En 1981, Steve Jobs tentait de rassurer les Américains sur les dangers des ordinateurs concernant la vie privée

De Dan - Posté le 1 octobre 2019 à 11h27

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

A l'aube du XXIème siècle, on peut assurer sans se tromper qu'avec les technologies informatiques, nos données personnelles sont accessibles pour n'importe quel gouvernement ou entreprise. Tout le monde peut savoir ce qu'il veut sur un citoyen lambda !

Mais Steve Jobs, le cofondateur d'Apple qui nous a quitté en 2011, n'était pas de cet avis en 1981 quand il a accordé une interview à la télévision américaine dans laquelle il assurait aux Américains que la protection de la vie privée ne serait pas un problème pour les personnes qui savent utiliser correctement un ordinateur.

En effet, dans cette séquence d'une dizaine de minutes, Jobs commence son exposé en faisant référence à un problème informatique survenu à Cap Canaveral puis continue sur les différentes façons dont les ordinateurs ont pris le contrôle du monde à cette époque avant de s'attarder sur la question des données personnelles et du respect de la vie privée.

Le ordinateurs : libérateurs de l'humanité

Le cofondateur de la marque à la pomme tente alors de rassurer son auditoire en avançant l'idée selon laquelle les machines sont présentes dans le but de libérer l'humanité. Steve Jobs qualifie même les ordinateurs de "vélo du XXIème" et essaye de balayer les inquiétudes de nombreux citoyens concernant la surveillance du gouvernement en présentant les ordinateurs comme une alternative permettant de créer une société plus saine.

L'intervieweur, Ted Koppel, demande alors à son invité si le sentiment d'être contrôlé par les machines, sentiment partagé par beaucoup de gens qui ne comprennent pas comment les ordinateurs fonctionnent, est un potentiel risque. Réponse de l'intéressé :

Eh bien, comme vous le savez, le produit que nous fabriquons, beaucoup de gens le voient pour la première fois, et ils ne pensent même pas que c'est un ordinateur. C'est environ 5 kilos, vous pouvez le jeter par la fenêtre si la relation ne se passe pas si bien. Si vous regardez le processus de la révolution technologique dans lequel nous sommes tous engagés, c'est un processus qui consiste à prendre des choses très centralisées et à les rendre très démocratiques, si vous voulez, très individualisées, en les rendant abordables pour les individus pour une petite série de tâches

Steve Jobs poursuit en expliquant que les ordinateurs ont pour objectif de nous libérer des corvées de la vie de tous les jours et de nous permettre de se concentrer sur la créativité.

Pas de risque sur la vie privée si on sait utiliser un ordinateur

Enfin, la question sur la protection de la vie privée dans un avenir proche est abordée par le présentateur. Ce dernier demande alors à Jobs si le fait que le gouvernement, qui a la capacité d'obtenir toute sorte d'informations via les ordinateurs est une véritable menace. Là encore, Steve Jobs se veut rassurant en expliquant que les citoyens ne risquent rien à condition de savoir se servir des machines :

Je pense que la meilleure protection contre une telle situation est un public instruit et dans le cas présent, un public qui a des connaissances en informatique.

Le journaliste conclut alors en se demandant si la société actuelle est assez alertée pour comprendre le pouvoir des machines et l'orienter vers les bonnes choses ou si au contraire, il existe des personnes et des occasions où nous utiliserons cet outil dans un mauvais but... Des questions qui font étrangement écho aux problématiques actuelles.

Une erreur ?

Mots-Clés : Steve Jobsmenaceordinateursdonnéesvie privéepersonnelles

Source(s) : paleofuture.gizmodo.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par jeanLucasec, il y a 1 mois :

Sacré Steve !

Répondre à ce commentaire

Par Blake, il y a 1 mois :

Jennifer Lawrence approuve.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 2 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 2 mois

x The Outer Worlds