Rechercher Annuler

Harry Potter : la nouvelle sortie de J.K. Rowling sur la transidentité va lui coûter cher

De Jordan - Posté le 29 mai 2024 à 16h51 dans Cinéma

Depuis plusieurs années, J.K. Rowling est au cœur de nombreuses polémiques autour du sujet de la transidentité. Celle à qui l'on doit l'univers de Harry Potter est accusée d'être transphobe après s'être positionnée sur la question. Aujourd'hui, c'est dans les colonnes du Times que l'écrivaine britannique a signé un texte et ses propos risquent de lui coûter cher.

J.K. Rowling continue de se positionner sur la question de la transidentié

Malgré les polémiques, Rowling persiste et signe

Tout commence en juin 2020 quand J.K. Rowling critique dans un article, l'expression les "personnes qui ont leurs règles" au lieu d'employer le terme de "femme". En réponse à la polémique suscitée, l'auteure a publié un essai sur Internet pour exposer ses préoccupations sur la question de genres. Bien qu'elle y présentait des arguments en faveur des droits des personnes trans, la maman de Harry Potter a dû, là encore, essuyer de nombreuses critiques mal comprises. Après ces différentes controverses, de nombreux acteurs vus dans la saga cinématographique ont décidé de prendre leurs distances avec l'écrivaine britannique.

JK Rowling et les acteurs de la saga

Aujourd'hui, c'est dans les colonnes du magazine Times que celle qui a inventé l'univers magique de Harry Potter a décidé de s'exprimer sur cette accusation de "transphobie" dont elle se défend. J.K. Rowling estime que le mouvement qui défend les droits des personnes transgenres est "la plus grande attaque sur les droits de nos ancêtres".

J.K. Rowling

Le mouvement de défense transgenre est misogyne et dangereux

La maman du jeune sorcier à lunettes qui vit à Edimbourg, explique dans la tribune qui lui est consacrée dans le magazine américain, qu'elle aurait dû se positionner plus tôt sur le sujet. Selon elle, les revendications que portent certaines personnes qui prennent la défense des transgenres sont des menaces :

J'ai pris la parole parce qu'autrement je me serai sentie honteuse pour le reste de ma vie. Mon seul regret est de ne pas avoir parlé bien plus tôt.

Et d'ajouter qu'elle croit que :

Le mouvement socio-politique insistant sur le fait que les femmes trans sont des femmes n'était ni bienveillant, ni tolérant, mais en réalité profondément misogyne, régressif et dangereux dans ses objectifs et autoritaire dans ses tactiques.

Depuis plusieurs années, J.K. Rowling doit faire face à de nombreuses polémiques à la suite de ses positions sur la question de la transidentité. Il y a fort à parier qu'après ces dernières déclarations elle va devoir faire face à des critiques et sa prise de position va lui coûter cher.

Une erreur ?

Mots-Clés : j.k.rowlingHarry PotterDéclarationwarnertransphobieDanger

Par Jordan

Après une formation audiovisuelle, j’intègre l’excellente équipe de Hitek en 2015 en tant que rédacteur pour traiter de l’actualité ciné et séries TV. J’aime aussi m’occuper des news insolites.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (44)
photo de profil de <strong>Marc</strong>

Par Marc, il y a 3 semaines :

pfff.... société aseptisée ... on ne peut plus penser comme on veut.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Marc):

Tu m'étonnes, suffit d'écrire un truc subversif du genre "la transphobie c'est mal" et tu vas te faire insulter...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>midorijin</strong>

Par midorijin, il y a 3 semaines :

ça va lui couter cher en quoi?
Les wokes et trans extrémistes lui crachent déjà à la tronche, ça ne changera pas à ce niveau la, pour le reste, les autres savant qu'elle n'a pas particulièrement tord.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Toto</strong>

Par Toto, il y a 3 semaines :

Je suis d'accord. Rowling (que l'on soit d'accord ou pas avec elle) soulève des questions qui devront un jour ou l'autre avoir une réponse. Et ce sont justement ces réponses qui permettront enfin à la communauté trans d'être bien mieux accepté dans la société. Malheureusement, la majorité de ceux qui défendent les trans préfère laisser persister un flou et accuser de transphobe dès que l'on essaye d'apporter un cadre et des réponses intelligentes qui aideraient à leurs intégrations.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Si on veut vraiment que les personnes transgenre soient mieux accepté dans notre société, peut être qu'il faudrait considérer les femmes et les hommes trans seront en tant que femmes et hommes tout court. A ce moment là, peut être que ces personnes ne subiraient plus de discriminations transphobes ?



Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Toto</strong>

Par Toto, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

Histoire que l'on parle de la même chose (pour ne pas avoir d'ambiguïté), quand je parle de trans je parle de personne qui n'ont pas transitionné de sexe. Et dans ce contexte je ne suis pas d'accord avec toi. Pour moi on ne peut pas considérer une femme trans comme une femme normale car dans ce cas la c'est tuer le féminisme. Par exemple les sujets sur l'avortement, les congés menstruels, etc... ne sont plus des sujets féminin car des hommes trans posséderont un vagin. Et ca pose aussi la question de la faciliter de changer de genre. Comment est-il possible de quantifier l'écart salarial entre les hommes et les femmes si 2 mois après l'étude une partie des participants décide de changer de genre ? Donc tous ca nécessite d'avoir un grand débat sans tabou ni insulte pour pouvoir avancer.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Les femmes transgenre sont sujettes aux même discriminations misogynes que les femmes tout court.
Et en plus elles subissent des discriminations transphobes.

C'est pour ça que c'est un non sens d'exclure les femmes trans des luttes féministe.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Toto</strong>

Par Toto, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

Je ne connais pas de trans dans mon entourage donc je veux bien te croire quand tu dis qu'elles subissent des discriminations misogynes. Et je veux bien accepter que quelques batailles soient communes entre le féminisme et le combat trans. Par contre tu ne peux pas inclure les trans dans le combat féministe car cela rend certaine victoire ou bataille nulle car ça ne devient plus des sujets féminins comme l'histoire de l'avortement par exemple.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Concrètement :

Les femmes transgenres sont perçus comme des femmes tout court.
En entreprise elles subiront le même écarts salariale.
Dans la rue, elles subiront les même relou qui les "draguent" et les harcèlent.
Dans les médias, elle subiront le même préjugé d'incompétence.

Quand aux problèmes lié à l'avortement, c'est les hommes transgenre qui les subissent.
Les gens qui militent contre l'avortement militent dans le but que certains hommes ne puissent pas avorter (ça doit leur faire tellement plaisir de voir des hommes enceint).

C'est donc un non-sens en tout point d'exclure les personnes transgenre des luttes féministes.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Terras</strong>

Par Terras, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

Mais on veut pas qu'elle soit mieux acceptée.

Une personne malade, on la soigne. On la mutile pas et on la conforte pas dans son délire de genre fluide.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Terras):

"Mais on veut pas qu'elle soit mieux acceptée."

Ok le transphobe


Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Terras</strong>

Par Terras, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

*la

misogyne.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Oui. Non seulement, la plupart des transactivistes (ou ceux qui les soutiennent sans réfléchir) traitent les gens de "transphobes" à la moindre contrariété, mais ils traînent surtout dans la boue les droits des femmes nées femmes (et pas seulement des femmes), et en plus ils ne font que desservir la cause trans. Ce sont à cause de ces personnes extrémistes si certaines personnes s'en prennent aussi aux autres personnes trans modérées qui n'ont rien demandé, et surtout pas qu'on parle en leur nom en étalant une idéologie woke délirante qu'ils ne partagent absolument pas.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines (en réponse à zoxotoboxo):

*qu'elles ne partagent

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines (en réponse à zoxotoboxo):

(Cette réponse (commençant donc par "Oui. Non seulement, la plupart...") concernait le premier post de Toto, à qui je souhaite (comme Idéfix) aussi bonne chance... XD)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Idéfix</strong>

Par Idéfix, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Je te souhaite bon courage dans ta conversation avec lui!
Car si tu souhaites débattre du sujet ou émettre le fait qu'on ne puisse pas considérer une femme trans comme une vraie femme, selon lui tu es transphobe
JKR veut simplement protéger les femmes et leurs droits sans pour autant avoir jamais été insultante envers les trans
La transition reste une sorte de chirurgie esthétique rien de plus!
Car même en ayant subit toutes ces opérations une trans n’aura jamais de règles, ne pourra jamais avoir d’enfants et conservera toujours sa prostate!

Est ce qu'une femme trans se faisant violenter par un homme est autant vulnérable qu'une vraie femme?
Inversement imaginons qu'une femme trans tue une vraie femme, comment cela sera t-il considéré ?
Est ce qu'une femme trans peut subir une grossesse non désirée des suites d'un viol?

Que les trans demandent à ne pas être agressé, insulté et pouvoir vivre leur vie de leur côté, pas de problème, ça s’appelle le savoir vivre, sinon c'est la brutalité autorisée!
Mais une distinction sera toujours nécessaire et c’est ce que JK Rowling souhaite

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Toto</strong>

Par Toto, il y a 3 semaines (en réponse à Idéfix):

Je suis à 100% d'accord avec toi sur le sujet. Après concernant Elstar, il n'a été pour le moment n'y agressif n'y insultant donc j'ai espoir de pouvoir discuter avec lui de manière intelligente et posée. ;p

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Tu remarqueras assez vite que les insultes fusent dans un sens unique
(spoiler alert : c'est pas les gens qui plaident pour l'empathie et l'acceptation qui insultent les autres)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Toto</strong>

Par Toto, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

Tu as raison je ne peux pas te donner tort ^^. Par contre je vais me faire l'avocat du diable, mais par expérience il est difficile voir impossible de discuter avec un pro trans de ces sujets sans se faire crier dessus voir insulter. Donc même si tu est différent (et je te le souhaite), tu subis les conséquences de tous ceux de ton avis qui n'ont pas été ouverts à la discutions. C'est triste, mais c'est comme ça. Après libre à toi de prendre sur toi pour ne pas t'énerver et d'essayer de faire un travail de pédagogie. Je pense sincèrement que tu aideras grandement ta cause en fessant ce travail.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Par expérience, quand il est question des personnes transgenre peu de gens posent honnêtement des questions en vue de comprendre.
Suffit de lire ici la violence du vocabulaire qui est utilisé ainsi que la volonté de stigmatiser et de marginalisé qui transpire de pas mal de propos.
Donc forcément, ça rend souvent les gens peu patient et irascible.

Par ailleurs, à titre personnel, je ne me définis pas comme "pro-trans", je préfère me voir comme anti-discrimination.

Encore une fois, quand tu lis certains propos et que tu te demandes "est ce que ces propos visent à ce que les personnes transgenre soient mieux acceptés ?" ou "est-ce que cette personne souhaite que les discriminations transphobes cessent ?" ta perspective change.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines (en réponse à Idéfix):

Aux USA, pas mal de compétitions sportives féminines sont la preuve que les femmes trans ne pourront jamais être considérées comme de "vraies femmes".
Des femmes trans qui participent à ces compétitions et battent (évidemment) à plate couture des vraies femmes n'ont rien à faire dans des compétitions féminines.
C'est une injustice totale pour les vraies femmes qui ont bossé dur pour leur compétition et qui sont "écrasées" par des femmes trans.

(C'est "transphobe" de juste signaler cette réalité ? qui plus est une injustice totale pour les vraies femmes ?)

Tous les tarés comme Elstar défendent des injustices au nom d'une cause "trans" sans limites. Pour eux, les gens sont transphobes, la vérité biologique est transphobe, le bon sens est transphobe, la science est transphobe, la vérité est transphobe, bref, la réalité est transphobe. (et d'extrême droite, bien sûr ;) )
Quand on est à ce point atteint du bulbe, il n'y a plus grand chose à faire. Le wokisme est un cancer qui détruit la raison.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Idéfix</strong>

Par Idéfix, il y a 3 semaines (en réponse à zoxotoboxo):

Tout le problème est là, Elstar et ses congénères détraqués ne font jamais preuve de logique et de bon sens et dès le départ ils excluent un point important : la biologie
Une discussion raisonnée est impossible

Attendons ses réponses, je suis certaine qu'il va encore nous éblouir ;)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Idéfix):

On choisit tous envers qui on porte notre empathie.

On peut choisir de se montrer compréhensif envers une célébrité millionnaire qui a fait de la persécution d'autres être humains le combat de sa vie.
On peut choisir d'avoir de la compassion pour des gens qui n'ont pas gagné une compétition amateur.

Et on peut aussi choisir de se montrer empathique envers des gens qui subissent des discriminations, des agressions et des violences.
On peut choisir de montrer de la compassion pour des gens qui doivent affronter un parcours de vie plus difficile que les autres.


Ou alors on peut choisir de tenir un discours qui encourage la violence envers des personnes déjà marginalisés.

Finalement la question est simple :

Qui veut que les personnes transgenre soient mieux accepté ?
Qui veut que les discriminations transphobe cessent ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Idéfix</strong>

Par Idéfix, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

C'est magnifique!
Pouvoir assister à ça, voir comment une information entre dans ton cerveau, est analysée d'une manière et les conclusions que tu en tires, c'est une expérience unique de pouvoir assister à ça, merci!

Mais OÚ, dis moi OÚ, à quel moment, dans quels propos Rowling tient un discours qui encourage la violence envers les trans ???
Oú est cette fameuse transphobie dont tu l'accuses ?

Elle veut simplement que les considérations acquisent par les femmes ne soient pas accordées du jour au lendemain à des hommes qui se déclarent femme!

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Idéfix</strong>

Par Idéfix, il y a 3 semaines (en réponse à Idéfix):

-acquises

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Idéfix):

"des hommes qui se déclarent femme"

Mégenrer les personnes qui ont transitionné c'est nier leur identité, c'est une insulte. Le genre d'insulte qui engendre des discriminations et des violences.
C'est de la transphobie.

Dans la mesure ou tu tiens des propos transphobes, ça en dit beaucoup que tu prennes la défense de Rowling.


Encore une fois :
Qui veut que les personnes transgenre soient mieux acceptés ?
Qui veut que les discriminations transphobes cessent ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Toto</strong>

Par Toto, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

Tu vas peut-être me traiter de transphobe Elstar mais je ne vois pas d'insulte dans la phrase "des hommes qui se déclarent femme". Dis-moi si je me trompe mais ce n'est pas la définition d'une femme trans ?

La différence et les choses que l'on ne comprend pas ont toujours créé de la défiance. C'est le devoir des non trans d'essayer de comprendre et c'est le devoir des trans de faire un travail de pédagogie. Le problème c'est que les personnes qui partagent tes opinions considère que c'est en quelque sorte une chose acquise et que les personnes qui ne sont pas d'accord doivent aller s'éduquer. C'est faux. J'ai discuté avec un pro trans récemment et qui m'expliquait que poser une question à un trans c'est transphobe. C'est au trans et pro trans de prendre sur eux et de faire un travail de pédagogie. C'est la seule manière d'avancer. Et avec le temps, si le travail est bien fais, la communauté trans sera petit à petit accepté. Mais ca ne se fera pas en un claquement de doit du jour au lendemain.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Il ne faut pas confondre personne transgenre et personne qui se travestie.

Quand il est question des personnes transgenre, utiliser l'expression "des hommes qui se déclarent femme" pour parler de personnes qui ont achever leur transition est un mégenrage (mégenrer c'est donner volontairement le mauvais genre à une personne)
Mégenrer les gens volontairement, c'est une insulte.

Autrement dit quand tu vois une femme, que tu suppose être transgenre et que tu l'appelles volontairement "Monsieur", tu l'insultes.
Et c'est une insulte transphobe.

C'est un propos visant à réprimer l'identité de genre d'une personne. (c'est donc de la transphobie délictueuse selon la loi du 31.01.2022)

Donc aussi bien du point de vue morale que du point de vue légal, utiliser l'expression "des hommes qui se déclarent femme" pour dénommer des femmes trans c'est donc de la transphobie.

Et ce genre de transphobie ordinaire, ça engendre des agressions bien réelles.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

"les tarés comme Elstar"
"Elstar et ses congénères détraqués"
"atteint du bulbe"

Sans surprises, les insultes ont fusé assez vite (d'autres suivront)

C'est d'ailleurs assez remarquable que le sujet de la transphobie engendre des insultes dont le champ lexicale tourne autour de la santé mentale ; ça montre quelque chose.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

Ces insultes sont uniquement les conséquences d'un comportement déplorable de ta part (que tout le monde connaît par coeur ici).

Tu fais l'innocent mais on peut aussi rappeler qu'il t'arrive aussi de traiter les gens de "grosse merde". :) Bravo.



Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 2 semaines (en réponse à zoxotoboxo):

"Ces insultes sont uniquement les conséquences d'un comportement déplorable de ta part "

La logique du harceleur :
Il sait qu'il est qu'il est l'auteur des insultes et des agressions mais c'est quand même la faute de la victime.

Son entourage doit morfler sévère.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines :

Une fois de plus: totalement d'accord avec elle.

Ironiquement, je dirais: "Ca c'est une vraie femme qui a des couilles !" :)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>midorijin</strong>

Par midorijin, il y a 3 semaines (en réponse à zoxotoboxo):

Mummm mummm, on sent que les inconnus sont passé par la. XD

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines (en réponse à midorijin):

Je n'y avais pas pensé en postant, mais en effet, ça rappelle le Delon des Inconnus... :)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Claremont rules</strong>

Par Claremont rules, il y a 3 semaines :

Petit rappel :
Les droits vont toujours par paire, accompagné par un devoir.
On a le droit d'avoir une opinion, on a le devoir de respecter celles des autres.
La liberté d'un individu s'arrête là où commence celle des autres.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Claremont rules):

Et pour ceux dont l'opinion consiste à ne pas respecter des personnes, on fait comment ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Toto</strong>

Par Toto, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

Si c'est un discours considéré comme de la haine, alors c'est puni par la loi. Sinon chaque opinion à le droit de s'exprimer et d'être respecté. Après, on n'est pas obligé d'être d'accord. Je vais caricaturer ton discours, mais dans ce cas les opinions qui consiste à dénigrer les pédophiles devrais aussi être interdit par exemple. Il y aura toujours des opinions qui seront à l'opposer de nos valeurs individuelles
mais c'est un devoir de laisser chaque opinion s'exprimer afin de ne pas tomber dans une police de la pensé, et c'est un droit de les combattre si on considère ces opinions mauvaise.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Toto):

Ah on s'en réfère à la loi ? Ok

Bah ça tombe bien, selon l'Art. 225-4-13. de la loi n° 2022-92 du 31 janvier 2022 -
Les pratiques, les comportements ou les propos répétés visant à modifier ou à réprimer l'orientation sexuelle ou l'identité de genre, vraie ou supposée, d'une personne et ayant pour effet une altération de sa santé physique ou mentale sont punis de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.

Pour faire court : la transphobie n'est pas une opinion, c'est un délit.

Du coup on est d'accord, selon la loi personne ne doit respecter les "opinions" transphobe ?


Après, à titre personnel j'ai jamais empêché une opinion transphobe d'être émise.
Mais qualifié une opinion pour ce qu'elle est en utilisant les termes exacte, c'est pas faire acte de censure, c'est juste dire la vérité.
Autrement dit, si on qualifie un propos de transphobe c'est pas une insulte et ça fait de mal à personne

En revanche ceux qui tiennent des propos transphobes insultent des gens et ces insultes engendre des souffrances, des discriminations, des agressions.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

selon la loi personne ne doit pas* respecter les "opinions" transphobe

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines (en réponse à Elstar):

C'est quand même absolument fantastique comme on peut faire dire ce que l'on veut à quelque chose, et comme on peut essayer de rouler les gens dans la farine. :) (Un peu comme quand les transactivistes se servent des écrits de Simone de Beauvoir pour leur faire dire ce qu'ils veulent.)

Si tu étais un peu moins "atteint du bulbe" (je persiste et signe), tu devrais savoir que la loi que tu cites a été uniquement mise en place pour lutter contre les THERAPIES DE CONVERSION. Elle n'a strictement rien à voir avec ce dont tu parles ici (ou un peu plus haut), et ce dont on parle dans ce topic, c'est-à-dire les propos qui seraient "transphobes" ou non, ou les questions autour du fait de savoir si les femmes trans sont de vraies femmes ou non, le mégenrage, etc.
Le France n'a AUCUNE loi en place condamnant le mégenrage ou de simples propos disant comme ici qu'une femme trans n'est pas une vraie femme etc. Les lois autour de la transphobie ou l'homophobie visent uniquement (et c'est bien normal) la discrimination à l'emploi ou de véritables incitations à la haine. Or, distinger les femmes trans des vraies femmes est juste une question de bon sens, la constatation de faits biologique et n'est que justice pour les vraies femmes (et aussi les trans d'ailleurs (les trans modérés qui, eux, l'ont compris !)).

Résumons donc ton impressionnant palmarès du côté de tes méthodes malhonnêtes constatées sur ce site continuellement depuis des années : mensonges, déshonneur par association, homme de paille, calomnie, victimisation, sophismes, fuite, atteinte aux personnes par voies détournées, extraction hors contexte.

Et après tu t'étonnes de te récupérer une poignée insultes ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 3 semaines (en réponse à zoxotoboxo):

*distinguer
*d'insultes

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 2 semaines (en réponse à zoxotoboxo):

"les comportements ou les propos répétés visant à réprimer l'identité de genre sont punis de deux ans"

C'est la loi.

Et visiblement, elle rend les transphobes hystérique.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Jean</strong>

Par Jean, il y a 3 semaines :

Cette loi d'ailleurs c'est l'héritière direct contre la pénalisation des relations sexuelles homosexuelles.. elle n'est pas conçu pour lutter contre l'homophobie....

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 2 semaines :

"C'est la loi."

Loi promulguée uniquement dans le cadre des thérapies de conversion (en extension à une loi précédente autour des homosexuels). :)

N'importe qui faisant un copié collé sur Google de l'article que tu as cité plus haut pourra avoir la preuve de ce que je dis, et avoir aussi toutes les informations sur le site du gouvernement dont voici l'en-tête :

"Le texte vise à mieux lutter contre les thérapies de conversion. Une infraction spécifique est créée. L’expression "thérapie de conversion", née aux États-Unis dans les années 1950, renvoie à des pratiques prétendant modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne."

Répétons-le: La France n'a AUCUNE loi en place condamnant le mégenrage ou de simples propos disant comme ici qu'une femme trans n'est pas une vraie femme etc. Les lois autour de la transphobie ou l'homophobie visent uniquement (et c'est bien normal) la discrimination à l'emploi ou de véritables incitations à la haine.

Sincèrement, tu comptes continuer à te ridiculiser encore longtemps face au réel ? :)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.