Rechercher Annuler

Squid Game : la série envahit les cours de récré et entraîne des dérives

De Tahar Sadaoui - Posté le 7 octobre 2021 à 18h35 dans Insolite

Il y a quelques jours à peine nous vous avions présenté ce joueur qui a reproduit les scènes de la série Netflix sur le jeu Animal Crossing. La série sud-coréenne, forte de son succès, n'a pas tardé à quitter le domaine de la fiction, pour commencer à s'inviter subrepticement dans notre réalité.

 

une version du "1, 2, 3, Soleil" à la sauce squid game

Et c'est en Belgique, dans l'école communale d'Erquelinnes, que la RTBF nous rapporte que certaines scènes du film ont donné des idées de jeux malsains à des enfants, voulant alors imiter la série dans la cour de récréation. Certains élèves se sont donc adonnés à une partie de 1, 2, 3, soleil, sauf que les perdants ici n'étaient non pas executés comme dans la série, mais se faisait fouetter à la place.

Des élèves jouent à 1, 2, 3, soleil et si l'un d'entre eux bouge, il se fait fouetter avec un cordon.

Rapidement alerté suite à ces événements, le corps pédagogique de l'établissement explique qu'il a rassemblé les enfants afin de les sensibiliser aux dangers de ce genre de comportement. Une enseignante précise :

On a réuni les enfants, on a discuté. On leur a expliqué que c'était dangereux, que ça ne devait pas se reproduire dans une cour de récré ni même à la maison (...) Ils se sont remis en question. J'ai vu chez certains des remords. Je pense que maintenant, ils ont compris.

un évènement isolé ?

Cet incident, bien que n'ayant eu aucune conséquence dramatique fort heureusement, soulève pourtant plusieurs problématiques bien réelles. Dans un premier temps, cela remet en question la responsabilité des parents dans ce que regarde leur enfant. Si à l'instar des parents interrogés à la sortie de l'école par la RTBF, beaucoup admettent qu'il leur est difficile de contrôler ce que leurs enfants font dans leur chambre ou sur les réseaux sociaux, le fait est qu'il existe des moyens de protéger les enfants du contenu qui ne leur est pas destiné. Sur Netflix par exemple, il est possible de créer un compte enfant, ne donnant accès qu'aux films et séries destinés au moins de 12 ans.

Ensuite, tout cela met également en lumière un sujet de plus en plus abordé ces derniers temps, qui est celui de la banalisation de la violence, notamment chez les jeunes. Le sujet a été abordé de manière très intéressante par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) alors qu'il traitait de la corrélation faite entre télévision et banalisation de la violence. Le CSA définit la télévision comme "un outil pédagogique, un moyen d'ouverture sur le monde, un instrument de connaissance irremplaçable". Et si beaucoup de jeunes ont remplacé la télévision par internet, cette définion semble tout aussi pertinente pour qualifier ce qu'est aujourd'hui l'Internet dans sa globalité.

Télévision et violence s'inscrivent moins dans une relation proprement causale que dialectique et mimétique : la télévision est un miroir déformant et grossissant de la société. Elle nous présente une société caricaturée et la société se met à ressembler à sa caricature. Comme un écho à la violence réelle, la télévision participe à une banalisation de la violence du monde.

Il faut alors comprendre plusieurs choses ici : déjà, cette violence exacerbée que l'on retrouve témoigne d'une réalité, pouvant être biaisée ou exagérée, mais qui repose sur des problématiques concrètes. Si autant d'œuvres mettent autant de formes de violence en scène, c'est parfois pour choquer le spectateur, afin qu'il puisse prendre conscience d'une réalité dont il n'a pas forcément connaissance, ou également pour dénoncer quelque chose.

De plus, il est important de replacer le matériel de base dans son contexte, à savoir que l'on parle principalement ici d'œuvres de fiction, qui n'ont donc pas d'emprise sur le réel. Il convient alors de différencier le réel du virtuel, ce qui peut sembler logique pour la plupart, mais qui peut s'avérer plus difficile pour les plus jeunes, n'ayant pas forcément le recul nécessaire pour certains contenus sensibles. D'autant que comme l'explique le psychopédagogue Bruno Humbeeck à RTBF :

Un groupe d'enfants, ce n'est pas le pays des bisounours. L'agressivité peut se mettre en place très facilement si les adultes ne sont pas présents pour la gérer.

C'est donc le rôle des adultes que de renforcer leur vigilance et leur implication dans la protection des plus jeunes, afin qu'ils grandissent dans les meilleures conditions, et qu'un jour ils puissent, comme l'espérait le prix Nobel de la paix Kofi Annan, ouvrir "la seule voie qui offrira quelque peu d'espoir d'un avenir meilleur pour toute l'humanité, (à savoir) celle de la coopération et du partenariat".

Une erreur ?

Mots-Clés : Squid GamenetflixCSAbelgique écoleEnfant1 2 3 SoleiljeuxrécréviolenceKofi Annan

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par w33b, il y a 3 semaines :

La société humaine a été bati sur la violence. Y'en a toujours eu, et y'en aura probablement toujours malheureusement. C'est inhérent à notre condition. Et comme l'a aussi dit Kofi Annan : "C'est l'ignorance, et non la connaissance, qui transforme des enfants en combattants".

Répondre à ce commentaire

Par Max, il y a 3 semaines :

C’est un acte isolé vous faite la même bêtise qu’avec momo mais c’est bien continuer

Répondre à ce commentaire

Par Auto-correcteur, il y a 3 semaines (en réponse à Max):

Ca va se répandre, même sans cet article
Parce que les gens sont des abrutis, ni plus ni moins :)

Répondre à ce commentaire

Par X, il y a 3 semaines :

Merci qui ?

Répondre à ce commentaire

Par Stigma, il y a 2 semaines (en réponse à X):

Jacquie et Michel?

Répondre à ce commentaire

Par Ducatevo, il y a 3 semaines :

Les premiers responsables, les parents... Comment on peut laisser des gamins regarder cette série ?? C'est interdit au moins de 18 ans !!! Que font les parents ?? Rien, et rien.... Et après, ils vont gueuler contre les institutions... Mais, enfin, commencez par éduquer vos gamins. Vous savez qu'il n'est pas interdit de leur dire NON !!! Mais dans cette société un perdition constante, il ne faut plus rien interdire, il n'y a plus de limites, plus de barrière, c'est tout et n'importe quoi... Comme disait Corbin : l'homme est capable du meilleur comme du pire, mais c'est vraiment dans le pire qu'il est le meilleur...... Ça se vérifie tous les jours.... Pauvres gamins, dans quelle société de merde ils grandissent.... Et ce n'est que le faute des adultes... Les enfants sont comme on les éduque....

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 semaines :

Tu cherches à obtenir ta certification d'astro-beauf ?

Post ici ton commentaire qui juge l'humanité entière à partir d'un fait divers et n'oublies surtout pas de préciser que c'est la société d'aujourd'hui que tu hais parce que, bien sûr, c'était tellement mieux avant.
Travailles bien ta ponctuation hystérique et ne manques pas de désigner des coupables.

Grâce à tes nouveaux skillz de beauf-ultra instinct tu ferras fureur à ton PMU favoris et tu n'auras même plus besoin d'atteindre ton 4ème ricard pour te lancer dans des diatribes ordurières.

Allez, lances toi Roger !

Répondre à ce commentaire

Par Mrgoodgift, il y a 2 semaines (en réponse à Murge):

Tout se passe bien dans ta vie ? Je demande ça très sérieusement, ce n'est pas pour t'insulter. Avec ce sentiment de supériorité constant et cette paranoïa, tu devrais peut-être penser à te faire aider par un spécialiste...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines (en réponse à Mrgoodgift):

Ok les archi-beauf peuvent juger la terre entière du haut de leur comptoir ou se permettre de donner des leçons d'éducation aux parents et des leçons de morale à des génération entière mais eux n'ont aucun sentiment de supériorité.

Bien sûr les pochards qui parlent de dégénérescence, de décadence ou de perdition ne se mettent pas du tout sur un pied piedestal depuis lequel ils expliquent que l'ensemble de l'humanité vaut moins qu'eux.
Non, eux ils donnent juste un avis objectif et mesuré.

Gardes tes leçons de morales pour toi, si t'aimes lire des beaufferies réactionnaires qui confortent tes avis misanthropes sur "la société d'aujourd'hui ouin ouin ouin", c'est pas mon cas.

Répondre à ce commentaire

Par Ducatevo, il y a 2 semaines :

Murge, ça va avec Ricard non ?
Tu parles en ton nom certainement. Visiblement tu connais bien la routine au PMU.....
Oui, je sais, quand on se sent visé, ça pique un peu. Reprend un petit jaune, ça va passer.
En même temps, avec de telles remarques agressives et sans fondement, ça me donne raison sur cette magnifique société et ses individus bien sous tous rapports !!!!
La preuve est juste criante... Merci murge...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines (en réponse à Ducatevo):

Ok Roger

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.