Chernobyl : face au succès de la série, la Russie contre-attaque

De Mayday Auteur - Posté le 11 juin 2019 à 11h55 dans Séries TV

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Difficile d'y échapper, Chernobyl est l'une des nouvelles sensations cinématographiques de 2019. Encensée par les critiques et les différents sites de notation, la série n'a toutefois pas conquis les coeurs du public russe. La faute à un portrait peu flatteur du gouvernement d'ex-URSS, dressé par le réalisateur Johan Renck. 

une autre version de l'histoire

Il y a toujours deux versions à un même histoire, et celle de Chernobyl ne déroge pas à la règle. Si la série d'HBO dépeignait une gestion douteuse de la centrale nucléaire par le gouvernement soviétique, la Russie a fait savoir qu'elle produirait sa propre série, mettant en scène la théorie du sabotage de la centrale par la CIA. C'est le futur réalisateur de la série, Alexei Muradov, qui s'est exprimé en personne dans les lignes du site Komsomolskaya Pravda, une interview rapportée par l'Express.

Une théorie assure que des Américains avaient infiltré la centrale nucléaire de Tchernobyl et plusieurs historiens ne nient pas que le jour de l'explosion, un agent des services d'espionnage ennemis était présent dans la centrale.

Une deuxième version de l'Histoire dont on ignore la date de sortie mais surtout, si elle sera disponible ailleurs qu'en Russie

Une erreur ?

Mots-Clés : Chernobylrussiehboréponse

Source(s) : Komsomolskaya PravdaL'ExpressAllociné

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (31)

Par Ethenann, il y a 2 semaines :

Ça sent le seum quand même ...

Répondre à ce commentaire

Par Ah, il y a 2 semaines :

Il fait un peu froid j'ai l'impression.

Répondre à ce commentaire

Par Razzylada, il y a 2 semaines :

Ça leur ferait si mal au *** d'admettre que des erreurs ont pu être faites... On dirait la guerre froide, alors si ça se trouve il y a vraiment eu sabotage de la part de la CIA, mais là ils se ridiculisent une fois de plus à toujours vouloir ramener la faute aux autres, à croire que leur pays est parfait et que personne ne fait jamais de fautes... C'est un comportement digne d'un enfant sérieusement. Auraient-ils quelque chose à compenser?

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 semaines (en réponse à Razzylada):

Prendre une série américaine comme vérité absolue d'une histoire c'est tout aussi stupide.

Répondre à ce commentaire

Par Razzylada, il y a 2 semaines (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Je n'ai jamais dit que cette série était une vérité, je ne l'ai même pas finie d'ailleurs. Mais justement ce n'est qu'une série, ça sert à rien de s'étendre dessus, ça Russie aurait simplement du ne rien dire, ce n'est pas la première fois qu'ils s'expriment et que ça empire les choses. Lorsque Poutine a voulu interdire une photo de lui en Drag Queen, la photo est devenue encore plus connue.
Ce que je critique c'est deux choses: leur comportement puéril à toujours vouloir ramener la faute aux autres, et à se prétendre parfait, sans aucune faute, en mode «nous vallons mieux que les autres»

Répondre à ce commentaire

Par Salut, il y a 2 semaines (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

"Vérité absolue" toujours plus...

Répondre à ce commentaire

Par jeez, il y a 2 semaines (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Il y a quand même une sacrée différence de démarche entre un studio privé qui produit une fiction a portée artistique & commercial et un état exprime sa volonté explicite de promouvoir son image quitte à taper dans le complotisme.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 semaines (en réponse à jeez):

Vous semblez oublier que les Etats Unis et la Russie sont en guerre idéologique depuis fin 45, avec une grande avance depuis 1991 pour les US, il n'empêche que quand les américains font un film sur l'histoire de france en modifiant ce qui les arrangent ça rale aussi.

Répondre à ce commentaire

Par Furiouze, il y a 2 semaines (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Et puis c'est une série américaine qui est très transparente sur les sources utilisées et les choix scénaristiques qui ont été fait, en s'appuyant notamment sur plusieurs livres de référence, dont un prix Nobel de littérature. Alors même si ce n'est pas à prendre comme vérité absolue, ça a quand même le mérite d'être aussi honnête que possible, pour une oeuvre de fiction américaine

Répondre à ce commentaire

Par Endwars, il y a 2 semaines (en réponse à Furiouze):

Un prix Nobel de littérature n'est absolument pas une source historique...
Il faut faire la différence entre la démarche de l'historien et la démarche d'un ouvrage littéraire

Répondre à ce commentaire

Par Furiouze, il y a 2 semaines (en réponse à Endwars):

Sauf quand il s'agit d'un essai basé sur les témoignages recueillis pendant des années par une journaliste auprès des victimes et témoins de la catastrophe :) (le personnage de la femme du pompier notamment est énormément basé sur cet ouvrage). Littérature ne veut pas obligatoirement dire roman ni fiction

Répondre à ce commentaire

Par Furiouze, il y a 2 semaines (en réponse à Furiouze):

(pour les curieux, c'est "La supplication", de Svetlana Aleksievitch)

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines (en réponse à Furiouze):

Réalisateur russe : l'état m'a ordonné de relayer une théorie du complot débile pour faire sa propagande

Mytho pro-russe :


HBO : on a romancé la vérité historique en se basant sur rien de moins que le travail d'une prix Nobel, entre autre.

Mytho pro-russe : UnE FicTioN c'Est PaS lA VériTé !!!!§

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 semaines (en réponse à Murge):

Ouh les méchants russes et les gentils zaméricains , ouallala quelle vision des choses.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 semaine (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Ça dit quoi de ta vision des chose quand tu compares sans mesure une oeuvre de propagande d'état et une série HBO ?

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 semaines (en réponse à Furiouze):

La n'est pas la question.
Cette série relate une vision "américaine" de l'histoire, quand bien même elle est bien renseignée. Ceci dit, c'est une excellente série, qu'on soit d'accord.

Répondre à ce commentaire

Par Endwars, il y a 2 semaines (en réponse à Furiouze):

Reste qu'il ne s'agit PAS d'un travail d'historien. Il ne s'agit que d'un travail de recherche réalisé par une journaliste, ce qui est loin de répondre à la démarche d'une recherche historique. L'ensemble de la démarche critique peut donc être remise en cause si l'on doit l'analyser.
C'est un travail de mémoire et non pas un travail historique...

Répondre à ce commentaire

Par Eldandriel, il y a 2 semaines :

On sent la théorie solide quand pour la défendre on dit qu'elle n'est pas démentie par quelques historiens

Répondre à ce commentaire

Par magicM, il y a 2 semaines :

Hâte d'avoir l'avis d'Antoine Daniel sur tout ça ... :D

Répondre à ce commentaire

Par Atlas_Rise, il y a 2 semaines :

2 versions différentes... Mouais. Il a été admis que cet accident est la conséquence d'une série de négligence de la part des gestionnaires de sécurité de la centrale même par le gouvernement Russe lui-même. Quand on commence à larguer des sacs de sable par hélicoptère sur le coeur en fusion, il serait de très mauvais goût d'admettre qu'ils ont su gérer la crise.

Quand bien même ce serait la CIA, comment se fait-il que le KGB, qui était à l'époque l'un des services de renseignement le plus efficace, n'est absolument eu aucunes suspicion sur une infiltration américaine sur un site aussi sensible qu'est une centrale nucléaire? Peu importe la cause, le gouvernement Russe de l'époque reste responsable de cette catastrophe.

Mais bon ce n'est que de la fiction, attendons de voir ce que donne ce projet pour le moins original.

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 2 semaines :

Il n'y a pas vraiment contre attaque puisque la série Russe a été tournée avant celle de HBO et est actuellement en post prod (différence de moyens donc de temps pour sortir la série).
D'autant que la série Russe est une fiction à priori.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines (en réponse à Maided):

Elle sort d'où cette information ?

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 2 semaines (en réponse à Murge):

Ici :

https://hollywoodreporter.com/news/…

"Principal photography was done last year in neighboring Belarus and the series is currently in postproduction."

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines (en réponse à Maided):

Merci pour le lien.

Mais comment on sait que la série russe a été tourné avant la série de HBO sachant que le tournage de HBO a commencé le 13.05.2018 (wikipédia) et que la série russe a été tourné "l'année dernière" ?

On connait les dates de tournage de cette série russe qui n'a pas de titre ?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines (en réponse à Maided):

Bref, après recherche il semble impossible de trouver les dates de tournage de la série russe sur les sites d'info francophone. On sait juste que les deux séries ont été tourné en 2018.

Je trouve très curieux que l'ami Maided se permette d'affirmer avec tant d'aplomb que telle ou telle série a été tournée avant, et surtout : quel est le but de cette affirmation ?

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 2 semaines (en réponse à Murge):

Aucun but (je ne suis pas pro Russe tout comme je ne suis pas pro US...je suis pro rien en fait :D ) je te rassure.
Bon par contre j'admet un manque de conditionnel dans ma réponse,my bad.

En fait c'est surtout pour nuancer la notion de "revanche" des Russes relayée à longueur d'articles.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines (en réponse à Maided):

Mouai ... enfin si on regarde les faits : une chaines, NTV, détenus par une entreprise publique russe, Gazprom, qui produit un programme co-financé par le ministère de la culture russe et qui a pour but affirmé de relayer une théorie du complot totalement débile qui dédouanerait le commanditaire de la série : l'état russe.

Ben je comprend pas qu'il faille nuancer le mot "revanche" puisqu'il est déjà un sacré euphémisme du terme approprié : "propagande d'état".

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 2 semaines (en réponse à Murge):

"Propagande d'Etat" oui, revanche par rapport à la série de HBO non, j'en doute très fortement (je peux me tromper hein, je n'ai pas la vérité) vu que quand les Russes ont lancé la mise en chantier de leur version ils ne connaissaient pas le contenu de la version HBO (même si ils se doutaient que ça allait pas être à leur avantage bien sur).

Répondre à ce commentaire

Par xxxyne, il y a 2 semaines :

Ah la Russie, avec ses villes fermées où seul les gens qui y vivent ont le droit d'y accéder et où pullulent les centrales nucléaires (comme à Maïak), et où seul les habitants ont le droit d'accéder à ces villes et ne sont pas du tout informé de ce qu'il se passe.
La Russie est une mafia qui finira par tuer le monde avec ses mensonges et vérité caché.

Répondre à ce commentaire

Par Candlemass, il y a 2 semaines :

Ok, donc une série où ni le formidable KGB, ni la sécurité de la centrale à été incapable d'intercepter la CIA, cette même CIA qui doit aussi surement être responsable de la désastreuse gestion de l'accident par la suite ... Je ne suis pas convaincu que ça améliore les choses pour eux ....

Répondre à ce commentaire

Par Calibanproject, il y a 1 semaine via l'application Hitek :

Juste une remarque par rapport à tous les commentaires. A l'époque de la gestion de la crise, ce n'etait pas l'état Russz mais me gouvernement soviétique ce qui est quand même bien différent...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Critique Child's Play : la poupée du mal, Chucky s'offre un reboot angoissant. Casting, synopsis, date de sortie, avis

Child's Play : la poupée du mal

Il y a 1 semaine

Note : 6,6
Test Rage 2 : l'Apocalypse selon Saint-Cross

Rage 2

Il y a 1 mois

Note : 7,75
Critique Avengers : Endgame, une suite sympathique, mais qui va diviser (sans spoilers)

Avengers : Endgame

Il y a 2 mois

Note : 7