Vélo révolutionnaire : pédalez pour produire de l'eau

De Kenny Auteur - Posté le 26 janvier 2016 à 12h08 dans Science
12réactions !
12 commentaires

L'eau est l'élément clef de la vie, c'est pour cela qu'il constitue l'un des enjeux essentiels à notre civilisation. Pourtant l'eau nous entoure, que ce soit dans les nuages ou dans l'air que nous respirons. C'est de là que vient la condensation et c'est sur ce principe que repose Fontus, un vélo qui produit de l'eau.

Un principe vieux comme le monde

Fontus est sorti de la tête de Kristof Rétézàr, un designeur autrichien. Comme il l'explique, "il y a toujours un certain pourcentage d’humidité dans l’air. L’endroit où vous êtes n’a pas d’importance, il y en a même dans le désert. Cela signifie que vous pouvez toujours potentiellement extraire de l’eau dans l’air".

Cette technique est connue de l'humanité depuis fort longtemps, les cultures asiatiques et d'Amérique centrale l'utilisant depuis plus de 2000 ans. Cependant, en l'appliquant à un vélo, elle pourrait suffire à désaltérer la soif des sportifs, mais aussi, pourquoi pas, d'aider les populations du Tiers-Monde à accéder à l'eau. D'ailleurs, le projet a déjà reçu le James Dyson Award en 2014.

De l'eau propre et écolo

Obtenir de l'eau par condensation requiert un peu d’énergie et de temps. Pour se faire, Fontus dispose de cellules photovoltaïques qui alimentent le condensateur. De plus, tout le cadre de vélo est constitué d'un matériau hydrophobe qui dirige toute l'eau vers le réservoir (une simple bouteille en plastique).

Grâce à ce procédé, Kristof Rétézàr affirme pouvoir générer jusqu'à un demi litre par heure dans un environnement à 35° avec entre 80 et 90% d'humidité. Pour ceux qui habitent en ville et dont l'air n'est pas très sain, une prochaine version est à l'étude. Elle embarquera un filtre à charbon afin de ne pas trop polluer l'eau. 

Le designeur espère lancer une campagne de financement participatif dès mars avant la commercialisation en fin d'année. Le modèle devrait coûter entre 25 et 40 $ en fonction de la quantité produite.

Aujourd'hui, 2 milliards de personnes vivent dans des régions où il y a pénurie d'eau.

Une erreur ?

Mots-Clés : véloEaufontus

Source(s) : Science et Avenir

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Nono, il y a 5 ans :

Dommage qu'on puisse pas transformer l'eau en bière :o

Répondre à ce commentaire

Par Keith, il y a 5 ans (en réponse à Nono):

Puis la bière que tu pisses en eau. ;)

Répondre à ce commentaire

Par hum, il y a 5 ans (en réponse à Keith):

et ainsi de suite

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 5 ans (en réponse à hum):

J'ai un nom !

=> Pißwasser

Répondre à ce commentaire

Par Khyne, il y a 5 ans (en réponse à Thaar):

Too late dood, GTA 5 l'a fait avant toi

Répondre à ce commentaire

Par Commandant Ramius, il y a 5 ans :

Quel siècle ! Toute ces idées, toutes ces ingéniosités ! Bravo !

Répondre à ce commentaire

Par innon, il y a 5 ans :

Je ne vois pas l'intérêt pour la population du Tiers Monde : se déshydrater d'abord en pédalant et en perdant plus que de l'eau pour s'hydrater ensuite en eau uniquement...
Faut voir si ils gagnent plus qu'ils perdent d'eau.

Répondre à ce commentaire

Par Khyne, il y a 5 ans (en réponse à innon):

Tu vois pas loin mon p'tiot, imagine un système automatisé, les gars sont pas cons au point d'aller larguer des vélo en Afrique centrale.

Répondre à ce commentaire

Par argonath2008, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Je pense qu'à force on trouvera un système mécanique pour faire le pédallement à notre place. L'énergie solaire ou éolienne. Et ainsi cela produit durant la nuit et le jour. C'est peu d'eau. Mais c'est toujours ça.

Répondre à ce commentaire

Par litch76, il y a 5 ans :

Ouais enfin, ça donne de l'eau, mais si je me souviens bien de mes cours de physique, y'aura pas les sels mineraux avec. Et si je me souviens bien de mes cours de svt, c'est une des raisons qui fait que l'on doive boire de l'eau.

Répondre à ce commentaire

Par Yuushaa, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Même si ya pas de sels minéraux on peux en rajouter avec des coquillages. c'est ce qu'ils mettent dans les unités de dévalorisation d'eau de mer par osmose inversée

Répondre à ce commentaire

Par kekool95, il y a 5 ans via l'application Hitek :

80 90% d'eau à 35 degres ? En gros c'est la jungle pas besoin de pedaler, juste a boire l'eau de pluie recolter sur une feuille de bananier lol

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 1 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 3 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 mois