Netflix menace de suspendre ses tournages dans l'Etat de Géorgie après la loi anti-avortement

De Mayday Auteur - Posté le 29 mai 2019 à 17h57 dans Cinéma
22réactions !
20 commentaires

C'est un vote qui avait fait couler beaucoup d'encre fin, la loi anti-avortement la plus contraignante en ce qui concerne la période possible d'intervention a été approuvée en Géorgie et ce, malgré les menaces d'Hollywood de ne plus tourner dans cet Etat. Cette loi prévoit d'interdire l'avortement après 6 semaines de grossesse, autrement dit, à une période où les femmes peuvent encore ignorer qu'elles sont enceintes. 

En 2016, AMC et The Walking Dead avait déjà menacé la Géorgie suite à un projet de loi anti mariage gay, mais cette fois, les choses semblent différentes et on pourrait aller vers un boycott pur et dur des studios. C'est en tous cas ce qu'annonce Netflix, selon l'AFP.

Dans un communiqué envoyé au site Variety, Ted Sarandon fait part de ses inquiétudes. Le responsables des contenus Netflix en a également profité pour glisser une menace dissimulée à l'encontre de l'Etat de Géorgie dont la loi incriminée doit entrer en vigueur en 2020.

Nous employons de nombreuses femmes sur des productions en Géorgie dont les droits, comme ceux de millions d'autres, subiront des restrictions sévères en raison de cette loi.

Etant donné que la législation n'est pas encore entrée en vigueur, nous continuerons à tourner là-bas, tout en soutenant aussi les partenaires et les artistes qui ont choisi de ne pas le faire. Si la loi devait être appliquée, nous aurions une réflexion sur la totalité de nos investissements en Géorgie.

Si la loi prend bel et bien effet, la Géorgie pourrait se mettre à dos la Motion Picture Association of America qui a déjà prévu de boycotter les studios géorgiens. Menace à prendre au sérieux puisque l'association réunit la Paramount, Sony, Universal, Disney, Warner Bros et Netflix.

Une erreur ?

Source(s) : Ozap 20 minutes Europe 1

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : netflixgéorgieLoi anti avortementivgboycottMotion Pictures of America

Commentaires (20)

Par Wesh Alors, il y a 1 an :

Au grands maux les grands moyens ! Ca va leur apprendre à faire des lois aussi débiles.

Répondre à ce commentaire

Par PALESTINIEN, il y a 1 an (en réponse à Wesh Alors):

HEY NETFLiX ....
TU FRAiS 2 B0Y C0TER LA PART AïD AN iZRAEL !!!

Répondre à ce commentaire

Par jigoku, il y a 1 an :

" Menace à prendre au sérieux puisque l'association réunit la Paramount, Sony, Universal, Disney, Warner Bros et Netflix."

ça, ça fait mal !

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 1 an (en réponse à jigoku):

Quand Trump prendra des mesures pour sanctionner ces entreprises ça fera beaucoup moins mal...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 an (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

J'aimerai bien qu'on m'explique comment un président ricain pourrait prendre des sanctions à l'encontre d'entreprise américaine bien spécifique sur des motifs idéologiques.

Au pays de la liberté d'entreprise ça semble pas du tout débile comme idée.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 1 an (en réponse à Murge):

Il peut très bien les attaqués au porte-monnaie, la seule chose qui intéresse une entreprise. Par une taxe, une loi, un décret, ce que tu veux.
je susi d'accord avec les quelques commentaires, qu'une multinationale viennet donner son avis sur les moeurs d'une société c'est dérangeant, qu'elle ait raison ou pas.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 an (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

J'espère que t'écris volontairement de la merde parce qu'il faut vraiment être le dernier des crétins pour s'imaginer que ce genres de mesures sont possible.

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 1 an via l'application Hitek :

Et après on va avoir Adidas et Nike qui vont se mêler des vaccinations infantile ?

Répondre à ce commentaire

Par Spip, il y a 1 an :

Mais ils se prennent pour les rois du monde ces boîtes, va falloir qu'ils se calment tout de suite...

Répondre à ce commentaire

Par iinconnu, il y a 1 an (en réponse à Spip):

Les pays, surtout comme il est question ici les US, se permettent de boycotter les entreprises, alors en soit l'inverse ne me choque pas.

Même si il est question d'Etat et non de pays le principe reste le même

Répondre à ce commentaire

Par Tsuki, il y a 1 an :

Chantage financier honteux, si cela est pris au sérieux ,c'est la porte ouverte a toute les ingérences.

Répondre à ce commentaire

Par Bibeno, il y a 1 an (en réponse à Tsuki):

Ce qui me dérange moi c’est que Netflix est en train de nous dire qu’elle impose des films qui sont idéologiquement orienté je comprends mieux l’abrutissement général

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois