Rechercher Annuler

Samsung : l'entreprise veut copier le cerveau humain sur des puces

De Gaetan Desrois - Posté le 28 septembre 2021 à 14h39 dans Science

Comptant parmi les leaders du marché des téléphones mobiles, des ordinateurs et des télévisions, l'entreprise coréenne travaille sur un nouveau projet : copier le cerveau humain sur des puces. 

Un immense progrès

Au coeur d'une grande partie de la littérature et du cinéma de Science-Fiction, les capacités cérébrales intéressent bien évidemment beaucoup les scientifiques du monde entier. À tel point que très régulièrement, certaines annonces venant de laboratoires de recherches et d'entreprises, illustrant l'immensité des progrès technologiques, font part de nouveaux projets en lien avec le cerveau humain, son augmentation, ou sa reproduction... 

Plusieurs disciplines s'intéressent au fonctionnement de nos cerveaux à des visées technologiques. Citons les deux plus connues, qui sont complémentaires : l'intelligence artificielle et l'ingénierie neurophormique. Mais si d'immenses progrès ont été faits dans ces domaines, l'ingénierie neurophormique a souvent été réduite au fait de s'inspirer du cerveau humain. En cause : les difficultés des ingénieurs à traduire la complexité des réseaux neuronaux, qu'est pourtant censée reproduire l'ingénierie neurophormique. 

Cependant, il semblerait que cette discipline s'apprête à faire un gigantesque bond en avant, puisque Samsung a annoncé vouloir "copier-coller" le cerveau humain, dans le but de créer des puces neuromorphiques 3D. Pour copier littéralement le cerveau, des scientifiques de Harvard et de Samsung proposent d'utiliser un réseau de nanoélectrodes créé par les Donhee Ham et Hongkun Park, capables de cartographier les interconnexions neurones, tout en mesurant leurs forces. Dans Nature Electronics, les deux scientifiques expliquent qu'il sera alors possible de coller la carte cérébrale ainsi obtenue sur un réseau 3D de mémoire à semi-conducteurs (SSD, RRAM). 

À quoi serviraient ces puces neuromorphiques 3D ? Selon Samsung, il s'agit d'une véritable rétro-ingénierie du cerveau. En d'autres termes, ces puces permettraient la forme la plus avancée d'intelligence artificielle. En plus d'une plus faible consommation, les puces neuromorphiques permettraient de copier certaines caractéristiques de nos cerveaux : l'adaptation à un nouvel environnement, l'autonomie, la cognition, la facilité d'apprentissage

Attention néanmoins. Si effectivement il pourrait s'agir d'un nouveau progrès exceptionnel en la matière, pour reproduire à l'identique les synapses du cerveau humain, il faudrait selon nos confrères d'Endgadget utiliser une puce neuromorphique 3D avec 100 000 milliards d'unités de mémoire. Un nouveau défi, donc. En parlant de défi... Saviez-vous que cette intelligence artificielle est capable de prédire votre mort

Une erreur ?

Mots-Clés : Samsungintelligence artificielleAIIACoréesciencesingénierie

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Old Yoda, il y a 11 mois :

100 000 milliards d'unités de mémoire... Preuve supplémentaire que la nature est plus forte que tout !

Répondre à ce commentaire

Par Tech Vault of the Geek, il y a 11 mois :

Vous savez ce que ça veut dire?

Duh-dum dum duh-dum
Duh-dum dum duh-dum...

Répondre à ce commentaire

Par Coucou, il y a 10 mois :

Coucou

Répondre à ce commentaire

Par Coucou, il y a 8 mois (en réponse à Coucou):

Coucou!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.