Rechercher Annuler

Netflix : ces abonnés russes en colère demandent réparation à la plateforme

De Tahar Sadaoui - Posté le 14 avril 2022 à 14h00 dans Insolite

Le conflit opposant l'Ukraine à la Russie continue depuis maintenant plus d'un mois, et nombreuses sont les entreprises à avoir limité voire mis en pause leurs services dans le pays de Vladimir Poutine, en signe de protestation contre la décision du gouvernement russe d'envahir l'Ukraine. Toutefois, la population russe, privée de plus en plus de services, a commencé à lutter de son côté, afin de faire valoir ses droits auprès des entreprises en question, comme nous le montre ce récent exemple avec Netflix.

les russes se rebellent

Le mois dernier, nous vous avions présenté ce geste de Netflix en soutien à l'Ukraine, avec la publication sur sa chaîne YouTube du documentaire de 2014 Winter on Fire : Ukraine"s Fight for Freedom. La plateforme de streaming a par la suite confirmé qu'elle suspendait son service en Russie, en signe de désapprobation contre l'invasion de l'Ukraine par le gouvernement de Poutine. Netflix a également mis en pause tous ses projets et acquisitions en Russie.

Avant de se retirer du pays, Netflix a refusé de diffuser 20 chaînes de médias financées par l'État russe qu'elle était tenue d'héberger en vertu de la loi russe, craignant que sa plateforme ne soit utilisée pour diffuser des messages de propagande.

Le média d'État russe RIA rapporte maintenant que 20 personnes (le minimum requis en Russie pour une action collective) se sont déjà jointes à l'action en justice contre la plateforme de streaming, et qu'une centaine d'autres personnes ont demandé à s'y joindre.

Comme le rappelle Variety, Netflix a amassé environ un million d'abonnés depuis son lancement en Russie en 2016. Un abonnement Netflix russe coûte environ 799 roubles par mois, soit un peu moins de 9 euros.

Les plaignants sont représentés par le cabinet d'avocats Chernyshov, Lukoyanov and Partners, basé à Moscou. Selon RIA, le cabinet estime que Netflix "a conclu avec ses abonnés un contrat public qui ne prévoit pas la possibilité de refuser unilatéralement de remplir ses obligations". Ils affirment donc que la suspension du service par Netflix viole les droits des utilisateurs et constitue une violation du code civil de la Fédération de Russie, ainsi que des lois sur les droits des consommateurs.

Les russes ayant entamés cette action en justice réclament alors 60 millions de roubles de compensation pour le préjudice moral subi, ce qui représente environ 663 000 euros. De plus, ils demandent que Netflix soit sanctionné d'une amende égale à 50% du montant accordé par le tribunal. D'autres sanctions pourraient être imposées si Netflix perd le procès et refuse de se conformer aux ordonnances compensatoires.

Une erreur ?

Mots-Clés : russienetflixservicejusticeabonnéGuerre en Ukraine

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Booob, il y a 4 mois :

Sur le papier la pop russe est dans son droit, mais à tout moment y'a des clauses cachés dans les CGV en police 2 qui permettent à Netflix de s'en sortir

Répondre à ce commentaire

Par akhenath, il y a 4 mois :

Que l'on soutienne l'Ukraine, ça s'entend. Par contre, que le condamne tout un peuple des seules actions de son président, là je ne suis pas d'accord. C'est grave de lier aussi facilement les russes avec la situation actuelle.

Netflix devrait être sanctionné sévèrement pour cet acte d'une aussi grande lâcheté.

Répondre à ce commentaire

Par FLY, il y a 4 mois :

Rappel : D'après les sondages récents, plus de 80% des russes soutiennent poutine dans ses actions donc on peut légitimement et globalement associer le peuple et le pouvoir en place et les sanctionner tous les 2 !...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.