Rechercher Annuler

Japon : un appareil à lécher qui reproduit toutes les saveurs

De Gaetan Desrois - Posté le 28 mai 2020 à 11h47 dans Science

On n'arrête pas le progrès... C'est du moins ce que vient nous rappeler un chercheur japonais qui vient d'imaginer un appareil à lécher, qui reproduit le goût de ce que vous voyez à l'écran. 

Homei Miyashita est un chercheur japonais, travaillant à l'Université Meiji à Tokyo. Sa dernière trouvaille : la création d'un appareil technologique permettant de recréer artificiellement une saveur. Ce gadget s'appelle le Norimaki Synthesizer. Il s'agit, selon nos confrères du site Futura-Sciences, d'une sorte de "sucette électronique", qui recrée les cinq goûts primaires : le sucré, le salé, l'amer, l'acide et l'umami (NDLR : l'umami est considéré comme la cinquième saveur de base depuis 1985, il est souvent décrit comme un goût doux et durable en bouche, certains chercheurs expliquent que la consommation de bouillons ou de viandes stimule l'umami). Ces cinq goûts primaires sont obtenus par le mélange de gels colorés obtenus grâce à l'agar-agar (une algue) et d'autres substances : le chlorure de sodium pour le salé, la glycine pour le sucré, l'acide citrique pour l'acide, le chlorure de magnésium pour l'amer et le glumate de sodium pour l'umami. Le Norimaki permet ensuite de combiner les cinq goûts primaires à l'envie. 

Enveloppé d'une feuille de cuivre, le Norimaki produit un courant électrique traversant le corps, quand on le tient en main et le presse sur la langue. Le courant électrique généré permet ensuite de trier les molécules des gels contenus dans la sucette, empêchant certains de remonter, suivant les réglages de l'appareil. Le professeur Homei Miyashita aurait ainsi réussi à imiter le goût de "bonbons gélifiés aux sushis" (appétissant...). Si le Norimaki a de quoi déconcerter, son inventeur voit en sa découverte plus qu'un simple gadget récréatif : selon lui, le Norimaki Synthesizer pourrait être un outil efficace pour faciliter la perte de poids, l'appareil imitant le goût du plat désiré sans apport calorique. Homei Miyashita a d'ailleurs confié s'être inspiré des travaux du docteur Hiromi Nakamura, qui a inventé une fourchette électronique, permettant d'imiter le goût salé, afin d'aider les personnes souffrant d'hypertension, et qui ne peuvent donc ajouter de sel dans leurs plats. 

Si les promesses du Norimaki Synthesizer sont intéressantes (à tel point qu'elle pourrait faire de l'oeil à l'industrie du divertissement, toujours plus encline à créer une immersion toujours plus grande), elles se heurtent cependant à deux problèmes majeurs. Tout d'abord, les saveurs ne sont pas uniquement stimulées par le sens du goût. D'autres sens sont mobilisés dans le processus de la perception des saveurs, comme l'odorat, qui renseigne notre cerveau sur le fumet d'un aliment, ou encore le toucher, la texture (gras, croustillant, fondant, chaud, froid). Ensuite, la récente pandémie de CoVid-19 risque fort de refroidir les potentiels consommateurs, qui pour des raisons d'hygiène évidente, risquent fort de renâcler à l'idée de lécher un objet, aussi récréatif soit-il.

Une erreur ?

Mots-Clés : JaponNorimaki SynthesizersciencestechnologieCOVID-19Homei Miyashia

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par pierrepiero, il y a 1 an :

Trop envie de lécher du coup

Répondre à ce commentaire

Par Juju676, il y a 1 an :

Ça pourrait être cool pour l'avancer de la vr est voire si on pourra faire autre chose q'une sucette comme le macher est resentir le gout

Répondre à ce commentaire

Par haltaro, il y a 1 an :

"l'appareil imitant le goût du plat désiré sans apport calorique" ça reproduit des sensations gustative, mais certainement pas le goût.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.