Rechercher Annuler

Un trou noir flotte seul dans l'espace, expulsé de sa propre galaxie

De GomeWars Auteur - Posté le 9 mai 2017 à 10h48 dans Science

Que vous soyez un garçon prépubère de 12 ans, un chat angora ou un trou noir, quand on vous dit de dégager, vous dégagez. Actuellement, un trou noir flotte dans le vide sidéral qu'est l'espace après avoir été éjecté de son foyer par la collision probable de deux galaxies. 

Petit ange parti trop tôt

Ce trou noir flottant n'a rien à voir avec l'île éponyme (#LOL), et pourtant, tout deux se déplacent, seuls. Repéré par Hubble, le télescope spatial de la NASA, ce trou noir supermassif est désormais hors de sa galaxie originelle. De son petit nom quasar 3C 186 (un quasar étant la région compacte entourant un trou noir supermassif au centre d'une galaxie massive, selon un consensus scientifique), il résiderait à 8 milliards d'années-lumières. Alors que 13,8 milliards d'années se sont écoulées depuis la création de l'univers, les évènements liés à son expulsion se seraient donc déroulés il y a 6 milliards d'années environ.

1

Vue d'artiste d'un quasar lointain. © ESO, M. Kornmesser

À l'heure actuelle, les scientifiques n'ont pas la réponse exacte quant aux causes de son expulsion. Pour parvenir à faire valser ce gros bébé, une immense quantité d'énergie aurait été nécessaire. L'équipe de l'université John Hopkins dans le Maryland a tenté d'en calculer le montant et selon elle, il s'agit de l'équivalent de l'explosion de 100 millions d'étoiles. Certes, difficile à imaginer. Toutefois, pour vous donner une vision de la chose, seule l'énergie émise durant le rapprochement de deux astres très massifs avant leur fusion pourrait approcher ce résultat. Cette "onde gravitationnelle" proviendrait donc de la collision de deux galaxies, l'une étant la résidence de ce bon vieux quasar 3C 186.

1

Sagittarius A, le trou noir supermassif au centre de la Voie Lactée

Au centre de chaque galaxie réside un trou noir supermassif. Lorsque les deux trous noirs se sont rencontrés, leur masse et leur vitesse étant vraisemblablement différentes, les ondes gravitationnelles n'ont pas été exclusivement symétriques. Quasar 3C 186 aurait alors été poussé peu à peu vers l'extérieur de sa galaxie jusqu'à finir en dehors, flottant en solitaire dans l'espace. Qui sait, peut-être que le jeune trou noir se dégotera un jour une galaxie d'accueil, la nôtre étant un tantinet loin pour lui offrir l'asile. 

Une erreur ?

Source(s) : Science et Avenir

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : trou noirgalaxiecollision

Commentaires (13)

Par Guiguiche, il y a 4 ans :

Certainement un coup des Hendeks !

Répondre à ce commentaire

Par Castiel, il y a 4 ans :

sur le cul, je pensais pas que les trous noirs pouvaient se deplacer

Répondre à ce commentaire

Par Haleski, il y a 4 ans (en réponse à Castiel):

Je suis d'accord avec toi je viens d'en apprendre une belle! Ceque je me dis par contre c'est que si il peut se déplacer, il va pouvoir tout saccager sur son chemin :X

Répondre à ce commentaire

Par --', il y a 4 ans (en réponse à Haleski):

Il y a autant de chances que ce trou noir rencontre un obstacle que de tirer sur une mouche en mouvement a 50 mètre.
Si pour nous ou notre planète un trou noir semble gigantesque a l’échelle de l'univers il reste insignifiant :)

Répondre à ce commentaire

Par Haleski, il y a 4 ans (en réponse à --'):

Tu ne m'apprends rien du tout mais merci en tout cas pour le lien du forum. Processus de comparaison longuement utilisé mais bien illustré. Ce que je voulais dire, c'était juste de porter réflexion sur un trou noir super massif en mouvement, sa zone d'attraction pourrait causer quelques dommages, mais a une toute petite échelle comparé à celle de l'univers !

Répondre à ce commentaire

Par Joe, il y a 4 ans :

Trump va sûrement bannir les trous noirs sans papiers

Répondre à ce commentaire

Par Anonyme, il y a 4 ans via l'application Hitek :

l'image de Sagittarius A c'est une vraie ou une vue d'artiste ?

Répondre à ce commentaire

Par miniminaaaj, il y a 4 ans (en réponse à Anonyme):

Aucune photo de trou noir n'a été faite à ce jour. En revanche nous allons très bientôt tenter de photographier ce trou noir au centre de notre galaxie. Toutes les images sur internet sont des illustrations.

Répondre à ce commentaire

Par Le E D'amour, il y a 4 ans via l'application Hitek :

je n'arrive pas à me souvenir ce que j'ai bouffer hier, et eux ils remontent 13 milliards d'année en arrière c'est beau ! Même dans l'espace il fais pas toujours bon d'être noir.... Je soutiens se trou ! #imblackhole

Répondre à ce commentaire

Par Cloud, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Je pense que vous confondez distance et temps même si la notion d'espace temps existe... 8 milliards d'années lumières, cela représente une distance qui nous sépare de ce trou noir. Cela ne veut absolument pas dire que les événements se sont déroulés il y a 6 milliards d'années...

Répondre à ce commentaire

Par Coucou, il y a 4 ans (en réponse à Cloud):

"Celui-ci, situé à 8 milliards d'années-lumière, révèle donc un phénomène qui a eu lieu lorsque l'Univers était âgé d'environ 6 milliards d'années (contre 13,8 milliards aujourd'hui)."
Dixit la source

Répondre à ce commentaire

Par ChiroKuro, il y a 4 ans (en réponse à Coucou):

Cloud marque un point, cependant. Je pense que dans la phrase, c'est le "donc" qui est en trop, ou alors il manque un élément supplémentaire qui n'est pas dit. Il n'y a aucun rapport entre l'âge et la distance des éléments dans l'Univers.
Il est bien incorrect de dire "le trou noir se situe à 8 Mds d'années-lumière DONC l'évènement s'est produit il y a 6 milliards d'années".
Pour prendre un exemple simple, on sait que l'Univers est bien plus grand que 13.8 milliards d'années-lumière.

Bref, tout ça pour dire que je suis d'accord, il y a un petit problème dans cette formulation. On enlève le "donc", et ça passe beaucoup mieux :

"De son petit nom quasar 3C 186 (...), il résiderait à 8 milliards d'années-lumières. Alors que 13,8 milliards d'années se sont écoulées depuis la création de l'univers, les évènements liés à son expulsion se seraient déroulés il y a 6 milliards d'années environ."

Désolé pour ce pinaillage, je suis bien d'accord que ce n'est pas ça qui va changer la face de l'Univers, mais bon...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.