Rechercher Annuler

Kaamelott : Alexandre Astier révèle enfin les contours de sa future série sur la Bête du Gévaudan

De Gaetan Desrois - Posté le 3 décembre 2022 à 10h45 dans Séries TV

Alors qu'il est actuellement en train de préparer le second volet de sa trilogie Kaamelott, Alexandre Astier n'oublie pas pour autant ses autres projets, dont l'un sur la Bête du Gévaudan, dont il a donné de nombreux détails. 

Un projet qui se précise

Si l'on rattache souvent le nom d'Alexandre Astier à celui de sa série Kaamelott, il ne faut pas oublier que le réalisateur-scénariste-acteur-musicien lyonnais a d'autres cordes à son arc. Sa passion pour la musique et pour l'espace l'a amené à écrire deux spectacles, Que ma joie demeure ! (sur Jean-Sebastien Bach) et L'Exoconférence (sur la question extraterrestre) ; quant à ses films d'animation Astérix et le Domaine des Dieux et Astérix et le Secret de la Potion Magique ont bien évidemment été motivés par son amour pour l'oeuvre de Goscinny et Uderzo. 

Il y a plusieurs mois, nous avions consacré un dossier sur les différents projets qu'Alexandre Astier a évoqués au fil des années. Et l'un d'entre eux semble particulièrement lui tenir à coeur : celui qui concerne la Bête du Gévaudan. En 2018, à l'occasion d'une interview accordée à OCS, Astier confiait qu'il désirait traiter ce fait divers de façon très personnelle. Le 17 octobre 2022, à l'occasion de La Veillée au Théâtre Tristan Bernard (Paris), Astier est revenu sur son rapport à la Bête du Gévaudan. Il a notamment expliqué que, petit, il se rendait dans le Gévaudan pour rendre visite à son arrière-grand-mère paternelle, qui lui racontait la fois où son propre grand-père, avait été poursuivi par un loup. Une anecdote familiale à l'origine de sa passion pour la Bête. 

Lors de son intervention lors de la Veillée, Alexandre Astier a évoqué son projet d'écrire une mini-série sur la Bête

J'ai fait tout un tas de recherches, j'ai embêté tout un tas de consultants, de spécialistes sur tout : des zoologues, des éthologues, des spécialistes du loup, des spécialistes du chien, des spécialistes de la rage, des spécialistes du Gévaudan, des spécialistes de Versailles, des spécialistes de Louis XV évidemment, des spécialistes des voyages en ce temps-là, et puis des archives départementales du Gard, de la Lozère, de l'Ardèche, partout. Et je me suis dit : Il faut que j'écrive quelque chose sur la Bête du Gévaudan. C'est quand même une matière de fou, cette Bête du Gévaudan. Alors je me suis dit, je vais écrire une série, certainement. Une mini-série, de cinq, six, sept épisodes, je ne sais pas. 

Quand on sait qu'Alexandre Astier a vu sa renommée exploser avec la série Kaamelott, on ne peut qu'être intrigué par cette potentielle mini-série. D'autant plus qu'Astier a fait plus que l'évoquer : il a profité de l'occasion pour en livrer les contours. Ainsi, on apprend que le personnage principal de cette série (qui pourrait être interprété par Alexandre Astier en personne) n'est autre que François Antoine, principalement connu pour avoir censément tué la Bête du Gévaudan le 21 septembre 1765 (bien que ce fait d'armes lui ait été contesté par la suite). 

Je lui ai affublé, petite licence d'auteur, de la peur du noir. Je lui ai donné l'antidote contre la peur du noir, j'avais fait quelques petites recherches, sous la forme de laudanum, l'opium liquide. Parce que je m'étais dit : tant qu'il est à Versailles, il va combattre sa peur du noir avec cette drogue, mais quand on va l'envoyer dans le Gévaudan, qu'il ne pourra plus se fournir là-bas, il va être obligé d'affronter la Bête du Gévaudan en plein sevrage, sans rien, pour combattre sa peur du noir. 

Pour comprendre les effets du laudanum, Alexandre Astier a vu un spécialiste, mais on préfère vous laisser découvrir cette entrevue hilarante en regardant la vidéo de La Veillée. Toutefois, les connaisseurs de Kaamelott trouveront sans doute un point commun entre François Antoine et le Roi Arthur, qui ont tous deux peur du noir. Une peur qu'a Alexandre Astier. 

Attention cependant : pour l'heure, Astier se concentre avant tout sur la trilogie cinématographique Kaamelott. Il n'est pas impossible que son projet de série change encore. Quoiqu'il en soit, on espère grandement qu'Astier réalisera son projet de mini-série, parce qu'il nous a clairement mis l'eau à la bouche. Pas vous ? Et pour découvrir ce nouveau projet, en lien avec Karadoc, et qui sortira en janvier, c'est par ici que ça se passe.

Une erreur ?

Mots-Clés : alexandre astierkaamelottBête du Gévaudanprojetseriemini-série

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Guts, il y a 2 mois :

Ce mec est un génie, j'ai hâte de voir que ça va donner !

Répondre à ce commentaire

Par Branlidoquant, il y a 2 mois (en réponse à Guts):

Surcoté amigo

Répondre à ce commentaire

Par Lesprino, il y a 2 mois :

Alexandre Astier, quel génie oui et quel conteur fascinant ! Bravo l'artiste !

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 2 mois :

Ah voir. Kaamelott le film était un désastre, je reste donc mesuré.

Répondre à ce commentaire

Par Pabero, il y a 2 mois :

Il va prendre un sérieux coup de vieux Alexandre Astier !? François Antoine avait 70 ans en 1765 et était perclus de rhumatismes à force de chasser à cheval ou aux tirés par tous les temps ? Ou alors ça semble volontairement partir en quenouille dès le départ et ça nous fera à l'arrivée un bide assuré ! Et ceux qui on écrit cet article ont l'air autant à côté de la plaque car le 21 septembre au soir la dépouille de ce grand loup était déjà à Saint-Flour ! il y a des kilomètres de là aux Chazes ! Il faut qu'ils re-consultent la géographie les gars et surtout les archives officielles, ça évite de dire autant d'âneries !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.