Vos sushis sont radioactifs : un poisson pêché aux Philippines, vendu en Suisse portant la radioactivité de Fukushima !

De Clémounet - 19 novembre 2013 à 11:21 dans Culture

2013/11/19/i_banc-maquereaux-rayes.jpg

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

La catastrophe de Fukushima en mars 2011 n'a pas fini de faire parler d'elle. Selon une étude d'une radio suisse, des millions de poissons sont contaminés et aujourd'hui radioactifs. Notre assiette de poisson est-elle dangereuse ? Un débat qui n'est pas s'en rappeler la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. 

Amis Geeks, l'heure est grave ! Le Japon est à des milliers de kilomètres de nous, mais nous sommes tout de même toucher par l'accident de Fukushima de mars 2011. Le déversement des déchets toxiques dans la mer contamine la faune aquatique. Des millions de poissons sont aujourd'hui radioactifs et selon une radio suisse, ils seraient tout de même vendus dans nos supermarchés. Oui vous l'avez compris, le sushi que vous avez aimé hier était peut être nocif. 

La station Radio 105, qui est à l'origine de l'enquête, a acheté deux spécimens de thon dans une grande surface avant de les faire analyser par des experts du Laboratoire du canton de Bâle. Les résultats ont été sans équivoque. Les chercheurs ont découvert des traces de césium 137, un isotope radioactif. Ce produit est le résultat de la fission nucléaire d'uranium qui avait lieu dans les centrales touchées au Japon en 2011. 

Les scientifiques ont tout de suite fait le lien avec Fukushima car cet isotope possède une signature propre qui est traçable à travers le monde. Les poissons ont bien été touchés par les déchets radioactifs déversés dans l'océan Pacifique alors qu'ils ont été péchés au large des Philippines. Un constat alarmant, mais qui est la seule explication possible. Markus Zehringer, directeur du laboratoire de Bâle, se veut rassurant. Il a affirmé que la radioactivités des poissons ne présente pas de danger immédiat pour l'homme. En revanche on ne sait pas si une surconsommation pourrait entrainer des complications et dans quelles proportions les poissons sont touchés. 

Plus de 300 tonnes d'eau de l'océan Pacifique sont contaminées tous les jours. Les scientifiques estiment que la propagation de la radioactivité se fera dans le meilleur des cas, encore pendant 40 ans. Rassurez-vous, vous avez déjà mangé un produit qui a pu être touché par les retombées de Tchernobyl (qui est quand même plus proche) et vous n'êtes pas mort. 

Maintenant vous y réfléchirez à deux fois avant de manger des sushis. 

Découvrez la HitekBox

Mots-Clés : Suissepoissonradioactifcatastrophefukushimanucleairescientifiquesushicontamination

Source(s) : Mondialisation

Signaler une erreur dans l'article

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par jeanlucasec, il y a 6 ans :

Quid des apéricubes au saumon (mon préféré) ?

Répondre à ce commentaire

Par Targast, il y a 6 ans :

Réfléchisson un peu ... si le poisson est bon pour la mémoire qu'il est radioactif ... ALORS ON AURA UN PUTAIN DE CERVEAU DE MALAAAAAADE :DDDD

Répondre à ce commentaire

Par Louis, il y a 6 ans :

Wouhoouhou !!

Répondre à ce commentaire

Par Jet Stimpak, il y a 6 ans :

Sinon... Prenez du Rad-Away :D

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 2 semaines

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 2 semaines

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 3 semaines