Réduire Fermer

LoL, décrocher le 1er sang

Maintenant que nous sommes parvenus aux parties classées dans League of Legends, il est temps de se pencher sur les méthodes qui permettent de prendre l'avantage sur l'équipe adverse. Des techniques populaires qui peuvent être à double tranchant. Notamment, lorsque l'ennemi s'attend à votre venue. Profiter du manque de vision de l'équipe adverse est alors capital pour surprendre un ennemi inattentif. Via cette courte vidéo, nous allons vous donner astuces et conseils pour arriver à sécuriser le Premier Sang et ainsi, prendre un premier avantage sur l'équipe adverse.

En savoir plus

Ouverture dans une nouvelle fenêtre.

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Critique de Ready Player One, Spielberg au sommet de son art : notre avis complet, bande annonce, casting

De Maxime K - 21 mars 2018 à 15:45 dans Films

Seulement deux mois après la sortie de Pentagone Papers, qui s’intéressait de près à l’implication politique et militaire des Etats-Unis dans la guerre du Viêt Nam, Steven Spielberg revient à ses premiers amours, avec Ready Player One. Alors qu’il n’a pas réussi à émerveiller ses fans avec Le Bon Gros Géant, sorti…

Lire le test Ready Player One

Points positifs et négatifs Ready Player One

  • Un univers très riche

  • Des effets spéciaux grandioses

  • Un bel hommage à la pop culture

  • Deux héros attachants

  • On voudrait en voir plus

9,4

/10

  • Jeu des acteurs : 9/10
  • Bande son : 9/10
  • Photographie : 10/10
  • Scénario : 9/10
  • Réalisation : 10/10
Meilleurs prix Ready Player One

Restez informé des disponibilités et variations de prix pour ce produit en renseignant votre adresse email :

Fermer
Présentation Ready Player One

Après s’être intéressé de près aux 7000 pages secret-défense concernant l’implication politique et militaire des Etats-Unis pendant la guerre du Viêt Nam dans Pengaton Papers, Steven Spielberg revient à la science-fiction avec Ready Player One, attendu dans nos salles le mercredi 28 mars 2018.

Spielberg s’attaque aux jeux vidéo

Steven Spielberg n’a jamais caché son amour pour la science-fiction. Après Rencontre du troisième Type, E.T. l’extra-terrestre, et La Guerre des mondes, le réalisateur adapte cette fois-ci le roman Player One, écrit par Ernest Cline en 2011. Dans un futur proche, le monde souffre de crises énergétiques et de désastres provoqués par le changement climatique. Face à un tel chaos, la population s’est réfugiée dans un univers virtuel crée par James Halliday, l’OASIS. Suite au décès de son créateur, tous les joueurs se lancent dans une quête : retrouver trois clés qui mèneront à un Easter Egg, caché dans le jeu par James Halliday. Un jeune garçon, Wade Wattes, décide lui aussi de participer à ce jeu en se plongeant dans ce monde parallèle. La personne qui réussira à trouver cet Easter Egg gagnera la société de James Halliday, ainsi que toute sa fortune.

Nous…

» lire la suite

Après s’être intéressé de près aux 7000 pages secret-défense concernant l’implication politique et militaire des Etats-Unis pendant la guerre du Viêt Nam dans Pengaton Papers, Steven Spielberg revient à la science-fiction avec Ready Player One, attendu dans nos salles le mercredi 28 mars 2018.

Spielberg s’attaque aux jeux vidéo

Steven Spielberg n’a jamais caché son amour pour la science-fiction. Après Rencontre du troisième Type, E.T. l’extra-terrestre, et La Guerre des mondes, le réalisateur adapte cette fois-ci le roman Player One, écrit par Ernest Cline en 2011. Dans un futur proche, le monde souffre de crises énergétiques et de désastres provoqués par le changement climatique. Face à un tel chaos, la population s’est réfugiée dans un univers virtuel crée par James Halliday, l’OASIS. Suite au décès de son créateur, tous les joueurs se lancent dans une quête : retrouver trois clés qui mèneront à un Easter Egg, caché dans le jeu par James Halliday. Un jeune garçon, Wade Wattes, décide lui aussi de participer à ce jeu en se plongeant dans ce monde parallèle. La personne qui réussira à trouver cet Easter Egg gagnera la société de James Halliday, ainsi que toute sa fortune.

Nous retrouvons au casting Tye Sheridan, le jeune Cyclope des X-Men, aux côtés de Olivia Cooke, Ben Mendelsohn, T.J. Miller, Simon Pegg, Mark Rylance, et Lena Waithe.

« refermer
Caractéristiques

Titre original : Ready Player One

Réalisation : Steven Spielberg

Genre : Science-fiction

Sortie en salles : 28 mars 2018

Pays d'origine : États-Unis

Voir les infos et le casting complet
actualité relative Ready Player One

32

Actu

Ready Player One : le Graal de l’easter egg dans la B.O. ?

Un de nos fans vient de découvrir un nouvel easter egg dans Ready Player One. Indice, il les cache dans la BO
Il y a 4 mois par Marcus B


17

Actu

Ernest Cline veut écrire la suite de Ready Player One

Au cours d'une interview, Ernest Cline a révélé vouloir écrire deux suites à Ready Player One, et n'est pas contre des adaptations.
Il y a 5 mois par Maxime K


11

Actu

Ready Player One : les 5 différences entre le roman et son adaptation cinématographique

A l'occasion de la sortie de Ready Player One, réalisé par Steven Spielberg, nous vous proposons de revenir sur les différences constatées entre l'adaptation…
Il y a 5 mois par Maxime K


De Maxime K - 21 mars 2018 à 15:45 dans Films

Seulement deux mois après la sortie de Pentagone Papers, qui s’intéressait de près à l’implication politique et militaire des Etats-Unis dans la guerre du Viêt Nam, Steven Spielberg revient à ses premiers amours, avec Ready Player One. Alors qu’il n’a pas réussi à émerveiller ses fans avec Le Bon Gros Géant, sorti en 2016, le réalisateur signe son grand retour dans la science-fiction en adaptant Player One, écrit par Ernest Cline en 2011. Avant de vous donner notre verdict, voici la bande-annonce du film, à voir ci-dessous.

Rencontre du troisième Type, E.T. l’extra-terrestre, Jurassic Park, A.I. Intelligence artificielle, La Guerre des mondes, Steven Spielberg est notre seigneur à tous, il n’a plus rien à nous prouver depuis des années en termes de science-fiction. Et pourtant, avec plus de quarante ans de carrière, ce cinéaste ne cesse de nous surprendre par ses prises de risque et sa mise en scène. Les premières critiques furent unanimes durant la projection du festival d’Austin, et maintenant que l’on a pu voir le film, nous vous le confirmons : le metteur en scène réussit son tour et nous fait rêver en nous racontant une fois encore de magnifiques histoires. Ready Player One se passe en 2045 dans un monde dystopique qui souffre à cause de la pauvreté, de crises énergétiques et de problèmes écologiques. Face à un tel chaos, où la Terre ne ressemble plus qu’à un bidonville géant, James Halliday crée l’OASIS, un monde virtuel dans lequel peuvent se réfugier les populations. A l’aide d’une visière sans fil, les hommes se glissent dans la peau d’un avatar et peuvent prendre n’importe quelle apparence (même changer de genre ou de sexe). Ce monde parallèle, conçu à l’origine comme un jeu de rôle en ligne grandeur nature, va permettre à James Halliday de devenir l’homme le plus puissant de toute la planète. Juste avant son décès, le créateur du jeu diffuse une vidéo où il explique à tous les joueurs qu’il lèguera sa fortune à la personne qui réussira à trouver un Easter Egg caché au sein de l’OASIS. Les meilleurs joueurs du monde entier se lancent dans cette chasse, mais aussi Wade Watts (interprété par Tye Cyclope Sheridan), un jeune garçon qui admire le travail de Hallyday, et qui pourtant n’a pas le profil du héros. On ne vous en dévoilera pas plus concernant l’intrigue pour ne rien vous spoiler. 

Des personnages solides

Ready Player One

Spielberg signe ici l’un des meilleurs long-métrages de toute sa carrière. L’univers de l’OASIS est tellement vaste qu’il a pu intégrer des tas de clins d’oeil et références au cinéma (notamment ses films) et aux jeux vidéo des années 1970 et 1980. Ce film est un véritable terrain de jeu pour son réalisateur qui utilise tous les ingrédients qui ont fait le succès de ses précédents long-métrages. Comme dans E.T., nous retrouvons un groupe d’adolescents, mené cette fois-ci par Wade, qui doit retrouver l’Easter Egg avant Nolan Sorrento, le dirigeant de l’IOI, la seconde entreprise la plus influente après l’OASIS de Halliday. Le scénario est assez bien construit, de telle manière qu’on s’attache rapidement aux différents personnages, surtout à la relation qu’entretiennent les deux héros. L’alchimie entre Wade et Samantha (incarnée par Olivia Cooke) est indiscutable. De son côté, Ben Mendelsohn joue à merveille le grand méchant insupportable qu’on veut éliminer tout le long du film. Avec toutes ces références à la pop culture, nous pourrions presque le confondre avec son rôle du directeur Krennic dans Rogue One tellement ces deux personnages montrent un caractère similaire. Spielberg sait comment guider ses acteurs, et nous le montre une nouvelle fois dans Ready Player One

Spielberg se déchaine sur la pop culture

Ready Player One

Tandis que les frères Duffer ont déjà rendu hommage, à leur façon, à la science fiction des années 1980 avec Stranger Things, Spielberg passe littéralement à la vitesse supérieure à travers l’oeuvre d’Ernest Cline, en intégrant de manière plus ou moins anecdotique des personnages issus de grandes licences cinématographiques. Le géant de fer, Chucky, Tron pour ne relever qu’eux. De plus, même si l’histoire se déroule dans un futur proche, nous nous replongeons complètement dans cette époque grâce à l’OASIS. Par ailleurs, malgré l’absence de John Williams dans la bande-son (oui pour une fois Williams ne compose pas la musique pour Spielberg), le réalisateur arrive à nous transmettre la même émotion et la même virtuosité que dans ses précédents films. Il collabore cette fois-ci avec Alan Silvestri, un habitué du cinéma de Robert Zemeckis, notamment dans la célèbre trilogie de Retour vers le futur. Les fans de la DeLorean seront d'ailleurs très heureux de retrouver le véhicule de Marty McFly entre les mains de Wade.

Une réalisation impeccable

Ready Player One

L’histoire propose aussi des séquences d’action à couper le souffle. Les décors et les courses poursuites sont bluffantes, sans parler du dernier acte digne des plus belles batailles du Seigneur des anneaux. Nous sommes retournés par ce qui semble être la plus belle réalisation de Spielberg. D’un point de vue technique, nous en prenons plein les yeux. Par son histoire et sa mise en scène, Ready Player One a tout d’un vrai jeu vidéo. Malgré sa beauté, nous sommes frustrés de rester assis dans notre siège car cet univers nous émerveille tellement que l’on voudrait nous aussi percer les mystères de l’OASIS. 

Verdict 

Ready Player One

Le cinéaste nous sidère en réalisant ce film de geek, et rend ici un véritable hommage à la pop culture des années 1980. Ready Player One est un vrai petit bijou, par son histoire prenante et ses effets spéciaux époustouflants, qui devrait faire l’unanimité auprès des spectateurs. Oubliez Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal, Steven Spielberg est très loin d’avoir dit son dernier mot.

Points positifs et négatifs Ready Player One

  • Un univers très riche

  • Des effets spéciaux grandioses

  • Un bel hommage à la pop culture

  • Deux héros attachants

  • On voudrait en voir plus

9,4

/10

  • Jeu des acteurs : 9/10
  • Bande son : 9/10
  • Photographie : 10/10
  • Scénario : 9/10
  • Réalisation : 10/10
avis des internautes (6)
  • 9 à 10

    33,33% - 2 avis

  • 7 à 8

    33,33% - 2 avis

  • 5 à 6

    0,00% - 0 avis

  • 3 à 4

    33,33% - 2 avis

  • 0 à 2

    0,00% - 0 avis

pic

Dernier avis positif

Par Nox, il y a 4 mois

Pas mal de différences avec le livre mais pour l'adapter il fallait changer certaines choses.
Je préfère le livre mais en tant… » lire la suite

Sa note :

9
VS
pic

Dernier avis négatif

Par trucky, il y a 4 mois

Évitons de dire c'est de la merde tout de suite.

Ce film est une suite de clichés :
- Le geek en jeans, cheveux long,… » lire la suite

Sa note :

4

Tu as vu Ready Player One ? Laisse un avis !
pic

Par Canadian, il y a 4 mois

Pouah, la déception ce film !! :( Le bouquin a était passé à la moulinette !! Moi qui m'attendait à devoir le regarder 50x pour choper les références .... bah je le regarderais même pas une deuxième fois, c'est pas une adaptation, c'est…  » lire la suite

Sa note : 4

pic

Par Anarion, il y a 4 mois

J'ai adoré, du début à la fin.
Seul bémol pour moi la bande son, comme la grande majorité des films hollywoodiens récents, aucune nouveauté, recyclage de musiques existantes et aucune personnalité musicale.

Sa note : 8

pic

Par Candlemass, il y a 5 mois

Jai trouvé ça moyen, l'histoire n'est pas prenante du tout, à aucun moment on a peur pour les héros, c'est juste du visuel sans personnalité et du fan service mal utilisé ... J'ai pas encore lu les critiques, mais on était 10 dans la salle Là…  » lire la suite

Sa note : 7

pic

Par base, il y a 5 mois

Génial, du jamais vu! on en prend plein la vu!! a voir sans cesse!

Sa note : 9


Lire les 6 avis sur Ready Player One

Commentaires (11)

Par Deadpouk, il y a 5 mois :

Avant tout, ready player one est un livre, donc attribur tous le merite a Spielberg est une honte. Apres je n'en doute pas que c'est un bon film,...

Répondre à ce commentaire

Par SubScorpion, il y a 5 mois (en réponse à Deadpouk):

Comme la plupart de tous ses films.

Répondre à ce commentaire

Par Akerusenpai, il y a 5 mois (en réponse à SubScorpion):

sacré gueule que tu as la

Répondre à ce commentaire

Par SubScorpion, il y a 5 mois (en réponse à Akerusenpai):

Sacré connaissances que tu as là!

Répondre à ce commentaire

Par qie74, il y a 2 mois (en réponse à Deadpouk):

CRITIQUE DE READY PLAYER ONE >>> MASTER-MOVIES.XYZ

Répondre à ce commentaire

Par AqraVe, il y a 5 mois :

à en croire la note et toute les critiques j'espère ne pas être déçu
trop de déception cinématographique s’enchaîne en ce moment

le dernier bon film que j'ai vue c'était Baywatch
arf Black panthère aussi, ça passais encore

Répondre à ce commentaire

Par Hotwil, il y a 5 mois (en réponse à AqraVe):

Je commence à me demander si je viens sur Hitek pour leurs articles ou pour voir tes commentaires xD

"Baywatch", t'as fais ma journée, merci :')

Répondre à ce commentaire

Par Akerusenpai, il y a 5 mois (en réponse à Hotwil):

mdr la meme xD

Répondre à ce commentaire

Par asle, il y a 5 mois :

mouai la bande annonce nous dévoile un bon gros bordel avec tout et n'importe quoi donc.....je suis sceptique....

Répondre à ce commentaire

Par Tétris, il y a 5 mois :

Mon commentaire ne parle pas sur la critique à proprement parler, mais sur l'enrobage que vous lui faites, certainement pour des questions de référencement et/ou de classification sur votre site. Bref, j'imagine la raison mais tout de même : que c'est triste de parler de "test" pour une œuvre/produit culturelle...

Répondre à ce commentaire

Par Burgy, il y a 5 mois :

Tiens tiens.. Hitek qui a A-DO-RÉ un film.. Ca sent la daube..

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

Gotway Gotway MSuper 3

Il y a 3 semaines

Note : 8