Rechercher Annuler

Disney : Bob Iger dénonce Marvel comme responsable de l'échec The Marvels

De Alix Odorico - Posté le 30 novembre 2023 à 19h09 dans Cinéma

L'échec retentissant et historique de The Marvels a désormais un coupable. Et selon le patron de Disney Bob Iger, il s'agit de Marvel.  

Bob Iger the marvels disney marvel

Bob Iger justifie la perte de vitesse de Disney

Nous l'avons répété à plusieurs reprises, Disney est actuellement dans une situation délicate. Les récentes productions de la firme aux grandes oreilles connaissent une baisse significative de la fréquentation en salles. Après les échecs successifs d'Ant-Man & La Guêpe : Quantumania, le remake de La Petite Sirène, ou d'Indiana Jones et le Cadran de la Destinée, tous les projecteurs sont désormais braqués sur Wish : Asha et la Bonne Étoile, film hautement symbolique puisqu'il marque les 100 ans du studio. Alors qu'il est sorti hier au cinéma, le film réalisé dans un mélange entre 2D et 3D subit déjà les critiques de la presse.

Si Disney espère que son long-métrage vaincra le signe indien en remplissant de nouveaux les salles obscures, Bob Iger, le patron de la multinationale, s'est exprimé publiquement devant la mauvaise passe que traversent actuellement la firme. S'il a en effet constaté une "baisse des performances" des productions Disney au cinéma, il estime que cela est dû à un rythme de production trop effréné, et compte bien redresser la barre en misant sur la qualité, composante essentielle que "la quantité, à bien des égards, peut détruire".

Wish asha et la bonne étoile

Le boss de Disney torpille Marvel

Mais Bob Iger s'est aussi justifié sur les récentes mauvaises performances de Marvel. Mais plutôt que prendre le problème à bras-le-corps, Iger tient responsable la Maison des Idées concernant les récents échecs, et en particulier celui de The Marvels.

The Marvels a ainsi battu un triste record historique, celui du film le moins rentable depuis la création du MCU. Un véritable bide dont Bob Iger attribue la responsabilité aux exécutifs et leur mauvaise gestion des projets. Plus concrètement, le boss de Disney a lâché que le long-métrage de la réalisatrice Nia DaCosta "a manqué de supervision en plateau" lors de son tournage en pleine pandémie de Covid-19. Davantage, celui qui a repris ses fonctions depuis fin 2022 a torpillé Marvel et sa stratégie globale de surproduction de films et séries, empiétant sur leur qualité globale.

The Marvels

En effet, si l'actuel dirigeant de Disney reconnaît que les scores au box-office de The Marvels et d'Ant-Man 3 ont été décevants, ces résultats négatifs seraient donc imputables à la gestion des projets en interne, plutôt que le résultat d'une stratégie globale faite de suites, que défend le grand décisionnaire de Disney. "Je ne veux pas m'excuser de faire des suites", a répondu Iger lors d'une séance de questions réponses organisée par le New York Times et relayée par Deadline.

Certaines suites ont très bien marché, tout en étant de bons films, considère-t-il. Je crois qu'il y a une bonne raison de tourner ces films, au-delà de l'aspect commercial : il faut avoir une bonne histoire. Cela ne signifie pas qu'on va arrêter d'en faire."

Si au regard du box-office, les suites des plus grosses licences "Marvelesques" ont en effet largement tenu la barre, on ne peut pas écarter un certain manque d'originalité et d'audace créative, remarquée dans les locaux du mastodonte du divertissement, et en particulier sur cette phase V du MCU.

Une erreur ?

Mots-Clés : MarvelThe MarvelsDisneyBob IgerCinemafilmséchecfauteStratégie

Enfant des nineties qui a grandit avec DBZ, Ocarina of Time et Malcolm, et depuis devenu expert en armes à feu sur Resident Evil. Voue un culte à James Bond et ses smokings.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Spektrum City, il y a 3 mois :

un peu facile de rejet la faute sur Marvel quand c'est lui qui détient les rennes

Répondre à ce commentaire

Par Papy-Mougeot, il y a 3 mois (en réponse à Spektrum City):

Il a repris les rênes y a un an tout pile. Donc...
Et c'est pas lui qui décide de comment sont faits les films et montés.

Pourquoi le film marche pas ? Le fait que ce soit les femmes mises en avant doit avoir sa petite part dans l'échec.

Répondre à ce commentaire

Par Wow, il y a 3 mois :

Avec des films politiques, ça fait pas rever les foules...

Répondre à ce commentaire

Par Draugtor, il y a 3 mois :

Disney paye son positionnement Woke façon Le Camp du Bien.

Et c'est bien mais pas encore assez.



Répondre à ce commentaire

Par Redson, il y a 3 mois (en réponse à Draugtor):

Non elle paye son manque d’originalité et de réutiliser Ad nauseam la même recette. Mettre plus de minorité dans les œuvres ça existe depuis longtemps, Sidney Poiter c'était du wokisme ? Sigouner Weaver aussi ? On s'en fout du genre ou de la couleur de peau l'important c'est la capacité de l’œuvre de nous embarquer, à mon humble avis.

Répondre à ce commentaire

Par Mrm, il y a 3 mois :

Qu'ik reconnaissent que c est au dû au wokisme dont qu'il nous ont surexposés et qu'ils n'auraient pas dû le gaire, les gens en ont marre!;! Nous voulons des valeurs familiales. Et héroïques des annees 2000!! L epoque où tout etait en equilibre!!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.