Facebook enregistre aussi les statuts non publiés

De Ariane - 18 décembre 2013 à 11:12 dans Réseaux Sociaux

2013/12/18/i_contacter-facebook-telephone.jpg

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

On sait de plus en plus qu'Internet permet à de nombreuses entreprises de collecter des informations sur nous, les internautes. Plus ou moins graves selon les cas, certaines situations sont cependant particulièrement surprenantes. C'est notamment le cas de la dernière information à propos de Facebook : il semblerait que le réseau social de Mark Zuckerberg n'enregistre pas uniquement ce que l'on publie, mais également tous les statuts et commentaires que l'on commence à écrire, mais qu'on ne publie jamais.

Votre auto-censure est enregistrée

je ne doute pas que cela est arrivé à chacun d'entre nous : commencer à écrire un statut ou un commentaire, puis finalement se raviser de le poster soit en changeant ce qu'on a écrit soit en ne publiant tout simplement pas. Alors que c'était sûrement la meilleure chose à faire sur le moment, Facebook semble avoir décidé que ce que vous ne voulez pas publier n'est pas si secret que ça. En effet, c'est le site Slate.fr qui vient de dévoiler une étude américaine faisant état de ce que Facebook appelle les "autocensures", révélant donc que le réseau social enregistre même les textes non publiés.

Sauvik Das, étudiant-chercheur à Carnegie Mellon qui a fait un stage d'été d'ingénieur en logiciel chez Facebook, et Adam Kramer, un data-scientifique de Facebook se sont associés pour écrire une étude sur les comportements d'auto-censure des utilisateurs de Facebook version anglophone. Celle-ci relève que Facebook enregistre les textes non publiés en envoyant du code à votre navigateur qui analyse le texte écrit puis renvoie les métadonnées à Facebook. La méthode est semblable à ce qui est utilisé par Gmail qui enregistre automatique en brouillon un mail que vous êtes en train d'écrire. D'après l'étude, ce serait uniquement le fait de s'être auto-censuré qui soit enregistré car Facebook considère également cela comme une interaction. En effet, c'est ce que signifie Facebook en disant que des données sont collectées « quand vous regardez ou interagissez d'une autre manière avec des choses » dans les conditions générales d'utilisation. 

Mais quel est l'intérêt de connaître les informations non publiées ?

D'après Das et Kramer dans leur étude, ce que nous ne publions pas peut être cependant très intéressant, et il s'agit donc d'une perte de contenu qui fait perdre de sa valeur à Facebook. En y réfléchissant bien, ce n'est pas tout à fait faux, mais uniquement dans le sens de Facebook car le réseau vous envoie des publicités en fonction de vos centres d'intérêts et ce que vous publiez. 

Le plus impressionnant pour cette étude est que son but principal n'est pas uniquement de comprendre pourquoi les utilisateurs s'autocensure, mais surtout de limiter leur autocensure. On y voit clairement une intention de Facebook de remédier à cela en analysant les causes de cette autocensure. 

Pour lire l'étude complète en anglais, c'est ici. Et vous, que pensez-vous de cette information ?

Découvrez la HitekBox

Mots-Clés : facebookPublicationStatutdonnées privéesautocensure

Source(s) : Slate.fr

Signaler une erreur dans l'article

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par Lisa, il y a 7 ans :

Perso, je trouve ça vraiment abusé. Si on décide de ne pas publier c'est bien pour une raison !!

Répondre à ce commentaire

Par MrWaybs, il y a 7 ans (en réponse à Lisa):

Autant ne pas l'écrire non ? Ou l'écrire sur une feuille de papier, que tu brûle ensuite ... C'est la même ... Mais en plus sur ...

Répondre à ce commentaire

Par Castiel, il y a 7 ans :

je trouve qu'ils se font extrement chier pour pas grand chose.recuperer tous ces informations qui à 99% sert a rien^^ c'est fascinant de connerie

Répondre à ce commentaire

Par Asthenot, il y a 7 ans (en réponse à Castiel):

Alors oui et non, car même si 99% du temps cela ne sert à rien proportionnellement au gain potentiel et au nombre d'utilisateur.

Le but est encore et toujours de se faire du pognon avec des informations plus ou moins personnelle.
Le concept est identique à google qui analyse les mail envoyés via gmail pour pouvoir vous spammer de pub derrière, dans 99% du temps on échange pas des informations bien importante mais sur le long terme et la quantité d'utilisateur, je t'assure qu'ils s'y retrouvent.

Je connais par contre peu de personne qui se sente concerné ou dérangé par ce genre de politique qui est à la limite de la violation de vie privée. Sois parce que ils ne voient pas les dérivent à venir ou déjà en place, sois parce que ils s'en foutent royalement (pardonné mon indélicatesse).
Donc cela ne me surprend pas qu'ils se donnent un peu de mal pour grossir le CA (et franchement récupérer ces info avec les technologies actuelle en javascript ce n'est pas compliqué)

Répondre à ce commentaire

Par Castiel, il y a 7 ans (en réponse à Asthenot):

je suis d'accord avec toi sur la violation de la vie privée. mais je persiste a dire que leur systeme est inutile et condamné à disparaitre

Répondre à ce commentaire

Par Distra12, il y a 7 ans :

go Twitter :D

Répondre à ce commentaire

Par SeajaK, il y a 7 ans :

Bon bh tous sur Google + ! ... Oh wait !

Répondre à ce commentaire

Par Newent, il y a 7 ans :

Bon bah une raison de plus pour supprimer son compte.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois