NASA : l'agence spatiale américaine a été piratée par un Raspberry Pi

De Mickaël Auteur - Posté le 25 juin 2019 à 11h21 dans Informatique

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

La NASA vient de confirmer qu’en avril 2018, elle a été victime d’un acte de piratage au sein de sa branche Jet Propulsion Laboratory (JPL) qui se situe à Pasadena, en Californie. Des données importantes sur les futures missions vers Mars ont été dérobées.

Un simple Raspberry Pi

L’agence spatiale américaine est ultra sécurisée, mais un hacker de génie est arrivé à pénétrer la NASA et est resté connecté durant une année sur le réseau Deep Space Network, spécifique aux sondes spatiales. Pour y arriver, il a exploité une faille sur l’un des modules d’un mini-ordinateur Raspberry Pi.

Pour rappel, il s’agit d’un ordinateur de la taille d’une carte de crédit qui est très prisé par les développeurs, car il permet de concevoir un tas de projets et d’apprendre à coder. On peut l’utiliser comme un ordinateur classique avec pour système d’exploitation une distribution Linux, comme une borne d’arcade type Recalbox et comme base robotique pour animer des robots. Les possibilités sont quasiment infinies.

Concernant cet incident, le piratage a permis de voler des fichiers confidentiels concernant les futures missions vers Mars, mais aussi des données obtenues par le rover Curiosity. Au total, 500 mégaoctets ont été volés et une grosse peur pour la NASA qui a dû déconnecter la salle de contrôle de l’ISS (Station spatiale internationale) qui se trouve dans le centre spatial Johnson à Houston du réseau JPL. Ce n’est qu’en Mars dernier que l’agence spatiale américaine a reconnecté partiellement le centre de Houston.

Le rapport des inspecteurs en sécurité critique la branche Jet Propulsion Laboratory (JPL) pour le manque de sérieux de l’entreprise. Désormais, elle devra être beaucoup plus stricte à l’égard de ses données.

Une erreur ?

Mots-Clés : piratageRaspberry PihackerNASAjplJet Propulsion Laboratory

Source(s) : gizmodo.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Googly, il y a 8 mois :

et on doit faire confiance à la NASA pour nous envoyer sur MARS ? sans moi....

Répondre à ce commentaire

Par Percolator33, il y a 8 mois (en réponse à Googly):

Personne n'est à l'abri d'actes de malveillance, pas même la NASA. ça n'a pas d'impact sur la compétence de la NASA à envoyer ou non quelqu'un sur Mars.

Répondre à ce commentaire

Par darkman, il y a 8 mois (en réponse à Googly):

personne n'enverra qui que ce soit sur mars vous savez pourquoi?parce que ceux qui veulent faire ça procrastinent

Répondre à ce commentaire

Par Pour Asgard, il y a 8 mois :

500mo... ouai ils ont volés le ppt du stagiaire en fait... everybody calm down !

Répondre à ce commentaire

Par Wololoo, il y a 8 mois (en réponse à Pour Asgard):

Un ficher Word, avec des informations confidentielles, critiques ou résumé d'incident, peut faire simplement +-10Mo s'il n'y a pas trop d'image, mais essentiellement du texte. Ainsi que d'autre document excels ou Logs d'exploitation, etc...
C'est pas vraiment la taille des données volées qui posent problème, mais les données en elle-mêmes!

Si on te vole ton document contenant tes mdp, ça ne fait même pas 1Mo. Grave ou pas ? :P

Répondre à ce commentaire

Par Maisouimaisnon, il y a 8 mois (en réponse à Wololoo):

C'est clair que 500Mo ça paraît faible, mais quand ce sont des données confidentiels de la NASA, même 10Mo c'est grave, c'est comme si tu tombais sur un fichier présidentiel concernant les objectifs du pays face à des pays en guerre par exemple, ça pourrait tenir sur 1 page word et ça pourrait peser quelques Mo à peine, mais ça pourrait pourtant être hyper dangereux dans les mauvaises mains

Répondre à ce commentaire

Par Maisouimaisnon, il y a 8 mois (en réponse à Maisouimaisnon):

Au passage @Hitek, pouvez-vous checker exactement qui a like le message de Wololoo ? Parce que depuis tout à l'heure je like son commentaire et ça augmente le compteur même après avoir actualisé

Répondre à ce commentaire

Par Pour Asgard, il y a 8 mois (en réponse à Wololoo):

Nan mais j’extrapolais du calme, je me doute que même un ko peu importe le fichier, pour la NASA est important... c’était histoire de dédramatiser ^^

Répondre à ce commentaire

Par Baalouga, il y a 8 mois :

Ca rapel Mister Robot

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 18 heures

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 19 heures

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 semaines