Dossier : pourquoi les Japonais sont-ils aussi pervers ?

De Nicolas - 11 mars 2014 à 18:48 dans Culture

i_sens.jpg

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Fantasme de l'écolière, films X avec de nombreuses scènes de viol, vente de petites culottes usagées ou de parfums très douteux pour poupées gonflables, il suffit de faire un tour dans un sex shop au Japon pour découvrir la perversion de certains de ses habitants. Mais qu'elle est l'origine réelle de cette perversion. S'agit-il d'une réaction vis à vis d'une interdiction ou de l'héritage d'un passé déluré ? C'est ce que nous allons tenter de comprendre à travers ce dossier au coeur des pratiques japonaises les plus perverses.

Le culte shintoïste

L'une des origines de la "perversion" de certains Japonais ou plus précisément de leurs moeurs sexuelles plus libérées que dans d'autres pays, se trouve très probablement dans la religion Shinto. Pratiquée par de très nombreux Japonais elle repose sur un principe de séparation du corps et de l'esprit, comme c'est le cas dans l'Islam, le Christianisme ou le Judaïsme. Toutefois, le Shinto se différencie des trois grandes religions par l'importance accordée au bonheur du corps qui est égale à celle dédiée à l'esprit. Le sexe est donc beaucoup moins tabou au Japon que dans d'autres pays. Faire l’amour est considéré comme un acte sacré, qui participe de l’acte divin.

L'image de la femme au Japon

Une autre raison de la perversion de certains japonais est à chercher dans l'image de la femme dans la société japonaise. Cette dernière prend plusieurs visages. La première est celle de la mère. Culturellement dévouée à son mari et à ses enfants. La mère japonaise occupe une place presque sacrée dans la famille japonaise. Et de nombreux fils rechercheront cette image maternelle lors de leur émancipation et durant la quête d'une femme. Une démarche qui peut conduire à un certain retour en arrière dans la manière d'aborder l'amour. Un retour en adolescence qui peut notamment expliquer l'intérêt très prononcé pour les étudiantes et notamment leur tenue d'école. On débarque très logiquement sur le phénomène kawaii et sa déclinaison vestimentaire. Littéralement, le mot kawaii signifie mignon et touche de nombreux domaines comme les animaux, la mode, les chansons...

Le kawaii intervient dans le mode de consommation de la sexualité par les japonais à travers les Maid Café. Décorés comme des chambres de petites filles, on vient ici pour se faire servir par des jeunes filles habillées en uniforme de domestique. Les clients, essentiellement des otaku (personne très casanière vouant une passion pour les mangas, animés...) s'alcoolisent et finissent parfois déguisés en train de se prendre en photo avec des serveuses qui les frappent avec des massues en plastique. On se croirait au jardin d'enfants, mais avec des adultes. Si la frontière entre la prostitution ou la pédophilie n'est pas loin, elle ne semble pas être franchie. En effets, les attouchements ne sont pas de la partie, mais la lubricité se lit dans les yeux des participants. Avec le temps, les Maid Café se sont largement diversifiés et on en trouve même où les jeunes filles se griment en vieillardes.

maid cafe

Le culte de la petite culotte

Le fétichisme est également partie intégrante de la sexualité au Japon. Et à ce petit jeu, la petite culotte figure en haut de l'échelle des objets les plus convoités. On aperçoit le bout de tissu dans la plupart des mangas, le super-héros Hentai Kamen tire même son pouvoir en se mettant une petite culotte sur le visage. Mais l'une des variantes les plus extrêmes est certainement le Burusera shop. Ce magasin d'un genre un peu spécial, vend presque exclusivement des petites culottes usagées et portées par des étudiantes. Trace de transpiration, d'urine, voire pire, on en trouve pour tous les goûts. Plus que la perversion, c'est ici le vice qui entre en jeu. Notez que les étudiantes vendent souvent très cher leur sous-vêtements sales pour financer leurs études. Les Burusera shop ont fait l'objet de nombreuses tentatives de fermeture, mais, aux dernières nouvelles, de tels magasins existeraient encore.

burusera

Les poupées gonflables connaissent également un très grand succès au Japon. Rien de très original ici. Toutefois, ces dernières s'accompagnent de tout un attirail d'accessoires. A ce propos, nous vous parlions il a quelques temps de la panoplie de parfums pour poupées gonflables. Parmi les odeurs disponibles : transpiration d'une jeune sportive, pied, anus de garçon, éjaculation féminine.

parfums

La frustration à l'origine de certaines perversions

Frustrés et conditionnés dès leur plus tendre enfance, certains Japonais en deviennent pervers. Ajoutez à cela un stress omniprésent au travail et des temps de repos très limités. Par ailleurs, si le sexe n'est pas tabou, la manifestation des émotions l'est beaucoup plus. Montrer ses sentiments est très compliqué et déclaré sa flamme à une femme prend plusieurs semaines et tout est orchestré par des tierces personnes. La recherche perpétuelle de l'exemplarité est également un phénomène qui accentue le "défoulement" dans la sphère privée. Et en effet, quand les Japonais se lâchent, ils le font sans retenue. On retrouve ce phénomène à la sortie des bureaux, quand les employés fréquentent les bars et en ressortent le plus souvent dans un état d'ébriété avancé. Il en est de même dans la sexualité, où la recherche du jusqu'au boutisme est parfois un moteur qui pousse à des pratiques très étranges.

"Les films pornographiques sont toujours floutés pour cacher les parties intimes des acteurs et actrices. Hallucinant !"

Notez que cette perversion dans la sexualité est surtout présente chez les hommes de plus de 50 ans qui ont passé toute leur vie à travailler et veulent rattraper le temps perdu de la manière la plus régulière et parfois la plus trash. Il faut également composer avec la vision très négative du divorce au Japon qui pousse certains couples à rester ensemble toute leur vie, se privant parfois de sexualité et allant chercher cette dernière ailleurs et d'une manière bien plus trash. Comble de l'ironie, un arrêté de 1956 interdit toujours la prostitution. Par ailleurs, les films pornographiques sont toujours floutés pour cacher les parties intimes des acteurs et actrices. Hallucinant !

censure

Des pratiques extrêmes

Si vous avez déjà été choqué par certaines pratiques évoquées ci-dessus, passez votre chemin sur ce dernier chapitre qui va aller un cran plus loin dans le vice et la perversion. Commençons de manière assez soft avec l'eye ball licking ou oculolinctus. Oui, vous avez bien compris, il s'agit de se faire lécher le globe oculaire avec tous les risques d'infections oculaires que cette pratique comporte. Et on remercie les enfants japonais qui pratiquent ça durant les pauses à l'école. Continuons avec le bukkake. Si à l'origine, il s'agit d'un plat de nouilles, le terme à été repris par le monde pornographique pour désigner une éjaculation collective sur le visage et le corps d'un homme ou d'une femme. L'éjaculation se pratique également directement dans la rue chez les spécimens les plus dérangés qui se masturbent littéralement sur les passants. Une variante dans les transports en commun est également répandue, tout comme celle, beaucoup plus courante du tripotage dans les wagons bondés. Passons brièvement sur les films mettant en scène des viols, des pratiques SM extrêmes ou sur les adeptes de la scatophilie et du vomi. Trop basique ! Pour les amoureux des animaux, le Genki-Genki est une forme de zoophilie qui apparait dans certains films et séries photos. Petite particularité, on y croise des espèces très variées comme des poissons (surtout des anguilles qui s'immiscent dans des orifices), des poulpes, des crapauds, des larves d'insectes... 

daikichi

Photos de Daikichi Amano illustrant le Genki-Genki

amano

Notez que certaines pratiques évoquées dans ce dossier le sont également dans beaucoup d'autres pays et qu'il n'est pas question de faire passer les Japonais pour des obsédés sexuels. Cependant, le Japon fait parfois figure d'exception dans sa manière d'accepter, voire même de banaliser certaines pratiques sexuelles. La notion de tabou étant beaucoup moins importante au Japon, des formes de sexualité sont plus facilement abordées. Par ailleurs, le Japon est parfois le pays d'origine de pratiques sexuelles qui en s'exportant véhicule l'image de la perversion japonaise.

Découvrez la HitekBox

Mots-Clés : Japonsexedossierperversion

Signaler une erreur dans l'article

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (94)

Par jeanlucasec, il y a 5 ans :

Les photos sont magiques ! Je ne mangerai plus jamais de poulpe !

Répondre à ce commentaire

Par , il y a 5 ans :

J'en ai le kiki qui frétille !

Sinon, dossier très intéressant ! Merci !

Répondre à ce commentaire

Par Mamadou Blanal, il y a 5 ans :

Pourquoi est-ce que j'ai une érection ?

Répondre à ce commentaire

Par bloup, il y a 5 ans (en réponse à Mamadou Blanal):

A mon avis c'est le poulpe! :D

Répondre à ce commentaire

Par Ana, il y a 5 ans (en réponse à Mamadou Blanal):

Parce que le Japon !!

Répondre à ce commentaire

Par fab, il y a 4 ans (en réponse à Mamadou Blanal):

Par ce que "la vue des nippons fait dresser la chine" (si vous ne comprenez pas faites une recherche sur google et vous comprendrez)

Répondre à ce commentaire

Par gredin au bouc, il y a 5 ans :

et maitenant la question pourquoi est on si friyant de cette culture jap reponse :parce que l'on est plus bizarre qu'eux !

Répondre à ce commentaire

Par Paradigme, il y a 5 ans (en réponse à gredin au bouc):

Un futur article sur nos dérives sexuels que nous occidentaux véhiculons à l'étranger ? :D

Répondre à ce commentaire

Par McTheFlash, il y a 5 ans :

*Vomit*

Répondre à ce commentaire

Par Shuruel, il y a 5 ans :

Bouddhisme Shinto. Marci mossieu du Total War Shogun 2

Répondre à ce commentaire

Par Dokcah, il y a 5 ans :

Tiens les deux dernière photos me donne faim

Répondre à ce commentaire

Par bob, il y a 5 ans :

sans doute le meilleur article que j'ai vu sur hiteck.fr, pourquoi on parle pas des hentais dessus

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 5 ans (en réponse à bob):

Pervers !

Répondre à ce commentaire

Par Mylk, il y a 5 ans (en réponse à bob):

Au cas ou "Hentai" signifie Pervers ^^

Répondre à ce commentaire

Par Mlle Mathers , il y a 5 ans (en réponse à bob):

Puceauenchaleur.com

Répondre à ce commentaire

Par LeVraiJesus, il y a 5 ans :

Je suis d'accord, cet article fait parti des meilleurs! Très bien expliquer, très bien écris, assez intéressent. Bref, good job !

Sinon, moi j'suis tout excité du coup, je reviens d'ici 10min \o/

Répondre à ce commentaire

Par DarkWolf, il y a 5 ans :

C'EST NORMAL AU ... japon x)

Répondre à ce commentaire

Par Ninja, il y a 5 ans :

Bon ça c'est fait! Aprés avoir tout lu ,je peut à présent me tirer une balle dans la tête...

Répondre à ce commentaire

Par RoksReem, il y a 5 ans :

Je me suis plusieurs fois posé la question, dossier très intéressant et plutôt mauvais pour l'image du pays, personnellement j'adore ce pays, mais si l'obligation de se soumettre à la conformité de la société pousse l'individu à ce genre de vice..

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 5 ans (en réponse à RoksReem):

Et oui tout est conformisme au japon.... si tu divorce, l'homme est très mal vu par la société car il a échoué dans la création de sa famille... donc souvent ils se forcent dans le mariage...
L'echec des études, pareil pour les ados... y a une fôret connu pour les suicides de gens qui échouent dans la vie de société !!!
L'amour est compliqué.... avec la timidité et les 500 regles, certains vont mettre 5-10 ans a declarer l'amour envers l'autre...
Et du coup, tu petes un câble et soit tu t'écartes de la société, soit dans ton coin tu oses des choses de plus en plus extremes...

Répondre à ce commentaire

Par bachibachi, il y a 4 ans (en réponse à RoksReem):

Japon, pays de : pédophile, de complexé, de racistes, de nationalistes ... Le japon est bien loin de l'image qu'on peut en voir dans les mangas ^^ Vous avez oubliés de préciser pour les poupées gonflable, que le japon est aussi le premier pays à fabriquer des poupées gonflable pour pédophile . Des poupées en silicone représentant le plus souvent des fillettes de 8-10ans ... tout juste écoeurant ...

Répondre à ce commentaire

Par Jiroo, il y a 4 ans (en réponse à bachibachi):

En même temps ça permet aux pédophiles d'assouvir leurs besoins au recours d'un objet purement artificielle (au lieu de photos/vidéos pédo voir pire, le passage à l'acte). C'est utopique de penser que les pédophiles peuvent refouler leurs pulsions sous pretexte que la pratique est rejetée par la société (à juste titre évidemment).

Répondre à ce commentaire

Par CheeseBeat, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Prochain dossier : "Pourquoi les Français sont-ils tous des mimes ?" et "Pourquoi les Américains mangent-ils tous des hamburgers ?".


Non franchement, je critique pas. Le dossier est très bien, mais faut arrêter de nourrir de si gros clichés si facilement quoi.
C'est peut-être assez vrai dans le fond mais c'est le genre de stéréotype qui devient vraiment lourd à force d'être répété.

Répondre à ce commentaire

Par , il y a 5 ans (en réponse à CheeseBeat):

Félicitations, tu n'as pas compris l'article.

Répondre à ce commentaire

Par Wapixie, il y a 5 ans :

Les gens qui disent que Hitek alimentent les clichés et a écrit un dossier péjoratif, lisez au moins jusqu'au bout l'article :
"Notez que certaines pratiques évoquées dans ce dossier le sont également dans beaucoup d'autres pays et qu'il n'est pas question de faire passer les Japonais pour des obsédés sexuels. Cependant, le Japon fait parfois figure d'exception dans sa manière d'accepter, voire même de banaliser certaines pratiques sexuelles."

Bref, vous avez des photos pour illustrez tout ça. Le distributeur de culottes usagées existent, tout comme les vidéos pornographiques mettant en scène des poulpes. Et l'article spécifie bien qu'il n'y a pas que le Japon qui possède ce genre de pratique.
J'aime la culture Japonaise, j'aime cette article.

Répondre à ce commentaire

Par milf, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Sur les site à caractère sexuel je vais toujours sur la catégorie japonaise.

Répondre à ce commentaire

Par zombie , il y a 5 ans (en réponse à milf):

cool

Répondre à ce commentaire

Par Xilent, il y a 5 ans (en réponse à milf):

On est heureux de l'apprendre.

Répondre à ce commentaire

Par blu, il y a 5 ans :

J'adore l'intro de l'article a la "au coeur de l'enquête" (x

Répondre à ce commentaire

Par Sarmy, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Se faire lécher le globe oculaire wtf ?!
Jvois pas ce qui est excitant x)

Répondre à ce commentaire

Par Lamar, il y a 5 ans (en réponse à Sarmy):

Surtout que ça doit même faire mal !

Répondre à ce commentaire

Par Bob, il y a 5 ans (en réponse à Sarmy):

Tu peux même te décoller la cornée ou t'infecter il me semble.

Répondre à ce commentaire

Par MaloMadinina, il y a 5 ans :

Nan mais sérieux, y'a vraiment des mecs qui ça leur fait kiffer des gens s’entrelacer dans les tentacules d'un poulpe ?

Répondre à ce commentaire

Par prélude, il y a 5 ans :

Merci hitek depuis le tps que je voulais quelques éclaircissements sur le sujet !

Si seulement on était plus JAAAAPPPOOOOONNNN !!!!!!

Répondre à ce commentaire

Par Keopha, il y a 5 ans :

Suis-je le seul à avoir penser à Mr Antoine Daniel quand ils ont parler d'Hentai kamen ? ! :p

Répondre à ce commentaire

Par MrBZFX, il y a 5 ans via l'application Hitek :

@keopha Oh non ne t'inquiètes pas !

Répondre à ce commentaire

Par wikidavid, il y a 5 ans via l'application Hitek :

JAPO tout compris moi ! :D

Répondre à ce commentaire

Par Eurynomos, il y a 5 ans :

Japanophone, je dois dire qu'il y a des lieux communs qui sont très loin de la réalité sociologique du pays. Ainsi que de son histoire.
La liberté sexuelle dans le fantasme n'est qu'une soupape vis à vis de l'extrême cloisonnement des relations, même amicale. C'est une pratique intime, dont on ne parle pas. Dire qu'ils sont libéré sexuellement c'est l'opposé même de la réalité. Cet article confond sexualité et pornographie.

1) Les japonais NE SONT PAS Shintoïstes. Il vivent dans une culture syncrétique qui mélange plusieurs religions à égale valeur. Il n'est pas rare que les Japonais fassent baptisé leur enfant, se mari selon le rite shinto, demandent une bénédiction bouddhiste et reçoivent plusieurs bénédictions à leur mort. La vision religieuse n'a rien à voir avec notre séparation. C'est plutôt une fusion qui par du principe que toutes sont porteuses de vérité.

2) Le délire des maids café provient plutôt de deux tendances incompréhensible pour les français : un respect pour le travestissement et une limite morale pour les relations sexuelles bien plus jeune. Le Japon est rentré dans les moeurs occidentale de la majorité vers 18 ans, il y a environ un siècle, et ce de façon imposé par le gouvernement. Ce n'était pas un mouvement populaire et les mariages très jeune ont continué largement à se répandre. Le fait est qu'il est moins choquant (mais un peu quand même) de voir un homme mur avec une certaine position sociale avoir pour compagne une jeune femme voir une adolescente. Celle-ci profite du statut social élevé de son compagnon et de son argent, en échange de sa jeunesse.
Le respect du travestissement est très ancien dans la culture japonaise. Culture confucianiste très fermé, le droit de mettre un masque c'est le droit à une double identité. Ces maids café n'avouerons peut-être jamais en faire partie. Elle enfile une tenue de travail, deviennent un personnage durant se temps puis rentre chez elle et redeviennent elles même. La "tenue" est la fonction, non la personne.

3)La production a petite échelle n'est pas la même qu'en france. Pour une raison de démographie et de concentration de population ainsi que pour des raisons... fiscale, ce genre de pratique peu exister au japon et pas en france. Quoi ? Démographie et Fiscalité pour expliquer "anus de garçons ?"
Le japon représente 127millions de personne avec une densité inimaginable dans la région de Tokyo et sur la côte, le nombreux potentiel d'acheteur à une distance convenable pour une boutique augmentent de façon considérable. C'est un commerce du vice ultra spécialisé, peu de client qui paie cher un service, il faut ratisser le plus large possible pour trouver des acheteurs. De plus fiscalement une pme ne paie presque pas d'impôt si la taille de la boutique est trop petite et peu de personnel. Il n'est pas rare de croisé des bars avec seulement 8 places, ou des lieux de shopping perdu dans des immeubles avec 2 employé qui font tourner la boutique a intervalle dans 15 M².
Nous avons, surement plus de spectateur de spectacle Burlesque (des femmes obèses qui se déshabillent, voir se battent dans la boue) ou de fétichistes de talons hauts, que de ce genre de pervers au japon. Mais ce genre d'excentricité possèdent une grande force comique la-bas et dans le monde et c'est un bon moyen de se faire de la publicité. Il y a eu surement plus d'articles sur les petites culottes que d'acheteur de réel de ce genre de produit. Et même encore, le mode d’implantation de ces boutiques permet d'offrir le services à tous ceux qui souhaitent se l'offrir, choses qui serait plus difficile en france. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de boutique ici, qu'elles ne marcheraient pas d'ailleurs.

4)Le porno n'est pas la sexualité. Roko sifrédie n'est pas la sexualité Italienne, les Bukkakes ne sont pas la sexualité Japonaise... Giant Coocoo, l'acteur porno nain et noir de TF1 spécialisé dans le démontage de grosse milf était une star de la télévision française dans les années 80. Devrions nous faire un sujet sur la passion des françaises sur les nains noirs ?
L'alcool n'est pas tabou, les gens se saoulent car ça ne coûtent pas trop cher et qu'ils ne tiennent pas l'alcool et qu'il n'y a aucune campagne de sensibilisation sur le sujet dans l'archipel. Encore un cliché mal utilisé.

5) Les parties intimes sont floutés car c'est la loi. Les gouvernement successif étant plus ancré dans une droite conservatrice, ils ont systématiquement chercher à réduire l'impact de la pornographie et de sa diffusion pour les mineurs. Comme l'église catholique par chez nous voulait interdire la masturbation.
En ce qui concerne le divorce, encore une énorme ânerie. Le divorce est une pratique courante au japon, plus encore qu'en france. Il est plus facile de divorcer que d'obtenir une carte grise. Cependant le mariage, encore aujourd'hui, est peu une histoire d'amour qu'une alliance entre deux personnes qui s'engagent à créer un foyer stable. C'est le plus souvent une décision mûrement réfléchis qui engage deux familles financièrement pour plusieurs années. Le mariage officiel en lui même est un formulaire assez simple et deux signatures. Le mariage religieux peut coûter pour des familles modestes au minimum 25-30 000 euros. (Les locations des robes shinto peuvent coûter 8 à 9000 euros la journée).
Le divorce est la rupture d'un contrat financier et non amoureux comme en France. Une femme ou un homme ne divorcera pas pour une infidélité, car ce serait se mettre dans une situation financière difficile. L'homme perd aussi systématiquement tous ces droits en cas de divorce.
Le mariage n'a pas le même sens qu'en france, non plus que le divorce.

4) La vie marine n'a pas le même sens pour nous. C'est bête mais qui n'a jamais joué avec la nourriture sur son / sa partenaire ? Nous voyons les produits de la mer avec un certain dégoût, ce n'est pas le cas au japon. Je n'irais pas jusqu'à dire la la tentacule dans la bouche c'est "normal" mais je pense que c'est beaucoup moins loin de la chantilly sur le clitho que ça ... Ensuite, il ne faut pas confondre Sexualité, Pornographie, Pornographie comique. Les japonais aiment le comique de situation, se genre de porno c'est faire pour faire rire, c'est pas "LA sexualité perverse des nippons".

Bref, un de ces quatre, offrez-vous un livre d'histoire ou culturel sur un pays avant de vouloir faire une chronique sur sa sexualité. Vous éviterez de passé pour des glands en écrivant un texte entier de mensonge.

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 5 ans (en réponse à Eurynomos):

Je viens de lire ton commentaire, qui est très bien expliqué et bien écrit... mais franchement ayant passé pas mal de temps avec des Japonais et ayant vécu la bas, tu as une vision soit trop ancrée dans tes livres, soit tu as passé du temps cloisonné dans une catégorie sociale japonaise assez particulière.

Le divorce est en effet très facile au Japon... mais connais-tu réellement le nombre de familles qui divorcent ? Sais-tu l'échec que cela représente pour un père et la honte qui est porté sur lui au sein de la société ? Je ne crois pas... les lois ne font pas un pays mais bien sa culture, ses coutumes...

As-tu passé du temps en boîte avec des jeunes ? As-tu discuté avec une maid ? Oui, l'article se trompe, une bonne partie des maids vont jusqu'à la prostitution... les demandes sont regulieres, être une maid est EXTREMEMENT mal vu par la famille... les gens se cachent mais le font car il y a une demande ENORME... Et pourquoi ? La culture japonaise laisse très peu de temps à la liberté, un salarié n'a pas le temps de tomber amoureux, parfois cela va lui prendre des années... les rencontres ne se font pas aussi facilement qu'ici autour d'un verre dans un bar... tout est codifié, tout prend du temps... aller voir une maid pour combattre sa timidité, ne pas être seul et voir qu'on plaît... c'est ça le japon d'aujourd'hui.

Es-tu allé dans des boutiques de jeux-vidéo de cul ou des sex shop au Japon ? Tu verras le type de personnes qui y va... et tu seras surpris de voir que c'est TOUT le monde et pas le vieux degeulasse.... un jeune, un Geek, un pere de famille.... tout le monde...

La vie marine plus répandue qu'en France ??? Encore une ENORME anerie de ta part... La France est l'un des plus gros consommateurs de produits de la mer... Est-ce que tu as vu des films de cul classiques avec des huitres dans le minou ou des crevettes ? Je ne crois pas...

"Les pornos ne sont pas la sexualité"... la encore tu n'a pas dû passer du temps avec des jeunes d'aujourd'hui mais dans tes livres... Il y avait il y a quelques années une mode au Japon où les mecs se battaient pour depuceler les nanas uniquement pour la vision du depucelage... Pourquoi ? La tendance du porno était à ce moment la orienté vers ça (et elle l'est encore un peu). J'ai eu la chance de parler de la sexualité avec bon nombre de personnes à Tokyo (hétéro et homo) et clairement leur éducaton se fait enormement par les films XXX étant donné le tabou qui existe dans la famille à ce sujet et même auprès des collegues...

Bref... il y a du vrai dans ce que tu dis... mais c'est de la théorie... la pratique est par contre bien plus proche de cet article... et tu ne la trouveras pas dans un livre mais tu la trouveras en rencontrant les gens...

Répondre à ce commentaire

Par prélude, il y a 5 ans (en réponse à Paulito):

Celui qui se base sur un film de cul pour faire l amour a une vraie femme repart avec ses testicules a la place des amygdales. .

Répondre à ce commentaire

Par jeanlucasec, il y a 5 ans (en réponse à Eurynomos):

Les traditions ne s'apprennent pas dans les livres d'histoire. C'est dingue qu'à chaque fois qu'un sujet intéressant est abordé, il y a un pseudo expert qui se sente obligé de la ramener et nous faire part de son expérience de dix jours à Tokyo ou des dernières études pseudo-sociologiques. J'ai vécu 6 ans au Japon, avec une japonaise et dans trois villes différentes et ta vision du pays est bien scolaire. Mais bon rassure toi tu devrais avoir une bonne note à ton mémoire sur la sexualité au Japon avec de tels arguments.

Répondre à ce commentaire

Par Gohu, il y a 4 ans (en réponse à jeanlucasec):

En attendant le pseudo expert nous a quand même appris des choses et a permis une critique constructive qui nous a encore appris des choses.

Ta remarque par contre..

Répondre à ce commentaire

Par jf, il y a 5 ans (en réponse à Eurynomos):

Pavé César, ceux qui n'ont pas lu te salue



Je ne dit bien sur pas que c'est inintéressant, juste il est tard et mes yeux fatiguent^^

Répondre à ce commentaire

Par neige, il y a 5 ans (en réponse à Eurynomos):

mdr g pa lu

Répondre à ce commentaire

Par YousenCloud, il y a 5 ans (en réponse à Eurynomos):

Je suis RAVIE de lire ce commentaire car je commençais à désespérer d'être la seule "outrée" non pas par les pratiques (quoi que...) mais par le contenu de l'article.

Comme dit précédemment, malgré les avertissements en son sein, l'article n'utilise que des clichés et des informations erronées...

Répondre à ce commentaire

Par Cahouette, il y a 5 ans :

Entre cliché et stigmatisation!

Cet article se eux un minimum intello....ok pourquoi pas. Mais fait le correctement étant en master de psychologie sociale je peut confirmer que ces informations sont

Répondre à ce commentaire

Par Cahouette, il y a 5 ans :

Cet article se veux un minimum intello....ok pourquoi pas. Mais fait le correctement étant en master de psychologie sociale je peut confirmer que ces informations sont infondé, inventé et généralisante.
Quand on lit bien il n'y aucune véritable explication, ce n'est qu'une liste de cliché japonais sur un fond de psycho et socio à deux balles!

Arrêtez de vouloir faire genre vous comprenez l'être humain ça ne vous réussi pas. Continuez plutôt les article sur les jeux vidéo et autres avance technologique ça vous va mieux!

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 5 ans (en réponse à Cahouette):

L'argument fatal "je suis en master de psy"...
Et moi je suis Japonaise et je peux te confirmer que malheureusement c'est bien le cas aujourd'hui... il y a certes des erreurs dans l'article mais la base est bien là !

Toute façon, c'est un article à débat interminable car ce sujet au Japon est d'une grande complexité !

Répondre à ce commentaire

Par jeanlucasec, il y a 5 ans (en réponse à Cahouette):

"Etant en master de psychologie sociale" est le morceau de phrase qui décrédibilise ton commentaire. Sors de ton amphi et tes bouquins et va un peu te confronter à la vie avant de l'ouvrir. Je suis certain que tu es le genre de personne à acheter des livres qui expliquent comment jouer au tennis. Tu comprendras certainement plus tard, quand ton horizon ne se limitera pas au discours formaté de tes professeurs.

Répondre à ce commentaire

Par HCheese, il y a 5 ans :

Alimenter un cliché ne veut pas obligatoirement dire "prendre parti du cliché".
Je consens de n'avoir pas lu l'article jusqu'à sa conclusion, mais en mettant si en avant un sujet qu'on le veuille ou non on en parle donc l'alimente, ne serait-ce qu'un tout petit peu. Je pense qu'un bon nombre de personnes ne s’apprêtera pas à la conclusion de l'article mais seulement à ce qu'il montre.
Suffit de voir les commentaires... beaucoup de gens juge sans rien de fondé. Là encore je ne juge pas rangez vos battes.

Certes je ne nie pas que le Japon est plus ouvert et étrange que nous mais au point d'en parler à chaque article ou sujet qui sort sur le Japon... c'est tout.

Répondre à ce commentaire

Par Peach Lady, il y a 5 ans :

Mais ce divorce est de moins en moins tabou. beaucoup de jeunes justement ne veulent plus se marier comme leurs parents par confort mais par amour. Et beaucoup de divorce sont fait comme le reste du monde sauf une caractéristique du Japon, la femme qui veut prendre son indépendance autant financièrement que le reste, donc se détacher de son mari.

Les pratiques aussi s'expliquent aux par le fait que les célibataires sont très nombreux au Japon, même si les couples on d'attrait pour le sexe juste pour faire des enfants, sinon c'est plus les plaisirs solitaires.

Non seulement les japonais sont timides mais comme dans le pays il y a eu longtemps le mariage forcé, quand il a été interdit, les hommes ont été comme largués dans la nature sans savoir comment aborder une femme.
Du coup c'est les femmes qui ont pris en assurance ^^.

Alors ces célibataires trouvent des moyens pour combler, d'ou cette palette pratique, il y a des bars à chats aussi des fréquents au Japon, tu bois ton thé et ton manque d'affection tu le comble avec des chats (pas de zoophilie la dedans ;D). J'ai vu que les japonais aiment qu'on les traitent comme des bébés, ça paraît dingue mais oui :)

Mais chose incroyable, la prostitution n'existe pratiquement pas au japon, elle a existé mais pendant la guerre, avec l'influence de l'occident. Il existe des femmes qui se font payer pour un câlin, pour regarder des films, ou pour simplement être dans le lit à parler, sans rien de plus.

Pour le suicide je tient à dire qu'il n'y a pas que la pression pour l'échec, mais aussi à cause du cercle vicieux dont souffre le pays, le Japon pour pas redevenir un pays pauvre est obligé de mettre la pression aux entreprises qui marchent, automobiles, etc...les loyers deviennent chers alors les parents doivent faire des heures supp pour payer le loyer, que les enfants ne veulent pas faire comme leurs parents alors se suicident.

En tout cas j'ai vu un reportage qui parlait de ces pratiques mais parlaient comme si c'était des monstres de perversité.

Répondre à ce commentaire

Par MGeeh, il y a 5 ans :

'il n'est pas question de faire passer les Japonais pour des obsédés sexuels'

Non à peine, c'est quoi le titre déjà?

Répondre à ce commentaire

Par Daffyneko, il y a 5 ans :

N'étant pas un spécialiste des pratiques sexuelles japonaises, je passerai dessus. Par contre, deux bémols concernant cet articles, sur la forme : il reste quelques fautes d'orthographes, de syntaxe et de grammaire, on dirait que ça manque de relecture. En plus, la photographie floutée ne devrait pas être là, elle est déjà trop explicite, ou alors il faudrait mettre un avertissement pour les mineurs en début d'article. Sinon, vous prenez pas mal de risques.

Répondre à ce commentaire

Par jeanlucasec, il y a 5 ans (en réponse à Daffyneko):

Après le spécialiste du Japon, l'étudiant en psychologie, voilà Maitre Capello (qui devrait faire un peu de relecture au passage).

Répondre à ce commentaire

Par Lambo, il y a 5 ans :

J'ai vu un reportage là dessus et cette article oublie une chose importante !
Le peuple japonais au delà de leurs vice en tout genre sont malgré ça sex-less (il ne pratique pas l'acte sexuel couramment voir même quasiment jamais pour les couple marié depuis longtemps).
Une pratique très rependu là bas sont les chambres séparées.
Ils font ça afin d'être concentré sur leurs carrières plutôt que sur leurs vie sentimental.
Les japonais ont donc bien des pratique et fantasme qui nous choque mais ils sont bien plus prude dans leurs vie quotidienne (surement une raison de cette quête érotique qu'ils pratiquent).

Répondre à ce commentaire

Par Lambo, il y a 5 ans (en réponse à Lambo):

https://youtube.com/watch/?v=rq0FJxfn3S4
Le reportage d'où j'ai tiré mes dires si certains sont intéressé.

Répondre à ce commentaire

Par Nonoc, il y a 5 ans :

Il est super le screenshot du film porno ! On veut le lien XD

Répondre à ce commentaire

Par Junko, il y a 5 ans (en réponse à Nonoc):

Va sur pornhub c'est super, même si je ne suis JAMAIS allé dessus.

Répondre à ce commentaire

Par Lamar, il y a 5 ans (en réponse à Junko):

Non, bien sûr.

Répondre à ce commentaire

Par ioangauss, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Wouah et pourtant 10 jours là bas en 2007 et j'ai rien vu de tout ça...

Répondre à ce commentaire

Par Tom AS, il y a 5 ans (en réponse à ioangauss):

Je suis resté 10 jours à New York, j'ai entendu aucun coup de feu... Comme si 10 jours étaient représentatif d'un quotidien. Absurde!

Répondre à ce commentaire

Par Gohu, il y a 4 ans (en réponse à Tom AS):

I R O N I E

Répondre à ce commentaire

Par misteurfabiano , il y a 5 ans :

Belle article maintenant nous connaissons un peu mieux le japon... vite faut que j aille me prendre un billet moi !!!!! Lol

Répondre à ce commentaire

Par FIrstInFirstOut, il y a 5 ans :

Cool ! j'aurais jamais dut lire ça ce matin ...

Répondre à ce commentaire

Par Siralas, il y a 5 ans :

Je ne vois pas qu'elle est le sushi ?

Répondre à ce commentaire

Par personne, il y a 5 ans via l'application Hitek :

@eurynomos et @paulito. Merci pour ces commentaires instructifs j'ai beaucoup appris de leur lecture :)

Répondre à ce commentaire

Par nikkkko, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Un bon article !!! Totalement adapté aux esprit occidentaux et a ce qu'ils ont envie d'entendre !!!
Mais complètement en dehors des clous !!!
En tout cas c'est très rigolo de voir comment la préhistoire essaie d'analyser le monde moderne !!!

Répondre à ce commentaire

Par BreizhGames, il y a 5 ans :

JapON....JapOFF

Répondre à ce commentaire

Par Neilu , il y a 5 ans via l'application Hitek :

Article bien fun. aprés de la a en faire tout un débat peut être pas --". Pas besoin de creuser au de la chose, dans tout les pays y a des pervers qui ont fantasmes plutot tiré du film d'horreur xD. Au Japon, y a quand même beaucoup de trucs super chelou (rien que leurs jeux tv) mais c'est ca qui est drôle et interessant. Ils vont super loin, ca nous choque. alors eux sont limite choquer a voir des couples occidentaux s'embrasser dans la rue.

Répondre à ce commentaire

Par Dark platypus, il y a 5 ans :

1- Aller sur google
2- chercher "encyclopedia offended"
3- Aller sur la 1er page
4- Descendre lentement
5- ENJOY

Répondre à ce commentaire

Par fucklespseudos, il y a 5 ans :

vous laissez littéralement tomber la question du viol. c'est juste pas concevable, c'est la plus grave ! que les japonais s'amusent avec des pratiques aussi bizarres veulent-ils, peut importe, tant que les personnes concernées sont CONSENTANTES ! est-ce vraiment trop demander de s'intéresser au pourquoi ce genre de représentation est si courante ? certes les autres sot bizarres hallucinantes, mais cette particularité qu'ont les japonais à demander une scène ou la femme, ou la fille (car il s'agit bien de personnages féminins) ne sont même pas consentantes ? je rappelle que c'est un acte criminel, et ce n'est pas pour rien, autant je veux bien croire que la sexualité au japon a une image très "libérée", autant la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres ! faire un dossier sur les pratiques bizarres des japonais en "Passant brièvement sur les films mettant en scène des viols", c'est les faire passer pour moins acceptables que des pratiques bizarres mais où les personnes sont consentantes.

Répondre à ce commentaire

Par Peach Lady, il y a 5 ans (en réponse à fucklespseudos):

C'est des films, qui te dit que les acteurs font pas semblant de paraitre non consentant ? On peut pas savoir. ça peut paraitre naif ce que je dis mais je pense que les autorités aurait punis ce genre de choses si c'était vraiment des viols.

Répondre à ce commentaire

Par fucklespseudos, il y a 5 ans (en réponse à Peach Lady):

oui je sais que ce ne sont que des acteurs ! le souci c'est que l'article trouve bizarre tout un tas de façon de faire l'amour mais n'est pas plus choqué que ça par des films qui font l'apologie du viol

Répondre à ce commentaire

Par Wapixie, il y a 5 ans (en réponse à fucklespseudos):

Le fantasme du viol est courant, et pas seulement au Japon.

Répondre à ce commentaire

Par prélude, il y a 5 ans :

Notre curiosité a ce sujet prouve un certain intérêt à l'égard de ces pratiques exotiques...

Regardez vos propres vices avant de juger ceux des autres.

La fance est très coquine elle aussi, nos bambins se bisouillent a la maternelle, en primaire ils soulèvent des jupes. .... me demandent si ca se fait au japon ?

Je rejoins machin qui a pas voulu mettre de pseudo par contre. ... le viol c est un crime.

Une explication possible serait que les jap considèrent qu'il est préférable de satisfaire son besoin bestial en visualisant librement la chose que de priver et blamer l envie de viol jusqu'à ce que l'individu péte une durite et ne viole vraiment.

Répondre à ce commentaire

Par fucklespseudos, il y a 5 ans (en réponse à prélude):

(désolée pour le pseudo mais je tiens absolument à mon anonymat ^^') alors oui beaucoup de théories circulent comme quoi se défouler sur les vidéos pourraient empêcher de commettre un acte. je suis (très personnellement) pas du tout d'accord pour plusieurs raisons :
-si la personne a besoin de violer au départ c'est qu'il y a déjà un problème
-voir ce genre de comportement encouragés dans la pornographies peut conduire à une incompréhension et une acceptation de ce genre de pratiques si aucune relativité n'est montrée, surtout dans une société où le viol est presque accepté (voir ce qu'on appelle la "culture du viol") et où il est légion (au Japon je ne connais pas les chiffres, je sais qu'en France c'est 1 femme sur 10 est victime d'agression sexuelle, et 1 sur 7 aux USA) certains pourront penser que c'est la même chose dans les jeux vidéos par exemple qui rendraient violent, la grosse différence étant que les jeux vidéos d'une part sont développés dans une société qui n'accepte nullement la violence, surtout que la "violence" des JV sont plutôt dans le sens "je vais aller tuer trouzemille zombies pour sauver des villageois, en général ya peu de jeux vidéos ui permettent de tuer des innocents sans conséquences négatives pour le joueur... mais je m'égare.
-ensuite, il peut y avoir une "simulation de viol" au sein d'un couple pour une histoire de phantasme, certes, mais la différence c'est qu'au sein d'un couple, les deux personnes se mettent au préalable d'accord sur le fait que ce n'est qu'une simulation, hors dans les prOns japonais que j'ai arrêté de regarder pour ces raison, les viols (et d'enfants en plus) sont ultra nombreux et rien ne montre qu'il ne s'agisse que d'une simulation (à part bien sûr le fait que ce sont des acteurs, mais quand on regarde un film en général on fait abstraction de ce fait)
voilà je pourrais citer d'autres points mais ils rejoignent plus ou moins ceux-là et j'ai déjà écrit un gros pavé. en conclusion, pour rendre ce type de pornographie acceptable il faudrait ajouter "attention le viol est un crime" ou un truc du genre avant chaque films de ce type. là encore on va me dire "mais tu dis n'importe quoi on fait pas ça pour les films violents" et je leur répondrai, relisez mon commentaire, la violence non sexuelle n'est pas du tout acceptée dans la société, tandis que le viol qui ne s'accompagne pas de violence physique aura tendance à se faire rétorquer "elle avait qu'à pas s'habiller comme ça, elle avait qu'à pas trainer le soir..."

Répondre à ce commentaire

Par Wapixie, il y a 5 ans :

Les personnes qui s'insurgent que "l'article n'aborde pas et camoufle l'apologie du viol"... LOL. Vous êtes ridicules, sincèrement.

1) Au rang mondial, le Japon est classé 20ème avec 2 357 viols par année. Quant à la France, elle est 9ème avec 8 458 viols par année. Rappelons que la France compte environ 65 millions d'habitants pour 128 millions au Japon. Autrement dit il y a quasiment 4 fois plus de viols en France qu'au Japon alors que le Japon est 2 fois plus peuplés.

2) Si vous parlez des films pornographiques Japonais mettant en scène des viols, avez-vous la fille pleurer à la mort ? Crier comme une folle ou se débattre violemment ? Maquillage coulant, vêtements déchirées ? Couverte de boue ou de sueur ? Je ne pense pas. Ca s'appelle une mise en scène. De plus, le fantasme du viol est TRÈS répandues, autant au Japon que dans tous les autres pays du monde.

Je vous laisse méditer à tout ça.
A bon entendeur.

Répondre à ce commentaire

Par fucklespseudos, il y a 5 ans (en réponse à Wapixie):

sincèrement,
1) en France il n'y a pas plus de viols, il y a plus de PLAINTES pour viols (après peut-être qu'il y a effectivement moins de viols au Japon) mais est-cequ'au Japon le viol est inexistant grâce à ces films ? non, tu l'as dit toi-même.
2)OUI BORDEL OUI ! tout le temps on les voit pleurer! crier comme pas possible, vêtements déchirés, criant de douleur ! OUI ! Quasi tous les Hentais que j'ai pu voir ! (bon j'en ai pas vu énormément non plus, mais je sais qu'à chaque fois c'est une galère pour trouver une vidéo où la fille a l'air consentante) ensuite, comme je l'ai dit dans ma réponse à Prelude, le fantasme du viol n'est pas un problème, tant qu'il s'agit effectivement d'un mise en scène, mais malheureusement les gens ont du mal à se faire à la différence dans une société ou le viol est si peu critiqué (encore une fois, voir culture du viol, jvais pas tout renoter à chaque fois)

Répondre à ce commentaire

Par Peach Lady, il y a 5 ans (en réponse à fucklespseudos):

Encore une fois de la mise en scène, et si les viols sont moins nombreux c'est pas ces films là qui vont les augmenter, et les gens sont pas cons non plus ils savent que c'est un film, et aussi tu dis le viol est banalisé,
mais il y a la même chose avec la violence, on dit qu'a cause des films et des jeux la violence est banalisés, alors que c'est d'autres choses qui font qu'il y a de la violence, faire ce lien est peu facile.

Répondre à ce commentaire

Par Trunk mon amour, il y a 5 ans :

ERREUR : Pour le christianisme oui, pour le judaïsme, j'en sais rien mais pour l'islam c'est FAUX, cette religion ne repose pas sur un principe de séparation du corps et de l'esprit. Au contraire, l'acte sexuel est considéré comme une "bonne action" , un acte vertueux voir un acte de piété qui fera pencher la balance du côté du bien commis. Enfin, encore faut-il que les relations sexuelles ne soient pas hors mariage, sinon oui c'est illicite.

C'est un ami très pratiquant qui me l'a dit, j'ai étais surpris d'apprendre que le sexe n'était pas tabous en islam par contre ça l'est dans la culture arabe, ce qui est assez étrangement paradoxale.

Sinon, excellent article enfin même si un peu flippant quand même. Bref, je dormirais moins bête ^^

Répondre à ce commentaire

Par Layla, il y a 3 ans (en réponse à Trunk mon amour):

le musulman sera jugé de ce qu'il a pu faire à son corps en islam
et non le sexe n'est pas du tout tabou bien au contraire: au 7ème siècle les musulmans en parlaient et n'éprouvaient aucune gene. le prophete exhortaient les hommes à caresser leurs femmes à jouer avec elles à leur donner du plaisir avant de penser à leur propre plaisir.
bien sur l'homosexualité est interdite, le sexe hors mariage aussi.
le mariage est encouragé pour les jeunes: les femmes sont un vetement pour vous et vous etes un vetement pour elles. dixit quran
le mariage est censé etre un havre d'amour et de comprehension entre les deux partenaires c'est ce qui en ressort.
les chrétiens du moyen age croyaient dur comme fer que les musulmans étaient des débauchés : toutes les positions sexuelles sont permises, tous les plaisirs sont permis mis à part la sodomie.
si tu veux un livre qui traite de la chose: lis La Prairie parfumée où s'ébattent les plaisirs. un livre écrit par el nafzaoui en 1420 un vrai petit bijou des moeurs sexuelles d'antan en plus d'un bon manuel de sexologie/esthetique/propreté du corps..............

Répondre à ce commentaire

Par MLKaerys, il y a 5 ans :

Bah moi des fois je vomis !

Répondre à ce commentaire

Par cassis, il y a 5 ans :

euh...c’était nécessaire les images? heureusement que j'ai pu éviter de les voir. vous savez pas que c'est un péché de voir des corps nus ou les formes de la femme etc.. (en islam c le cas)

Répondre à ce commentaire

Par MrVader, il y a 4 ans :

Mais, POURQUOI J'AI UNE ERECTION ??

Répondre à ce commentaire

Par MikeC, il y a 4 ans :

Les scènes de viols (qui sont largement moins violente que celle du film 'irreversible' (film non japonais je précise)) choquent et c'est normal. Nous les jugeons selon nos valeurs occidentales. Mais mauvaise nouvelle ! Le monde ne nous ressemble pas.

Les japonais sont des gens très pudique. Ils apprennent à cacher leurs sentiments. Aussi, ce qui les excitent, c'est cette espère d'ouverture d'âme (un bien grand mot pour du porno) qui arrive et se répète dans leurs productions. En gros, quand la fille veut dès le début, c'est pas marrant. Elle résiste puis vient le moment où elle se lâche complétement et montre ses sentiments. Tout le contraire des pornos occidentaux.

Quand aux tentacules et autres bizarreries, elles ne représentent qu'une toute petite part des productions. Il faut vraiment chercher pour trouver.

Pour finir, avez-vous déjà vu un porno où la première scène de sexe n'arrive qu'à partir de la 40ème minute ? Et on appelle çà de la perversion.

Répondre à ce commentaire

Par kajarutun, il y a 4 ans :

"Frustrés et conditionnés dès leur plus tendre enfance, certains Japonais en deviennent pervers."

Comment ça ? Pourquoi ?

Explicitez svp, d'où est-ce particulier aux japonnais, pas d'affirmation sans source !

Répondre à ce commentaire

Par TM, il y a 4 ans :

ils sont malade ces tous

Répondre à ce commentaire

Par Mais qu'est-ce ?, il y a 3 ans (en réponse à TM):

*c'est tout

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.