs devient Google Drive, qui permet également le partage de fichiers volumineux, un peu à l’instar de DropBox et l’Android Market devient PlayStore, qui en plus de récupérer le contenu des applis mobiles et tablettes centralise aussi le contenus de Google Music, Google Books et Google Video.

Google occupe donc une place majeure d’une part en temps qu’acteur du web avec :

  • Un moteur de recherche majoritaire devant Bing et Yahoo ! (qui a été racheté par Bing),
  • la suprématie de Google Adwords et YouTube,
  • la domination de Google Analytics,
  • Chrome qui devient le navigateur majoritaire,
  • le 2e réseau social le plus utilisé après Facebook pour Google +.

D’autre part, Google est très présent dans l’essort des nouvelles technologies avec Android qui occupe 80% des parts de marché du mobile et de la tablette notamment.

Les Projets Google

D’autres projets Google, pas encore ouverts au grand public, ont été très médiatisés, par exemple :

  • la Google Watch (montre Google semblable à la montre Samsung ou la iWatch),
  • la Google Car (voiture sans pilote)
  • les Google Glass (des lunettes qui permettraient d’avoir des informations en temps réel sur une personne pour peu que cette personne aie un compte Google).

Revers de la médaille

L’ascension de Google, au sommet de la pyramide économique, est plus qu'impressionnante. A partir d’un seul produit, relativement simple, ils ont réussi à verrouiller le web à leur avantage, s’étendant telle un pieuvre sur tous les secteurs liés à l’informatique. Avec l’avènement du Cloud, ils peuvent maintenant utiliser les informations personnelles à peu près comme bon leurs semble, même s’ils affirment le contraire.

Cette pratique, risque d’empirer fortement avec la sortie des Google Glass notamment. Si un internaute ne fait pas attention à ce qu’il diffuse, ni sur quels réseaux, il peut faire une croix sur sa vie privée et cela peut vite devenir préjudiciable pour un emploi par exemple (ce qui est déjà le cas sur tous les réseaux sociaux). Avec la Google Car, la voiture gardera en mémoire vos trajets les plus fréquents. Cela peut devenir un moyen de fliquer des employés, ou l’autre personne du couple,...etc. Bref, il peut y avoir de nombreuses dérives possibles, qui ne semblent pas effrayer outre mesure le géant américain.


Et vous, quels services de Google utilisez-vous ?
Investirez-vous dans les nouveaux projets Google tout en sachant que votre vie privée sera mise à rude épreuve ?
Croyez-vous que des petites entreprises, avec des projets viables, puissent contrer la domination imposée par Google comme DuckDuckGo ?

Découvrez la HitekBox

Mots-Clés : googlehistorique

Source(s) : Wikipédia Numerama

Signaler une erreur dans l'article

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par @RTiphanie, il y a 7 ans :

Excellent article !!
Une chronologie qui permet d'y voir plus clair et une réflexion plus qu'intéressante.
Pour ma part je me sers de tous les gadgets Google. Mais comme un de mes domaines c'est l'eRéputation je ne suis pas trop inquiète quant à ma vie privée :-)

Répondre à ce commentaire

Par Zebra, il y a 7 ans :

Super article !!!
Fuire Apple pour aller chez Google, je ne pense pas que cela soit la meilleure solution ! Ce qui est hallucinant c'est l'effet marketing de Goolge sur les gens : ils se font passer pour la gentille petite boîte avec un design simple, des easter eggs à gogo mais derrière il s'agit d'une machine de guerre prête à tout pour gagner plus et dominer plus !

Répondre à ce commentaire

Par Gilbert, il y a 7 ans (en réponse à Zebra):

Bonjour Zebra
Comme je n'ai pas parlé de la fuite d'Apple vers Google, dans quel sens le voyez-vous ?
Mais effectivement, en temps qu'utilisateur régulier de nombreux produits Google, je ne me fais plus d'illusions sur l'intérêt marketing que nous représentons pour le géant ^^

Répondre à ce commentaire

Par Keiran, il y a 7 ans :

Faut dire sans eux YouTube ne serait pas aussi puissant et on devrait se taper les moteurs de recherche tout pourris comme Yahoo ou Bing... et qui inventerait les Google Glass?^^

C'est pas juste des vilains revendeurs d'informations, faut bien qu'ils gagnent leur fric d'une manière ou d'une autre. Tout ce qu'ils font avec vos infos c'est adapter les pubs pour vous, si ça vous gêne téléchargez Adblock..

Répondre à ce commentaire

Par Gilbert, il y a 7 ans (en réponse à Keiran):

Bonjour Keiran.
Pour infos, YouTube existait déjà avant le rachat par Google, et se partageait la part des vidéos du web avec Daily Motion, ce qui relayait Google Vidéo (si si ça existait et existe toujours) très loin derrière. L'intelligence de Google a été de racheter un des Leader et de ne pas imposer de fusionner les deux services de vidéos sous une seule marque.

Ensuite, je ne suis pas d'accord pour le moteur de recherche de Bing (Yahoo ! a été racheté par Bing et utilise le même algorithme). En temps que référenceur, je trouve qu'il est relativement puissant et souvent, sur certains mots-clés, il surpasse Google pour le classement de nombreux sites, mais que malheureusement, Google à cette notoriété de "Tout-Puissant" et du coup, les autres moteurs sont souvent négligés.

Et ensuite, pour les pub ciblées, effectivement Google en fait, mais pas partout. Cherchez par exemple un produit sur un site d'achat connu, juste pour un comparatif de prix par exemple et ensuite sur votre prochain forum, comme par hasard, vous aurez la pub de ce produit. Google n'a pas trop à grand chose à voir dedans. Ce sont des compagnies comme Critéo (pour ne citer qu'eux) qui posent des cookies sur votre navigateur pour exploiter ces infos. Mais effectivement, les bloqueurs de pub permettent de réduire les cookies déposés chez vous.

Répondre à ce commentaire

Par Patouche, il y a 7 ans (en réponse à Gilbert):

Il y a des choses vraies dans certains de tes propos.

Mais, outch !!... Certains propos piquent !!... Yahoo qui s'est fait racheté par Bing ? o_O WTF ????? Guys, seriously !

Alors, si je dis pas de bêtises, on ne connait pas l'intégralité de l'algo utilisé par Yahoo pour sa recherche. Il ne faut s'imaginer que l'algo de Yahoo, comme celui de Bing est stocké dans un seul appelé "search-engine.go" et qu'ils ont fait un scp entre de Bing vers Yahoo. C'est quand même loin d'être des noobs totalement attardés chez chacun d'eux...

Lorsque vous dites "l'algo" utilisé par yahoo, celui-ci est un fait composé de plusieurs d'algos combinés entre eux et dispachés dans un nombre (in)calculable de fichiers... Si je me trompe pas, Yahoo utilise la solution Open-Source Hadoop de la fondation Apache pour le stockage de leurs données (alors que Bing non - du java ça fait peur à Microsoft). Déjà, ça fait une première différence non négligeable entre les 2 environnements (vous avez dit "iso" ?). Rien que le fait qu'ils ne stockent pas les données de la même manière de Bing suffit, selon moi, à dire que non, ce n'est pas la même chose. Par contre, et si je dis pas de conneries, l'implémentation Hadoop provient d'une explication de Google sur son moteur de stockage (l'algo MapReduce...)... Donc, Yahoo utilise des concepts de Google (même si ce n'est pas dans le même langage) pour certaines choses.

Une chose est sûr cependant, à une époque Yahoo et Microsoft se sont alliés pour contrer les effets du grand méchant Google !! L'accord prévoyait que Bing fournisse l'algo de recherche à Yahoo. Je ne sais pas ce qu'il en a été au final. Et en 4 ans, je suis certain d'une chose. C'est que l'algo a évolué. Il a "peut-être" même été entièrement réécrit et certaines parties de Bing ont peut-être été gardées. Donc, oui, on doit bien retrouver certaines choses - du moins dans les concepts - Bing chez Yahoo (c'est certain même...). Le même "algo", non, pas du tout !!

Finalement, nous n'en avons aucune idée de ce qui se cache derrière le tag input sur la page Yahoo, Bing ou Google. On parle ici de 3 géants : Yahoo, Microsoft et Google.

J'ose à peine répondre directement sur l'article tellement il y a des lacunes ou des imprécisions ...

Répondre à ce commentaire

Par Patouche, il y a 7 ans :

Félicitations !! Tu utilises tous les gadgets Google :-).

Donc, Google possède quelque informations te concernant. Bah, rien de très grave, il ne connait que tes centres d'interets (Google search & Gmail & Google+), tes gouts musicaux (Play Store), ton emploi du temps (Google Calendar), tes déplacements (Android oblige), tes mots de passes (Google Chrome), l'état de ton compte en Banque (Google Wallet), les noms de tous ceux avec qui tu passes tes nuits (Google SMS) ... Bah, rien de très grave dans tout ça. Après, tout ce ne sont 2 ou 3 Gadgets ... Rien d'intrusif dans tout ça.

Et puis comme ton boulot, c'est juste "eRéputation", c'est pas bien grave si tout ça arrive un jour sur la scène publique !! Pour toi, 90% de de ces informations se trouve déjà sur Facebook ou Twitter !! Great...

Et puis, comme peu de monde le savent, Google avec les quelques "gadgets" qu'il propose, est quand même derrière de nombreux "Sites Oueb". Sisi, c'est presque inquiétant même !! Et puis comme aujourd'hui internet se limite (malheureusement) au port 80 en output, bah Google c'est une part non négligeable du web. Ah, non, je suis de bien mauvaise foi, tu as aussi le 443 !!... Voir plus si tu fais du BitTorrent....

Bon, allez, marrons nous un peu. Normalement, tu es sur Chrome, donc tu vas sur une autre page (par ex http://hitek.fr/actualite/… - ca parlera surment moins Google que sur celle-ci ;-) ) et tu fais un . T'as vu ?? Il y a un truc trop chelou qui est apparu !... Oui, c'est normal, ton PC (Mac ??? Horreur...) ne vient pas de se faire hacker... Tu vas ensuite sur l'onglet "Network" et tu affiches la column "Domain" avant de faire un refresh. Profites ensuite de cette instant magique où tu apprends que sur le site courant sur lequel tu navigues fait les appels suivant :
- authentification OAuth2 (très bon protocole côté serveur qui permet de donner, si tu n'y fais pas attention, ta vie entière à un site web (in)connu avec les données google... o/ en plus d'autres choses...)
- les tags (purement hitek en l'occurence)
- les fonts (comprendre les polices de caratères)
- le bouton +1
- google syndication (je pensais le service mort... - bon, du Google Ad)
- youtube... Mais ça tu en es peut-être consciente.

J'ai du rater analytics... D'ailleurs, dans ta vie, tu as déjà vu à quoi ressemble une interface de Analytics ?? Finalement, Hitek critique mais il ne marcherait surement pas sans Google (ou alors, vraiment moins bien). Donc, c'est loin d'être juste des petits "gadgets" ce qui sortent de chez Google !

Et encore, je n'ai pas abordé certains produits que tu n'utilises très certainement pas (enfin, pas directement - sauf que tu n'en as surement aucune idée) comme :
* Google Guice
* Guava-collections
* AngularJS (techno en train de cartonné pour tout ce qui est appli riche)
* GWT (qui devrait être donné à la communauté prochainement)
* ...


Voilà, c'est juste pour ton information... J'espère juste que tu capable de comprendre tout ce qui précède.


Quelques liens pour toi :
* https://google.com/settings/dashboard/
* https://accounts.google.com/b/0/…

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 7 ans (en réponse à Patouche):

Merci pour tes 2 commentaires.

On tient juste à préciser que nous n'utilisons pas les outils Google si on a la possibilité d'en utiliser d'autres : pas de Google Analytics (comme tu as pu t'en rendre compte en checkant les informations de notre site) mais un tag Xiti, pas de Gmail (nous avons notre propre webmail), pas de Google Calendar (mais un autre outil de calendrier en cloud) etc...
Certains produits Google sont tout de même utilisés par Hitek tel que Youtube ou bien DFP (car notre régie nous impose cet adserver) mais avant d'être rachetés ces outils appartenaient à d'autres boîtes (Doubleclick etc...).

Pour tout le reste on est bien d'accord avec toi :)

Et pour finir, il faut faire comprendre aux internautes d'aujourd'hui qu'un monopole d'une société peut être très dangereux pour nous tous car avec le temps la concurrence sera inexistante et les bonnes sociétés se feront racheter à coup de millions voir milliard (ce qui est déjà le cas depuis des années cf. Youtube, Waze, Instagram et j'en passe).

Répondre à ce commentaire

Par Patouche, il y a 7 ans (en réponse à Hitek):

Salut Hitek,


De rien pour les 2 commentaires ;-). Je ne recherche pas de "Merci" (même si cela est toujours agréable à lire). Juste à "éveiller" certaines personnes à la réflexion. Après, j'ignore completement le nombre de personne dont les mots dépassent la rétine...

Voilà, par rapport à ce que tu dis, je suis surpris. Agréablement, je dois dire. Vous semblez, chose rare aujourd'hui, avoir compris certains enjeux du siècle prochain... Avoir votre propre Webmail, même si derrière, c'est pour une société, en voilà une démarche excellente que trop peu de monde comprend ("bah ouais, ya gmail"). Par ailleurs, je croyais que vous utilisiez Analytics, mais oui, je ne l'avais pas vu dans les transferts réseaux. Félicitations à vous d'avoir fait le choix, excellent selon moi, de Xiti !! L'utilisation de des solutions Google ou autres ne me déplait pas en soi. Il faut juste être conscient de ce que l'on fait. C'est tout.

J'avoue avoir rédiger des commentaires peut-être trop complexe pour le noobs dans certains domaines. Les gens peuvent avoir du mal à comprendre. C'est peut-être une bonne chose parce que les gens curieux, a fortiori le geek, va se poser des questions et aller chercher des réponses. Après, mes messages sont long, oui, je suis quelqu'un d'un peu trop verbeux à l'écrit... L'un de mes nombreux défauts !!

Bref, tout cela pour dire que je suis bien loin de mener une vendetta personnel contre Google ou Yahoo (Microsoft, ok, mais c'est pas pareil...). Au contraire, vous avez dû vous en rendre compte, je suis un utilisateur de Gmail. Oui, je suis aussi un peu addict aux produits Google. De plus en plus, et comme bien d'autres gens, j'essaie de me tourner vers des solutions alternatives. C'est peut-être débile mais c'est mon opinion. Après, ça demande du temps, de la patience, de la persévérance et de l'entretien...

Pour en revenir au sujet de l'article, en tout cas je remercie Hitek d'avoir eu l'idée de faire un article sur le sujet. C'est une bonne démarche de chercher à informer les gens. Par contre, c'est ce que je dis auparavant, cet article est, selon moi, très moyen. En effet, l'auteur de l'article veut montrer le monopole (voir la "dictature") Google. Mais il ne fait "presque" que citer quelques produits Google avec un bref historique sans analyse réelle des enjeux et des avantages qui sont derrière. Pour connaitre cela, il suffit d'aller sur la page : http://google.com/about/company/… . Comment les gens peuvent comprendre la dernière partie de son article ?

L'auteur parle par exemple "d'informations personnelles" et de "vie privée". Mais les gens ont ils réellement conscience de la quantité d'information posséder par Google et la manière dont il les a collecté ? Non !! Il suffit de lire la réponse de @RTiphanie pour en être certain. Et comme toi tu le sais Hitek, pour l'internaute de base (webnaute serait d'ailleurs plus adapté comme terme), Google, c'est bien loin de se résumer au seule domaine google.com (ou n'importe quel autre tld) et youtube.com.

Après, Google, et c'est en ça que j'apprécie énormément cette compagnie, a compris certaines choses sur l'orientation du futur que d'autres compagnies n'ont pas encore appréhender. L'auteur parle par exemple de OpenSource. Mais est ce que quelqu'un de non initié comprend ce que cela signifie derrière (enjeux, avantage, qualité, ..) ? Malheureusement, non... Je ne détaillerais pas ce point qui ne doit surement interessé personne ici bas. Oui, j'étais presque meutri en lisant : "j'ai troqué google pour apple, c'est vachement mieux".

Enfin, dans l'article on peut lire la chose suivante : "Un moteur de recherche majoritaire devant Bing et Yahoo ! (qui a été racheté par Bing),". Merci de corrigé cette phrase qui est erronée. C'est la seconde fois que je signale cette erreur. Ils sont en partenariat actuellement. On ne connait que très mal (enfin, perso, je connais juste ce que j'ai lu) les accords de ce partenariat. Il est donc difficile et inutile de spéculer sur le "comment ça marche" chez Yahoo, Google et Bing.

Répondre à ce commentaire

Par Kha, il y a 5 ans (en réponse à Patouche):

Bien flippant. Même pour un simple aperçu de la pieuvre internet qu'est Google...

Après, ils ont quand même de bons projets. Touche à tout: science, médecine notamment (j'ai cliqué sur ton lien Patouche), même si d'un autre côté, ça agrandit leur monopole c'est vrai.

Aussi, je pense que beaucoup (moi comprise) utilisent Google et ses dérivés sans en avoir ni conscience, ni mesurer les conséquences, parce que tout le monde ne s'y connaît pas même un peu en nouvelles technologies, et aussi car on n'entend moins (voir pas du tout) parler d'alternatives et de concurrents. (Je parle au-delà des geeks, etc... Mais vraiment de la personne lambda hein). :/

Répondre à ce commentaire

Par test, il y a 7 ans :

Article sympa pour la chronologie des listes des services Google mais un peu déçu par l'analyse assez pauvre :(

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 6 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 8 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 8 mois