Rechercher Annuler

OSS 117 : après les agents secrets, Michel Hazanavicius prépare un film d'horreur

De Gaetan Desrois - Posté le 23 mars 2021 à 21h31 dans Cinéma

Le réalisateur français Michel Hazanivicius, que l'on connait principalement pour les deux premiers de OSS 117 et pour le film oscarisé The Artist, s'apprête à tourner son premier film d'horreur

Une comédie d'horreur ambitieuse

Nul doute que Michel Hazanavicius compte parmi les cinéastes français les plus intéressants de son époque. Après avoir commencé sa carrière en réalisant certains sketchs des Nuls (Chabat, Lauby, Farrugia, Carette), Michel Hazanavicius s'est rapidement imposé comme un metteur en scène ambitieux, à l'aise avec n'importe quel genre. 

Le réalisateur des deux premiers OSS 117 s'apprête à réaliser son premier film d'horreur. Et plus particulièrement de zombies. C'est que vient d'affirmer le comédien Romain Duris, en pleine promotion du film Eiffel, au micro de nos confrères d'AlloCiné. L'acteur de De battre mon coeur s'est arrêté (de Jacques Audiard) a en effet confirmé participer au prochain film de Michel Hazanavicius, qui s'intitulera Z (comme Z).

L'acteur a précisé que le film sera "un film de zombies, très drôle", et que le film racontera l'histoire d'un tournage de film de zombies qui tourne mal. Pour ce qui est du reste du casting, nous n'avons aucune information à ce jour, bien que l'on peut supposer, sans crainte de se tromper, que Bérénice Béjo, l'épouse de Michel Hazanavicius, devrait être également de la partie. L'actrice a en effet participé à plusieurs des longs-métrages du réalisateur : OSS 117 : Le Caire nid d'espions (2006), The Artist (2012), The Search (2014), Le Redoutable (2017), Le Prince Oublié (2020). Le tournage serait imminent.

Il n'est pas étonnant que Michel Hazanavicius fasse une comédie d'horreur sur les zombies. En effet, souvent considéré comme un professionnel du pastiche, le cinéaste est passé maître dans l'art de détourner les codes d'un genre. Après la comédie policière La Classe Américaine, les films d'espionnage OSS 117 : Le Caire nid d'espions et OSS 117 : Rio ne répond plus..., le film muet en noir et blanc The Artist, le film de guerre The Search, le biopic sur Jean-Luc Godard Le Redoutable et le film pour enfants Le Prince Oublié, le choix de la comédie d'horreur est assez logique

Le genre de la comédie d'horreur avec des zombies est un genre balisé. On se souvient de l'excellent Shaun of the Dead d'Edgar Wright, le premier volet de la "Trilogie Cornetto", des deux volets de Zombieland ou, plus récemment, de The Dead Don't Die de Jim Jarmusch. Mais on fait confiance à Michel Hazanavicius pour renouveler le genre. D'autant que le titre du film, Z (comme Z) interpelle le fan de Franquin qui est en nous. En effet, le titre rappelle étrangement celui de la plus grande aventure de Spirou Z comme Zorglub. Un hommage appuyé ? 

Quoiqu'il en soit, nous avons très hâte de découvrir ce que donnera ce projet somme toute très ambitieux. Nous vous tiendrons naturellement au courant de son avancée. En attendant, n'hésitez pas à jeter un oeil aux premières images de Pierre Niney dans OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire, mis en scène par Nicolas Bedos.

Une erreur ?

Source(s) : AlloCiné

Mots-Clés : horreurzombiesOSS 117

Salut, c'est Gaëtan. Diplômé d'un Master en Langues Modernes, je suis un grand passionné de Culture Pop. J'ai une affection toute particulière pour la culture des années 80/90. Grand lecteur, je suis aussi cinéphage et sérivore (un régime alimentaire des plus équilibrés !). Passionné par le Moyen-Âge, je suis un grand fan de Fantasy. Sinon, j'adore le cinéma coréen, la littérature japonaise, les séries et les comics britanniques. Ah, j'oubliais : pour savoir s'il y a du vent, faut mettre son doigt dans le cul du coq.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Old Yoda, il y a 3 ans :

Vu le scénar de Z comme Zorglub, moi aussi je pense que c'est un hommage. On parle quand même de mecs qui se font hypnotiser par Zorglub et qui deviennent ses pantins. Vu que bon nombre de films de zombies sont des films anticapitalistes, qui traite de comment la société de consommation nous hypnotise (zombies de romero), je me dis que Hazanavicius a pu puiser une partie de son imagination chez Franquin en effet

Répondre à ce commentaire

Par Murgovaure, il y a 3 ans via l'application Hitek :

On veut La classe américaine 2 !!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.