Internet, pornographie et télé : le drôle de destin économique de l’île des Tuvalu

De Justin - Posté le 2 mai 2018 à 14h39

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Petite parcelle de terre exilée au coeur du Pacifique, l’île des Tuvalu jouit d’un incroyable coup du destin débarqué tout droit d’Internet qui gonfle son économie.

Au beau milieu du vaste continent océanique, les Tuvalu n’ont rien de bien particulier. Une île aux allures paradisiaques, une population pauvre, un paysage idyllique : à première vue, rien ne les distingue des innombrables petites îles qui peuplent l’océan Pacifique. Pourtant, la différence est virtuelle. À l’attribution  des extensions de nom de domaine, le territoire a obtenu le très prisé ".tv". Un suffixe logique qui compresse le nom du micro-état. Et si, sur l’île, l’accès à Internet reste très limité, des milliers de sociétés harcèlent chaque jour les dirigeants locaux pour acquérir le droit de l’extension.

tv

Des clubs de football, des chaînes de télévision nationales, des sites pornographiques : les prétendants sont divers. En 2000, les Tuvalu vendent leur nom de domaine à une filiale de VeriSign détenue à 20% par le gouvernement de l’île. 50 millions de dollars américains renflouent les caisses du micro-État. Le PIB augmente de 50% et l’argent est réinvesti dans l’électrification et la scolarisation de la population. En 2016, la rentrée d’argent annuelle grâce aux noms de domaine était évaluée à 2 millions de dollars. Pour la France, cette somme ne représenterait pas véritablement une grande différence, mais à l’échelle d’un petit État perdu au beau milieu du Pacifique, cela représente près de 10% de l’économie du pays. Les dirigeants locaux se félicitent d’ailleurs de telles retombées.

Des contestations religieuses

Et si ce destin miraculeux, sublimé par Internet, fait le bonheur de cette petite île, les populations locales ne sont pas forcément du même avis. En effet, les Tuvalu sont occupées par une grande majorité de chrétiens qui comprennent avec précision de quels genres de sites sont issus ces revenus. En vérité, au-delà des chaînes télévisées et autres structures online, de (très) nombreux sites pornographiques se sont adjugés le suffixe. Comment alors expliquer que les deux idéologies, d’un côté les sites pornographiques, et de l’autre une population chrétienne, ne sont pas forcément sur la même longueur d'ondes ? Le problème, c’est que les arguments de contestation ne font pas forcément le poids face à l’immensité et le pourcentage que représentent le domaine pour les revenus de l’île. Et sans une réelle alternative et un développement plus intense de l’économie locale, impossible de s’en passer. En outre, la population des Tuvalu ne dépasse pas les 12 000 personnes, tandis que l’État possède un PIB de 34 millions de dollars. En terme de comparaison, le PIB français avoisine les 2,6 billions de dollars. 

Une erreur ?

Mots-Clés : tuvaluinternetnom de domaine

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Baalouga, il y a 5 mois :

Amazon doit bien douiller avec Twitch

Répondre à ce commentaire

Par Servuc, il y a 5 mois (en réponse à Baalouga):

Par forcément, chez OVH ça coûte 30€ https://ovh.com/fr/domaines/…

Et que tu paies seulement pour monsite.tv par exemple.
Si tu as sousdomaine.monsite.tv, c'est inclus dans le premier, donc tu peux avoir des millliers de xxxxxx.monsite.tv, c'est 30€ pour le tout ;)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 1 semaine

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 1 semaine

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25