Rechercher Annuler

Bill Gates : après Microsoft, le milliardaire veut révolutionner les réacteurs nucléaires.

De Jordan - Posté le 15 juin 2024 à 8h24 dans Science

Tout le monde connaît Bill Gates comme étant le fondateur de Microsoft mais aujourd'hui, le milliardaire vient de se lancer dans l'activité nucléaire avec la construction d'un réacteur d'un nouveau genre qui se veut sûr et énergétiquement efficace

Bill Gates veut révolutionner les réacteurs nucléaires

Des réacteurs nucléaires révolutionnaires

Et si les Etats-Unis étaient en passe de développer une nouvelle génération de réacteurs nucléaires à travers TerraPower, la société fondée par Bill Gates ? En effet, son objectif est de trouver une manière révolutionnaire pour produire de l'électricité dans les centrales électriques. Pour cela, TerraPower a lancé un projet dans le Wyoming pour construire un réacteur nucléaire d'un nouveau genre. Ici, le refroidissement ne passe pas par l'eau mais par du sodium liquide. Selon Chris Levesque, directeur général de l'entreprise, cette particularité pourrait diviser les coûts de fabrication des installations de moitié. Le choix du sodium permet de ne plus avoir besoin de pressurisation et offre une exploitation à des températures en-dessous du point d'ébullition du sodium.

Kemmerer

Cette technologie innovante qui est commercialisée sous le nom de réacteur Natrium intéresse particulièrement les Etats-Unis. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le gouvernement a décidé d'accorder deux milliards de dollars à TerraPower pour lancer la construction de la première usine de l'entreprise à Kemmerer dans le Wyoming. 

Bill Gates inaugure Kemmerer

Pour Bill Gates, c'est "l'avenir énergétique de l'Amérique"

Aujourd'hui, le projet vient de franchir une étape importante car les travaux du site de Kemmerer viennent tout juste de débuter. C'est ici qu'un réacteur nucléaire Natrium de 345 mégawatts verra le jour. Cette installation se veut plus sûre en plus de diminuer les coûts d'exploitation. Elle repose sur la convection thermique et la gravité ce qui permet de réduire les dépenses pour la sécurité. De plus, le stockage de l'énergie et les installations de production sont séparées de la partie nucléaire offrant davantage de sécurité.

Bill Gates lance la construction de son projet nucléaire révolutionnaire

Le projet qui se développe à Kemmerer est un pari financier important. Son coût représente 4 milliards de dollars et est source de nombreuses interrogations. Mais pour Bill Gates ce n'est pas un problème car il voit en son projet de réacteur au sodium "l'avenir énergétique de l'Amérique". Effectivement, pour le milliardaire, le réacteur nucléaire Natrium pourrait introduire une ère de sécurité dans la domaine du nucléaire et de proposer de nouvelles normes de production d'énergie qui soit aussi bien propre que durable.

Une erreur ?

Mots-Clés : bill gatesnucleaireMicrosoftUSAetats-unissécurité

Par Jordan

Après une formation audiovisuelle, j’intègre l’excellente équipe de Hitek en 2015 en tant que rédacteur pour traiter de l’actualité ciné et séries TV. J’aime aussi m’occuper des news insolites.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)
photo de profil de <strong>Gus</strong>

Par Gus, il y a 1 mois :

Si jamais ça bug penser à faire ALT CONTROL SUPP ;-)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Vulcain</strong>

Par Vulcain, il y a 1 mois :

Ce n'est pas une nouvelle technologie, mais elle a été peut choisie par la politique mondiale.
>BILL veut se faire du fric, et il va y arriver tant nos politiciens sont corrompus.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 4 semaines :

En France, les milliardaire comme Bill Gates paient moins d'impôts que vous et moi (proportionnellement)

Et vous savez que vous pouvez pas compter sur la droite ou l'extrême droite pour changer ça.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.