Rechercher Annuler

Espace : cette explosion cosmique exceptionnelle chamboule les théories de la communauté scientifique

De Guillaume Chagot - Posté le 10 septembre 2021 à 15h55 dans Science

Les prochaines décennies doivent être témoins des premiers départs pour Mars. La planète rouge est dans le collimateur de plusieurs géants de la tech, qui se tournent dans un premier temps vers le tourisme spatial avant d'opter pour la colonisation d'une autre planète. Mais avant d'en arriver là, plusieurs années seront nécessaires. Outre cette attente, voilà qu'une explosion cosmique particulière vient de chambouler les théories des scientifiques. 

un événement cosmique qui chamboule les théories sur l'électromagnétisme

En 2019, des scientifiques ont détecté un sursaut gamma survenu à un milliard d'années-lumière de la Terre. Un événement cosmique se déroulant généralement à une distance bien plus éloignée. Baptisé GRB 190829A, ce flash lumineux de rayons X et gamma serait causé par l'effondrement gravitationnel d'une étoile géante, menant à la formation d'un trou noir ou d'une étoile à neutrons pour les sursauts longs ou à la fusion de deux étoiles à neutrons pour des sursauts courts. Une bouffée de photons gamma qui apparaît de manière aléatoire dans le ciel et qui se caractérise par sa brièveté, allant de quelques secondes à quelques minutes. 

Généralement enregistré à une distance plus éloignée que le milliard d'années-lumière, cet événement cosmique a intéressé une équipe internationale analysant les données recueillies par le télescope H.E.S.S. localisé en Namibie et dédié à la détection des photons de très haute énergie. Après analyse, ces particules atteignent une valeur record de 3,3 téra-électonvolt, soit un trillion de fois l'énergie d'un photon de la lumière visible. Par chance, c'est la "proximité" de ce sursaut gamma qui a permis aux scientifiques de l'étudier en détails : "Normalement ces évènements sont détectés beaucoup plus loin, mais là on a eu de la chance", explique Fabian Schüssler, astrophysicien au CEA-Irfu.

"On pensait que cette accélération de particules avait lieu au début de l’explosion, mais en fait on se rend compte qu’elle est présente très longtemps après" continue-t-il. Une constatation qui vient chambouler leurs théories, les particules éjectées par l'étoile étant accélérées. Selon les théories de l'électromagnétisme, une telle production de rayons X et gamma se repose sur des mécanismes d'accélération qui leurs sont propres. Ainsi, leur accélération finit par décroître à des rythmes singuliers. Mais en analysant GRB 190829A, les scientifiques se sont rendus compte que les deux courbes étaient "parfaitement synchronisées" tant pour leur énergie que pour leur durée. Un constat qui diffère de ce que prédisait la théorie. 

Les chercheurs vont donc devoir revoir les théories de l'électromagnétisme. Des théories pourtant bien ancrées dans les processus scientifiques, qui vont revoir leur copie. Un événement plus complexe que prévu qui soulève ainsi de nouvelles questions. Des questions qui trouveront éventuellement leurs réponses dans les années à venir. 

Une erreur ?

Mots-Clés : EspacethéoriescientifiqueUniverssursaut gammaScienceelectromagnetisme

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par tetard, il y a 2 mois :

tu dois pas être bien si ça pète à côté

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.