Rechercher Annuler

On vient de découvrir l'une des plus importantes collections d'objets nazis en Argentine

De Jordan - Posté le 21 juin 2017 à 9h44 dans Histoire

C'est la police argentine qui a découvert, lors d'une perquisition au début du mois de juin, une incroyable collection d'objets nazis qui été cachée dans une pièce secrète chez un collectionneur.

C'est l'Associated Press qui a relayé cette histoire : alors qu'un collectionneur était soupçonné de vendre des œuvres d'arts obtenues de façon illicite, la police argentine a procédé à une perquisition à son domicile et est tombée sur 75 pièces provenant du Troisième Reich dont un imposant buste d'Adolf Hitler.

Une incroyable collection d'artefacts du Troisième Reich

Les enquêteurs ont également découvert tout un lot de jouets de propagande nazie ainsi que la statue d'un aigle juché sur une croix gammée et du matériel médical servant à mesurer la taille de la tête.

Ces outils étaient utilisés pour les mesures crâniennes pour justifier les travaux de recherches des scientifiques nazis afin de prouver que la race aryenne était supérieure à toutes les autres "races humaines" et démontrer "l'infériorité des Juifs". Les nazis défendaient aussi la théorie de l'eugénisme, à savoir l'amélioration du patrimoine génétique de l'Homme. A cette époque, c'est le nazi Joseph Mengele, surnommé "l'ange de la mort" qui réalisait des expériences mortelles sur les Juifs d'Auschwitz. Après la défaite du nazisme à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce dernier avait quitté l'Allemagne pour l'Argentine et il mourut en 1979 au Brésil.

Des objets ayant appartenu à des dignitaires nazis

Les enquêteurs travaillent sur les origines de ces objets afin de pouvoir retracer leur parcours. Selon les premiers éléments de l'enquête, ces artefacts seraient authentiques et auraient appartenu à des hauts-dignitaires nazis du Troisième Reich. Les objets en question seraient arrivés en Argentine après la fuite de nazis depuis l'Allemagne suite à la chute du régime d'Hitler. La ministre de la Sécurité argentine, Patricia Bullrich, a expliqué que ces objets apparaissent avec des fonctionnaires nazis sur des photos retrouvés chez le collectionneur et estime que "c'est une manière de montrer qu'ils ont été utilisés par l'horreur, par le Führer".

Une erreur ?

Source(s) : paleofuture.gizmodo.com

Mots-Clés : nazicollectionobjetsargentine

Par Jordan

Après une formation audiovisuelle, j’intègre l’excellente équipe de Hitek en 2015 en tant que rédacteur pour traiter de l’actualité ciné et séries TV. J’aime aussi m’occuper des news insolites.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)
photo de profil de <strong>Hect</strong>

Par Hect, il y a 7 ans :

Ils sont tous en Amérique du Sud !!!!

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Root</strong>

Par Root, il y a 7 ans (en réponse à Hect):

Il faut appeler OSS117 :)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Hot Heat²</strong>

Par Hot Heat², il y a 7 ans (en réponse à Root):

ils ont même retrouvé un lot conséquent de ces rarissimes exemplaires de pieces de monnaie israelo-nazie,,,
http://dailystormer.com/wp-content/…

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>nik</strong>

Par nik, il y a 7 ans (en réponse à Hect):

Marine L.P. aime ça

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Thaar</strong>

Par Thaar, il y a 7 ans :

ACH !!! EIN HARMONIKA ! Wunderbar Frau Farbissina !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>bob</strong>

Par bob, il y a 7 ans :

étonnant qu'on est pas eux d'article sur le mec qui vie en Argentine et qui dit étre hitler sa collerais bien avec cette article lol

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>lexie</strong>

Par lexie, il y a 7 ans :

ouai enfin si le mec possédait une telle collection il a le droit de la garder. l'état n'a pas le droit de saisir de tel bien que ce soit nazi ou pas. je trouve ça désolant de devoir enlever une collection a une personne qui a certainement du payé très cher certaines d'elle.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>deri</strong>

Par deri, il y a 7 ans (en réponse à lexie):

T'as pas dû lire l'article.... Il s'agit d'une perquisition sur des soupçons de trafic d'oeuvres d'art donc obtenue illicitement.
Les autorités vont enquêter pour déterminer si elles sont licites ou non, en attendant elles sont logiquement mises sous scellés

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Karl</strong>

Par Karl, il y a 7 ans :

Hitler still alive confirmed

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>AsmoSama</strong>

Par AsmoSama, il y a 7 ans :

Un bon petit feu de joie et on en parle plus :)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Thoringar</strong>

Par Thoringar, il y a 7 ans (en réponse à AsmoSama):

Même si c'est objets ont été utilisés pour faire le mal, il y a quand même un énorme intérêt historique derrière, il serait stupide et inutile de juste les détruire

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Un mec chelou de l'internet</strong>

Par Un mec chelou de l'internet, il y a 7 ans :

On a même plus l'droit d'avoir les portraits de papy adolf chez soi maintenant

L'argentine, cette putain de dictature de SJW bobo gauchistes.

:kappa:

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.