Ces terrifiantes découvertes archéologiques qui auraient mieux fait de rester cachées !

De Dan Auteur - Posté le 31 octobre 2016 à 16h49 dans Histoire
21réactions !
21 commentaires

Parfois, il arrive que de fouiller dans des lieux autour de certains sites risque de mettre à jour de terrifiantes découvertes. Le mieux est encore de ne pas trop chercher au risque de réveiller certaines malédictions...

Des squelettes menottés découverts à Athènes

Direction Athènes où au cours de l'été 2016, lors de la construction d'une bibliothèque et d'un opéra, des archéologues ont découvert sur le site, une découverte macabre. En effet, 80 squelettes attachés les uns aux autres par les poignets à l'aide d'une chaîne en fer. Tous les squelettes étaient présents dans une fosse commune située dans la nécropole Falyron Delta, comptant 1500 corps !

Mais ça ne s'arrête pas là ! Les archéologues ont remarqué que les squelettes étaient tous des jeunes gens en parfaite santé au moment de leur décès. Les scientifiques estiment que la disposition parfaite des corps pourrait être liée à une exécution massive. Certains imaginent une rébellion contre le pouvoir. Cette théorie est renforcée par l'estimation de l'âge du cimetière remontant à une époque où il y a eu de nombreux troubles politiques.

L'homme d'Altamura

Imaginez-vous dans la peau d'un spéléologue : vous vous apprêtez à descendre dans une grotte pour étudier les roches et tout à coup vous tombez sur ça !

C'est ce qui s'est passé en 1993, dans la grotte de Lamalunga près d'Altamura située en Italie. En réalité, vous faites face à l'homme d'Altamura, un homme de Néanderthal qui, en pleine chasse au mammouth, est tombé dans ce gouffre puis, piégé, est mort de faim. Le squelette a été recouvert par une couche de calcite provenant du ruissellement des eaux de la grotte. C'est pourquoi il est extrêmement bien conservé. Les chercheurs ont laissé le corps dans la paroi de la grotte et ont effectué une datation. Celle-ci a déterminé que le squelette est âgé entre 130 000 et 182 000 ans. D'après les analyses de son ADN, les chercheurs sont formels, l'homme d'Altamura est un néandertalien, certainement le plus ancien de l'histoire !

Les momies de Kabayan

Partons pour les Philippines, plus précisément dans la municipalité de Kabayan. Des archéologues sont tombés, dans un réseau de grottes souterraines, sur des milliers de corps momifiés !

Parmi ces nombreuses momies, certaines datent du XIIème siècle. Plusieurs d'entre elles sont couchées dans des postures pour le moins étranges. Considérées comme étant les momies les mieux conservées au monde, on peut apercevoir sur le corps de certaines, de magnifiques tatouages.

Photo d'Alexis Duclos

Photo d'Alexis Duclos

Les anciens de la tribu Ibaloi ont accepté de les sortir exceptionnellement pour les faire découvrir au reste du monde, tout en respectant des rituels pour ne pas voir s'abattre la colère des esprits !

Le sifflet de la mort aztèque

Le sifflet de la mort nous vient tout droit d'Amérique Centrale. Depuis très longtemps, ce petit objet sculpté en forme de tête de mort était utilisé par la civilisation aztèque. Plusieurs exemplaires ont été découverts par des chercheurs dans les mains de dépouilles. Très longtemps les spécialistes se sont demandés à quoi cet étrange objet pouvait bien servir.

En 1999, deux exemplaires de ce sifflet sont découverts dans les mains d'un squelette sacrifié du temple d'Ehecatl à Taltelolco. Selon les archéologues, le sacrifice de cet homme fait référence à une famine qui s'est abattue dans la région en 1454. Associé à Ehecalt, le dieu du vent, le sifflet devait être utilisé par les aztèques pendant les sacrifices humains pour permettre à l'âme de la victime de pouvoir aller vers l'au-delà sans encombre. Mais il pouvait aussi servir pour alerter des sacrifices d'esclaves ou pour semer la panique chez l'envahisseur en cas de bataille.

Très longtemps, les scientifiques ont tenté de reproduire la sonorité exacte de ce sifflet de la mort. Et comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous, c'est à la fois terrifiant et épouvantable mélangeant des bruits de rafales de vent et cris d'agonis humains... De quoi glacer votre sang !

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Le livre en peau humaine à Harvard

Rendons nous à Harvard, où en 2014, une rumeur circule selon laquelle les différentes bibliothèques de l'université détenaient trois livres soupçonnés d'être reliés en peau humaine. Un mois après que la rumeur se soit emparée des réseaux sociaux, Harvard a confirmé que l'un des trois livres intitulé Des destinées de l'âme, écrit par l'auteur français Arsène Houssaye en 1879, possédait bel et bien une couverture en peau humaine.

L'Université a expliqué avoir procédé à des analyses de minuscules morceaux du livre en question et que d'après les résultats d'une technique d'identification des protéines de la peau, il y a 99,9% de chance pour qu'il ne s'agisse pas d'une peau d'origine animale, mais bien de la peau humaine.

Le Dr Ludovic Bouland, ami de l'écrivain Houssaye avait même laissé une note dans le livre pour expliquer le choix de cette matière pour la reliure :

Ce livre est relié en peau humaine parcheminée, c’est pour lui laisser tout son cachet qu’a dessein on n’y a point appliqué d’ornement. Un livre sur l’Âme humaine méritait bien qu’on lui donna un vêtement humain: aussi lui avais-je réservé depuis longtemps ce morceau de peau humaine pris sur le dos d’une femme. Il est curieux de voir les aspects différents que prend cette peau selon le mode de préparation auquel elle est soumise. La comparer par exemple avec le petit volume que j’ai dans ma bibliothèque, (...) qui lui aussi est relié en peau humaine mais tannée au sumac (un genre d'arbres ou d'arbustes).

Pour les deux autres livres dont la rumeur disait qu'eux aussi étaient reliés en peau humaine, les tests révèlent qu'il s'agit de peau de mouton. Attention, ce genre de pratique n'est pas si rare que ça ! En effet, au XVIème siècle il n'était pas rare d'utiliser de la peau humain pour relier un livre car cela permettait d'immortaliser les aveux des criminels ou bien les familles en faisaient la demande en guise de commémoration !

Les morts vivants chez les Torajas

Pour finir cet article macabre, partons pour l'Indonésie chez les Torajas, où les morts ne meurent pas ! En effet, ce peuple situé à 12 000 kilomètres de chez nous, n'a pas du tout le même rapport que nous avec les défunts.

Les habitants ont un rite funéraire propre à eux qui pourrait paraître bien étrange pour nous. En effet, les personnes décédées chez les Torajas font encore partie totalement des familles ! Les vivants conservent les corps chez eux et partagent la vie du foyer en participant aux prières par exemple. On leur apporte de la nourriture et de la boisson et on les éclaire la nuit tombée.

Les gens les touchent, caressent et leur adressent la parole comme s'ils pouvaient entendre les paroles. Les habitants ne les considèrent donc pas comme morts, mais comme malades au sein de leur famille. Le but des familles est bien de vivre avec leurs morts de façon quotidienne. Pour les conserver assez longtemps, les corps sont momifiés à l'aide du formol pour éviter la putréfaction. Ainsi, les corps peuvent être conservés de quelques semaines à plusieurs années.

Il s'agit aussi d'une marque de respect pour les défunts. En effet, plus les funérailles sont repoussées, plus les familles peuvent économiser pour acheter un buffle dans le but de le sacrifier pour permettre au défunt de voyager vers l'au-delà sans problème. Quelques années après l'inhumation, les corps sont exhumés pour changer leurs tenue et leur apporter nourriture et cigarettes.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Une erreur ?

Source(s) : cracked.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : archéologiedécouvertesterrifiantpeurmalédiction

Commentaires (21)

Par darkman, il y a 4 ans :

un livre en peau humaine?!

oh mon dieu c'est le nécronomicon!!

Répondre à ce commentaire

Par Captaine J, il y a 4 ans (en réponse à darkman):

Il ne reste plus qu'a savoir si ces pages en écrite avec du sang... en plus, ils disent qu'il y a trois livre... Lequel est le Necronomicon ?

Répondre à ce commentaire

Par Captaine J, il y a 4 ans :

Le bébé fait peur, vraiment... et le type qui prend la pose à côté du cadavre là c'est .... un autre monde...
Je me demande si le mari quand il perd sa femme continue de "vivre" avec... beuh... scusez je vais vomir.

Répondre à ce commentaire

Par Norss, il y a 4 ans :

A quand un livre en peaux de couilles ?

Répondre à ce commentaire

Par Pasdenonyme, il y a 4 ans :

Il me faut un sifflet de la mort !

Répondre à ce commentaire

Par Jp25, il y a 4 ans :

La partie la plus glauque, c'est les morts qui restent dans la maison...

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 4 ans :

Hahaha l'homme d'Altamura m'a fait pensé à Ron Perlman

Répondre à ce commentaire

Par Reizo, il y a 4 ans (en réponse à Thaar):

Mélangé a lui c'est bien ça !

Répondre à ce commentaire

Par Reizo, il y a 4 ans (en réponse à Thaar):

j'ai oublié le nom : Danny Trejo

Répondre à ce commentaire

Par bigmacforever, il y a 4 ans :

Des cadavereux, le necronomicon....Ash a roujours son fan club

Répondre à ce commentaire

Par Gwen, il y a 4 ans :

Il n'y a donc que moi qui est plus choqué par la vignette de la dernière vidéo que par le reste de l'article ?

Répondre à ce commentaire

Par jipito, il y a 4 ans (en réponse à Gwen):

ouais

Répondre à ce commentaire

Par Alfred, il y a 4 ans :

Des têtes de buffle avec quelques entrailles te choque plus que des cadavres dans des maisons ?

Répondre à ce commentaire

Par Joctousignant, il y a 4 ans :

Nous vivons dans un monde extraordinaire,pleins de cruautés et d'amours.pleins de nouvelle découverte qui nous font sentir un peu arrières.ce monde que nous semblons tellement bien connaître se montre et se laisse découvrir lentement mais sûrement.eh Ben là les TI ami(ies) on vas en avoir pour notre argents. Loll

Répondre à ce commentaire

Par Cyrax, il y a 4 ans :

Le Néandertalien ce serait pas Danny Trejo par hasard?

Répondre à ce commentaire

Par Corleonis, il y a 4 ans :

Je suis pas sur qu'embrasser un mort est conseillé pour une bonne santé ^^ bonjours les véroles qu'ils doivent choper :o

Répondre à ce commentaire

Par Razel, il y a 4 ans :

Dans le genre découvertes archéologiques un peu glauques vous avez aussi les moines bouddhistes qui se mettaient en transe pour ensuite se faire recouvrir d'or et se laisser mourir de faim dans la statue ainsi créée. http://sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/…

Répondre à ce commentaire

Par Mamat', il y a 4 ans :

On peut remarquer aussi des pierres dans la bouche des squelettes d Athènes qui font penser aux rites funeraires pratiqués pour empêcher les vampires de se relever la nuit

Répondre à ce commentaire

Par nefer, il y a 4 ans (en réponse à Mamat'):

Ce ne sont pas des pierres, mais seulement la terre qui n'a pas encore été enlevée de leur bouche. Mais l'analogie n'est pas mauvaise.

Répondre à ce commentaire

Par Mamat', il y a 4 ans (en réponse à nefer):

Je t interdit de parler de mon anal !

Répondre à ce commentaire

Par zellschav, il y a 4 ans :

Dans l'intro. Utilisez plutôt "ont fait sur le site, une découverte macabre" ça évite la répétition

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 6 mois