Rechercher Annuler

Facebook : ce nouveau projet de Zuckerberg représente "un danger terrifiant pour l'humanité"

De Tiphaine Elsener - Posté le 8 novembre 2021 à 17h07 dans High-tech

Le 28 octobre dernier, nous découvrions le nouveau nom de Facebook Inc. : "Meta". Selon Zuckerberg, le métavers serait un "univers virtuel fictif, dans lequel les individus pourraient évoluer dans des espaces persistants et partagés, en trois dimensions". Mais que faut-il vraiment comprendre avec cette phrase ? Que sera en réalité le "métavers" ? Nous faisons le point sur la question, afin de voir quelles problématiques le sujet soulève.

Le nouveau projet de Facebook

Meta (le nouveau nom Facebook Inc., si vous avez bien suivi), investit en ce moment même des milliards de dollars dans un projet qui espère voir la création du "Metaverse" (ou "métavers" en français), un environnement immersif de réalité virtuelle, dans lequel les gens peuvent interagir avec les utilisateurs et le monde artificiel qui les entoure.

Plus précisément, le "métavers" fait référence à un monde virtuel partagé auquel les gens du monde entier pourront accéder via Internet. Ce nouveau projet parlera en tout cas très certainement aux fans de Black Mirror, et à ce titre, un certain nombre de voix se sont déjà élevées pour exprimer des inquiétudes.

Les spécialistes sonnent l'alarme

L'une des voix qui s'est élevée pour exprimer son inquiétude est celle du docteur David Reid, professeur d'IA et d'informatique spatiale à l'université de Liverpool. S'il estime que le métavers peut apporter des possibilités passionnantes à l'humanité, il considère aussi que ce dernier risque d'aggraver considérablement les problèmes actuels que comportent les médias sociaux et internet en général, tels que les problèmes de confidentialité et la cyberintimidation. Dans un communiqué, David Reid déclare :

Le métavers a des implications énormes - il s'accompagne d'avantages fantastiques et de dangers terrifiants. Et nous avons besoin d'un système très robuste pour contrôler le métavers. Les gens s'inquiètent de l'influence que Twitter peut avoir sur la politique en ce moment. Mais dans un environnement totalement immersif, quelle influence supplémentaire pouvez-vous avoir sur quelqu'un, lorsque vous pouvez le transporter dans une zone de guerre et lui montrer précisément ce qui se passe ? (...) De même, à quel point les carambolages sur les médias sociaux, ou le harcèlement en ligne, peuvent-ils devenir plus dangereux dans le métavers ? Je dirais que cela a le potentiel d'être beaucoup, beaucoup plus extrême. L'expérience viscérale de l'immersion peut être exceptionnellement émotive.

Selon les dires du Dr Reid, le métavers brouillerait à coup sûr les frontières entre le virtuel et la réalité, et celui qui deviendra le maître de cette réalité aura accès à une quantité de données sans précédent ... Et à un pouvoir démesuré.

David Reid poursuit et explique à quel point le système pourrait être dangereux, à l'avenir, pour l'humanité :

De nombreux prototypes de systèmes MR [réalité mixte] actuels sont dotés de technologies de suivi du visage, des yeux, du corps et des mains. La plupart ont des caméras sophistiquées. Certains intègrent même une technologie d'électroencéphalogramme (EEG) afin de capter les ondes cérébrales. En d'autres termes, tout ce que vous dites, manipulez, regardez, ou même pensez, peut être suivi par imagerie. Les données ainsi générées seront vastes ... et extrêmement précieuses. Et c'est pourquoi nous devons mettre en place un système pour les contrôler. Aucune entreprise ne devrait jamais exercer un contrôle - c'est tout simplement trop important pour que cela se produise.

David Reid n'est pas le seul à s'inquiéter pour la liberté de penser à l'avenir, si le métavers venait à voir le jour. Roger McNamee, un investisseur de la première heure de Facebook, qui s'est montré très critique à l'égard de la direction prise par l'entreprise ces dernières années, est un autre grand critique du métavers.

Lors du précédent Web Summit de Lisbonne, Roger McNamee a déclaré qu'il pensait que le projet de métavers avait été lancé à la hâte par Facebook pour tenter de faire oublier que le réseau social jouit ces temps-ci d'une mauvaise presse. Il déclare, pour le compte de la BBC :

Facebook ne devrait pas être autorisé à créer un métavers dystopique. Facebook devrait avoir perdu le droit de faire ses propres choix. Un régulateur devrait être là pour donner une approbation préalable à tout ce qu'ils font. La quantité de mal qu'ils ont fait est incalculable.

Et vous, que pensez-vous du projet "Métavers" ? Est-ce que ce dernier vous fait peur ? Nous vous laissons répondre à notre sondage, et via notre espace commentaires ! Et si vous voulez savoir comment Matrix 4 s'est moqué du nom "Meta" pris par la compagnie Facebook, vous pouvez consulter notre précédent article sur le sujet.

Une erreur ?

Mots-Clés : facebookMark ZuckerbergmetametaverseDangerhumanitéalerte

Salut moi c'est Tiphaine, grande passionnée de littérature et de culture geek. Je suis passée par un Master en Lettres Modernes parcours "Médias" à Paris III, et me voici rédactrice pour Hitek ! Je suis incollable sur le rétrogaming, sur les animes, et j'ai toujours un jeu de mots bien pourri en stock. Autant vous dire que mes collègues m'adorent le lundi matin de bonne heure.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)
photo de profil de <strong>Raplon</strong>

Par Raplon, il y a 3 ans :

Il fait très peur ce monsieur. Sa vidéo m'a donné froid dans le dos quand je l'ai vue. Ne pas trop se prendre pour un Dieu ...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Manclif</strong>

Par Manclif, il y a 3 ans :

On va tous mourir !!!!!!!

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Lulzlesnoob</strong>

Par Lulzlesnoob, il y a 3 ans :

Rien d'effrayant, y'a déjà des jeux qui simulent la vraie vie genre second life/VRChat, les gens savent faire la différence
C'est d'ailleurs des jeux sympas pour rencontrer des gens et faire n'importe quoi, mais c'est pas les jeux les plus funs quoi
Metaverse aura sa petite période de succès, puis il n'y aura que les influenceurs qui resteront, puis ensuite ce sera les vieux (c'est le modèle facebook quoi, ils sont incapables de réaliser des projets aux bonnes cibles)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Kaboum</strong>

Par Kaboum, il y a 3 ans (en réponse à Lulzlesnoob):

Tu cite en exemple deux "jeux" de niche, pas du tout grand publique comme l'est Facebook. Pas du tout la même audience.

"Metaverse aura sa petite période de succès, puis il n'y aura que les influenceurs qui resteront"

Genre YouTube ou twitch ? Il y des gens dont la vie se résume à regarder des influenceurs des heures durant sur ces plate-forme.Alors imagine si en plus ils peuvent voir, toucher (la vr tactile existe) sentir et je sais pas quoi d'autre leur dieu favoris ?

Tu te rends pas compte que quand Metaverse sera réel, le potentiel d'utilisateurs qui y auront accès se compte en milliard.

Et la visibilité de Facebook est tellement enorme.


Et pas que pour le grand publique.

Les salons professionnels, entre faire un truc qui coûte des millions (le budget d'un salon de l'auto ou d'un salon de l'industrie se compte en million) et faire des salons virtuels en VR gratos, tu fais quel choix ?

Certe c'est le futur. Mais le futur on y est tout les jours.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Oméga Oméga</strong>

Par Oméga Oméga, il y a 3 ans :

Ca pue du cul.

De toute façon dans 50ans on va tous crever.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Ryu</strong>

Par Ryu, il y a 3 ans :

Facebook et Youtube sont devenus des machines à publicités.

Dans le Metavers ce sera pareil.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>WAYAN JC</strong>

Par WAYAN JC, il y a 3 ans :

En dehors de son intelligence, M.Z. reste un homme dangereux. Les personnes et particulierement les jeunes qui ne sont pas matures veront s'ouvrir les portes de la criminalite et la fin de notre civilisation.
On oublie vite l'histoire du monde dans le passe.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>pwet</strong>

Par pwet, il y a 3 ans :

N'oubliez pas : Si c'est gratuit, c'est vous le produit

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>amen</strong>

Par amen, il y a 3 ans :

bien sur que ce truc risque d'être un futur danger surtout pour nos enfants, quand on voit les enfants auj et leur éducation, ça fait peur!! quand on en arrive à se que ce soit les établissements scolaire qui doivent prévenir les parents de mettre en garde leur enfant qui regarde squid game par exemple.
On est voué à l'échec, mais bon faisons et gardons espoir avec les autres qui gardent une once de liberté dans leur pensée et leur réfléxion.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>okboomer</strong>

Par okboomer, il y a 3 ans (en réponse à amen):

C'est ça, c'est la faute des parents

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>ed006</strong>

Par ed006, il y a 3 ans :

Player One incoming.....

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Guillaume</strong>

Par Guillaume, il y a 3 ans :

Peur qu'il y ait des images subluminal

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zlaan</strong>

Par zlaan, il y a 3 ans :

Je pense que quelque barjo devrait s'occuper de ce clone imbuvable qu'est le gus de facebook, avant qu'il ne fasse plus de mal !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.