Rechercher Annuler

Amazon/Microsoft : la guerre continue, et Amazon vient d'empocher 10 milliards de dollars

De Quentin Lorichon - Posté le 11 août 2021 à 12h18 dans Cinéma

Les deux multinationales ont passé des années à se battre pour le contrat de services cloud JEDI d'une valeur de 10 milliards de dollars venant du ministère de La Défense. Mais récemment, les deux géants se sont livrés à une bataille sans merci pour un nouveau contrat de même valeur, et Amazon a raflé la mise.

Amazon gagne, microsoft proteste 

Pendant plus de deux ans, le contrat JEDI de modernisation de l'IT de l'armée américaine a fait la Une des actualités. En effet, Amazon Web Services contestait par tous les moyens possibles cette attribution à son concurrent Microsoft Azure. Puisque la saga a fait couler beaucoup d'encre, le département de La Défense américain a tout simplement décrété qu'il abandonnait le projet JEDI. Mais la guerre continue entre les deux géants américains. Récemment, c'est la NSA (National Security Agency) qui a lancé un concours entre les deux sociétés, alors que l'organisation transfère des serveurs sur site à un fournisseur commercial. Amazon Web Services a remporté le contrat de 10 milliards de dollars et c'est au tour de Microsoft de déposer une protestation auprès du Government Accountability Office. 

Selon le Washington Technology, l'affirmation de Microsoft est la suivante : la NSA n'a pas procédé à une évaluation appropriée tout en envisageant un fournisseur pour son nouveau projet, nommé WildandStormy. Le porte-parole de la NSA a confirmé que l'Agence répondra à la protestation conformément à la réglementation fédérale appropriée. 

décision attendue avant le 29 octobre 

Amazon Web Services détient aujourd'hui de nombreux contrats cloud gouvernementaux, mais le processus JEDI a révélé que Microsoft était un concurrent très solide face à Amazon.

L'année dernière, la CIA avait divisé son contrat Commercial Cloud Enterprise entre cinq sociétés, dont Microsoft, Amazon, Google, Oracle, et IBM. En même temps, un article de Microsoft a déclaré qu'il cherchait à obtenir l'accréditation du gouvernement américain pour ses régions Azure Government Top Secret (une offre destinée à l’hébergement cloud de documents classifiés). 

A l'époque du concours pour le processus JEDI, c'était Amazon qui avait demandé une révision du processus de contrat, en dénonçant plusieurs erreurs et des préjugés. D'ailleurs, l'ex-président Donald Trump serait intervenu, mettant de l'huile sur le feu dans les relations avec Jeff Bezos. Pour finir, le Département de La Défense a décidé que la conception du programme ne répondait plus à ses besoins et a abandonné l'ensemble du plan pour poursuivre une solution multi-fournisseurs appelée Joint Warfighter Cloud Capability. La décision concernant le dépôt de protestation mis en place par Microsoft est attendue avant le 29 octobre. La société fondée par Jeff Bezos espère toujours rafler la mise après une nouvelle analyse de la part de la NSA. 

En attendant cette décision, découvrez les propos choquants de Jeff Bezos sur ses employés ! 

Une erreur ?

Mots-Clés : AmazonMicrosoftAmazon Web ServicesnsaCIAJediDonald Trumpjeff bezos

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par Tania, il y a 1 an :

Les deux géants se livrent à de belles guerres commerciales

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.