LOST : 8 points qui prouvent que cette série est hors norme

De Maxime K Auteur - Posté le 21 février 2018 à 17h55 dans Séries TV

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Aujourd’hui, nous parlons essentiellement de Game of Thrones, The Walking Dead, ou encore Stranger Things en termes de "séries événements", mais avant l’émergence des réseaux sociaux et des nouvelles plateformes pour regarder vos films ou vos séries, J.J. Abrams, Damelon Lindelof et Carlton Cuse avaient fait le buzz en créant LOST, diffusé sur ABC de 2004 à 2010. Après six saisons, 121 épisodes, et malgré son double épisode final mitigé qui aura fait couler beaucoup d’encre, LOST reste un incontournable pour sa mise en scène et son écriture. Souvenez-vous d’une époque où vous ne connaissiez pas encore le binge-watching, où vous étiez en souffrance à l'idée de devoir attendre une fois par semaine avant de voir un nouvel épisode de votre série préférée. En binge-watchant la série, les acteurs ont certes bien changé, mais notre amour pour ce chef-d’oeuvre est resté intact. Bientôt dix ans après la fin de LOST, voici huit points pour vous expliquer en quoi la série a été un phénomène. Ce dossier s’inspire aussi de l’avis du blogueur Jason Schreier qui a revu la série récemment. 

#1 - La première saison reste à ce jour l’une des meilleures diffusées à la télévision

lost-saison-1

On a beau critiquer la série, la première saison de LOST est un véritable bijou. Avant de se perdre dans la science-fiction et ses scénarios de voyages temporels, il s’agissait avant tout d’une série sur la survie, ou comment vivre en communauté. Le pitch de départ : un avion en provenance de Sidney en route vers Los Angeles s’écrase sur une île déserte (ou presque). Le pilote fut saisissant et a séduit pas moins de 18,65 millions de téléspectateurs (incroyable pour un Network, plus aucune chaine n'obtient une telle audience). Le public s’immerge complètement dans la vie de ces passagers au travers de flash-backs qui retracent l'histoire de chacun d’entres eux avant le crash. De cette manière, LOST se diffère des autres productions télévisées, centré sur un groupe de personnages qui essayent de survivre en attendant les secours, tout en essayant de comprendre les premiers mystères de l’île.

#2 - Le Binge-Watching : une révolution

lost-desmond

Il y avait quelque chose d’unique à regarder LOST chaque semaine devant son poste de télévision, quelque chose de pas complètement perdu, mais qui a muté avec l’arrivée de Netflix et de la VOD. L’excitation était différente. Aujourd'hui, nous n’avons plus à attendre une semaine ou plusieurs mois pour voir un nouvel épisode avec internet et la communauté qui en parle quotidiennement sur la Toile. Visionner plusieurs saisons d'un coup en les binge-watchant n’est pas nécessairement un mal pour ce genre de série qui enchaine les cliffhangers. Vous pouvez voir l’île disparaitre sous vos yeux et mettre directement le prochain épisode pour savoir où elle s’est déplacée, alors que nous avons attendu près de neuf mois à l’époque pour comprendre ce qu'il se passait…

#3 - Des questions laissées en suspend…

lost-hurley

LOST est une série incroyable, surtout pour ses innombrables questions, dont certaines qui n’ont jamais obtenu de réponses. Certains mystères restent difficiles à comprendre. Christian Shephard (John Terry), le père décédé de Jack (Matthew Fox) par exemple. Il a commencé à apparaitre lors de la saison 1, et nous comprenons en saison 6 qu’il s’agissait en réalité de l’Homme en noir, alias la fumée noire, alias le frère de Jacob, qui peut prendre la forme de n’importe quel mort. Admettons, mais alors comment et pourquoi il se retrouve sur le cargo devant Michael (Harold Perrineau) juste avant sa mort ? La fumée noire a toujours souhaité quitter l’île, il n’avait qu’à partir avec le cargo (si c’est vraiment le frère de Jacob et pas le fantôme de Christian Shephard, dans ce cas on pourrait se poser de nouvelles questions…). D’autres mystères n’ont jamais été plus développés. Walt a quitté la série à la fin de la seconde saison car son interprète Malcolm David Kelley, alors âgé de 12 ans, a grandi trop vite par rapport à la temporalité de la série, mais alors pourquoi est-il apparu, une saison plus tard, devant Locke (Terry O'Quin) blessé, en lui demandant d’assassiner Naomi (Marsha Thomason) ? Quels étaient les pouvoirs de l’enfant ? De même, l’épisode 18 en saison 2, consacré à Hurley (Jorge Garcia), se termine par un gros cliffhanger avec Libby (Cynthia Watros) qui était dans un asile psychiatrique avant le crash. Pourquoi s'y trouvait-elle ? On ne le saura jamais puisque le personnage est mort deux épisodes plus tard. On a beau avoir l’esprit clair en revisionnant la série, il y a énormément d’autres exemples où nous n’avons malheureusement pas de réponse.

#4 - Perdu dans le temps est le meilleur épisode de la série

lost-desmond-sayid

Considéré comme l’un des meilleurs épisodes de la série (le Pilote est hors catégorie), "Perdu dans le temps", raconte merveilleusement bien l’histoire d’amour entre Desmond (Henry Ian Cusick) et Penny (Sonya Walger), l’un des plus beaux couples de LOST, séparé pendant plusieurs années. En plus d’être très émouvant, cet épisode ne présente pas de flash-backs, mais des moments de conscience de Desmond qui alternent entre 2004 et 1996. C’est aussi ce même épisode qui fait un virage à 180° en abordant le voyage dans le temps et les effets de l’électromagnétisme, thème central de la cinquième saison. 

#5 - Certains rebondissements sont saisissants

Les six saisons ont enchainé les twists et les rebondissements, obligeant le spectateur à revenir voir le prochain épisode, mais la série fait sensation à chaque fin de saison à travers un cliffhanger exceptionnel qui a marqué les esprits. Le season finale de la seconde saison nous explique pourquoi le vol Océanic 815 s’est écrasé sur l’île. En oubliant de rentrer le code à temps dans l’ordinateur du bunker, Desmond laisse s’échapper une force électromagnétique, entrainant le crash de l’avion. Cependant, le cliffhanger le plus perturbant fut certainement la dernière scène de la troisième saison. Alors qu’on imaginait suivre un flashback consacré à Jack, on comprend rapidement que c’était un flash-forward où certains survivants on pu quitter l’île. Quelle surprise quand on le découvre en dépression, suppliant Kate qu’il faut y retourner. Quel choc quand Ben (Michael Emerson) tourne une manivelle qui fait disparaitre l’île à la fin de la saison 4 !

#6 - Comment détruire un personnage ? Demandez à Sayid

lost-sayid

Présent durant les six saisons, Sayid a toujours fait partie des personnages les plus intéressants. En tant qu’ancien membre de la Garde républicaine irakienne, il a su apporté son aide aux autres survivants et a toujours été d’un grand soutien… jusqu’à la sixième saison où les scénaristes ont bousillé le personnage. Alors qu’il est sur le point de mourir, l'ex-soldat est emmené dans le temple des Autres par Hurley pour qu’il se fasse soigner. Il est plongé dans un bassin spécial censé le guérir, mais il finit par mourir avant de revenir miraculeusement à la vie quelques heures plus tard. A partir de là, Sayid ne sert plus à rien, il n’est plus que l’ombre de lui-même jusqu’à ce qu’il se sacrifie pour ses amis en les protégeant d’une bombe sur le point d’exploser. En dehors de cette action, nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi les scénaristes ont changé l’esprit du personnage à ce point…

#7 - Une troisième saison à oublier

lost-jack-juliet

Tandis que la première saison fut exceptionnelle de bout en bout, la troisième à de quoi nous laisser perplexe par son intrigue assez lente et inintéressante. En choisissant de raconter l’histoire des Autres, les showrunners ont mis de côté pendant un certain temps l’ensemble de nos héros, et autant dire que ce n'étaient pas les meilleurs épisodes de la série. Avec un démarrage focalisé sur l’emprisonnement de Jack, Kate et Sawyer, la saison souffre de certaines longueurs et ne nous intéresse qu’à partir du moment où tous les personnages sont enfin réunis à partir de l’épisode 15. 

#8 Une série focalisée sur ses personnages

lost-boone-claire-hurley

Critiquée pour ses histoires de voyages dans le temps ou pour son final, LOST reste une série prenante qui s’intéresse avant tout à ses personnages. Certes il y avait des mystères, des ours polaires, le projet Dharma, mais ce n’est pas le sujet principal. La série porte sur l’émotion. Jack l’avait dit dès le départ : "nous allons vivre ensemble ou mourir seul." Toute l’histoire tourne autour de leur survie, les relations qui évoluent entre les personnages. Comment ne pas verser sa petite larme durant la scène finale quand nous retrouvons tout le casting réuni et prêt à aller de l’avant, portée par la magnifique orchestration de Michael Giacchino. Depuis près de quinze ans, LOST reste une série incontournable par son intrigue hors-norme aux multiples cliffhangers que vous devriez binge-watcher tout de suite si ce n’est pas encore fait.

La série a remporté de nombreux Emmy Awards, le Golden Globe de la Meilleure série dramatique en 2006, et a été classée 27ème parmi les 101 séries les mieux écrites de tous les temps par la Writers Guilde of America en 2013.

Une erreur ?

Mots-Clés : lostsérie TVJ.J.Abrams

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Mogo, il y a 7 mois :

J'ai pleuré quand mes personnages préférés sont morts, j'ai pleuré devant la fin, et mon dieu qu'est-ce que j'ai pleuré de rage en constatant que j'aurai pas toutes les réponses... Série culte des années 2000 mais tellement compliquée à suivre.

Répondre à ce commentaire

Par Rolf, il y a 7 mois :

Rooh cette série... l'une des pires de l'été!!! Déjà la déprime quand tu sais que la rentrée été juste là.... mais attendre un an pour avoir la suite... bwwwaaahhh!!

L'histoire qui part en sucette, des perso relou d'autre qui le deviennent, ou des relou qui deviennent cool. On passe les temporalités hein :)

Mais bon... ça a toujours été un plaisir de la suivre et de la revoir de temps en temps.

Répondre à ce commentaire

Par Chawet, il y a 7 mois via l'application Hitek :

It's not a penny boat

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 7 mois via l'application Hitek :

Sans doute l'une des meilleures séries de tous les temps et en même temps le final le plus pourri de l'histoire de la tv...

Répondre à ce commentaire

Par AsmoSama, il y a 7 mois :

SPOILERS... Tout les 2ans environs je me refais l'intégral. Une véritable pépite! Je suis d'accord pour la saison 3, à chaque fois je serre les dents... Ma saison préféré (apres la 1) c'est quand ils sont dans le passé et font partie intégrante du projet darhma. Le moment qui me fait tout le temps pleurer c'est quand le couple de coréen meurt dans le sous marin. Enfin bref C'EST UNE PUTAIN DE BONNE SERIE!
À voir et à revoir!!!

Répondre à ce commentaire

Par Surt, il y a 7 mois via l'application Hitek :

J'adorais cette série avec ses mystères et ses personnages bien creusés et très différents mais bordel, le final... Le final quoi !! Comment pourrir une série entière en 1 épisode...
En fait pour en garder un bon souvenir il faudrait effacer la dernière saison (en tout cas tous ce qui amène au final).

Répondre à ce commentaire

Par Eve, il y a 7 mois :

"binge-watcher", vous avez que ce mot là à la bouche...

Pardon, mais concernant les nouvelles saisons de nos séries préférées, c'est très souvent 1 épisode par semaine : The Walking Dead, Game of Thrones, Supernatural, etc.

C'est souvent les séries Netflix qui sortent 1 saison d'un coup, mais toutes les séries TV c'est 1 ou 2 épisodes par semaine.

Répondre à ce commentaire

Par Blane, il y a 7 mois :

Je ne dirais pas de LOST que c'est l'une des meilleures séries.... Pour moi c'est LA série qui part dans tous les sens ! La grèves des scénariste a fait du mal c'est clair, mais honnêtement quand tu regardes la première saison et la dernière... Tu te demandes ce qu'il s'est passé.

Néanmoins je reconnais que c'est a partir de LOST qu'on a commencé à avoir des séries de qualité, ou du moins qui éssayaient de faire autre chose.

Répondre à ce commentaire

Par Danstarass, il y a 7 mois :

"il s’agissait en réalité de l’Homme en noir, alias la fumée noire, alias le frère de Jacob, qui peut prendre la forme de n’importe quel mort."
Je me suis arrêté là LOOOL
Série de geek à la con

Répondre à ce commentaire

Par Hater, il y a 7 mois (en réponse à Danstarass):

Commentaire de con je suppose aussi. :)

Répondre à ce commentaire

Par Marco, il y a 6 mois :

La série aurait du devenir le début d'une grande saga comme Star Trek, mais les scénaristes ont préféré céder aux demandes des spectateurs : "expliquez nous les mystères !" tuant du même coup la possibilité d'une suite.
La frustration était donc trop forte ?

Répondre à ce commentaire

Par BlackCat54, il y a 2 mois :

En fait, Jack, dans la série, ne disait pas "Nous allons vivre ensemble ou mourir seul.", mais "Si nous ne pouvons pas vivre ensemble, alors nous mourrons seuls"

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 1 semaine

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 2 semaines

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25