Un trou noir gigantesque a été détecté et il fait 20 fois la taille de notre système solaire

De Mickaël Auteur - Posté le 12 août 2019 à 12h02 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

En 1937, les scientifiques ont trouvé une toute nouvelle galaxie baptisée Holmberg 15 A , qui se situe à environ 700 millions d'années-lumière de notre système solaire dans l'amas de galaxies Abell 85, plus précisément dans la constellation de la Baleine, mais avec les avancées technologiques, nos astrophysiciens ont découvert récemment un trou noir gigantesque en son centre.

20 fois la taille du système solaire

Les trous noirs sont de tailles et de masses différentes, mais celui-ci est le plus grand jamais observé. Il mesure 20 fois la taille de notre système solaire et a une masse qui serait 40 milliards de fois celle de notre Soleil, autant dire qu'il est véritablement impressionnant par rapport à tous ceux déjà observés. Quant à son horizon, il mesure 112 milliards de kilomètres, soit environ 20 fois la distance entre le Soleil et Pluton. Des chiffres qui donnent le tournis et qui rendent ridicule le trou noir M87 au centre de sa galaxie dont son horizon n'est que de 38 milliards de kilomètres et a une masse 6,5 milliards de fois plus importante que notre soleil.

Pour rappel, la galaxie Holmberg 15 A se serait créée à partir d'une collision entre deux galaxies elliptiques et pour pouvoir l'observer, l'astrophysicien allemand Kianusch Mehrgan accompagné de ses collègues ont dû utiliser l'instrument Muse (explorateur spectroscopique multiple) de l'observatoire Very Large Telescope qui se trouve au Chili, dans le désert de l'Atacama.

Il faut savoir qu'il n'est pas le plus grand, le record est détenu par TON 618 qui a une masse équivalente à 66 milliards de fois celle du soleil et qui se trouve à 10,4 milliards d'années-lumière de la Terre dans la constellation des chiens de chasse.

Une erreur ?

Mots-Clés : trou noirsuper massifAbell 85Holmberg 15 A

Source(s) : arxiv.org

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (17)

Par Gloubos, il y a 6 jours :

j'ai une question un peu conne est-ce qu'un trou noir peut se déplacer par lui même

Répondre à ce commentaire

Par Transmetropolitan/Spider Jérusalem, il y a 6 jours (en réponse à Gloubos):

Par lui même, non, mais si tu y injecte une bonne dose d'Épiphyte, tu peux le tracter sans trop de problèmes.

Vive l'empire Techno !

Répondre à ce commentaire

Par Captain, il y a 6 jours (en réponse à Gloubos):

Non aucun astre ne se déplace "par lui même".

La plupart des astres se déplace à l'origine grâce à divers facteurs (collisions, super novae etc)en ligne droite à vitesse constante, les mouvement orbitaux vient du fait que l'astre se déplace en ligne droite dans un espace courbé par l'effet gravitationnel d'un astre plus massif.

Les trous noirs sont des astres comme les autres. Il n'attirent pas non plus à eux les autres objets célestes. On ne "tombe" pas vers un trou noir.

Si notre soleil était remplacé par un trou noir de masse identique, la terre ne "tomberai" pas vers lui. Elle garderai une orbite identique.

La plupart des mouvement des astres vient de ce qui les a fait bouger initialement et des influences gravitationnelles des astres dans lequel l'astre est prit sachant que c'est la masse la plus importante qui a le plus d'influence rendant la masse des autres objets moins importantes dans leurs influences (exemple : le soleil étant bien plus massif que jupiter, l'influence sur la terre de cette dernière est ridiculement faible par rapport au soleil).

Répondre à ce commentaire

Par Vega, il y a 5 jours (en réponse à Captain):

Pour compléter ta réponse, j'ajouterais que l'influence gravitationnelle n'est pas tant définie par la masse que par la distance qui sépare les deux corps en question.
Comprendre le mouvement d'un astre est complexe pour la multiplicité de ses interactions dans un environnement qui paraît si vide au premier abord !

Répondre à ce commentaire

Par Jon, il y a 6 jours (en réponse à Gloubos):

Oui il peut se déplacer mais dans le sens de grandir encore plus

Répondre à ce commentaire

Par Captain, il y a 5 jours (en réponse à Jon):

Non un trou noir ne "grandit pas" pour manger la matière autour.
Halte au fantasme délirant...

Déjà il ne faut pas tout mélanger.

La "sphère noir" est l'horizon des évènement, elle n'est visible que par le disque d'accrétion composé de la matière prise dans son attraction gravitationnel et qui sous son influence tourne à des vitesses proche de celle de la lumière pour les couches les plus proches.
Cet horizon des évènements est la limite physique dans l'espace où toute matière et tout rayonnement ne peut s'échapper de l'influence du trou noir, tellement l'influence de la masse du trou noir devient importante. Ca n'est pas le trou noir en soi.

Le "trou noir" c'est surtout la singularité au centre de cette sphère d'où plus rien ne peut s'échapper, qui est un point dans l'espace qui concentre toute la masse du trou noir. Cette masse ne grandit pas elle est relativement stable après l’effondrement de l'astre qui l'a précédé et la formation de la singularité.

Pour qu'un trou noir "grandisse" il faut qu'il fusionne avec un autre trou noir, évènement assez rare et spectaculaire puisqu'il a permis à nos scientifique de détecter les ondes gravitationnelles.

Donc calmez vos craintes irrationnelles, un trou noir c'est pas plus dangereux qu'un étoile, tu t'approche pas trop prêt et tu vas pas dedans, et ça va bien se passer.

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 6 jours :

Bah voilà, la preuve que Margaery Tyrell existe.

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 6 jours :

Et la mère du modo possède une masse de 6,5 milliards de fois plus importante que ce trou noir

Répondre à ce commentaire

Par erf, il y a 6 jours (en réponse à iTroll):

Ah là là, cette blague a eu tellement de succès dans les années 90...

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 6 jours (en réponse à erf):

Elle est éternel

Répondre à ce commentaire

Par Mister_M, il y a 6 jours :

Oui euh ... enfin ... notre système solaire ne s'arrête pas à Pluton ... c'est 20 fois la distance Soleil-Pluton et non 20 fois la taille du système ...
et encore ... vous dites qu'il mesure 112 milliards de kilomètres, soit 20 fois la distance Soleil-Pluton ... si on considère la limite su Système Solaire à Pluton, alors ce trou noir fait 20 fois la taille du Rayon du Système Solaire !!!! et donc il n'a pas un diamètre 20 fois supérieur à celui de notre Système mais 10 fois supérieur ... c'est quand même une sacrée erreur de calcul quand ça double le résultat ...

franchement, arrêtez vos pseudo leçon de science quand vous maîtrisez même pas des mathématiques de base ...

Répondre à ce commentaire

Par Kiieron, il y a 6 jours :

on se rejoint la bas les gars ? oubliez pas un petit gouter pour la route, ça va etre un peu long.

Répondre à ce commentaire

Par Oui., il y a 5 jours :

"celui-ci est le plus grand jamais observé"
"Il faut savoir qu'il n'est pas le plus grand"

Ce qu'il faut vraiment savoir, c'est le niveau d'investissement dans vos articles...

Répondre à ce commentaire

Par Surt, il y a 5 jours :

Alors corrige moi si je dis une connerie mais, il me semble qu'un trou noir a une masse plus importante que l'étoile d'origine et a tendance a voir sa masse augmenter avec le temps.
Une masse plus importante implique donc une force gravitationnelle plus grande et donc les astres a proximités vont avoir tendance a voir leur orbite modifiée (s'approchant ainsi du trou noir).

Répondre à ce commentaire

Par Captain, il y a 5 jours (en réponse à Surt):

Non l'augmentation de masse jusqu'à la masse critique qui provoque l’effondrement est sensé, d'après les modèles théoriques, avoir lieu avant. Le passage au delà du point de masse critique transforme l'étoile mourante une singularité où l'immense masse du trou noir est stable.

Et même d'après la théorie de Hawking, le trou noir perdrait lentement de la masse avec le temps (cf Rayonnement de Hawking).

On ne sait pas non plus ce que devient la masse des éléments qui tombent vers la singularité. On ne sait pas ce qu'ils se passe une fois passé l'horizon des évènements, le modèle théorique mathématique sont complètement ouf.

Par exemple, imaginons que tu sois parvenu à entrer dans l'horizon. D'après ce qui est calculé, ben si tu tente de t'éloigner de la singularité au centre en te déplaçant dans la direction opposé et bien tu continue en fait de t'en rapprocher. Le temps devient de l'espace et l'espace devient du temps. Et tout un tas d'étrangeté difficilement concevable.

En fait on sait pas grand chose sur ces trous noirs et comment ils fonctionnent vraiment, on a une vague idée de comment ça arrive la première preuve physique de leur existence date d'il y a peu (cf la 1ère photo du trou noir). On en a théorisé 4 typest. Il nous faudra encore des décennies pour approcher juste un peu la compréhension de ces astres.

Répondre à ce commentaire

Par Captain, il y a 5 jours (en réponse à Surt):

https://www.astronomes.com/lunivers/evaporation-trou-noir

Répondre à ce commentaire

Par Cedric, il y a 4 jours :

Un trou noir n'a pas de taille, c'est une singularité.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Critique Once Upon a Time… in Hollywood : synopsis, date de sortie et actualité sur le film

Once Upon a Time… in Hollywood

Il y a 2 jours

Test Asus Rog Strix Scope : une nouvelle référence pour les FPS ? (fiche technique, prix et date de sortie)

Asus Rog Strix Scope

Il y a 5 jours

Test Huawei Mate 20 Pro, un capteur de 40 mégapixels et un grand écran OLED : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei Mate 20 Pro

Il y a 1 mois

Note : 9,4