Rechercher Annuler

The Batman : la sombre vérité sur les parents de Bruce Wayne

De Robin Stalin - Posté le 7 mars 2022 à 11h02 dans Cinéma

Après plusieurs reports, notamment en raison de la crise sanitaire, et une hype qui n'a cessé de grimper en flèche ces derniers mois à chaque nouveau trailer et information dévoilée, The Batman est enfin disponible dans nos salles obscures depuis le 2 mars dernier. Il propose une approche très intéressante du Chevalier Noir ainsi que de ses origines. Penchons-nous donc sur le cas des parents de Bruce Wayne, peut-être pas aussi parfaits que ce qu'on pourrait penser. 

!!! Spoiler Alert pour The Batman !!!

Batman, poursuivi par son passé

"Je suis la vengeance". En simplement quelques mots et à l'issu d'une première bande-annonce particulièrement sombre, le ton était donné : The Batman nous présentera des versions plus sombres et violentes que jamais de Gotham et de son super-héros masqué. Et pour ceux qui ont pu découvrir le long-métrage de Matt Reeves au cinéma depuis sa sortie mercredi dernier, il semblerait que la promesse soit tenue. Le film reçoit en effet des avis en grande majorité très positifs, alors que les critiques louent particulièrement sa direction artistique et son rythme (trop ?) posé, mettant davantage en avant les capacités de détective de Batman que ses compétences au combat. 

Bruce Wayne, alors dans sa deuxième année en tant que super-héros de Gotham City, mène donc l'enquête sur des meurtres commis par l'Homme-Mystère (ou le "Riddler"), qui s'amuse à lui poser des énigmes. Celles-ci permettent à Batman de découvrir l'ampleur de la corruption qui gangrène la ville et les sombres secrets autour de ses plus imminents représentants, comme ses propres parents. Bruce va alors découvrir que ceux-ci ont un passé bien plus mouvementé que ce qu'il imaginait.

Thomas Wayne, aussi corrompu que le reste de Gotham ? 

Chaque super-héros a besoin de son origin story expliquant comment il en est arrivé à devenir la personne qu'il est désormais. Pour Batman, on retrouve systématiquement la mort de ses riches parents, Thomas et Martha Wayne, comme élément déclencheur. Mais dans The Batman, Matt Reeves s'inspire en grande partie des romans graphiques Batman : Earth One, dont le premier volume a été publié en 2012 et où l'on apprend que la mère de Bruce, Martha, s'est retrouvée en hôpital psychiatrique après que sa mère a assassiné son mari avant de se suicider, alors qu'elle n'était âgée que de 12 ans. 

Un passé torturé que tout le monde ignorait, ou presque. Alors que Thomas Wayne était en pleine campagne électorale pour devenir maire de Gotham, un journaliste lui a avoué qu'il était au courant de cette histoire et qu'il s'apprêtait à la dévoilait au grand public. Un "bad buzz" que ne pouvait se permettre le milliardaire, qui a donc fait appel au mafieux Carmine Falcone afin de faire taire le bonhomme. C'est en tout cas ce que révèle le Riddler preuves à l'appui, puis ce que confirme Alfred. Cependant, le majordome explique que Thomas Wayne voulait simplement intimider le journaliste et qu'il s'apprêtait à dénoncer Falcone pour le meurtre. C'est donc, selon lui, Falcone qui a fait assassiner le candidat à la mairie de Gotham et sa femme, afin de les faire taire. 

Cette approche du passé de Bruce Wayne dans The Batman repose ainsi à la fois sur des bases classiques (la mort de ses parents), mais parvient à insuffler une dimension encore plus sombre au personnage et à son histoire, tout en nuançant son antagoniste principal. Le Riddler a beau être un psychopathe, son but reste tout de même de dévoiler au grand jour la corruption au sein de Gotham. 

Une erreur ?

Mots-Clés : bruce waynebatmanthe batmanMartha WayneThomas WayneHomme MystèreMatt ReevesRiddlerCarmine Falcone

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par , il y a 7 mois :

Personnellement j'ai beaucoup aimé cette version de Batman, même si je comprends que certains puissent trouver le film trop long.

Répondre à ce commentaire

Par Le fantomatique, il y a 7 mois :

En ce qui me concerne, j'ai également apprécié cette relecture de l'homme chauve-souris. Toutefois un aspect me dérange, c'est la quasi invincibilité / invulnérabilité de Batman que l'on distingue à travers son armure. En effet, il prend des dizaines de chargeurs de munitions sur lui et s'en sort sans une égratignure, il parvient à se relever après une chute ma foi vertigineuse. Il aura fallu des coups de fusil à bout portant pour le mettre à terre. Mis à part ça, le film reste excellent.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.