Avec Shang-Chi, Marvel part à la conquête de l'Asie

De Justin Padawan - Posté le 7 décembre 2018 à 17h45 dans Cinéma

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Cela n’en est qu’au stade de rumeur propulsée par le site Deadline, mais Marvel pourrait réaliser un nouveau coup de force en dévoilant un court métrage sur le personnage méconnu mais au potentiel exponentiel, Shang-Chi

C’était évidemment à prévoir, mais Marvel a tiré de bonnes leçons de son film Black Panther. Tandis que celui-ci prétend à quelques oscars lors de la prochaine cérémonie, la firme de comics prétend à réaliser un nouveau film en mettant en avant la communauté asiatique. Apparu pour la première fois en 1973, le personnage de Shang-Chi, au coeur de la rumeur ces derniers jours, n’est pas franchement connu pour son apport scénaristique dans l’univers Marvel. En revanche, ce qu’il représente constitue un joyau à façonner avec précision. 

Tout ça se place dans la longue ligne des films de comics qui jouent des coudes, depuis quelques années, pour s’avouer le plus progressiste. Évidemment, rien de péjoratif là-dedans, même si le succès de Black Panther semble répondre à celui de Wonder Woman, et que le succès programmé de Shang-Chi a tout pour supplanter celui de son homologue afro-américain. 

Mais promouvoir une nouvelle image avant-gardiste des super-héros n’est pas la seule motivation de Marvel. Il y a également la volonté d’apporter de la diversité, du changement dans ses productions. En réalité, il n'y a qu’une faible corrélation entre le succès d’un personnage dans les comics et son exportation dans les salles obscures. D’ailleurs, la firme semble l’avoir compris puisqu’elle tend à produire prochainement plusieurs oeuvres tirées de personnages moins populaires, comme Morbius. Il y a là la volonté de construire toute une arborescence de personnages qui respiraient par leur propre notoriété, éloignée du Marvel Cinematic Universe qui est désormais plus proche de la fin, que du début. 

L’Asie, un marché infini

Évidemment, tous ces arguments ne sont pas censés masquer le plus important : partir à la conquête du marché asiatique. C’est l’un des grands axes d’attaque de Hollywood ces dernières années, avec la promotion de plus en plus vaste de la communauté asiatique. Outre la série Bienvenue chez les Huang, commencée en 2015, qui représente un socle réussi de l’intégration asiatique dans la culture américaine, d’autres longs-métrages tentent le même coup d’éclat. À l’image de Crazy Rich Asians, en octobre, dont les résultats restent malheureusement nuancés. 

Pourtant, le marché asiatique, et en l’occurence chinois, reste une région à conquérir pour Hollywood. Et Shang-Chi, né dans la province de Hunan, semble avoir les épaules pour assumer le rôle. Fils d’un criminel international, il finit par se rebeller contre son père et le combattre en apprenant sa véritable identité. Allié notamment à La Chose, il a, lui-aussi, combattu Hydra. Reste à savoir si, déjà, l’information sera confirmée et, si oui, comment elle sera exploitée par Marvel.

Cet article a été rédigé par
un lecteur d'Hitek : Justin

Hitek donne la parole à ses lecteurs Tu veux participer ?

Une erreur ?

Mots-Clés : Shang-ChiMarvelAsie

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (27)

Par jeanLucasec, il y a 5 jours :

Pas convaincu

Répondre à ce commentaire

Par FavTab, il y a 5 jours :

je reste convaincu que Iron Fist meritait plus un film qu'une serie

Répondre à ce commentaire

Par hayn, il y a 5 jours (en réponse à FavTab):

et un acteur crédible ( pas faute d'y avoir cru quand il a été annoncer )

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 5 jours :

Hollywood qui ne comprend plus rien au cinéma de genre, incroyable.
Les gens ne vont pas voir les films pour leur message progressistes, c'est un mensonge que de dire ça, la seule chose que cela apporte, c'est l'adoubement des lobbys des minorités américaines.
Black Panther est sorti en début d'année 2018, après 6 mois sans Marvel, les gens s'y sont déplacé dans l'engouement d'Infinity War qui a doublé toutes les statistiques de Black panther.
Wonder Woman est sans doute l'un des mins mauvais films DC, mais encore une fois son marketing féministe n'y est pour rien, le personnage était déja connu et populaire avant, et en comparant avec l'inflation, Wonderwoman fait à peu près les mêmes chiffres que "Man of steel" sorti 4 ans plus tôt.
Troisième exemple, Star Wars 8, avec un personnage asiatique rajouté pour le marché chinois, ça a donné le pire flop en Asie. Les différents pays asiatiques sont encore épargnés par cette bobologie du progressisme et attendent de voir autre chose d'hollywood, eux savent qu'on peut encore apprécié une histoire sans être représenté dedans, il suffit de voir certains films japonais qui sont des chefs d'oeuvres, sans un occidental dedans, ou des films occidentaux sans afro-américains, ni asiatiques.
Le Progressisme c'est l'ennemi du cinéma, puisque le but est de faire passer un message alors que le cinéma c'est d'abord raconter une histoire avec des images.

Répondre à ce commentaire

Par Gregutla, il y a 5 jours via l'application Hitek (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

Bravo !! On ne pouvait expliquer mieux la chose !

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 4 jours (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

Que celui qui a mis un pouce rouge developpe son propos .

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 4 jours (en réponse à Spider Marmotte):

Comme si tous ceux qui mettent un pouce était capable de développer des arguments.
Concernant l'argumentaire de "comprendre Interstellar en 4 leçons", c'est dingue : BlackPanther et WonderWoman ont cartonné et vous cherchez des preuves que non. C'est simple : les millions de spectateurs, puis téléspectateurs, puis lecteurs de comics vous diront que NON NON, ces films ont marché, et ils auront des suites.
Pendant 70ans, les comics (et dérivés) étaient dominé par des protagonistes blancs. Çà a changé et vous venez chouiner et faire les victimes.

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 4 jours (en réponse à wam):

Désolé de t'apprendre que le comics est né dans une société occidentale et donc éthniquement blanche ( selon le bronzage californien ou New-Yorkais), mais ce n'est pas le sujet.
Black panther et Wonderwoman sont à relativiser au niveau du succès, les médias en ont fait des chefs d'oeuvres et des cartons commerciaux grace à leur message progressiste alors que ça n'est pas le cas, c'est d'abord des films correctement construits qui sont sortis au bon moments, je ne vais pas faire de redites avec ce que j'ai dit plus haut.

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 4 jours (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

Ils sont nés dans une société occ. et maintenant ils vivent dans un monde différent donc : un public différent, des auteurs différents, des réalisateurs différent. Eux tous se passeront de critiques infondées.
Je suis d'accord, on a exagéré leurs qualités, comme on a exagéré celui des Star wars, de Deadpool, de Bienvenue chez les chtis (20M d'entrées sérieux?),...; mais leurs succès n'a pas été exagéré : Wonder woman a remporté 800Ms $, Black Panther 1,3Mds $, de la manière que Infinity War 2Mds. Ce sont des faits.

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 4 jours (en réponse à wam):

On est bien d'accord, c'est pour ça que je parle de relativiser les succès :), ils n'ont pas eu plus de succès que des blockbusters moins progressistes de la même compagnie !

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 4 jours (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

DONC ils ont eu le même succès et sont tout autant légitime et ne méritent pas d'être dénigrer parce que "progressiste".

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 3 jours (en réponse à wam):

Relis plus haut avec des yeux plus "éclairés". Je dis simplement que l'étiquette "progressiste" n'est pas la raison de leur succès, et que cette étiquette ne fait pas déplacer les foules en masse ' comme Star wars 8 en chine, ou même le dernier Ghostbuster. Ce sont d'abord des marvels et DC comics, c'est ça qui amène du monde, les gens attendent de voir un univers, par un message politique, contrairement à ce que pense hollywood en ce moment, qui est l'objet de l'article.

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 3 jours (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

"des yeux plus éclairés", Désolé, je n'ai pas cela en stock, mais je sais quoi demander au Père Noël.
Bien sûr que le succès est dû à l'étiquette Marvel, au marketing, à l'appartenance au MCU.
Mais vous déclarez que ce n'est pas dû au côté "progressiste" (je dirais plutôt innovant), sauf que vous niez les témoignages des spectateurs.
Idem pour le côté politique : cela fait 100ans que Hollyywood est, entre autre, un outil de propagande ou de message politique (guerres mondiales, Disney, Guerre Froide, Western,...).

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 3 jours (en réponse à wam):

Les témoignages des spectateurs de twitter ? Bah c'est bon alors, c'est vrai que twitter représente allégrement l'ensemble des personnes qui vont au cinéma, et qu'ils ne viennent pas de communautés ultra active sur les réseaux sociaux, pour défendre leurs idéologie politique.
Et il est vrai qu'hollywood a déja servi de propagande, cependant ce n'est pas la majorité des films produits de l'histoire d'hollywood regardez la période faste des films de genre des années 70/80 avec les star Wars, Alien, les spielbergs,Retour vers le futur, etc... Beaucoup de chefs d'oeuvres, avec du sous-texte, mais pas de marketing sur tel ethnie/minorité mis en 1er argument.
De plus le cinéma Américain n'invente quasi plus rien, ne pratique que le reboot/remake de franchise, alors forcément pour faire croire qu'ils varient les sujets ( comme sur marvel) ils utilisent de la politique.
Mais pour la dernière fois, les gens ne vont pas au cinéma pour ça, sinon les films français d'autreurs de gauche feraient des cartons, ce qui n'est pas le cas.

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 3 jours (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

Les gens ne vont pas au ciné ?? Sérieusement ? Malgré internet, le streaming, le piratage ou Netflix, le cinéma marche encore.

Star wars, Spielberg, pas de sous texte ?? Alors là, je ne peux rien pour vous.

Sinon, concernant les avis de spectateurs, il y a aussi les critiques, les prix, les box-offices, la demande (ne vous en déplaise, il y aura Black Panther 2)
PS : oui, Twitter ne représente pas l'ensemble des gens qui vont au ciné, MAIS 1,3Mds, c'est du flan ?

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 3 jours (en réponse à wam):

Je veux bien essayer de débattre, mais tu t'arrêtes volontairement à la moitié de mes phrases, du coup essaye de relire mon commentaire et le tien et voit ce qui va pas dans ta réponse...

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 3 jours (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

C'est trop mignon. Maintenant, c'est moi qui ne sais pas débattre.
Socrate, Confucius, Averroès et Pascal doivent en rire.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 jours (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

Pourquoi tu mens ?

Man of Steel c'est 291 Millions en 2013 et Wonder Woman fait 412 Millions en 2017 et toi tu met une différence de 121 millions sur le compte l'inflation...

Et je ne sais pas dans quelle monde Infinity war aurait pus "doublé toutes les statistiques de Black panther" puisque "seul" 50 millions séparent les 2 films sur leur 1er week-end (200 contre 250 millions), que IW a fait 2 milliard, c'est très loin d'être le double des 1.3 milliard de BP et que, surtout, IW a fait 22 Millions de moins que BP sur le sol américain (678 contre 700).

En même temps t'as lus un mots clé et t'as encore partagé ta réaction pavlovienne, et donc tu mens sans réfléchir sur des chiffres facilement vérifiable.

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 2 jours (en réponse à Murge):

Tu pourrais dire bonjour maintenant qu'on se connait ahah :)
Box office mojo si tu veux les vrais chiffres, cordialement Murge :)

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 jours (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

Ces chiffres sortent justement de Box office mojo.

Celà dit j'ai utilisé le box-office US pour Man of Steel et Wonder Woman:
au box office mondial, MoS a fait 668 millions et WW 821 millions, on est sur 153 millions de différence que tu imputes à 4 ans d'inflation ... Pourquoi tu mens ?
(et chacun pourra vérifier les mensonges d'interstellar concernant BP et IW sur mojo)
https://boxofficemojo.com/movies/…
https://boxofficemojo.com/movies/…

T'as même pas la pudeur de vérifier tes propres sources avant de mentir en publique, c'est pitoyable.

Et encore une fois qu'est-ce qui te pousses à mentir ainsi, surtout que tu mens à chacun de tes post, c'est pathologique ?

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 2 jours (en réponse à Murge):

bah c'est bizarre, tes chiffes changent entre les deux commentaires, aurais-tu oublier de vérifier la première fois ? c'est dommage pour quelqu'un véhément donneur de leçons :/ .
Tu sais, les troubles obsessionnels ça se soigne, si tu penses que tout le monde ment, c'est de la paranoïa, je peux te filer quelques adresses d'HP si tu veux.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 jour (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

Tous le monde ne mens pas mais toi tu mens consciemment comme je l'ai démontrer.
Tu ne réponds pas à la question principale : pourquoi tu mens ?

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, il y a 1 jour (en réponse à Murge):

Ce dernier commentaire me donne raison, t'as aucun autre argument que d'insulter l'autre, aller on se voit à l'HP ! :D

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 14 heures (en réponse à Interstellar en 4 leçons):

J'ai un argument très simple que j'ai démontré preuve à l'appuis : tu mens.

T'es incapable de tenir une réflexion sans travestir la réalité pour qu'elle colle à tes fantasme ? Pourquoi tu mens ?

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 13 heures (en réponse à Murge):

Laisse tomber : il ne te répondra pas franchement.
Il ment pour arriver à SA conclusion : relativiser les succès de films ayant pour héros un afro-am et une femme.
Et si on n'est pas d'accord avec lui, on est fou ou aveugle (donc discussion impossible).

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 2 jours (en réponse à Murge):

Merci pour cet analyse.
On perd notre temps : trifouiller les chiffres pour à la fin dire qu'un asiat, un afro-am. ou un latino, c'est tout un art.

"La vérité se perd dans des discussions prolongées"
citation latine

Répondre à ce commentaire

Par K-Vronx, il y a 5 jours via l'application Hitek :

Black Panther est Africain, pas Afro-Americain. (Je parle du personnage, pas de l’acteur)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus TUF765, un ordinateur portable pour les gamers avec un grand écran 144 Hz : fiche technique, prix et date de sortie

Asus TUF765

Il y a 3 semaines

Note : 8,2
Test Huawei P20 Pro, un smartphone haut de gamme au top pour la photo : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P20 Pro

Il y a 3 semaines

Note : 9,2
Test Oneplus 6T, lecteur d'empreintes sous l'écran et partie photo améliorée  : fiche technique, prix et date de sortie

OnePlus 6T

Il y a 3 semaines

Note : 9,4