Rechercher Annuler

Naruto : 15 ninjas au potentiel immense qui ont été complètement oubliés de l'animé

De Yann Sousa - Posté le 15 juin 2021 à 14h36 dans Mangas/Comics

L'univers de Naruto est rempli de ninjas en tout genre. Inévitablement, certains d'entre eux, notamment ceux considérés comme des personnages secondaires, passent à la trappe et ne bénéficient alors pas d'un développement à la hauteur de leur potentiel. Ces shinobis sont légion. C'est pourquoi nous avons décidé de vous proposer, après notre top 20 des meilleurs teams de Naruto, un article sur 15 personnages qui ont vu leur potentiel complètement gâché par l'animé. 

15) Kurenaï Yûhi 

Kurenaï Yûhi est une puissante kunoichi du village de Konoha. Pour ainsi dire, elle est considérée comme l'une des meilleures utilisatrices de genjustu, l'art des illusions. Malgré cela, l'excellente jônin est reléguée au second plan durant toute la série Naruto. Par exemple, on ne la voit combattre qu'une seule et unique fois dans tout l'animé. Dans cet affrontement, elle se fait d'ailleurs dominer sur son propre terrain par Itachi. 

Kurenaï est le sensei de l'équipe 8 de Konoha. Ce groupe de ninjas est aussi celui qui bénéficie du moins bon développement de tout le manga. Experte dans un type de jutsu rare, les facultés de Kurenaï ne semblent pas réellement adaptées à ses trois élèves, ce qui fait d'elle un personnage très vite oubliable au sein de la série. 

À partir de Naruto Shippuden, le sensei n'est d'ailleurs même plus traité comme un ninja, mais comme l'amante d'Asuma Sarutobi. Son rôle est alors réduit à celui de simple femme enceinte… 

14) Konan

Konan est l'un des membres-fondateurs de l'Akatsuki et, accessoirement, la seule femme appartenant à l'organisation criminelle. Cette puissante antagoniste aurait alors dû être bien plus développée que ce qu'il est possible de voir d'elle dans l'animé.

Malgré sa stature, Konan est, en réalité, un simple faire-valoir de Yahiko et Nagato. Pour preuve absolue de tout ceci, on ne la verra jamais combattre l'un des héros de la série (à l'exception d'une brève apparition dans l'affrontement opposant Jiraya à Pain). Son unique vrai combat la fera s'opposer à Obito. Celui-ci n'aura toutefois que pour unique but de justifier la disparition de Konan dans la série. 

13) Sakura Haruno

Sakura a beau être un personnage principal de Naruto, elle n'en reste pas moins l'un des protagonistes les plus sous-exploités de la série. À ses débuts, on nous dépeint cette jeune kunoichi comme une combattante astucieuse et prometteuse. Pourtant, des premiers épisodes à la toute fin du manga, elle n'accomplira quasiment rien par elle-même. On peut même dire que son existence sera complètement occultée par la présence constante de Sasuke et Naruto à ses côtés.

Sauvée sans arrêt par l'un de ces deux héros, elle ne servira qu'à de rares occasions à faire avancer l'intrigue. C'est bien dommage, car, grâce à son entraînement aux côtés de Tsunade, Sakura deviendra un ninja médecin très talentueux, et, sûrement, l'un des personnages féminins les plus forts de la série. 

12) Tenten

Tenten est l'une des kunoichis évoluant aux côtés de Naruto. Contrairement au reste de ses camarades de Konoha, la jeune ninja en herbe n'a jamais eu l'occasion de briller à l'écran. Pour cause, on ne connaît absolument rien de son passé ni même des épreuves qui l'ont poussé à vouloir devenir un shinobi. 

Sa maîtrise des armes ninja est pourtant une capacité très appréciée par les fans. On se demande alors pourquoi Masashi Kishimoto a accordé tellement peu d'importance à ce personnage, qui aurait gagné à être rendu plus populaire. 

11) Anko Mitarashi

Anko Mitarashi est une ancienne élève d'Orochimaru, l'un des principaux antagonistes de la série. En tant que son ex-disciple et l'une des rares survivantes aux expériences de la marque maudite, Anko aurait pu être un personnage important de la série Naruto

Au lieu de cela, elle est reléguée au simple rang d'officier lambda du village de Konoha. Sa relation avec Orochimaru, les pouvoirs hérités de celui-ci et son sceau de la marque maudite ne s'avéreront aucunement exploités dans la série. 

10) Neji Hyûga 

Neji devient très rapidement l'un des puissants rivaux de Naruto. Malheureusement, son personnage ne sera réellement développé que dans la première partie de l'animé. On y apprend alors son funeste destin au sein du clan Hyûga. 

Dans Naruto, le ninja s'illustre par son impressionnante maîtrise du hakke et du byakugan, faisant alors de lui l'un des meilleurs genin de Konoha. Puis, au passage de Shippuden, Neji perd tout intérêt en devenant, au final, un jônin parmi tant d'autres.  

9) Hiruzen Sarutobi

Hiruzen Sarutobi était surnommé le "Dieu des Shinobis". Malgré ce nom évocateur et son titre de Troisième Hokage, Hiruzen n'aura pas eu le temps de nous dévoiler la pleine teneure de sa puissance. En tant que chef du village de Konoha, au début de la série, il ne s'illustrera que rarement dans des combats. 

On lui prêtera la maîtrise de plus d'une centaine de jutsu. Cependant, dans l'animé, il se retrouve bien plus assimiler à des intrigues politiques qu'à des combats sans merci. Hiruzen n'aura finalement pas eu le temps de prouver la justesse de ses titres, bien qu'il réussisse à nous prouver son potentiel, lors des derniers affrontements précédant sa mort. 

En réalité, on déplorerait presque de ne pas l'avoir vu dans ses plus belles années, lorsqu'il était encore maître du trio légendaire.

8) Kimimaro

Kimimaro fait partie de ces personnages qui n'ont pas eu le temps de dévoiler le véritable potentiel. Il y a deux raisons à cela. La première réside dans l'existence d'une maladie qui le ronge. À cause de celle-ci, Kimimaro n'a pu montrer sa pleine puissance d'héritier du clan Kaguya. 

La seconde s'explique par la brièveté de son apparition. En tant que chef du Quintet d'Oto, il disparût logiquement, en même temps que les autres membres de son groupe. Nous sommes néanmoins persuadés que s'il avait pu avoir plus de temps, Kimimaro serait devenu l'un des antagonistes les plus intéressants de la série.

7) Karin

Karin est une sous-fifre d'Orochimaru décrite comme fidèle et particulièrement talentueuse. C'est aussi une kunoichi du clan Uzumaki. De ce fait, elle possède des aptitudes bien à elle. Par exemple, Karin est une incroyable ninja sensorielle et peut guérir les blessures de ses camarades en les laissant aspirer son chakra.

Malgré alors les nombreuses raisons de faire d'elle une antagoniste intéressante, Karin a clairement été transformé en une pâle copie de Sakura, durant toute la série. Son passé avait pourtant de quoi intriguer… Masashi Kishimoto a, néanmoins, préféré la plonger dans une énième intrigue amoureuse, sans queue ni tête, aux côtés de Sasuke. 

6) Hanzô

Hanzô de la Salamandre est considéré comme un ninja de légende. Pendant longtemps, il fut d'ailleurs le chef du village d'Ame. Mais qu'importent les compétences et la renommée qui l'acquit lors de la Deuxième Grande Guerre Shinobi, l'homme finit par mourir dans d'obscures circonstances. 

Hanzô est alors un illustre personnage auquel on a tenté d'enlever de sa superbe. Lors de sa réincarnation, il tomba face à face avec Mifune, un samouraï qu'il avait déjà vécu de son vivant, et perdit, cette fois-ci, contre lui. 

5) Mei Terumi

Mei Terumi fait sa première apparition, dans Naruto Shippuden, en tant que Cinquième Mizukage. Elle est alors considérée comme la combattante la plus forte du village de Kiri. Pourtant, ses seules réelles ambitions résident dans le fait de se trouver un mari. 

Dotée de puissants jutsu, dans lesquelles figurent deux kekkei genkai, Mei reste de loin le Kage qui apparaît le moins en situation de combat et celui dont histoire est la moins développée, ce qui est forcément dommageable…  

4) Rock Lee

Beaucoup d'espoir pesait sur les jeunes épaules de notre cher Rock Lee. Pourtant, le ninja a quelque peu déçu. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il semblait promis à un bel avenir. 

Rock Lee apparaît, dans la série Naruto, comme un personnage complètement différent des autres ninjas de Konoha. Contrairement à ses petits camarades de l'académie, Lee se montre incapable d'utiliser des techniques ninjas telles que le ninjutsu ou le genjutsu. Mais qu'importe, il fait le choix de s'accrocher au doux rêve de pouvoir un jour surmonter son handicap, et décide alors de se concentrer sur sa maîtrise du taijutsu. Dans la série Naruto, il s'illustre finalement dans de magnifiques combats l'opposant, par exemple, à Gaara ou encore Kimimaro. 

Cependant, dans Naruto Shippuden, Rock Lee perd tout ce qui faisait autrefois le charme de son personnage. À la manière de Neji, on aperçoit le ninja plus qu'à de rares reprises en action. À vrai dire, il est même carrément remplacé dans son rôle par son sensei, Gaï Maito. 

3) Yamato

Yamato est un puissant ninja de Konoha, dont les aptitudes rappellent à s'y méprendre celles du Premier Hokage. Et pour cause, durant son enfance, il fut le fruit d'horribles expériences de la part d'Orochimaru, visant à lui donner les pouvoirs d'Hashirama Senju. 

Yamato en fut le seul survivant, ce qui fait de lui un être extraordinairement rare. Malgré cela, son passé n'est qu'à peine effleuré dans la trame de Naruto Shippuden. Le shinobi souffre aussi de n'avoir jamais pu réellement prouver sa valeur dans des combats en solo, à l'inverse, par exemple, d'autres sensei comme Kakashi ou Gaï. 

2) Sakumo Hatake

Sakumo Hatake est loin d'être un personnage majeur de l'œuvre Naruto, et pourtant, nous aurions aimé en voir d'avantage à son sujet. Le "Croc Blanc de Konoha" n'était autre que le regretté père de Kakashi et un ninja légendaire. 

Il se suicida, alors même que Kakashi n'était qu'un petit garçon. On en sait donc que très peu à son sujet. Cependant, il a profondément influencé la manière dont son fils appréhendera le monde des ninjas, et on aurait alors tellement aimé, au moins une fois, le voir à l'œuvre dans l'un de ses combats.

1) Shisui Uchiwa 

Shisui est un Uchiwa qui possède une place toute particulière dans le cœur des fans. Malheureusement, son existence dans la série principale ne se traduit que par de brefs flashbacks. 

Shisui était un shinobi incroyablement puissant, qui s'est vu confié une tâche plus qu'ardue. On aurait voulu en apprendre tellement plus à propos de ses motivations personnelles et de toutes ses aspirations.

Au combat, il était considéré comme l'un des plus forts membres du clan Uchiwa. Avec Itachi, il aurait alors pu former un duo dantesque que l'on aurait vraiment adoré suivre, à travers nos écrans. 

Vous êtes fans de Naruto ? Voici un test de personnalité qui pourrait vous plaire ! Découvrez quel méchant du monde ninja sommeille secrètement en vous…

Une erreur ?

Mots-Clés : narutoNaruto shippudenPersonnagesninjasshinobipotentielanimé

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par Capoera, il y a 2 mois :

Le plus gros gâchis ça reste quand même Sakura… Un personnage qui aurait pu être tellement plus !

Répondre à ce commentaire

Par Araquiel, il y a 2 mois :

C'est le problème des œuvres avec un trop grand nombre de personnage nommé. Arrivé à un stade, l'auteur est obligé d'en oublier certain. C'est difficile de faire avancer les intrigue sinon et le lecteur se perd, fairy tail, bleach pour ne cité que ces deux la ont eu exactement le même problème.

Répondre à ce commentaire

Par papy Mougeot, il y a 2 mois :

Mais faut-il que tous les persos soient de premier plan ? Comme dans la vraie vie, certains sont très doués mais bossent dans l'ombre et n'ont jamais leur minute de gloire.
Et faut il que toutes les histoires soient expliqués en détails ? Yamato est là car il a un rôle, contrôler Naruto et l'aider à s'améliorer. Doit on vraiment savoir quelles céréales il mangeait dans son enfance pour s'attacher au perso ? Et quel serait l'intérêt de s'attacher plus à lui ?

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 2 mois (en réponse à papy Mougeot):

Moi j'l'aime bien Yamato.


Après, on va pas oublier que la société japonaise est fortement misogyne, raciste et autres.

Donc il n'est pas étonnant que les 3/4 des personnages féminins soient relégué à un rôle....trivial
D'autant que malgré les outils technologiques, l'univers de Naruto tourne autours d'une société limite féodale ce qui renforce encore plus la condition de la femme.

C'est triste et affligeant, heureusement y a quelques personnage cassant ces codes (sans trop les casser)


Et pour Rock Lee & Gai, oui on regrettera le combat final de Gai qui supplante toute l'évolution du Rock Lee...ou pas.
Puisqu'on peut interpréter ça aussi comme une passage de flambeau entre Gai à l'apogée de sa puissance et son élève qui deviendra le future maitre à son tour

Répondre à ce commentaire

Par Anime lovers, il y a 2 mois :

A la place de Sakura j’aurais plus mis hinata, car je trouve que hinata n’a pas été assez développer ,et en plus dans le film the last en voie quel a hérité des pouvoir de amora ,mais malheureusement on ne la vois pas utiliser le pouvoir de amora et ça c’est hyper dommage ,a la place elle a fini mère au foyer et si elle aurai été plus developer en aurai vus que sa aurai été un personnage encore plus retoutable que Sakura .

Répondre à ce commentaire

Par Yochie, il y a 2 mois :

Il faut rectifier le titre de l'article : ces personnages ne sont pas "oubliés" mais pas assez exploités !
De plus quelques fautes comme par exemple le surnom de Hiruzen qui est faux "Le dieux des shinobi" c'est le surnom de Hashirama Senju le 1er Hokage.

Répondre à ce commentaire

Par Krock, il y a 2 mois (en réponse à Yochie):

Ah merci je suis tout à fait d'accord avec toi, je trouve que le nom de l'article est mauvais

Répondre à ce commentaire

Par La Fouine du Net, il y a 2 mois (en réponse à Yochie):

J’ai eu un petit doute aussi. Mais après vérification, Hiruzen est bien surnommé « Dieu des Shinobi ». Donc pas d’erreur !

Répondre à ce commentaire

Par Heriaks, il y a 2 mois :

Faute d'orthographe
7) Karin : "son passé avait de quoi intriger" et pas "intrigué"

Répondre à ce commentaire

Par Jayjayremy, il y a 2 mois :

Euh désolé mais déjà Naruto c'est un manga, l'anime n'est que l'adaptation.
Vous n'y connaissez pas grand chose, car c'est le principe des Shonen, le héros rencontre et affronte pas mal de personnages. Souvent ils deviennent des alliés secondaires dans sa quête (prenez Tenshinan dans Dragon Ball ou Crocodile dans One Piece). Et le principe du personnage super fort mais qui est tué par un plus jeune dès qu'on apprend à la connaître, c'est très répandu (Barbe Blanche, le maître de Toriko...). Bref vous maltraitez la culture manga

Répondre à ce commentaire

Par Kuro, il y a 1 mois :

Qui ose sous vote Yamato et Shisui?

Répondre à ce commentaire

Par Speciallag, il y a 1 mois :

Je ne suis pas d'accord avec cette série. Par exemple pour Sakura, les arguments ne sont pas valables.
Ils prétendent qu'elle est dans l'ombre de Naruto et Sasuke et qu'elle en est, occulté par leur histoire. Et... Elle le sait. Elle le fais remarquer plusieurs fois dans la série qu'elle n'arrive a rien par rapport à eux. Et ça c'est justement un développement de personnage intéressant. C'est limite une façon de briser le quatrième mur. N on us avons un personnage qui est dans l'ombre par rapport à l'histoire, qui s'en rend compte, et qui cherche à évoluer. C'est même un excellent développement de personnage même si la série ne s'attarde pas trop dessus (peut importe la raison de cette ignorance, je m'en fous).
Et n'oubliez pas que on parle d'un animé où il y a plus d'une centaine de personnage de nommé et développé. C'est clair qu'on ne pouvait pas avoir un développement équitable pour tout le monde.

Répondre à ce commentaire

Par Daw, il y a 1 mois :

Oh mon dieu mais c'est quoi cet article? Regardez l'anime svp avant d'écrire dessus, ou lisez le manga c'est encore mieux. Mais arrêter de faire semblant de connaître un truc. Sarutobi sous exploité ? Vous n'avez rien compris à l'oeuvre, tout simplement.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.