Rechercher Annuler

Canal+ met le paquet pour concurrencer Netflix et Disney+ en 2022

De Robin Stalin - Posté le 30 novembre 2021 à 14h29 dans Séries TV

Depuis des années, le mastodonte du service de vidéo à la demande, Netflix, écrase tout sur son passage. Les concurrents se sont peu-à-peu multipliés, mais il demeure pour l'instant impossible de proposer une offre aussi complète que celle du géant américain. Disney+ fait partie des seuls concurrents sérieux, grâce à ses nombreux contenus originaux et les 33 milliards de dollars qui devrait être investis pour de futures productions. Et en France, alors ? 

La télévision française face aux géants américains

Avec bien moins de moyens que les gros producteurs et diffuseurs américains, le cinéma français tente malgré tout petit-à-petit de se faire une place dans le monde de la SVOD. En octobre 2020 s'est même produit l'impossible : une alliance entre France Télévision et les Groupes M6 et TF1. Ces Avengers de la télévision française sont à l'origine de la plateforme de SVOD Salto, misant essentiellement sur les productions françaises originales. 

Malgré toute la bonne volonté dont il est le fruit, ce service reste évidemment très loin d'égaler les audiences de ses concurrents américains. C'est pourquoi, c'est désormais le Groupe Canal qui souhaite tenter sa chance sur le marché de la SVOD. C'est lors d'une interview pour le média France Info que le Directeur Général Adjoint du groupe, Jean-Marc Juramie, a évoqué ses ambitions pour rester concurrentiel à l'échelle internationale. 

Sa stratégie diffère cependant grandement des autres groupes télévisuels français, puisque Canal ne compte pas miser sur la mise en place d'un service particulier. Son intention est donc de continuer à proposer la majorité de ses contenus de manière payante sur sa chaîne Canal+. Mais à l'inverse de Salto, qui mise beaucoup sur le choix minutieux de ses productions, le groupe de la société Vivendi préfère privilégier la quantité. 

Canal+ : une chaîne pour les gouverner tous ? 

Et quand il parle de quantité, le Directeur général Adjoint de Canal ne plaisante pas, puisqu'il annonce d'ores et déjà que ce sont peu ou proue 60 séries qui seront diffusées courant 2022 sur Canal+, promettant ainsi un renouvellement constant des contenus proposés, pour que chacun y trouve son bonheur. 

On achète nos propres séries, une soixantaine cette année, ce qui fait en fait une par semaine. On joue sur une quantité suffisante, et qualitativement, on sélectionne beaucoup plus que les plateformes Jean-Marc Juramie

L'objectif est donc d'allier qualité et quantité, à l'inverse des géants américains, selon Juramie. Il explique en effet que les équipes du groupe Canal s'intéressent à toutes les productions internationales produites chaque année pour sélectionner les meilleures, ce qui permet alors de compléter l'offre de productions 100% originales.

Il existe trois sortes de séries : les créations originales, créées pour et par nous ; les séries produites par Studio Canal, fabriquées souvent avec un diffuseur tiers, comme la BBC avec l’année prochaine la série Ridley Road, et les séries choisies dans le monde entier. Chaque année, on regarde par exemple les 500 séries américaines qui sont produites par an et on sélectionne pour nos abonnés. Jean-Marc Juramie

L'objectif de Canal+ en 2022 n'est donc pas tant de marcher sur les plates-bandes de Netflix, Disney+ ou Amazon Prime Video, que de centraliser sur une seule et même chaîne des productions actuellement éparpillées sur de multiples plateformes. Un projet prometteur sur le papier, qu'il reste à présent à concrétiser à l'écran. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Canal+groupe CanalJean-Marc JuramienetflixSaltoDisney+svodstreaming

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par JoeLeRigolo, il y a 2 mois :

L'espoir fait vivre.

Répondre à ce commentaire

Par Rhavia, il y a 2 mois :

ainsi on pourra choisir de payer 60€/mois Canal+ ou 13€/mois Netflix...

Répondre à ce commentaire

Par Kylden, il y a 2 mois :

Il est grand temps de faire quelque chose pour lutter contre la suprématie de Canal + en France... Quand on voit les prix abusifs qu'ils appliquent, et qu'ils se permettent en plus de bloquer la chronologie des médias en pleurnichant sur la perte de leur monopole... Sans compter toutes les actions pour bloquer les plateformes (Disney +, HBOMax etc...) sauf s'ils en ont le contrôle total, ça devient pénible !

Répondre à ce commentaire

Par fritz, il y a 2 mois (en réponse à Kylden):

Qui voudrait donner 1€ à Bolloré ?

Répondre à ce commentaire

Par wasteak, il y a 2 mois (en réponse à Kylden):

Il y a des alternatives fr... (salto, ocs, etc)

Répondre à ce commentaire

Par fritz, il y a 2 mois :

Le seul moyen de concurrencer réellement les VOD américaines, c'est un projet de streaming européen (Arte²⁶). C'est impossible d'avoir un projet rentable et concurrentiel avec si peu de clientèle. Une grosse plateforme, multi-langue, avec des productions Made In EU, le cinéma y gagnerait en qualité et en visibilité.
Et là je dois finir avec une remarque cynique mais c'est bientôt Noël alors je dirai juste "bisous et fraternité".

Répondre à ce commentaire

Par Adeptus Administratum, il y a 2 mois (en réponse à fritz):

Surtout qu'il y'a déjà une forme de soutien par l'UE à la trad audiovisuelle, donc que ce soit niveau doublage ou sous-titrage, ça leur serait presque gratuit par rapport à des opérateurs totalement étrangers (qui bien que pouvant sous certaines condition candidater à les avoir, seraient moins prioriser le temps d'offrir une concurrence).

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.