Lightsail 2 : la voile solaire du satellite s'est correctement ouverte

De Mickaël Auteur - Posté le 24 juillet 2019 à 14h45 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

L’association américaine à but non lucratif, The Planetary Society, a annoncé que le déploiement de la voile solaire de son satellite Lightsail 2 s’est correctement déroulé et que ce dernier peut désormais naviguer grâce à l’énergie solaire.

Lightsail 2 se déplace grâce au soleil

De nombreux scientifiques misent sur l’énergie solaire pour nous faire parcourir de grandes distances dans l’espace sans avoir besoin d’énergie fossile et c’est The Planetary Society qui a lancé le premier satellite (Cubesats). Mesurant 10 x 10 x 30 centimètres pour un poids de 5 kilos, il utilise 3 voiles solaires triangulaires en polyester Mylar qui, additionnées, ont une une surface d’un peu moins de 32m2 (5,6 x 5,6 mètres). Après avoir effectué de nombreux tests, l’Université d’État polytechnique de Californie a déployé l’ensemble et a passé le satellite en navigation solaire pour continuer à prendre de l’altitude (720 km au-dessus de nos têtes).

Comme l’explique l’association, cette mission a pour but de démontrer que la technologie est suffisamment mûre pour pouvoir être utilisée dans les prochaines missions.

Le directeur de la Planetary Society, Bill Nye, avait expliqué il y a plusieurs semaines que le démarrage serait plus lent que les autres technologies, mais qu’elle rattraperait très rapidement son retard puisque sa puissance augmentera en permanence pour atteindre des vitesses encore jamais vues dans l’espace. Le projet Breakthrough Starshot veut se rendre sur Alpha Centauri qui se trouve à 4,9 années-lumières de nous. D’après leurs estimations, cela mettrait 20 ans en utilisant une voile solaire alors qu’avec les propulsions existantes, il en faudrait 30 000.

En attendant, voici les photos prises par le satellite Lightsail 2 :

Une erreur ?

Mots-Clés : polyester MylarcubesatThe planetary SocietyLightsail 2voile solaire

Source(s) : space.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Fino, il y a 3 mois :

20 ans au lieu de 30 000 j'imagine pas la vitesse, est-ce que notre corps pourra le supporter ;)

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 3 mois via l'application Hitek (en réponse à Fino):

Pourquoi ton corps ne le supporterai pas ? Vitesse et acceleration c'est différent, tu ne sens pas la vitesse.

Répondre à ce commentaire

Par Ookami-san, il y a 3 mois (en réponse à Fino):

Il faut pas cofondre vitesse et acceleration.
Vu que l acceleration se fera lentement si un humain se trouve a bord il ne subira pas enormement de G. Et une fois la vitesse constante ce sera comme au milieu d un vol d avion ou dans une voiture. L on ne sera pas ecraser.

Répondre à ce commentaire

Par Billy, il y a 3 mois (en réponse à Fino):

20 ans, 4,9 année lumière => ~1/4 de la vitesse de la lumière.
Disons 3x10^8 m/s la vitesse de la lumière, ça nous fait du 7,5x10^7m/s soit 270'000'000 km/h. Pas dégueu :P

Répondre à ce commentaire

Par Dai-Kaizoku Harlock, il y a 3 mois (en réponse à Fino):

Oui votre corps pourra le supporter, les astronautes de la station internationales tournent autour de la terre à une vitesse de 27600 km/h, ils font 15 fois le tour de la terre par jour.

Et comme certains l'ont dit dans les commentaires vitesse et accélérations c'est différent, il suffit de voir si vous avez déjà pris l'avion, lors du décollage de l'avion vous allez sentir l’accélération de l'avion lors de sa phase de décollage et après être arrivé à sa vitesse de croisière soit 900 km/h vous ne sentez même que vous vous déplacez à 900 km/h.

Par contre si vous vous posez la question Est ce que l’être humains peut supporter 20 ans de voyage, ça sera aux futures générations de résoudre ce problème sachant qu'un astronaute peut perde entre 15 à 20% de sa masse osseuse pour un séjour de 6 mois dans l'espace à cause de l'absence de graviter.

Répondre à ce commentaire

Par Dai-Kaizoku Harlock, il y a 3 mois (en réponse à Fino):

vous ne sentez même *pas* que vous vous déplacez à 900 km/h.

Répondre à ce commentaire

Par Maxter, il y a 3 mois :

Le titre dit littéralement sans les compléments d'objet :
"Le déploiement s'est correctement ouverte"

Répondre à ce commentaire

Par Haltaro, il y a 3 mois :

Et pour la direction et le freinage?

Répondre à ce commentaire

Par LapinMagik, il y a 3 mois :

LA question ici n'est pas si notre corps pourrait supporter cette vitesse puisque de toute manière il n'est pas prévu d'embarquer des humains dans ce petit satellite de 3cm2 censée n'embarquer qu'un appareil photo et une antenne.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 4 semaines

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 1 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 1 mois