Les voyages dans l'espace profond pourraient détruire l'appareil gastro-intestinal des astronautes

De Dan Auteur - Posté le 3 octobre 2018 à 9h53 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Des chercheurs du Medical Center de l'université de Georgetown se sont intéressés, dans une étude récente, aux pathologies liées aux rayons cosmiques. Pourquoi ? Tout simplement parce que, dans l'optique d'envoyer des humains coloniser des planètes comme Mars par exemple, il faut connaître les éventuels risques sur la santé des rayonnements ionisants. En effet, pour des voyages d'une longue durée dans l'espace profond, plusieurs types de radiations pourront affecter les astronautes. A l'heure actuelle, aucune technologie n'existe pour y faire barrage.

Ainsi, les chercheurs se sont concentrés sur l'impact des rayonnements ionisants sur le tractus gastro-intestinal humain. L'ensemble des organes de l'appareil intestinal n'a pas été choisi par hasard car les scientifiques connaissent bien les processus biologiques qui s'y déroulent. Les chercheurs savent que les nouvelles cellules du tractus peuvent se renouveler assez vite (entre 3 et 5 jours) pour permettre aux nouvelles cellules de se diviser et de remplacer les anciennes. Sauf qu'en cas de perturbation au cours de cette phase, on peut observer parfois l'apparition de tumeurs.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont exposé des souris à de faibles doses de rayonnement ionique lourd ainsi qu'à des rayons gamma.

Une longue exposition aux rayonnements spatiaux favorise l'apparition de tumeurs

Les scientifiques ont pu déterminer quels pouvaient être les effets de l'espace sur le tractus gastro-intestinal des cobayes. D'après leurs conclusions, les rayons gamma n'ont que très peu d'effets sur les cellules de l'intestin grêle. Elles se sont d'ailleurs régénérées en deux mois. Par contre, les rayons ionisants lourds sont responsables d'un tas de changements cellulaires et de dommages sur l'ADN, même un an après l'expérience. Sur des souris qui ont été euthanasiées 150 jours après leur irradiation, on constate que l'intestin grêle pouvait subir des altérations favorisant le développement de tumeurs.

Par conséquent, sur des voyages de courte durée, comme pour aller sur la Lune, les astronautes n'ont pas de risque de développer ce genre de pathologies. En revanche, le problème se pose si des humains viennent à voyager dans l'espace profond pour de longues durées comme à destination de Mars. Aucune technologie de blindage ne permet de protéger efficacement les astronautes contre les effets des rayonnements ionisants lourds. D'autres études sont prévues pour tenter de trouver une solution qui permette de voyager en toute sécurité dans l'espace profond sur une longue période. Sans cela, les séjours dans l'espace pour coloniser des planètes lointaines risquent d'être compromis.

Une erreur ?

Mots-Clés : intestin grêletractus gastro-intestinalvoyageespace profondastronautesrayonnements

Source(s) : engadget.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Savi, il y a 1 an :

ça serait ballot d'arriver sur Mars et de se choper un cancer

Répondre à ce commentaire

Par Ptichelou, il y a 1 an :

Mangez un mars et ca repart !

Répondre à ce commentaire

Par ZiiZ, il y a 1 an :

" Houston on a un problème !
- Quoi ? Des vaisseaux aliens ?
- Non, le commandant à la chiasse"

Répondre à ce commentaire

Par Arsenic, il y a 1 an via l'application Hitek :

Rectification ce sont les aliens qui petent les bides pas les voyages en eux-memes

Répondre à ce commentaire

Par Nyriane, il y a 1 an :

Ha oui, la fameuse chiasse intersidérale

Répondre à ce commentaire

Par David, il y a 1 an via l'application Hitek :

La tourista Martienne

Répondre à ce commentaire

Par lefada, il y a 1 an :

Donc on a vraiment pas de planète de rechange?
Oups

Répondre à ce commentaire

Par clik, il y a 1 an :

c'est pour cela que la coque en métal doit être doublée d'une "peau interne" en eau. D'abord parce que c'est un excellent bouclier anti-radiations et ensuite parce qu'il faut stocker de l'eau de toute facon.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois