Affaire Vallecas : récit de l'histoire vraie et effrayante qui a inspiré le film Verónica

De Clémounet Auteur - Posté le 19 janvier 2018 à 16h32 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

À partir du 24 janvier prochain vous pourrez découvrir le film d'épouvante Verónica. Paco Plaza, le réalisateur de Rec, est de retour avec une nouvelle histoire effrayante inspirée de faits réels. Le film prend place à Madrid, dans les années 90. Après une séance de spiritisme avec des amis, une jeune espagnole est possédée par un esprit maléfique qui menace de tuer ses proches. Aujourd'hui, nous allons vous raconter l'affaire Vallecas, l'histoire qui a inspiré le film. On commence par la bande annonce de Verónica pour se mettre dans le bain. 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

L'affaire Vallecas est la toute première histoire paranormale rapportée par la police en Espagne. Elle raconte la triste histoire de Estefania Gutierrez Lazaro. Tout commence en mars 1990 à Madrid, en Espagne. Le grand père d'Estefania, mourant depuis plusieurs mois, promet le jour de sa mort qu'il rendra la vie de sa fille impossible. Des paroles que la famille a pris au second degré, mais qui vont la hanter pendant longtemps. La semaine suivante, malgré les menaces que son grand père avait fait à sa mère, Estefania se lance dans une séance de spiritisme avec ses copines grâce à une table de Ouija. Depuis la cour de l'école, elles souhaitaient rentrer en contact avec le petit ami de l'une d'entre elles qui était décédé dans un accident de moto. Elles sont interrompues par un professeur qui ne souhaitait pas que les jeunes filles "s'amusent" à contacter les esprits. Le professeur confisque la planche de Ouija qu'elles avaient fabriqué avec un bout de carton, et le morceau de verre qui permettait de se déplacer sur la planche. Après les avoir confisqué, le professeur déchira la planche et brisa le morceau de verre sur le sol. C'est là que les problèmes ont commencé. 

Portrait de Estefania.

Une jeune fille hantée par les esprits

Quand le morceau de verre s'est brisé sur le sol, de la fumée noire s'en est échappée, flotta dans les airs, avant de rentrer dans le nez d'Estefania. Ce n'était pas la première fois que la jeune femme participait à une séance de Ouija, en revanche c'était la première fois qu'elle faisait face à un phénomène comme celui-ci. Dans les jours qui ont suivi, elle a commencé à se plaindre à ses parents de voir des silhouettes noires durant la nuit. Parfois elle avait même le sentiment que les ombres l'entouraient en se tenant par la main et qu'elles murmuraient son prénom tout en disant "viens, viens à nous !". Prise de convulsions, les yeux retournés et la bave aux lèvres, les parents n'ont pas eu d'autres choix que la faire interner en asile psychiatrique. Il lui arrivait même de parler avec une voix grave et rauque comme celle d'un homme, pour insulter sa famille. D'hôpital en hôpital, personne n'arrivait à trouver une solution pour Estefania. Puis un jour, elle entra à l'hôpital Gregorio Maranon et sombra dans le coma, avant de mourir dans des circonstances inconnues. Les médecins ont fait plusieurs autopsies du corps de la jeune femme, mais ils ont conclu à un arrêt cardiaque, car ils n'arrivaient pas à savoir pour quelle raison la jeune femme était morte. 

Mr et Mme Gutierrez.

Une jeune fille qui hante sa famille

L'histoire aurait pu s'arrêter avec le décès d'Estefania, mais en réalité, elle ne faisait que commencer. Après la mort de la jeune fille, des phénomènes paranormaux ont commencé à se produire dans la maison familiale. Les parents entendaient des voix à la porte de leur chambre, ont retrouvé la chambre de leur fille complètement retournée et ont commencé à entendre des bruits comme des coups dans les murs. Parfois, la température baissait soudainement dans certaines pièces, les portes des chambres et des armoires s'ouvraient et se claquaient toutes seules.

Le couloir de la maison hantée.

Un jour d'automne, des bruits encore plus forts que d'habitude se firent entendre. La famille choisit donc de se barricader dans le salon. Ils ont mis le canapé devant la porte et l'ont bloqué grâce à un lourd objet en marbre. Malheureusement une sorte de vent envahit le couloir, ouvrant tout de même la porte. Tous les objets du salon se mirent à voler et un objet en particulier attira l'attention de la famille, une photo d'Estefania. Ce cliché de la jeune fille souriante avait été pris quelques mois avant sa mort. Phénomène étrange, la photo se mit à brûler toute seule et effaça le visage d'Estefania. La combustion s'arrêta quand le visage fut brûlé, laissant le cadre et le reste de la photo, intacts.

Le portrait de Estefania qui a brûlé. 

À partir de ce moment là, la famille a commencé à voir les mêmes ombres que Estefania. Un soir, les deux jeunes soeurs de la jeune fille ont assisté à un phénomène étrange. Alors qu'elles étaient dans leur lit superposé, elles ont vu une ombre avec la tête toute noire, sans yeux et sans bouche, qui rampait sur le sol. Elles se mirent à crier et toutes les poupées de leur chambre commencèrent à être projetées contre le mur. La famille totalement terrifiée, le père de famille pris la décision d'appeler la police pour les informer que sa maison était vraisemblablement hantée.  

La police s'intéresse à l'histoire 

Dans la nuit du 27 novembre 1992, Mr Gutierrez décide donc de téléphoner à la police et déclare que sa maison est hantée. Les forces de l'ordre n'ont d'abord pas cru le père de famille, mais ont décidé d'intervenir après avoir entendu la mère et les enfants raconter les mêmes histoires et avoir constaté la détresse de la famille. Quand ils arrivèrent sur place, toute la famille les attendait sur le trottoir malgré le froid de l'automne. Ils pénétrèrent tous ensemble dans la maison et la famille commença à raconter le récit de cette malédiction depuis le départ de leur fille et comment tout avait commencé. Les membres de la police les écoutèrent calmement tout en restant perplexes, jusqu'au moment où des phénomènes paranormaux ont commencé à se produire à nouveau. La porte du salon se mit à claquer toute seule, une sorte d'explosion retentit sur la terrasse et une ombre comme celle de la chambre des enfants apparut sur une petite table.

Le chef de la police José Negri.

Le chef de la police, qui était présent, a donc décidé de visiter toutes les pièces et a constaté par lui-même les phénomènes paranormaux. La salle de bain, qui avait été transformé en espace de stockage à cause des bizarreries qui s'y déroulaient, a laissé un souvenir glaçant au chef de la police. Il a confié qu'il avait senti un froid glacial le saisir jusqu'aux os et que ses cheveux s'étaient hérissés. Après ces nombreuses constatations, la police a conclu qu'il y avait "des phénomènes en tous point inexplicables" dans cette maison. 

Les Gutierrez ont finalement déménagé et n'ont plus jamais été importunés par des esprits. Vous connaissez maintenant la vraie histoire qui a inspiré le film Verónica. Toute cette histoire est vraie, c'est en tout cas comme ça qu'elle a été racontée par les différents protagonistes. 

Une erreur ?

Mots-Clés : affaire VallecasEl Caso VallecasVerónicafilmRecPaco Plaza

Source(s) : MindShadow

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (31)

Par Wally, il y a 7 mois :

Merci, maintenant je vais avoir du mal à dormir ce soir ...

Répondre à ce commentaire

Par laurent, il y a 4 mois (en réponse à Wally):

sale flippette

Répondre à ce commentaire

Par Eric, il y a 7 mois via l'application Hitek :

Je vois pas le rapport avec le grand père

Répondre à ce commentaire

Par patacitrouille, il y a 7 mois (en réponse à Eric):

Ni moi avec la Bretagne...

Répondre à ce commentaire

Par HH, il y a 7 mois (en réponse à Eric):

TA PAS COMPRIS QUE C'EST LUI QUI A DECLENCHER LA MALEDICTION

Répondre à ce commentaire

Par jerrykhan, il y a 7 mois :

Mais non c'est une FAKE NEWS comme on dit maintenant.
(et c'est là, qu'à partir de cette nuit, la maison de Jerry Khan fut hantée...)

Répondre à ce commentaire

Par GarsSympa, il y a 7 mois :

Bon il est plus de minuit je pense que je vais lire ça demain vers 11H... Ahah

Répondre à ce commentaire

Par Lalala, il y a 7 mois via l'application Hitek :

Pourquoi ils n'ont pas contacter les frères Winchester ? Ou les gosthbosters ?

Répondre à ce commentaire

Par Miguel, il y a 7 mois (en réponse à Lalala):

*ghostbusters

Répondre à ce commentaire

Par Burgy, il y a 7 mois :

Pffff, foutaises, on croirait lire une vieille fanfiction d'epouvante

Répondre à ce commentaire

Par Balmor, il y a 7 mois (en réponse à Burgy):

Tu te pisses tellement dessus que tu essaies de te convaincre que ce n'est pas vrai... Je te comprends !

Répondre à ce commentaire

Par Burgy, il y a 7 mois (en réponse à Balmor):

Mdr c'est difficile d'avoir peur d'un truc aussi grotesque ; ce qui fait peur dans les histoires d'épouvantes, c'est leur rapprochement au réel. La, c'est complètement tiré par les cheveux. Les évènements n'ont aucun liens entre eux, c'est dignement écrit par une petite fille de 4 ans qui a lu 2-3 chair de poules.

"Inspiré d'une histoire vraie" mon cul ouais ca a bon dos ^^

Répondre à ce commentaire

Par cass, il y a 7 mois :

Histoire vrai, on prend vraiment les gens pour des abrutis fini (bon c'est pas totalement faux par contre ça)

Répondre à ce commentaire

Par ???, il y a 7 mois :

https://youtube.com/watch/?v=ma7TL8jJT0A

Ah hitek....toujours plus dans le pute a clique.

Répondre à ce commentaire

Par Balmard, il y a 7 mois (en réponse à ???):

Tu te pisses tellement dessus que tu essaies de te convaincre que ce n'est pas vrai... Je te comprends !

Répondre à ce commentaire

Par murderball, il y a 7 mois :

et la marmotte....

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 7 mois (en réponse à murderball):

Oui ?

Répondre à ce commentaire

Par Pommader, il y a 7 mois :

Tiens Hitek maintenant devient un site de mini-histoires d'horreur. Faut savoir ce que vous voulez faire dans la fin à la fin.

Répondre à ce commentaire

Par Balmard, il y a 7 mois (en réponse à Pommader):

T'apprendre à faire des phrases avec un sens ?

Répondre à ce commentaire

Par theliss, il y a 7 mois :

"La combustion s'arrêta quand le visage fut brûlé, laissant le cadre et le reste de la photo, intacts."
Euuuuh si, comme vous le mentionnez, il s'agit de la photo dessous, comment dire... :D
Mais je rejoins ce qui est dit plus haut, le rapport avec le grand pépé me semble super léger.

Répondre à ce commentaire

Par hiteque, il y a 7 mois via l'application Hitek :

merci merci mtn j’eteins pas la lumiere

Répondre à ce commentaire

Par Oyuso, il y a 7 mois :

Voila, donc ça inquiète personne qu'un homme, en l’occurrence le chef de la police, ait le pouvoir de faire arrêter quelqu'un, qu'il porte une arme, et qu'il soit assez con pour pensé que les fantômes existent... voila tout va bien. C'est normal en 1990. au Top.
Maintenant imagine que c'est un membre de ta famille qui meurt dans des circonstances étranges, y'a enquête, les keufs te disent : "C'eSt SuReMent Un FAntÔme QUi A fAit Ca, j'VoIS paS d'Autre EspLicatIONS !"
Super, merci la police.

Répondre à ce commentaire

Par Enguerran, il y a 7 mois :

"Depuis la cour de l'école, elles souhaitaient rentrer en contact avec le petit ami de l'une d'entre elles qui était décédé dans un accident de moto."

Euh, c'est pas ça le plus flippant dans l'article ?

Répondre à ce commentaire

Par kole, il y a 5 mois :

flippant et vraiment bizarre cette histoire à vrais dire on entend tellement de chose sur la toile du rouge comme du violet qu'à force ont sais plus ou donner de la tête

Répondre à ce commentaire

Par pseudo, il y a 4 mois :

Bonjour, vous savez la police comme la gendarmerie ne croient pas en ce genre d'histoire car la plupart du temps c'est faux et, ils ont pas envie de dire quoi que ce soit par peur du ridicule aussi, en principe un vrai flic ne s'amuserait pas raconter son témoignage car c'est trop tabou! Mais dans la réalité il y a bien eu des histoires vraies, il n'y en a pas eu beaucoup évidement, mais certaines ont été plus ou moins étouffées. Mon propre père était officier de police judiciaire, maintenant à la retraite et j'en sais quelque chose, il faut pas en avoir peur, être dans le déni car il y a eu vraiment des histoires vraies en ce monde, c'est pas le but d'un flic de raconter des conneries sur ce genre d'enquête, il n'a rien à y gagner et, je suis bien placé pour le savoir, mais certains ont le courage de dire la vérité même si cela dérange beaucoup de monde, voilà!

Répondre à ce commentaire

Par Caribou, il y a 4 mois (en réponse à pseudo):

C'est vrai moi mon pere est spationaute et il a vu que la terre était en forme de cornetto avec des pépites de chocolat et j'en sais quelque chose car je suis bien placé pour le savoir

Répondre à ce commentaire

Par Caribou, il y a 4 mois :

Plus sérieusement, j'ai un peu chercher et je n'ai rien trouvé d'anterieur a «deux mille dix» et c'est une histoire d'horreur en anglais qui raconte exactement la même histoire que l'article ci-dessus, ça sent le buzz pas cher

Répondre à ce commentaire

Par Will furyo, il y a 4 mois :

Franchement quelle soit vrais ou fausse je trouve sa passionnant et le film est terrible. Alors attention c'est pas un film ou faut s'attendre a des têtes trancher et des jumpscare. Juste la tension est présente le son et l'atmosphère c'est vachement réussie (je le cache pas par moment je baisser le son comme un gros lâche mdr )

Répondre à ce commentaire

Par Dolly, il y a 4 mois (en réponse à Will furyo):

Je suis d'accord vrai ou pas le film déchire, j'ai un penchant à croire ce genre d'histoire et j'aime bien l'idée que cela es peut être arrivé ça met un peu plus d'angoisse et de psychose dans la tête de certains... Après chacun pense comme il veut.

Répondre à ce commentaire

Par Rayamine, il y a 4 mois :

je cite "Toute cette histoire est vraie". Ben ça c'est vous qui le dite. Genre c'est vrai parce-que vous le publier sur votre site, genre parce-que des gens ont dit que c'est un esprit, genre parce-que les flics espagnoles ont dit que ce sont des esprits et blablabla donc puisque untel et untel disent c'est vrai alors forcément on dot gober ces paroles comme une sainte et indéniable vérité ? Et mon uc c'est pas du poulet j'vous rassure.

Aucunes recherches ni analyse scientifique à cette histoire, aucunes preuves matérielles, aucunes images ni même l'ombre d'une infime preuve ne reposant sur du concret mais comme Pierre, Paul Jacques disent que c'est vrai alors c'est vrai !

Ha, ha... C'est comme le type qui a massacré toute sa famille, sans aucunes pitié et pour justifier ses crimes odieux et pervers à mit ce massacre sur le dos des démons. Ca a donné le film hollywoodien "Amityville".

Vous savez quoi des petits gris me rendent visite mon studio tous les vendredis. Non le lundi, ni le mardi ni mercredi ou ni même le jeudi ou les week-end. Non, non, non juste tous les vendredis. Allez savoir pourquoi ce soir là et pas un autre ?! Mais bon comme c'est moi qui vous le dit alors c'est vrai, des Aliens posent leur soucoupe volante sur le toit de mon immeuble et descendent dans mon studio pour me chanter une berceuse histoire de m'endormir. Et mon ami Bisounours chie des bonbon à la fraise.

:D

Répondre à ce commentaire

Par Lecoq, il y a 2 mois :

C’est la vérité c’est tout pourquoi faire les difficiles?! Le « si je ne vois pas je n’y crois pas » est pour moi ridicule limite si ta propre famille te racontes qu’ils ont vécu des expériences paranormales vous allez pas y croire genre ? Quand ça va vous arriver en pleine face vous allez comprendre bande d’incrédules et je suis loin d’être naïf...Puisqu’ on est dans le contexte j’invites tous ceux qui font les malins à dire que c’est faux ou de se moquer à prendre une planche de ouija et de tester qu’on rigole sur vous à votre tour!!! A bonne entendeur slt

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test du Asus ROG Strix Hero II, le PC MOBA utilisé par la ROG School

Asus ROG Strix Hero II

Il y a 7 jours

Note : 7,8333333333333
Test Gotway MSuper 3, une gyroroue avec une grosse autonomie pour se déplacer : fiche technique, prix et date de sortie

Gotway Gotway MSuper 3

Il y a 4 semaines

Note : 8
Test Huawei MediaPad M5, une véritable alternative à l'iPad : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei MediaPad M5

Il y a 4 semaines

Note : 7,6