10 innovations qui prouvent que Nintendo a changé l'industrie du jeu vidéo

De Clément Bartholomé Auteur - Posté le 16 juin 2016 à 17h21 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Figure emblématique de l'industrie du jeu vidéo, Nintendo vit sans doute la période la plus difficile de son histoire et ce n'est un secret pour personne. Sa console de salon est laissée à l'abandon (même le nouveau Zelda ne suffira pas à lui donner un second souffle) tandis que sa console portable souffre de la concurrence des jeux sur téléphones portables qui prennent toujours plus de parts de marché. Pourtant, certains croient encore l'éditeur capable de retrouver sa gloire passée. Big N a effectivement prouvé maintes et maintes fois sa capacité à rebondir, à innover et à se démarquer de ses concurrents. Je vous propose donc de revenir à l'époque où Nintendo était à son apogée en s'intéressant à certaines innovations que nous devons à l'entreprise japonaise.

#1 La sauvegarde

zelda

Aujourd'hui, ne pas pouvoir sauvegarder sa partie après une session de jeu semble inconcevable. Dans les années 80 et jusqu'au début des années 90, 80% des jeux étaient conçus comme des one-shots (à finir en une seule session), tandis que d'autres utilisaient un système de "passwords" peu commode (impossible de conserver certaines infos dépendantes de la progression du joueur comme ses points de vie).

Des systèmes qui ne conviennent pas à certains types de jeux comme les RPG nécessitant plusieurs dizaines d'heures de jeu avant d'en venir à bout, et cela Nintendo l'a compris assez tôt, en développant The Legend of Zelda sur NES. Sorti en 1987, c’est l'une des premières cartouches qui embarquait un système de sauvegarde complet grâce à une "pile de sauvegarde" intégrée. À partir de la génération de consoles suivante, ce système s'est démocratisé, puis les cartes mémoire feront leur apparition avant de laisser leur place à une sauvegarde enregistrée directement sur le disque dur de la console.

#2 Les gâchettes sur les manettes

snes

La Super Nintendo a marqué les esprits pour la qualité de ses jeux comme Donkey Kong Country ou le tout premier Mario Kart, mais également pour sa manette mythique. Sa particularité : c'est la première fois que sont apparues les touches "L" et "R", afin d'éviter d’avoir six boutons alignés (comme sur les manettes 6 boutons de la Megadrive par exemple). Un système qui sera repris rapidement par tous les constructeurs. Les gâchettes ont permis des jeux aux gameplay plus complexes en démultipliant les possibilités grâce à des combinaisons avec les touches d’action, idéal pour les jeux de versus fighting ou de course par exemple. Sans cela, les dérapages sur Mario Kart auraient été bien moins fun.

#3 La croix directionnelle ou "D-Pad"

d pad

Dans les années 1980, un ingénieur de Nintendo nommé Gunpei Yokoi s’aperçoit qu’un homme d’affaires joue avec sa calculette dans le but de se distraire dans le train. Il a alors l’idée de créer des petites consoles qui pourraient se transporter facilement dans une poche. C'est ainsi qu'est né Ball, le tout premier Game & Watch en 1980. Deux ans plus tard, le Game & Watch Donkey Kong apporte une nouveauté ergonomique majeure qui sera reprise par toutes les manettes construites ensuite : la croix directionnelle ou "D-Pad". Quelques années plus tard, on retrouve ce même Gunpei Yokoi à la conception d’une console portable vendue à plus de 118 millions d’exemplaires : le (ou la, l'éternel débat) Game Boy.

#4 Les consoles portables

portable

Aujourd'hui, plus besoin de consoles portables : tout le monde (ou presque) peut jouer sur sa tablette ou son smartphone, chez soi, dans les transports, aux toilettes... Estimez-vous heureux car, dans les années 70 / 80, ce qui s'apparentait le plus à une console portable était les calculatrices. Cette fois-ci, Nintendo a suivi le mouvement lancé par la "MicroVision" (1979), première console portable à être équipée d'un écran LCD et à permettre le changement de cartouches de jeux. Après avoir fait face à plusieurs concurrents dans les années 80 / 90 (Game Gear, Neo Geo Pocket, Atari Lynx...), Big N a tout simplement dominé le marché avec, successivement, la GameBoy (1989), la GameBoy Color (1998), la GameBoy Advance (2001), la Nintendo DS (2004) et la 3DS (2010). 

#5 Les manettes vibrantes

n64

Lylat Wars (ou Star Fox 64) est l'un des jeux les plus cultes de la Nintendo 64. Sorti en 1997, il proposait un gameplay riche et précis, une campagne certes courte mais fun et une excellente rejouabilité. Mais ce qui lui a permis de se démarquer était le fait qu'il soit vendu (en Europe) dans un bundle qui contenait également le "Rumble Pak", un gros accessoire à encastrer sous la manette et qui permet de faire vibrer celle-ci à certains moments du jeu. Bon, déjà que la manette pesait environ dix tonnes, le Rumble Pak rendait le tout deux fois plus lourd encore mais il participait à rendre les jeux plus immersifs. Son succès a encouragé Sony à sortir sa manette DualShock la même année.

#6 Le stick analogique

stick

Les sticks analogiques sont apparus sur nos manettes dès les années 70 avec l'Atari 5200 notamment. La croix directionnelle est malgré tout restée le choix par défaut des concepteurs pendant de longues années, jusqu'à ce que Nintendo sorte du lot avec sa manette en forme de trident pour la Nintendo 64. Sa forme si particulière permettait d'utiliser le stick, qui rajoute de la précision dans les déplacements, et de manipuler les autres boutons en même temps. Parfait pour contrôler un personnage dans un environnement 3D comme dans Super Mario 64, dont nous allons justement parlé dans le prochain point !

#7 Super Mario 64, la révolution du jeu en 3D

mario

Avec la sortie de la PlayStation et de la Nintendo 64 dans les années 90, le jeu vidéo a connu une importante révolution avec l'apparition des jeux en 3 dimensions. Si Nintendo avait déjà tâté le terrain sur SNES avec StarFox et F-Zero, le résultat n'était en rien comparable avec Super Mario 64 sorti en 1996. Considéré comme l'un des jeux les plus marquants de l'histoire pour l'impact qu'il a eu, il a servi de modèle et d'exemple sur la façon dont il faut concevoir un jeu en 3D. À l'époque, il s'est écoulé à plus de 11 millions d'exemplaires dans le monde, ce qui fait de lui le jeu le plus vendu de la Nintendo 64.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

#8 Les manettes sans fil

gamecube

Si aujourd'hui vous n'avez pas à vous embêter à démêler les câbles qui relient votre manette à votre console de salon (puisqu'il n'y en a pas), c'est en partie grâce à Nintendo. En réalité, Big N n'a pas lancé l'idée de commercialiser des manettes sans fil. Cet honneur revient à l'Atari 2600 et ses joysticks "CX-42" dans les années 1980, qui ont été un véritable bide commercial à cause d'une batterie trop faible. Puis Nintendo a relancé les choses une vingtaine d'années plus tard avec la Wavebird, une manette pour la GameCube fonctionnant grâce à des ondes radio. Celle-ci avait en plus l'avantage d'avoir une bonne autonomie (environ 50 heures). Depuis, toutes les consoles de salon sont équipées de modèles sans fil.

#9 La reconnaissance de mouvements

wiimote

L’utilisation de la reconnaissance de mouvements dans le jeu vidéo n’est pas aussi récente qu’on pourrait le penser. Les bornes d’arcade proposaient il y a déjà plusieurs décennies des jeux de tir nécessitant de viser les cibles à l’écran avec un périphérique, technologie qui sera transportée en 1985 dans nos salons par Nintendo et son NES Zapper. PlayStation avait essayé d'investir le terrain en 2003 avec Eye Toy, mais c'est Nintendo qui a réussi à faire entrer réellement la reconnaissance de mouvements dans le milieu vidéo­ludique avec sa Wii en 2006, énorme succès commercial (100 millions d'exemplaires vendus, plus que la PS3 et la Xbox 360) grâce à ses manettes dotées d’un capteur laser, qui, couplées à une "sensor bar" placée sur la TV, permettent à la console de capter et d’utiliser les mouvements du joueur comme élément de gameplay.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

#10 Les jeux multijoueur en écran splitté

mario

Lorsqu'on pense Nintendo, on pense d'abord à la convivialité, au jeu en famille ou avec des amis. L’écran splitté (écran scindé) est presque aussi vieux que le jeu vidéo : il apparaît dès 1976 sur une borne d’arcade, Speed Race Twin, et devient véritablement à la mode dans les années 1990, grâce à Super Mario Kart sur SNES en 1992, qui démocratise et popularise ce mode d’affichage, sans oublier le mythique Golden Eye sur Nintendo 64 sorti en 1997 qui a animé nombre de soirées entre potes. Cette fonction qu’on pourrait considérer comme en passe de disparaître, face à la popularité des jeux en ligne, est et restera le système de jeu le plus convivial qui soit. Des trois grandes marques de console, Nintendo est la seule à avoir tenté de le remettre au goût du jour avec la Wii U.

Depuis que Nintendo s'est tourné vers l'industrie du jeu vidéo dans les années 70, l'entreprise japonaise a apporté bien d'autres innovations, en plus des dix que nous venons de lister. Quelles sont celles qui ont le plus marqué l'histoire d'après vous ? Dites-le nous dans les commentaires !

Une erreur ?

Mots-Clés : nintendoJeux-vidéoinnovations wiidsnintendo 64

Source(s) : Frag Hero

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (17)

Par Madmax, il y a 4 ans :

La manette de la 64 a beau avoir été critiquée, elle était innovante et futuriste pour moi à cette époque

Répondre à ce commentaire

Par Rolfthetroll, il y a 4 ans (en réponse à Madmax):

C'était une bonne manette, mais le système de stick analogique sur manette avait déjà été utilisé par Sega, sur la manette spéciale fournie avec le jeu : Night into dreams, pour la Saturne.

Répondre à ce commentaire

Par Phenixian, il y a 3 ans (en réponse à Rolfthetroll):

Et non ! C'est peut-être vrai pour l'Europe, mais la manette de Nintendo est sortie avant celle de la Sega Saturn au Japon.

Répondre à ce commentaire

Par L'homme trouble, il y a 4 ans :

RIP écran splitté. Trop peu de jeux en profitent malheureusement... C'est ce que je regrette le plus dans le jeu video moderne

Répondre à ce commentaire

Par Guilhem, il y a 4 ans (en réponse à L'homme trouble):

Surtout que les écrans sont de plus en plus grand....

Répondre à ce commentaire

Par N69, il y a 4 ans (en réponse à Guilhem):

Le meilleur commentaire sur hitek depuis l'ouverture du site !

Répondre à ce commentaire

Par Marciitoo, il y a 4 ans (en réponse à L'homme trouble):

En effet il y a de moins en moins de jeux video qui en profite cependant les plus importants l'ont.... exemples:
Mario Kart / Super Mario Bros. / CoD / PES / Super Smash / FiFA / Mario Party .....
De quels jeux tu parles à ce moment la quand tu dis beaucoup de jeux n'ent profitent pas? Lesquels voudrait tu avoir en ecran splitté?

Répondre à ce commentaire

Par L'homme trouble, il y a 4 ans (en réponse à Marciitoo):

Des jeux que t'as cité, seul 2 ont le split screen. Franchement desjeux de voitures, combien ont un split screen? A l'époque de la ps1/ps2, chaque jeu de course avait un multi local. Aujourd'hui, pour pouvoir jouer avec un pote, il faut 2 télés, 2 consoles et 2 jeux + connexion internet, pour moi c'est une regression..

Répondre à ce commentaire

Par belyzelien, il y a 4 ans :

Et oui : sans Nintendo, le jeu vidéo serait bieeeeen différent ! :)

N'y a t-il pas aussi la "réalité virtuelle" ?
Même si le Virtual boy fut un flop à son époque, il me semble que c'était quand même les premier à proposer ça ^^

Répondre à ce commentaire

Par belyzelien, il y a 4 ans (en réponse à belyzelien):

Puis on pourrait citer aussi le concept de l'open world avec Zelda 1 ^^
Car là aussi ce sont les premiers à l'avoir fait.

M'enfin bref, il y aurait tellement à dire :)

Répondre à ce commentaire

Par Gua', il y a 4 ans (en réponse à belyzelien):

C'est con que le Virtual Boy ai fait un flop quand même
La vérité derrière tout ça c'est que le président de Nintendo de l'époque (Yamauchi) voulait sortir le Virtual Boy plus rapidement parce que la N64 allait arriver, du coup Yokoi a du sortir sa Virtual Boy de manière assez prématurée, du coup on peut se dire que si il avait eu le temps dont il avait besoin, on aurait peut être eu quelque chose de vraiment extraordinaire pour l'époque, on parle quand même de l'inventeur de la croix directionnelle, de la Gameboy mais aussi de Metroid !

Répondre à ce commentaire

Par aglamau, il y a 4 ans :

Même si Nintendo va mal, du moins en estime(les derniers chiffres les montre dans le verre, j'ai confiance en eux, il est très rare que j'ai été déçu par des jeux de cette firme et c'est eux qui ont crée le jeu que j'adore^^ Majora's Mask^^

Répondre à ce commentaire

Par Gasp, il y a 4 ans :

Si Nintendo mérite bien ca place de leader dans le Jeux-vidéo c'est bien parce que seul lui innove à chaque mise à jour de ses consoles ! :)

Répondre à ce commentaire

Par Rigolo, il y a 4 ans :

Hail Nintendo.

Répondre à ce commentaire

Par ognarb, il y a 4 ans :

La différence entre sony/microsoft et nintendo : c'est que nintendo innove beaucoup plus et ne joue pas au jeu de qui a la plus grosse

Répondre à ce commentaire

Par Crash, il y a 4 ans :

La seule raison pour laquelle Nintendo c'est la vie ?
Smash bros.

Répondre à ce commentaire

Par TeoG, il y a 4 ans :

La création d'avartar pour representer les joueur dans les jeux en ligne ou en solo : les Mii

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 2 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 2 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois