Rechercher Annuler

Après Shutter Island, Leonardo DiCaprio va revenir dans un rôle encore plus terrifiant

De Tahar Sadaoui - Posté le 9 novembre 2021 à 14h25 dans Cinéma

Déjà annoncé l'année prochaine dans le prochain film de Martin Scorsese Killers of the Flower Moon, adapté de l'ouvrage éponyme de David Grann, dans lequel on le retrouvera aux côtés de Robert De Niro et Lily Gladstone, nous avons récemment eu la confirmation que Leonardo DiCaprio serait dans un tout nouveau biopic, relatant une histoire sombre et dramatique.

un nouveau rôle angoissant pour dicaprio

Comme le rapporte nos confrères chez IndieWire, Leonardo DiCaprio jouera alors le rôle du leader de la secte de Jonestown, le révérend Jim Jones, dans le prochain biopic du même nom, film également produit par l'acteur oscarisé. Un représentant de la MGM a confirmé que DiCaprio finalisait les dernières négociations afin d'incarner le gourou de la secte des années 1970, ayant orchestré le tragique suicide collectif survenu le 18 novembre 1978.

Au total, plus de 900 personnes sont mortes dans la colonie, proche du Port Kaituma dans un site occupé par la secte à Georgetown, la capitale du Guyana. MGM a acquis les droits pour le film, qui a été écrit par Scott Rosenberg, connu notamment pour être le scénariste du premier Venom (2018) et des derniers films Jumanji (2017 et 2019).

Comme nous le rappelle Deadline, Jim Jones a fondé la secte du "Temple du Peuple" à Indianapolis en 1955, en la présentant comme une promesse d'égalité raciale, promouvant le socialisme chrétien. Dans les années 1970, il commence à rejeter de plus en plus ouvertement le christianisme traditionnel, affirmant alors toujours plus sa "nature divine".

une funeste histoire

Jones a construit Jonestown au Guyana en 1974, et a incité ses disciples à vivre avec lui dans ce paradis socialiste libéré de l'oppression du capitalisme du gouvernement américain. Mais suite à des rumeurs suggérant des violations des droits de l'homme, le gouvernement américain a décidé d'envoyer une délégation dirigée par le député Leo Ryan en novembre 1978. Ryan ainsi que plusieurs journalistes seront abattus à l'aéroport de Port Kaituma par les partisans de Jones, alors qu'il tentait de faire évacuer des membres de la secte qui lui avaient demandé de l'aide.

Après la fusillade, Jones organisa le suicide collectif de ses adeptes, emportant ainsi plus de 900 membres de la communauté, dont plus de 300 enfants. Les plus dociles ont ainsi dû ingérer des sodas comportant du cyanure, tandis que ceux qui refusaient de coopérer se sont vus injecter de force le mélange létal à la seringue.

L'affaire avait déjà été abordée dans plusieurs documentaires, dont le plus connu est celui de Stanley Nelson intitulé Jonestown : The life and death of Peoples Temple, qui reprend des extraits exclusifs du reportage tourné le matin du 18 novembre 1978 à Jonestown, juste avant la fusillade du Port Kaituma.

Et c'est dans cette histoire plutôt sordide que DiCaprio aura le prochain rôle-titre, un rôle diamétralement opposé à celui de son prochain film Don't Look Up d'Adam McKay, qui sortira sur Netflix le 24 décembre 2021, où l'on retrouvera un casting d'exception comprenant notamment Timothée Chalamet, Jennifer Lawrence, Jonah Hill, Meryl Streep, Cate Blanchett et Ariana Grande.

Une erreur ?

Mots-Clés : Léonardo DiCaprioMGMbiopicjim jonessecteTemple du Peupleguyanaport kaitumasuicide collectifscott rosenberg

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par Astra, il y a 8 mois :

Ca va être intéressant de voir DiCaprio dans ce rôle, hâte de voir ce que ca va donner et s'ils intégreront une dimension politique dans le film

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.