Focus sur… Hayao Miyazaki : redécouvrez les chefs d'oeuvre du maitre incontesté de l'animation

De Gaetan Auteur - Posté le 27 janvier 2016 à 14h38 dans Art
12réactions !
12 commentaires

Parce quil ne manque jamais doccasion pour parler du Dieu de lanimation, Hayao Miyazaki, focus sur cet artiste exceptionnel qui a émerveillé mon enfance et mon adolescence. Si vraiment vous voulez une raison, bah dîtes-vous que cet article va de paire avec le cycle Hayao Miyazaki sur Chérie 25. Si vous trouvez que je suis en retard, veuillez relire la première phrase de cet article.

1- 1979 : Le Château de Cagliostro 

hyao

Pour son premier long-métrage, Hayao Miyazaki choisit dadapter le manga Lupin III de Monkey Punch. Lupin III, alias Edgar de la Cambriole, est le petit-fils dArsène Lupin, le cambrioleur gentleman imaginé par Maurice Leblanc. Dans ce second long-métrage le mettant en scène (le premier sintitulait Edgar de la Cambriole : Le Secret de Mamo), Edgar cherche à sauver la princesse Clarisse du comte Cagliostro. Des faux-monnayeurs, un trésor légendaire perdu, de lhumour, voilà le cocktail réservé par Miyazaki pour son premier film. Premier film, OK. Mais certainement pas sa première aventure dans le monde de lanimation. Le monsieur avait déjà réalisé des épisodes des séries Conan le Fils du FuturLupin IIISherlock HomesHeidi, ainsi que Horus, prince du soleil et Panda Petit Panda de Isao Takahata. Ces expériences accumulées ont permis à Miyazaki dacquérir un très haut niveau pour son premier long-métrage. Un film brillant, qui a gagné de nombreuses récompenses. 

Pour l'acheter c'est par ici. 

2- 1984 : Nausicaä de la Vallée du Vent 

hayao

Dès son second film, Hayao Miyazaki met la barre extrêmement haute. En adaptant son manga éponyme, publié dès 1982, il signe lun des meilleurs films de SF (cinéma danimation et cinéma en prises réelles confondus !). Dans un monde post-apocalyptique, une forêt toxique peuplée dinsectes géants et dangereux se répand sur toute la terre, menaçant les peuples humains. Mais linexorabilité de la destruction définitive de lhumanité ne décourage en rien les peuples humains à se faire la guerre. La Vallée du Vent, abritée tant bien que mal des vapeurs toxiques de la forêt grâce aux vents marins, et des guerres, par lidéal pacifiste de son roi, est un havre de paix pour ses habitants. Mais quand des soldats de lEmpire Tolmèque envahissent la Vallée, tuent le vieux Roi Jill, et enlèvent la Princesse Nausicaä, la Vallée du Vent connaîtra des heures sombres. Hayao Miyazaki met en place dans son second long-métrage ce style qui deviendra le sien : des dessins beaux à en pleurer, une histoire extrêmement poétique, une moralité écologique et pacifique. Si le film est plus "lumineuxque le manga, il nen reste pas moins beau. Nausicaä est à nen pas douter lun des chefs doeuvre de son auteur, ce qui signifie lun des meilleurs films danimation du monde. Cest également avec ce film que commence la longue collaboration entre Hayao Miyazaki et Joe Hisaishi, qui deviendra son compositeur attitré. Hisaishi signe ici un Poème symphonique magnifique !

Pour l'acheter c'est par ici. 

3- 1986 : Le Château dans le ciel  

hayao

Suite au succès de Nausicaä de la Vallée du Vent, Hayao Miyazaki et Isao Takahata sont convaincus dune chose : sils veulent continuer à percer dans le monde de lanimation, ils devront créer un studio, afin de faire les films quils désirent faire. Cest ainsi quest né le mythique studio Ghibli. Le premier film du studio sera Le Château dans le ciel de Miyazaki. Un autre chef doeuvre intemporel, tel seul Miyazaki sait les faire. Comme il lavait déjà montrer dans Le Château de Cagliostro, Miyazaki est un fin lecteur. Mais il ne se contente pas dadaptations. Il préfère mille fois créer une histoire qui sarticule autour dun monde. Aussi Le Château ambulant nest en rien une adaptation des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift. Mais plutôt une histoire plus riche encore que le livre original. Dans ce troisième long-métrage, Miyazaki, en conteur hors-pair, raconte les aventures de Pazu, jeune enfant mineur, qui sauve Sheeta, princesse dune légendaire cité céleste. Mais sont lancéà leurs trousses des pirates de lair et des militaires, prêts à tout pour obtenir une pierre que porte la Princesse en collier. Outre le fait que Le Château dans le ciel est lun des plus gros succès de Miyazaki, il est bien sûr nécessaire de le voir dès maintenant, si ce nest pas déjà fait. Si comme moi, vous connaissez la chanson Kimi wo Nosete dAzumi Inoue, alors ça va. 

Pour l'acheter c'est par ici.

4- 1988 : Mon voisin Totoro 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Quatrième film de Miyazaki, second film du studio Ghibli, Mon voisin Totoro est lun des films les plus populaires au Japon comme dans le reste du monde. Sous des aspects enfantins (deux jeunes filles imaginent des créatures, les Totoro, et vivent des aventures incroyables !), le film aborde des questions pourtant très adultes. Plus quun simple hommage à lenfance, Hayao Miyazaki parle du mal-être dun enfant quand sa mère est malade. Peut-être pourrions-nous également voir Mon voisin Totoro comme étant le premier film de Miyazaki parlant de lui. En effet, comme la mère de Satsuki et de Mei, celle de Miyazaki était très malade. Mon voisin Totoro est avant tout un film culte dans la pure tradition Miyazakienne : des dessins magnifiques, une poésie incroyable, des rires, des larmes. Rien d’étonnant à ce que le studio sen soit servit comme étendard. 

Pour l'acheter c'est par ici.

5- 1989 : Kiki la petite sorcière

kiki

Après son premier film pour enfants, Miyazaki récidive avec Kiki la petite sorcière. Si Totoro était tourné vers lenfance, Kiki, adapté du chef doeuvre dEiko Kadono, est tourné vers ladolescence. On y suit les aventures de Kiki, jeune sorcière qui doit faire un long voyage dapprentissage, et de son chat Jiji. Des dessins toujours aussi magnifiques, avec toujours autant de poésie. Un film à voir et à revoir qui doit faire rougir de honte les nouveaux animateurs de chez Disney ! Si certaines personnes considèrent que Kiki est un film mineur dans la filmographie de Miyazaki, il nen est rien : non seulement certaines des plus grandes obsessions de Miyazaki (personnage féminin puissant, passion pour les objets volants, passion pour lartisanat), mais en plus tous les codes de son cinéma restent sublimés par la force artistique de ce génie du cinéma. 

Pour l'acheter c'est par ici.

6- 1992 : Porco Rosso

porco

Il me semble que cest à partir de Porco Rosso que le cinéma de Miyazaki va amorcer un changement à la fois thématique, artistique et moral : tout dabord, avec les aventures de ce pilote-chasseur de prime, transformé en cochon, va se dessiner une thématique Miyazakienne qui va demeurer jusqu’à Ponyo sur la falaise (quoiquen un sens, lon peut inclure Le Vent se lève, mais nous en parlerons en temps venu) : celle de lhybridité. Sil est vrai que Jiji, le chat de Kiki, annonçait déjà cette transformation, cest avant tout dans Porco Rosso que cette thématique sera véritablement mise en avant. Car si elle nest pas le thème principal du film, elle en est le prétexte. Prenez les esprits-animaux dans Princesse Mononoké, les parents de Chihiro transformés en cochon, les multiples transformations dans Le Château ambulant (Calcifer, Navet, la Sorcière des Landes, les cheveux de Hauru, et bien sûr Sophie), Ponyo transformée en enfant humain. Du reste, Porco Rosso est un film sublime, poétique, magistral, où tout lhumour et tout lart de Miyazaki gravissent des sommets ! Autre coïncidence dans Porco Rosso, cest sa place dans la filmographie de Miyazaki. Sixième film sur onze. La moitié. Intéressant… puisque Porco Rosso et Le Vent se lève parlent tous deux des avions

Pour l'acheter c'est par ici.

7- 1997 : Princesse Mononoké

mononoke

Avec Princesse Mononoké, Hayao Miyazaki signe lun de ses plus gros chefs doeuvre. Cest avec les aventures de San et dAshitaka que le réalisateur japonais a conquis le monde de lanimation. Dans ce premier film distribué par Walt Disney Studios, Miyazaki rend un hommage flamboyant à La Forteresse cachée dAkira Kurosawa. Poétique et violent, Miyazaki signe ici un film majestueux qui a changé à jamais lanimation ! Ce film à la morale pacifiste et écologique montre que lanimation ne doit pas prendre les enfants pour des cons. On aurait du mal à mesurer limpact de Princesse Mononoké tant tout ce qui est sorti en matière danimation japonaise après 1997 semble sen inspirer, dune manière ou dune autre. À noter que ce film sinspire également dun manga éponyme de Miyazaki, sorti en 1993, mais encore inédit en France. Fort heureusement, le site Buta-Connection (site non-officiel du studio Ghibli, mais incroyablement riche !) a traduit ce manga, et le propose en scan. 

Pour l'acheter c'est par ici.

8- 2001 : Le Voyage de Chihiro 

chihiro

Le Voyage de Chihiro est assurément le plus beau film de Miyazaki. Sinspirant de Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll, il va plus loin que jamais dans son univers. Le voyage de la jeune Chihiro dans le monde des esprits est un concentré de surprises poétiques. Non seulement ce film sera le second film à gagner lOscar du Meilleur film danimation, mais il est en plus le seul film japonais danimation à avoir gagné la récompense (bien que cela me semble inexplicable, tant le cinéma danimation japonaise est extrêmement riche !). Le Voyage de Chihiro a par ailleurs gagné de nombreuses autres récompenses, comme lOurs dor de Berlin. Ce nest pas un simple détail : cela signifie que pour la première fois dans lhistoire, un film danimation est pris au sérieux. Sans Le Voyage de Chihiro, le cinéma danimation naurait pas le même visage aujourdhui.  

Pour l'acheter c'est par ici.

9- 2004 : Le Château ambulant

hayao

Cette adaptation du Château de Hurle de Diana Wynne Jones est lun des films les plus populaires du studio Ghibli. Avec ses plus de 14 millions de places vendues au Japon, Le Château ambulant est un franc succès ! Pourtant, certaines personnes lont moins apprécié que dautres films de Miyazaki. Cest injuste, tant ce film est prodigieux ! Enchanteur, drôle et poétique, Le Voyage ambulant est un film qui supplante loeuvre originale dont il sinspire. Joe Hisaishi signe lune de ses plus belles partitions, les dessins sont magnifiques et lhistoire : magique. Miyazaki parvient à trouver le ton juste pour parler à tous les enfants du monde, notamment ceux dont parlait Saint-Exupéry dans sa préface au Petit Prince : les grandes personnes qui ont été enfant un jour, et qui sen souviennent. 

Pour l'acheter c'est par ici.

10- 2008 : Ponyo sur la falaise

ponyo

Après avoir revisité à sa sauce Les Mondes de Gulliver, Kiki la petite sorcièreAlice au Pays des MerveillesLe Château de Hurle, Miyazaki explore La Petite sirène dAndersen dans Ponyo sur la falaise. Dans ce troisième film ouvertement destiné aux enfants, Miyazaki continue à distiller sa plus grande préoccupation : l’écologie. Dailleurs, plutôt que de créer un méchant, Miyazaki invente un sorcier particulièrement préoccupé par l’état de la Mer. Un film magnifique !

Pour l'acheter c'est par ici.

11- 2013 : Le Vent se lève

vent

En 2013, Hayao Miyazaki annonce que Le Vent se lève sera son dernier film. Sil est vrai que Miyazaki-sensei a annoncé sa retraite à chaque film depuis Princesse Mononoké, il semblerait que cette fois, ce soit à ne pas prendre à la légère. Pour son ultime film, Miyazaki offre (à mon sens) son plus beau film. Jentends déjà protester, mais je vais mexpliquer. On a reproché à Miyazaki un film trop réaliste : à cela, jai deux choses à répondre. Mon voisin TotoroPorco Rosso, le Château de Cagliostro : ces trois films étaient également réalistes, en vérité. Dautant que (et cest mon deuxième point) Le Vent se lève contenait de nombreux passages oniriques typiquement miyazakiens. Pourquoi est-ce que jaime autant ce film ? Parce que jamais avant Miyazaki navait donné un tel concentré de son art. Son dessin navait jamais été aussi beau (il a tout de même réussi à dessiner de façon magistrale le vent !), et ses passions sont poussées dans leur forme paroxystique ! La passion de Miyazaki pour les objets volants est ici lobjet de ce film sur les avions. Enfin, ce film qui mému aux larmes, est à la fois une réflexion sur la création artistique (lobsession de Jiro pour la création davions rappelle celle de Hayao pour le dessin), mais également un retour autobiographique. Comme Naoko, la mère de Miyazaki était atteinte de la tuberculose. Quant à son père, il travaillait pour Jiro, le personnage principal du film. Enfin, Miyazaki ferme la boucle avec Le Vent se lève. Dans ce film sur le vent et les avions, il remonte aux origines du studio Ghibli, qui porte le nom à la fois dun avion inventé par Caproni (quon voit à de nombreuses reprises dans le film), mais également à un vent du Moyen-Orient. Pour clore ce commentaire sur ce film magistral, oui, Le Vent se lève est un film hybride (ce thème devenu leitmotiv de loeuvre de Miyazaki depuis Porco Rosso) : un film pacifique sur la guerre, biographique et autobiographique, centré sur lHistoire du Japon, mais également tourné vers lextérieur, réaliste et onirique. Le dernier envol de Miyazaki est un coup de maître !

Pour l'acheter c'est par ici.

Une erreur ?

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : miyazakifilms

Commentaires (12)

Par jeanLucasec, il y a 5 ans :

Ce mec est une légende !

Répondre à ce commentaire

Par Boobs of the Dead, il y a 5 ans :

Miyazaki... LE PLUS MEILLEUR DE LA MORT QUI TUE DE TOUT LES DESSINATEURS/SCENERISTES DE TOUT LES TEMPS !

Répondre à ce commentaire

Par StrayPaolo, il y a 5 ans :

Un génie comme on n'en fait plus !

Répondre à ce commentaire

Par Drimalion, il y a 5 ans :

Même si Miyazaki part en retraite, l'animation japonaise restera toujours au-dessus des autres, c'est incontestable.

Répondre à ce commentaire

Par Superchoco, il y a 5 ans :

Tu as parfaitement raison sur le fait que le vent se lève est le chef d’œuvre de M.Miazaki, et pas qu'en terme de scénario et d'histoire, les dessins sont justes magnifiques. Oui il est réaliste, oui il est autobiographique.
Mais il le fallait bien pour sont dernier film d'animation.
Tu lui a surtout fait un magnifique hommage.

Répondre à ce commentaire

Par Alfred, il y a 5 ans :

Un homme parmi les Dieux !

Répondre à ce commentaire

Par Boobs of the Dead, il y a 5 ans (en réponse à Alfred):

Un dieu parmi les hommes * !

Répondre à ce commentaire

Par nasymythra, il y a 5 ans :

PRINCESSE MONONOKÉ.. chef d'oeuvre absolu..

Répondre à ce commentaire

Par Yoda, il y a 5 ans :

Le vent se lève est aussi pour moi son plus grand chef d'œuvre avec Princesses Mononoke

Répondre à ce commentaire

Par Pol, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Je n'ai pas vu le vent se lève mais ça me donne envie. En tout cas joli article sur un auteur fabuleux.

Répondre à ce commentaire

Par h, il y a 5 ans :

Vous avez oublié Arriety

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 5 ans (en réponse à h):

Arriety est un film de Hiromasa Yonebayashi, sur un scénario de Miyazaki-sensei !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois