La NASA découvre Tatooine, la plus grosse exoplanète disposant de deux étoiles

De Dan Auteur - Posté le 15 juin 2016 à 10h03 dans Science
18réactions !
18 commentaires

La NASA vient d’annoncer avoir découvert une exoplanète considérée comme étant la plus importante connue à ce jour et qui a la particularité d’être en orbite autour de deux étoiles.

Kepler-1647b, la plus grosse exoplanète jamais découverte

Les fans de la saga Star Wars vont tout de suite faire le rapprochement : une planète en orbite autour de deux étoiles ça vous rappelle quelque chose ? Tatooine ! En effet, le télescope Kepler vient de confirmer l’existence d’une exoplanète possédant deux soleils et qui, à ce jour, est la plus grosse jamais découverte avec une taille et une masse comparables à celles de Jupiter. Pour l’heure, cet astre a été baptisé Kepler-1647b et il se situe à 3700 années-lumière de notre planète. L’exoplanète a quasiment le même âge que notre Terre puisqu’elle est vieille de 4,4 milliards d’années. En revanche, les similitudes s’arrêtent là. Effectivement, Kepler-1647b est une géante gazeuse : aucune chance d’y trouver âme qui vive.

La grande particularité de cette plus grosse exoplanète découverte à ce jour réside dans le fait qu’il s’agit d’une planète dite circumbinaire, à savoir qu’elle gravite autour de deux étoiles semblables à notre Soleil. La seule différence, c’est qu’elle en possède une plus grande que notre étoile et la seconde plus petite. De leur côté, les astronomes préfèrent parler de "planètes Tatooine" en référence à la planète de Luke Skywalker dans l’univers Star Wars. Si ces derniers ont réussi à détecter cette planète Tatooine, c’est un véritable exploit. En effet, pour avoir la chance d’observer ce type de planète, ils ont dû scruter les étoiles pour tenter de détecter une baisse de luminosité synonyme du passage d’une planète devant elles. Ajoutez à cela que le transit de ces planètes est irrégulier et leur durée peut varier énormément.

Une période orbitale de 1107 jours

Si les astronomes ont mis autant de temps pour découvrir une aussi importante planète telle que Kepler-1647b c’est à cause de sa période orbitale qui est de 1107 jours. L’exoplanète met donc un peu plus de trois ans pour faire une orbite complète autour de ses étoiles !

De plus, Kepler-1647b intéresse les scientifiques car elle se situe dans la zone habitable. Ni trop chaude, ni trop froide, sa situation lui permet d’avoir de l’eau liquide en surface. Même si elle ne peut pas accueillir qui que se soit du fait qu’il s’agit d’une géante gazeuse, elle possède des grosses lunes et les astronomes imaginent déjà que ces satellites pourraient peut-être bien héberger une forme de vie …

La découverte de Kepler-1647b sera publiée de manière officielle prochainement dans l’Astrophysical Journal. Pour rappel, la mission Kepler lancée en 2009 par la NASA prendra fin en octobre 2017. Le mois dernier, la NASA a annoncé que le projet avait permis de découvrir 1284 expoplanètes donc neuf situées dans une zone habitable.

Une erreur ?

Mots-Clés : exoplanètekeplerNASAtatooineétoiles,kepler-1647b

Source(s) : edition.cnn.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (18)

Par Bleuarg, il y a 4 ans :

Sympa le clin d’œil ^^

Répondre à ce commentaire

Par Eargasmic, il y a 4 ans :

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer comment cette exoplanète peut graviter autour de deux étoiles svp ?

Répondre à ce commentaire

Par Commandant Ramius, il y a 4 ans (en réponse à Eargasmic):

les deux étoiles sont très proches et sont au centre du même système solaire. Système solaire qui abrite au moins 1 planète, pour l'heure détecté, tournant autour de ces deux étoiles. Elle met 3 ans a tourner autour de ce système binaire d'étoile...

Répondre à ce commentaire

Par Petit poney rose bonbon, il y a 4 ans (en réponse à Eargasmic):

les deux étoiles sont assez proche, du coup la planète gravite autre d'elles comme si elles ne formaient qu'une seul étoile, il y a beaucoup d'étoiles de ce genre il existe même dès système avec 3 étoiles ... Si je me rappel bien proxima du centore, l'étoile la plus proche de nous fait partie d'un système à 3 étoiles Alpha centauri.

Répondre à ce commentaire

Par PAM, il y a 4 ans (en réponse à Eargasmic):

Cf Wikipedia : En astronomie, un objet circumbinaire est un astre en orbite autour d'une étoile binaire. https://fr.wikipedia.org/wiki/…
Et une étoile binaire ou binaire1, appelée aussi système (stellaire) binaire ou étoile double physique, est un type de système binaire composée de deux étoiles orbitant autour d'un centre de gravité commun.
Donc Kepler-1647b est en orbite autour du centre de gravité commun de cette étoile binaire..
J'ai aucun mérite c'est Ggle/Wikipédia qui l'explique.

Répondre à ce commentaire

Par Startruk, il y a 4 ans (en réponse à Eargasmic):

Il faut s imaginer une étoile qui gravite autour d'une plus grosse étoile et à cela une planète qui gravite autour de ce système solaire binaire

Répondre à ce commentaire

Par Or_ion, il y a 4 ans :

Je ne suis pas astronome loin de la mais je pense qu'on peut imaginer que son orbite est une sorte de 8 ou chaque étoile se situe au centre des cercles du coup quand elle s'éloigne d'une étoile elle se rapproche de l'autre et orbite autour etc ca fait une boucle :)

Répondre à ce commentaire

Par zakzux, il y a 4 ans (en réponse à Or_ion):

je ne pense pas que ce soit possible, vu qu'une des deux étoile a une masse plus faible que la première, je suppose qu'elle gravite autour également, ou bien que les deux étoiles gravitent autour d'un point de gravité situé entre les deux. la planète doit se trouvé assez éloignée des deux étoile, et tourner circulairement autour de l'axe de gravité de ce système planétaire ;)

Répondre à ce commentaire

Par TheFireNight, il y a 4 ans (en réponse à Or_ion):

En fait l'orbite dans ce cas est une sorte d’ellipse, j'imagine un peu plus petite d'un coté que de l'autre (comme un oeuf) :)

Répondre à ce commentaire

Par Davatorey, il y a 4 ans (en réponse à TheFireNight):

Exactement : Si les deux étoiles sont côte à côte alors on peut les considérer comme une seul. Si elle sont éloignées, il est fort probable que la planète aura son orbite autour de la plus massique. par contre, elle sera plus éloignée de sont étoile lorsque qu'elle se rapproche de la seconde et s'en rapproche au maximum lorsque la seconde est éclipsée. L'oeuf est surement la forme la plus probable.

Répondre à ce commentaire

Par kælkrømm, il y a 4 ans (en réponse à Or_ion):

L'orbite semble être circulaire autour du point de gravité des 2 soleil si on en croit notre bon vieux wiki :https://fr.wikipedia.org/wiki/…

Répondre à ce commentaire

Par TheFireNight, il y a 4 ans :

" la NASA a annoncé que le projet avait permis de découvrir 1284 expoplanètes ***donc*** neuf situées dans une zone habitable." Nan, sérieux ? Y'a encore des gens qui confondent "dont" et "donc" passé le collège ? Et on peut quand même finir journaliste avec un tel handicap ?

Répondre à ce commentaire

Par detrivor, il y a 4 ans (en réponse à TheFireNight):

faute de frappe?

Répondre à ce commentaire

Par waldenst, il y a 4 ans (en réponse à TheFireNight):

Fut un temps j'étais comme toi. Après, j'ai commencé à privilégier le fond à la forme et je vis beaucoup mieux.

Bien cordialement,

Répondre à ce commentaire

Par Ez_Shadow, il y a 4 ans :

J'arrive toujours pas à comprendre pourquoi est-ce que pour juger s'il y a une potentielle forme de vie, ils utilisent des critères humains alors que es formes de vie pourraient très bien avoir d'autre besoin, si on se cantonne à notre "modèle" c'est idiot et fermé d'esprit non ?

Répondre à ce commentaire

Par Davatorey, il y a 4 ans (en réponse à Ez_Shadow):

C'est vrai, on peut très bien imaginer la vie fait d'une autre matière. Cela dit, on ne verra jamais des cailloux vivants. Le truc est qu'un être vivant, ce n'est jamais qu'un système chimique très (genre, très) complexe. Mais ce système doit obéir à certaines lois. On peut donc imaginer facilement des êtres vivants à partir de silicium au lieu du carbone ou de H2S au lieu de l'eau, vu que ces couples de substances sont très semblables, et ont donc des propriétés chimiques proches. après tu te rend compte que les possibilités de remplacement sont limitées, et que des formes et compositions générales le sont également.

Répondre à ce commentaire

Par kælkrømm, il y a 4 ans (en réponse à Ez_Shadow):

En faites c'est pas exactement le cas, les biologistes ont établi une liste de 7 composition potentielle de vie à partir d'élément chimique pouvant apporter des singularité avec le notre, et compare ensuite tous ces modèles avec les conditions de vie d'une planète, certes il est probable qu'il existe d'autre système de vie complètement distinct du notre et qui puisse échapper à notre compréhension, c'est pour cela que les scientifiques préfèrent employé le terme "improbable d'y trouver la vie" qu'impossible, contrairement à Hitek (peace :p)

Répondre à ce commentaire

Par CogitoErgoSum, il y a 4 ans :

Interessant !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 1 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 3 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 mois