G2A : le revendeur de nouveau sous la tourmente après la publication de mails compromettants

De GomeWars Auteur - Posté le 11 juillet 2019 à 11h32 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Connu pour ses clefs à bas prix, G2A est toujours resté relativement flou sur l'obtention desdites clefs. En début de mois, la plateforme controversée se mettait une nouvelle fois à dos les développeurs, qui demandaient aux joueurs ne pas y acheter de clefs et préféraient voir leurs jeux téléchargés illégalement. Mais récemment, G2A s'est de nouveau retrouvé au cœur d'une polémique, après la mise en lumière d'un email, dans lequel la plateforme demande explicitement qu'un contenu sponsorisé soit publié sur son site. 

Tempête en vue chez G2A

Cette semaine, Thomas Faust, rédacteur pour le site Indie Game Plus dévoilait publiquement un email reçu en provenance d'un représentant de la plateforme G2A, dans lequel l'intéressé lui demande, noir sur blanc, s'il était possible de publier un article pré-rédigé. Une pratique vivement dénoncée qui n'a fait que jeter de l'huile sur le feu. De plus, via cet article, qui se focalise sur le fait qu'il serait "quasiment impossible" de vendre des clefs volées sur des plateformes similaires, G2A espère redorer son image auprès de l'opinion publique.

Seulement, dans ce mail, le représentant évoque expressément l'idée selon laquelle cet article ne serait pas spécifié comme sponsorisé. Une pratique illégale, d'autant que les articles sponsorisés doivent comprendre une mention spécifique, permettant aux lecteurs de différencier le contenu sponsorisé, de celui qui ne l'est pas. Sans surprise, G2A a répondu à ce message en indiquant que Indie Game Plus n'était pas le seul média à avoir reçu une telle offre.

Au total, ils seraient au nombre de 10. Comme l'a indiqué Maciej Kuc, responsable de la communication pour la plateforme, l'employé ayant envoyé ces mails fera face à des "conséquences strictes", du fait de cette offre qualifiée comme "inacceptable". L'offre avait telle été confirmée en interne ? Ces emails seraient-ils nés d'une initiative cavalière ? Difficile de savoir. Ce qui semble certain, c'est que ce n'est pas aujourd'hui que G2A va redorer son blason. 

Une erreur ?

Mots-Clés : clefsrevendeurG2Ajeuxplateformeoffreemailsponsoriséarticle

Source(s) : VG247

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Billy, il y a 4 mois :

Ca m'étonne pas d'eux...

Répondre à ce commentaire

Par Bonam, il y a 4 mois :

En gros écrire un article de complaisance pour une entreprise. Sans préciser que c'est un article sponsorisé. Ce que vous avez fait avec o'clock au final.

Répondre à ce commentaire

Par SMH, il y a 4 mois :

J'adore la manière dont est écrit l'article ! Bien joué au rédacteur :)

Répondre à ce commentaire

Par allChuu, il y a 4 mois :

Typiquement le genre d'article qu'on peut retrouver sur Hitek, Phoneandroid, et j'en passe ;)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 12 heures

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 12 heures

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois