Rechercher Annuler

Marvel : de nouvelles critiques pour Les Eternels... coup dur pour le MCU

De Robin Stalin - Posté le 25 octobre 2021 à 19h20 dans Cinéma

Ca y est, après des mois de teasing, Les Eternels de Marvel a enfin pu être visionné par la presse américaine. Et si les quelques premiers retours pouvaient s'avérer prometteur, force est de constater que l'avis général est bien plus mitigé. Un contraste particulièrement marqué et qui risque de faire baisser quelque peu la hype du public européen, qui attend toujours de pouvoir découvrir les aventures de cette nouvelle bande de super-héros au casting quatre étoiles (Richard Madden, Kit Harrington, Salma Hayek, Angelina Jolie...).

Un film imparfait, mais des qualités indéniables

Suite à des critiques quasi-unanimes de la part de plusieurs médias américains, la douche est d'autant plus froide suite à la publication des nouvelles critiques des Éternels, le dernier film Marvel en date et troisième long-métrage de la Phase IV du MCU. Car si les avis qui ressortent ne sont pas aussi catastrophiques qu'un certain Venom : Let There Be Carnage, par exemple, il n'y a pas non lus de quoi pavaner. 

Que les fans soient donc (en partie) rassurés, tout n'est pas à jeter dans le film réalisé par Chloé Zhao, loin de là : globalement, la presse retient ainsi un récit agréable à suivre et développant efficacement les relations entre les personnages, malgré une répartition inégale du temps d'écran entre eux. Le travail de Zhao à la réalisation est également loué, les effets, décors et plans étant globalement très travaillés. 

La sensibilité de Chloé Zhao, dans une certaine mesure, est complètement présente. Elle l'est dans la simplicité humaine de ses personnages, dans leur humour, de leurs conflits, de leurs passions, dans la beauté des effets, dans le décor minutieusement quadrillé par la réalisatrice. Variety

La profondeur du film aide à contrer cette narration saccadée pour délivrer l'une des histoires les plus solides du MCU. The Hollywood Reporter

Des critiques beaucoup plus...critiques

Si la capacité des Eternels à embarquer le spectateur dans les aventures de personnages touchants, le tout dans un bel écrin, est donc la grande - mais imparfaite - force du titre, cela ne l'empêche en rien de pêcher sur d'autres points. Globalement, le point le plus reproché au long-métrage est de n'être finalement "qu'un film du MCU de plus", toujours ancré dans les codes de la franchise.

Et si cela est gage de certaines qualités typiques de la saga (action survitaminée, film d'action efficace...), ces codes signifient également que Les Eternels semble toujours avoir une sorte de cahier des charges à respecter, l'empêchant de s'émanciper pleinement pour pouvoir se définir comme un film à part entière. 

L'entrée de Chloé Zhao dans les univers super-héroïques est assurément ambitieuse, et conte une histoire cosmique vertigineuse. Néanmoins, le film n'évite pas tous les clichés de films de super-héros. Empire

Et pour les critiques qui soulignent l'audace du film, celle-ci semble finalement plus source de confusion qu'autre chose...dommage. 

En un sens, Zhao s'oppose à la formule Marvel, mais la réalisatrice va tellement loin dans le hors-piste que tout ce qui est agréable à propos de Marvel, à savoir le divertissement, passe à la trappe pour quelque chose de beaucoup plus confus. Assez mal orchestrée, la structure malavisée du film le saborde. The Playlist

N'oubliez cependant pas que les goûts peuvent largement varier d'une culture, d'un pays, ou tout simplement d'un spectateur à l'autre. L'avais le plus important, c'est le vôtre. C'est beau, non ? Les Eternels sortira dans nos salles obscures le 3 novembre prochain. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Les ÉternelsChloé ZhaoMCUMarvelcritiquesetats-unis

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par JoeLeRigolo, il y a 1 mois :

Je sais plus quoi en penser...je me ferai mon propre avis ^^

Répondre à ce commentaire

Par MIDORIJIN, il y a 1 mois (en réponse à JoeLeRigolo):

Perso, j'ai pas vraiment lu l'article, bien souvent, les critiques ont tendances à nous diriger d'un coté ou de l'autre alors que bien souvent, ne lis aucune critique, ne regarde aucune BA et tu es agréablement surpris d'un film.

Répondre à ce commentaire

Par Bonclay, il y a 1 mois :

Rien que l’image avec le drapeau lgbt donne le ton

Ça dégage les filmsqui sont fait que pour le "progrès"

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 1 mois (en réponse à Bonclay):

C'est effectivement ce qui pend au nez du film, à force de parler de son coté inclusif, qu'il y a une scène de sexe... cela ressemble à une tentative de détourner l'attention de ce qu'un film doit être: Un divertissement.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Bonclay):

Ca alors, des gens qui s'en tape du film, qui n'ont même pas l'intention de le voir, l'ont préjugé complètement a priori et le haïssent déjà.

D'où peut bien venir cette haine ? on se le demande...

Répondre à ce commentaire

Par minouch, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Ce n'est pas de la haine.
ce qu'il essaye de dire c'est que maintenant, pour qu'un film soit "toléré" il doit répondre à plein de politiquement correct, mettre en avant l'homosexualité, bannir le racisme en mettant systématiquement au moins un noir un asiatique et un blanc, bientot il faudra des acteurs non binaires etc.
sans parler de haine tout ceci est d'un lourd alors qu'on devrait laisser le champs libre à ces réalisateurs pour le divertissement de tous et non pour satisfaire des associations de lutte contre tout et n'importe quoi.
Ce n'est pas dans un film qu'il faut respecter cela mais dans la vie reelle. Forcer toutes ces idées a travers un film, c'est forcer d'une certaine facon la pensée unique un peu comme un Certain Hitler l'avait fait avec la race arienne.
Perso je n'y adere pas et je n'y adererai jamais. je suis pour une liberté d'expression totale lorsqu'il s'agit d'un divertissement comme un film.

Répondre à ce commentaire

Par Babar, il y a 1 mois (en réponse à minouch):

Sauf que qui dit que c'est forcé ? Est-ce qu'il y a un seul réalisateur qui s'est plaint qu'on l'avait obligé à intégrer tel ou tel type de personnage ? En général c'est plutôt l'inverse , ces types de romances ou de persos sont refusés ,surtout chez Disney qui est très frileux à ce sujet (exemple Star Wars) et ce n'est pas eux qui communiquent dessus mais en général ce sont les médias qui reprennent en boucle des petits bouts d'interview car ils savent que ça fera réagir .

Il n'y a qu'à voir l'exemple récent du fils de Superman : gros bachage sur internet contre les "quotas" alors que c'était bel et bien l'idée de l'auteur qui avait déjà voulu le faire pour d'autres persos il y a plusieurs années mais qui justement était censuré .

(et bravo le point godwin)

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à minouch):

Ouai t'es tellement pour la liberté d'expression que tu supporte pas de voir autre chose que des hétéros dans les films.

Ca pleurniche toute les larmes de son corp dès qu'un film ne pense pas comme il le faut selon toi et se permet des truc que tu trouves incorrect sur le plan politique mais ça se permet quand même de donner des leçons de tolérance à coup de point Godwin...

Clairement quand on milite pour l'invisibilisation de la diversité des orientations on la ramène pas sur la liberté d'expression.

Si quelqu'un milite pour la censure ici, c'est bien les beaufs qui vomissent leurs sous-entendus homophobes et haineux.

Répondre à ce commentaire

Par minouch, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Desole murge mais de nous 2 tu sembles etre celui qui genere le plus de haine.
Faut se calmer.
Amicalement, le beauf

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à minouch):

Ok le chevalier du bien : tu es le gentil, je suis le méchant. Remet pas en cause tes appels à la censure surtout.

Répondre à ce commentaire

Par Flo, il y a 1 mois :

Et si cela venait surtout d'une sensibilité féminine ?
Des films comme "Captain Marvel" ou "Black Widow" avaient justement eux-aussi un équilibre moins carré, moins mécanique.
Comme quoi, il y a bien une différence notable quand ce sont d'autres types de personnes aux commandes d'un blockbuster. Rien que pour ça, ça vaut le coup de bousculer les habitudes.

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 1 mois (en réponse à Flo):

La "sensibilité féminine" c'est la nouvelle excuse pour faire des mauvais film ?

Répondre à ce commentaire

Par Flo, il y a 1 mois (en réponse à CourgetteFarcie):

"un mauvais film", c'est un raccourci pour traduire de travers des petites réserves ?

Répondre à ce commentaire

Par Kekw, il y a 1 mois :

Ce truc avait l'air médiocre depuis le départ avec autant d'intérêt que Thor 43 ou Antman 18. Bref, encore un autre 'hard pass' pour moi.

Répondre à ce commentaire

Par Franck, il y a 1 mois :

Les européen voir la France... toujours plus critiqueuses que les autres .. jamais capable d'apprécier quoi que ce soit .regarder la 1re partie de Dune trouve le moyen de chialer que on voit pas assez une actrice à l'écran... c'est quoi l'affaire... êtes vous payé pour chaque phrase négative... c'est des critiques du genre qui ont tué certains film

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.