Rechercher Annuler

Pourquoi le genre littéraire fantastique est-il Geek ?

De - Posté le 29 décembre 2015 à 12h13 dans Art

Les thèmes du fantastique et de l'horreur sont aujourd'hui des thèmes extrêmement courants, et qui ont été déclinés à toutes les sauces au cinéma et dans les jeux vidéos. Mais avant d'en arriver là, le fantastique, qui est à différencier de la fantasy, était un genre littéraire. Alors manants, êtes-vous prêt à entrer dans le monde de l'écriture fantastique ? Si c'est le cas, cet article est fait pour vous. 

lovecraft

Mais c'est quoi le fantastique ?

Le fantastique est donc un genre littéraire au sein duquel se déroulent des histoires en apparence banales, mais qui au fil de leur développement introduisent subtilement des éléments surnaturels dans le but d'installer une confusion qui fait douter le lecteur, qui ne peut plus dire si c'est vrai ou faux. Les nouvelles fantastiques sont donc principalement basées sur une chute en fin de récit, qui laisse planer ce doute qui donne l'envie d'en savoir plus au lecteur et c'est là que réside tout le plaisir du genre. 

Mais vous demanderez donc d'où vient ce fantastique genre ? Eh bien il puise son origine dans le roman gothique de la fin du XVIIIème et début du XIX siècle anglais. Ce genre, très similaire au fantastique, à la différence qu'il ne laisse (presque) jamais planer le doute sur les événements, va s'étoffer dans son pays d'origine et progressivement va inspirer le reste du monde, notamment la France et l'Allemagne.

Le fantastique au béret !

Patriotes, vous voilà servis ! Parce que s'il y a bien un domaine où la France n'est pas en reste, c'est bien en littérature, bien que le genre fantastique ne se soit pas fantastiquement implanté à cette période là, il convient de citer les deux grands auteurs qui ont mis la main à la patte sur le territoire tricolore ! J'ai l'honneur de vous présenter aujourd'hui Honoré de Balzac et Guy de Maupassant. Vous vous demandez pourquoi ils se retrouveraient plutôt sur un site de culture Geek que dans des bouquins moisis que personne ne lit ? Parce que sans eux vous ne connaîtriez pas les concepts de Vampire et j'en passe, qu'ils ont contribué à populariser. Et puis ça vous permettra aussi de sortir des références qui laisseront tout le monde coi. 

Commençons donc par Honoré de Balzac, qui nous intéresse principalement pour son roman La Peau De Chagrin. Notons d'abord que l'emploi du roman dans le fantastique est extrêmement rare, la nouvelle étant un outil beaucoup plus commode puisque plus court. Ce roman suit l'histoire d'un jeune homme qui ne semble plus rien avoir qui le retienne sur cette Terre et qui décide donc d'en finir avec ses jours. Mais c'est sans compter le destin qui guide ses pas vers la Peau de Chagrin, un item magique qui lui permet d'exaucer tous ses vœux, mais qui rétrécit à chaque vœu selon l'intensité de ces derniers. Sans entrer plus dans les détails, parce que ça c'est votre job, Balzac qui est un auteur naturaliste, entre profondément dans la psychologie du personnage et fonde une histoire cohérente et franchement fascinante. C'est pourquoi je vous conseille de lire La Peau de Chagrin si vous voulez vous initier au fantastique. 

balzac

Il faut maintenant parler de Guy de Maupassant. Que de choses à dire sur lui ! Je vais donc centrer ce paragraphe sur une seule de ses œuvres : Le Horla. Plus classique tu meurs certes, mais il faut dire que c'est un chef d'oeuvre qui pourrait très bien être transposé directement dans un jeu vidéo ou un anime, et qui ferait un tabac sans nom. En bref, c'est l'histoire d'un normand moyen qui relate sa vie à travers un journal intime. Le hic, c'est que petit à petit il semble sombrer dans la paranoïa puis dans la folie, et la nouvelle atteint son apothéose au dénouement. Lisez-le, et vous comprendrez de suite que Maupassant aurait largement critiqué Twilight à vos côtés !

Et sinon, à part eux il y a qui ? Et pourquoi c'est de la culture Geek ?

Le fantastique a aussi fleurit outre-manche et outre-atlantique, avec des grands noms tels que Bram Stoker ou Oscar Wilde pour ne citer qu'eux en Grande-Bretagne, et Edgar Allan Poe et Howard P. Lovecraft aux Etats-Unis. Ces grands auteurs ont façonné le mouvement fantastique, et reste pour beaucoup d'auteurs, réalisateurs et même scénaristes de jeux vidéos de grandes sources d'inspiration. C'est pourquoi le fantastique appartient à la culture Geek et mérite d'être mis sous le feu des projecteurs, à la place du papillon de lumière, d'ailleurs. Pour ne pas rester sur votre faim, une petite liste pour entrer dans la littérature fantastique, et je vous dis à bientôt pour d'autres articles !

lovecraft

La Liste

Honoré de Balzac – La Peau De Chagrin

Guy de Maupassant – Le Horla

Bram Stoker – Dracula

Edgar Allan Poe -  Le Cœur Révélateur

Edgar Allan Poe - Annabel Lee

Howard P. Lovecraft – L'Affaire Charles Dexter Ward

Howard P. Lovecraft - La Couleur Tombée du Ciel

Howard P. Lovecraft – Je Suis d'Ailleurs

Une erreur ?

Mots-Clés : littératurefantastiquegeek

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)

Par jeanLucasec, il y a 6 ans :

Poe est un génie !

Répondre à ce commentaire

Par Slavic Warrior, il y a 6 ans :

Non non c'est juste que la culture Geek s'accapare un peu tout
parce que dans ce cas le cinéma, l'animation, les comics, les séries, le porno, les jeux vidéo... tout ça c'est geek

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 6 ans (en réponse à Slavic Warrior):

Plutôt d'accord avec toi :

Je n'ai jamais vu les gens fans de la série Tyrant être qualifiés de "geeks", ni même pour les Desperate Housewives ou Plus belle la Vie (désolé ^^).

Mais geek en vient dans l'esprit collectif à désigner les fans de séries comme TBGT, de DC/Marvel, Star Wars/LOTR, de mangas ou de jeux vidéos de geeks. Idem pour le porn, où les références deviennent "normales" . Alors qu'à la base, le terme désigne un passionné, qui peut autant désigner un fan de sciences, mais le vocabulaire contemporain va le classifier dans les "intellos"....

Je pense surtout que beaucoup de fans n'entrent pas forcément, dans l'esprit des gens, dans la catégorie geek, juste parce qu'ils s'imaginent que le geek n'est qu'une catégorie où on peut fourrer un amateur de tout ce que je viens d'évoquer, sans pour autant qu'il soit un fan absolu.

Répondre à ce commentaire

Par Kei, il y a 6 ans (en réponse à Slavic Warrior):

Ta définition du mot "geek" s'il te plaît.
Vu ce que tu dis; j'aimerais bien savoir.

Répondre à ce commentaire

Par StrayPaolo, il y a 6 ans (en réponse à Kei):

Justement il n'y a pas de définition précise du mot "geek". Moi en tout cas j'en ai pas.

Répondre à ce commentaire

Par Slavic Warrior, il y a 6 ans (en réponse à Kei):

cela a déjà dit et redit et même certain geek ne sont pas d'accord entre eux je ne ferais que donner un sentiment personnelle plutôt qu'un avis
mais soit allons y:
pour moi un Geek c'est avant tout une culture commune, je peut balancer deux référence en une seul phrase avec deux genre qui n'ont rien en commun que cela ne poserait pas de problème de compréhension ex: <<Waouh ce film est aussi badass qu'un combat a l'épée entre Sulu et Aragorn>> les Geek sont passionner par tout ce que la communauté Geek a certifier Halal en quelque sorte, on a tous un genre littéraire ou une trilogie préférer mais les Geek aime se diversifié sur plusieurs "univers" c'est pour ça qu'il n'ait pas rare de voir une figurine de Spock côtoyer celle de Dark Vador (avec un chevalier d'or random)

Pour moi on peut attribuer "ça" ou "ça" a la culture Geek quand le sujet en question a conquis la communauté Geek en majorité mais en aucun cas dire qu'elle lui était destiner ou qu'elle lui appartient (tout les auteurs cité plus haut sont mort avant que la communauté Geek se forme je pense pas qu'il écrivait pour nous en particuliers)

la ou ça ce corse c'est de savoir qu'es qui fait Geek? par exemple le métal, une bonne partie des Geek aime le métal (R.I.P lemmy mort aujourdhui) mais pas tous, et puis on aime pas tous le même style de métal et tout les fan de métal ne sont pas des Geek comparer a certains domaine ou la plupart des Fan sont des Geek

c'est pour ça qu'il est très difficile de dire "qu'es qui définit un geek" et de fixer une limite sur la culture Geek

par contre une chose est sur...c'est que le Geek est un sentimentaliste pas du tout objectif sur certain film, parce que oui Idolâtrer un personnage tels que Bobba Fett qui fait que dalle dans le film et détester le personnage de Ripley dans Alien 4, qui est un film superbe au passage, c'est du foutage de gueule (Petit Troll pour finir)

Répondre à ce commentaire

Par Kei, il y a 6 ans (en réponse à Slavic Warrior):

Je suis globalement d'accord avec ce que tu dis.
Sauf pour le coup des artistes morts.
Tu parles toi même d'Aragorn comme cotoyant ou appartenant à la culture geek; pourtant Tolkien est mort bien avant la création de la communauté "geek".
Considères tu donc ainsi qu'il faille une adaptation cinéma pour que pouf miracle cela devienne comme étant "geek" ?
Ce qui serait une aberration ...

D'ailleurs; encore un contre exemple pour le coup des auteur morts; certaines oeuvres de Jules Vernes sont considérées à juste titre comme "steampunk"; pourtant ce terme et la communauté qui va avec n'a

Répondre à ce commentaire

Par Kei, il y a 6 ans (en réponse à Kei):

n'ont été créé que bien plus tard.*

Répondre à ce commentaire

Par Slavic Warrior, il y a 6 ans (en réponse à Kei):

tu ma mal compris ou c'est moi qui a mal formuler mon raisonnement

sur ce paragraphe la je parlait de "l’appartenance" d'une oeuvre a la communauté Geek comme il est écrit dans le titre qui selon moi est une formulation erronée, quelque chose peut faire parti de la communauté Geek mais en aucun cas lui appartenir

je reprend ton exemple avec Jules Verne, Jules Verne n'a pas écrit pour un public constituer de Cosplayeur fan de l'époque Victorienne cela serait stupide de dire que Jules Verne fasse parti du mouvement Steampunk malgré le fait que pour cette communauté il est un écrivain phare a leur yeux

pareil pour les autres auteur, cela serait stupide de dire que ce sont des Geek (ou dire que Edgard A. Poe est un Gothic xD) même si leur oeuvre font partie de la culture geek, donc dire que <<le genre fantastique est Geek>> est faux

en réalité nous sommes tout les deux d'accord on c'est juste mal compris c'est tout xD

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 6 ans :

Un excellent article ! Pour les amateurs de Lovecraft, je conseille bien évidemment "L'Appel de Cthulhu" ! :)

Répondre à ce commentaire

Par Woodologue, il y a 6 ans via l'application Hitek :

bizarre que l'on est pas évoqué stephen king ; il reste l'un des plus connu dans le domaine et a écrit de très bonne oeuvre; culte pour certaine :)

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 6 ans :

Je crois que le point commun entre la littérature fantastique et la culture geek, c'est la logique. Une logique implacable qui, partie de prémisses "décalées" aboutit logiquement à des conséquences "décalées" elles aussi. Une histoire où les conventions de départ changerait à tout bout de champ, ou bien où des évènements "hors contexte" seraient acceptés perdrait rapidement tout intérêt (ou alors c'est qu'il s'agit de "fantastique burlesque", tel que "les aventures de Robin Crusö", le fameux feuilleton radio de J. Yanne).
Dans la mesure où la culture geek est, au départ, une culture de programmeurs et de scientifiques (avant que les "AOLers" ne viennent polluer le net), on ne peut que trouver des points commun au plan intellectuel.

Le succès d'Asimov, par exemple, s'explique au moins autant par la structure de ses histoires (des robots déconnent parce que des humains ne savent pas s'en servir et/ou en ont peur) que par ses trois lois, que tout le monde sait vouées à l'échec.

Répondre à ce commentaire

Par Al, il y a 6 ans :

Pour citer Poe, autant citer son recueil de nouvelles "Les nouvelles histoires extraordinaires". C'est dans ce livre qu'on peut trouver "Le coeur révélateur". D'ailleurs, si quelqu'un voudrait faire un jeu d'horreur en s'en inspirant, j'y jouerais de suite! Et puis, où est "Le mythe de Cthulhu", de H.P Lovecraft?

Répondre à ce commentaire

Par Embu, il y a 6 ans :

Pour ceux qui se disent que ça vaut pas la peine, je vous rassure, Le Horla, c'est très court, ça peut même se lire en 2 heures max.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.