Rechercher Annuler

Préhistoire : deux découvertes majeures ébranlent tout ce que l'on pensait savoir de l'Homme de Néandertal

De Gaetan Desrois - Posté le 26 juin 2021 à 12h26 dans Science

Et si notre conception de l'Histoire de l'Humanité était complètement faussée ? C'est ce que stipulent de récentes découvertes, en Chine et en Israël. Explications. 

Notre plus proche cousin

Homo habilis. Homo Erectus. Homme de Cro Magnon. Homme de Néandertal. Homo Sapiens. Depuis que nous sommes enfants, nous entendons et apprenons les noms de nos ancêtres. Une généalogie de l'espèce humaine pour le moins passionnante, qui nous plonge plusieurs millions d'années en arrière. Alors que la figure même de l'Homme Préhistorique continue de passionner (il suffit pour s'en convaincre de contempler l'émotion que suscite chaque découverte de peintures de nos ancêtres, et le succès des Grottes de Lascaux), de récentes découvertes viennent chambouler complètement notre conception de notre Histoire

En effet, alors que l'on a souvent vu dans l'Homme de Néandertal le plus proche cousin de l'Homo Sapiens, il semblerait qu'un autre membre du genre Homo puisse prétendre à cette place. Selon une équipe de chercheurs, le crâne d'un Homme de la Préhistoire trouvé en Chine, appelé le Crâne d'Herbin et qui daterait d'il y a 146 000 ans (période du Pléistocène moyen), serait celui de notre parent le plus proche : 

Le groupe d'Herbin est lié de façon plus proche à Homo Sapiens que ne le sont les Néandertaliens.

Le nom de cette nouvelle espèce d'Homo ? Homo Longi, "L'Homme Dragon". Chris Stringer, l'un des anthropologues qui a co-écrit l'étude parue le 25 juin dans The Innovation, s'est exprimé à l'AFP, et a expliqué ce que signifiait cette découverte majeure : 

Cela veut dire qu'Harbin partageait un ancêtre commun plus récent avec nous que les Néandertaliens.

Le crâne d'Herbin a été découvert en 1933, par un homme travaillant à la construction d'un pont, sous l'occupation Japonaise. Afin d'éviter que la Chine se fasse spolier sa découverte par l'armée d'occupation, il aurait alors caché le crâne dans un puits. En 2018, ses descendants ont offert le crâne d'Herbi à l'université Hebei GEO

Le crâne serait celui d'un homme d'une cinquantaine d'année, grand et robuste, particulièrement adapté au froid intense qu'il devait faire dans la région où il a été découvert. D'après les auteurs de l'étude, de nombreux autres spécimens découverts en Asie pourraient appartenir à cette nouvelle espèce. Ainsi, les scientifiques pensent qu'au moins trois lignées (Homo Sapiens, Néandertaliens, Homo Longi) vivaient sur Terre à la même époque. Ils supposent également qu'Homo Sapiens et Homo Longi ont pu se rencontrer. De nombreuses recherches sont encore à entreprendre pour mieux comprendre qui est Homo Longi.

La population source trouvée en Israël 

Une autre découverte, non moins importante, a été faite en Israël, par une équipe d'anthropologues l'Université de Tel-Aviv et d'archéologues de l'Université de Jérusalem : les restes humains d'un membre d'une toute nouvelle espèce du genre Homo, appelée Homo de Nesher Ramla. Les scientifiques expliquent que des éléments de sa mâchoire et de sa dentition le rapprochent des Néandertaliens, mais que certains traits spécifiques de son crâne semblent liés à des espèces Homo antérieures

Une découverte pour le moins déconcertante, puisqu'elle contredit ce que nous pensions des Néandertaliens. En effet, si au Proche-Orient a été découverte une espèce faisant la transition entre des espèces antérieures du genre Homo et l'Homme de Néandertal, alors cela signifie que, contrairement à ce que nous pensions jusqu'alors, l'Ancêtre de Néandertal est apparu au Proche-Orient, et non pas en Europe. Par ailleurs, les scientifiques de l'étude considèrent que Homo Nesher Ramla serait la population "source" à partir de laquelle se seraient développés les Hommes du Pléistocènes

Cependant, cette hypothèse doit encore être étayée. En effet, on a pas encore trouvé d'ADN de Nesher Ramla. Mais les paléoanthropologues semblent avoir bon espoir, puisqu'ils considèrent que d'autres spécimens trouvés dans la région du Proche-Orient pourrait appartenir à l'espèce Homo Nesher Ramla. Restons attentifs, donc, aux découvertes à venir. 

Une erreur ?

Mots-Clés : PréhistoirescienceshistoirepaléontologiedécouvertesHomme Préhistoriquehomme de NéandertalNéandertaliensHomo LongiHomo Nesher RamlaIsraëlChine

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (20)

Par Old Yoda, il y a 4 mois :

C'est super intéressant, et effectivement, je veux bien croire qu'il s'agisse de découvertes majeures pour comprendre l'histoire de l'humanité. Mais j'ai une question : vous ne trouvez pas vous aussi qu'il y a une certaine course au chainon manquant ? J'ai l'impression que chaque pays espère trouver sur son territoire LE chainon manquant, et qu'il y a derrière ces découvertes des enjeux politiques et géo-politiques...

Répondre à ce commentaire

Par SuperLOLmegagroove, il y a 4 mois (en réponse à Old Yoda):

A part la Chine qui en fait une pour dire qu'elle est un peuple à part depuis encore plus longtemps, ce qui a fait l'objet d'une alerte par un scientifique autour de 2010, j'ai pas connaissance d'une course au chainon par un pays propre.

Répondre à ce commentaire

Par SuperLOLmegagroove, il y a 4 mois :

L'année dernière dans un article futurascience qui devait venir avec la vague du truc du covid et des gènes Néandertaliens il me semble, j'avais lu qu'il y'avait eu des hommes Néandertaliens en Himalaya, mais que le gros du groupe vivait en Europe.

"Afin d'éviter que la Chine se fasse spolier sa découverte par l'armée d'occupation, il aurait alors caché le crâne dans un puits. En 2018"
Ok, mais les japonnais sont partis en 1945... du coup il manque la justification entre les 2 dates ^^

Répondre à ce commentaire

Par Murgovaure, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Ça fait beaucoup d'homos quand même...

Répondre à ce commentaire

Par Knight Power, il y a 4 mois (en réponse à Murgovaure):

Normal c'est la gay pride!

Répondre à ce commentaire

Par Blobby, il y a 4 mois :

Merci de soigner votre orthographe. Homo habilis (minuscule à Habilis et en italique) et non Homo Abilis. Si vous cherchez un correcteur, c'est mon métier… Cordialement.

Répondre à ce commentaire

Par Canadian, il y a 4 mois (en réponse à Blobby):

Ca serait pas du luxe qu'il en embauche un !! ^^

Répondre à ce commentaire

Par Jy2m, il y a 4 mois :

Quand on voit quel degré de « crétinisme » peut atteindre Homo sapiens, soit disant version évoluée de Néandertal ou apparenté, on se dit qu’il faudrait peut-être interrompre les recherches visant à savoir par quelles phases d’évolution est passée l’être humain avant de devenir ce qu’il est c’est-à-dire une espèce dégénérée.

Répondre à ce commentaire

Par Sailing31, il y a 4 mois (en réponse à Jy2m):

Peu importe d'où nous venons, ce qui est sûr, c'est que nous allons dans le mur

Répondre à ce commentaire

Par Ioni, il y a 4 mois :

Houla, l'auteur de l'article a presque 20 ans de retards, l'homme de Néandertal n'est pas un cousin de nos ancêtres mais l'un de nos ancêtres. L'homme moderne est un hybride entre Sapiens et Néandertal

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 4 mois (en réponse à Ioni):

Bonjour,

Vous noterez que nous n'avons pas écrit que Néandertal était le cousin de nos ancêtres, mais qu'il était notre cousin à nous. Cela sous-entend que nous partageons une partie de son ADN. Du coup, ce que nous avons écrit n'invalide pas ce que vous écrivez.

Mais nous vous remercions pour vos éclaircissements, qui seront sans aucun doute utiles à des lecteurs qui n'auront pas compris la nuance, certes très implicite.

En espérant vous revoir bientôt sur notre site,

Gaëtan de l'équipe HITEK.

Répondre à ce commentaire

Par Ioni, il y a 3 mois (en réponse à Hitek):

Désolé mais personnellement, je n'est pas mon cousin dans mes ancêtres. Ma famille n'a pas ce genre de pratique.

Répondre à ce commentaire

Par clad, il y a 4 mois :

Il n'y a que les ignares qui peuvent prétendre que cette découverte "ébranle tout ce qu'on pensait savoir de Néandertal", des ignares ou des journalistes d'opérette comme celui qui a commis cet article.
Pathétique scribouillard amateur...

Répondre à ce commentaire

Par Sid le Paresseux, il y a 4 mois (en réponse à clad):

Ok Sheldon. T'as un diplôme en paléoanthropologie du coup ?
Parce que si je comprends bien, les deux découvertes nous apprennent que 1) l'Homme de Néandertal n'est pas notre plus proche cousin, 2) que son ancêtre n'était pas européen.

Les deux nouvelles font le tour de la presse internationale, les journalistes expliquant combien ces deux nouvelles sont très importantes pour avoir une plus juste représentation de l'Histoire de l'Homme de Néandertal et de la nôtre.

Alors je veux bien que ce journaliste soit "un pathétique scribouillard amateur" (je ne le connais pas, donc je te laisse le privilège du doute), ceci dit je n'ai pas une plus haute estime de toi, puisque tu me traites d'ignare, puisque moi-même, à la lecture de plusieurs articles sur le même sujet, je me suis dit "Tiens, ça ébranle tout ce que je savais de l'homme de Néandertal, c'est fou" ! Je ne savais pas grand chose de Néandertal, dans ma tête c'était juste notre plus proche cousin, apparu en Europe il y a très longtemps.

Je trouve pathétique d'insulter tous ceux qui savent moins que soi d'ignares. Surtout quand on est visiblement incapable de faire preuve de la moindre once de pédagogie, qu'on se permet juste de dire "Ah ben moi je sais tout, vous vous savez rien", et se barrer sans donner la moindre information complémentaire afin qu'on comprenne pourquoi on était dans l'erreur.

Bref, ton mépris est exaspérant. Je vois même pas pourquoi je prends la peine de te répondre.

Répondre à ce commentaire

Par Mayros, il y a 4 mois :

Bonjour.
Déjà gros respect à ces chercheurs qui tout les jours en apprennent davantage.
D’après mon expérience et cette recherche je pense que tout est liée, effectivement je pense que nous sommes plus proches des « Herbins », logique ils étaient des homo Herbins et aujourd’hui nous sommes tous des Hommes-Larbin. Bravo à la science.

Répondre à ce commentaire

Par Bigboss, il y a 4 mois :

Ramassis de connerie colporte par des journaleux sans vérification ni réel preuves. Tous les crânes sont des mélanges d'os d'humains et de singe

Répondre à ce commentaire

Par Tripiblanche, il y a 4 mois :

Quelques homos qu'ils soient,si je me remémore ce qu'on me disait a l'école ces mecs en étaient des vrais
Une pulsion sexuelle?et VLAN je te la prend par les cheveux et je la traine dans un coin discret.
Je crois que ce que ces ancêtres peuvent nous apprendre,c'est qu'on est devenus des coincés et des compliqués
N'est ce pas que sans la jaguar et une carte bancaire ,on n'a aucune chance de lui passer la main dans les cheveux??..

Répondre à ce commentaire

Par Poudrauzieux, il y a 4 mois :

L'image qui illustre l'article interpelle. L'homme est dessiné avec un crâne massif, des arcades sourcilliaires proéminentes, un nez épaté et des lèvres épaisses. La femme, au contraire,a un visage avec un ovale parfait, des sourcils bien dessinés, un nez fin et droit et des lèvres auxquelles il ne manque plus que du rouge Lancome. Un grand merci au dessinateur de nous faire partager sa vision idéalisée et fantasmée de la femme de Neandertal.

Répondre à ce commentaire

Par Bubugugu, il y a 4 mois :

Des millions d années ??? Il est allé à l'école l'auteur de cet article ??

Répondre à ce commentaire

Par oui, il y a 4 mois (en réponse à Bubugugu):

C'est surtout toi qui n'y est pas allé, réfléchis avant de parler et faire le malin la prochaine fois.

"Une généalogie de l'espèce humaine qui nous plonge plusieurs millions d'années en arrière."

Il n'y absolument rien de faux là dedans.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.