Rechercher Annuler

NASA : cette comète a percuté le Soleil, les images sont impressionnantes

De Tahar Sadaoui - Posté le 9 août 2022 à 14h27 dans Science

Le mois dernier, nous vous avions révélé que la NASA pourrait utiliser notre Soleil pour tenter de découvrir des traces de vie dans l'univers, notamment grâce au développement de lentilles gravitationnelles solaires. Et plus récemment, l'administration américaine de l'aéronautique et de l'espace a capturé des images incroyables alors qu'une comète s'écrasait dans le Soleil.

la puissance de notre soleil

Fondée en 1958, la NASA joue un rôle dominant dans le domaine de l'exploration du système solaire et de la recherche spatiale, et ce à l'échelle mondiale. C'est pourquoi l'agence a l'habitude de partager régulièrement les fruits de ses recherches, à l'instar des derniers clichés exceptionnels pris par le fameux télescope James Webb. Et cette fois-ci, c'est grâce à l'observatoire SoHO, un projet de la NASA et de l'agence spatiale européenne (ESA), que les fans de l'espace ont pu assister à un magnifique spectacle.

En effet, dans la nuit du 6 au 7 août 2022, l'Observatoire solaire et héliosphérique, plus connu sous le nom de SoHO, a capturé l'image d'une comète en train de s'écraser dans le Soleil. Et comme l'expliquait l'astronome Tony Phillips auprès de Spaceweather.com :

Il y a de fortes chances qu'il s'agisse d'un fragment d'une comète géante qui s'est brisée il y a plusieurs siècles. Un essaim de ces fragments est en orbite autour du Soleil, et chaque jour, au moins un de ces fragments s'approche trop près et se désintègre. La plupart, mesurant moins de quelques mètres de diamètre, sont trop petits pour être vus, mais occasionnellement, un gros fragment comme celui d'aujourd'hui attire l'attention.

ezgif-2-95d9bb0da4.gif

Ayant pour objectif principal d'étudier la structure interne du Soleil, la couronne solaire ainsi que les processus produisant le vent solaire, SoHO a été en mesure de prendre plusieurs images de la comète, incapable de résister à l'intense attraction gravitationnelle de l'étoile (visible dans le quadrant inférieur droit). Et comme rien ne semble sortir de l'autre côté du Soleil, il est juste de supposer que la comète a été entièrement désintégrée à son contact.

THE COMET DID NOT SURVIVE: As with most sun-diving comets, this one did not come out the other side of the Sun after its nearest approach to the Sun (perihelion). :( pic.twitter.com/ok5fHbfdDv

August 7, 2022

La comète n'a pas survécu : comme pour la plupart des comètes plongeant vers le Soleil, celle-ci n'est pas ressortie de l'autre côté du Soleil après son approche la plus proche (périhélie).

Les différentes images partagées par SoHO donnent également un aperçu intéressant de l'intense activité solaire en ce moment, alors qu'il s'approche d'un pic d'activité d'ici à 2025, ce qui donnera lieu à de nombreuses éruptions solaires et tempêtes géomagnétiques, selon la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration).

Et comme l'explique CNET, les scientifiques pensent que la plupart des comètes proviennent des confins de notre système solaire, dans une région froide et sombre connue sous le nom de nuage de Oort. Beaucoup suivent des trajectoires orbitales très longues qui les amènent à traverser le système solaire et à s'approcher de nous seulement une fois toutes les quelques décennies, siècles, ou même plus.

Et pour continuer dans la même thématique, découvrez cette photo "la plus profonde de l'univers" partagée par la NASA, juste ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : NASASohoobservatoire solairesoleilcomèteimages

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (23)

Par Astra, il y a 2 mois :

splendide !

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois :

"La comète n'est pas ressortie de l'autre côté" Merci pour la précision, des fois que certains s'attendent à ce qu'un bloc de glace qui plonge droit dans une boule incandescente de 4000°C en moyenne et d'un diamètre de près de 1 400 000 km, puisse ressortir intact de l'autre côté en échappant par la même occasion à sa gravité. Ça c'est de l'info qui nous prend pas pour des flancs !

Répondre à ce commentaire

Par Angelus, il y a 2 mois (en réponse à Adri1):

Non mais tout simplement ressortir de l’autre côté car elle passe devant ou derrière le soleil …

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois (en réponse à Angelus):

Le titre c'est "cette comète a percuté le soleil", donc si ça percute, ça passe pas derrière ou devant ou sur les côtés ou je-sais-pas-quoi. Vous percutez ?

Répondre à ce commentaire

Par Rucknraul, il y a 2 mois (en réponse à Adri1):

Faites attention aux titres débiles comme celui de cet article. En mécanique orbitale,il est impossible qu'un corps celeste puisse percuter le soleil. La comète, normalement, se rapproche rapidement et est propulsé encore 0lus rapidement sur son orbite. Un juste titre pour cet article aurait été "Le soleil détruit complètement une comète par la force de son champ gravitationnel et la température de son heliosphere". Mais les titres choisis par les pseudo journalistes scientifiques à deux balles comme celui qui a écrit cet article sont plus accrocheurs pour que l'on clique sur le lien de l'article. Éduquez- vous un tant soit peu avant de prendre ça pour du cash ...

Répondre à ce commentaire

Par Robert, il y a 2 mois (en réponse à Rucknraul):

"La comète, normalement, se rapproche rapidement et est propulsé encore 0lus rapidement sur son orbite."

Propulsée par la gravité...

Alors moi à ta place j'arrêterais de raconter des conneries... On t'a reconnu Adri1...

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois (en réponse à Robert):

Je vois pas en quoi je dis des âneries. Je critique l'article qui apporte confusion en s'embrouillant dans ses explications. Si l'article plonge droit vers le soleil et s'y désintègre, c'est bien normal qu'elle ne ressorte pas de l'autre côté. Pour sortir de quelque chose faut déjà y être entré. La comète n'a pas à sortir du soleil si elle n'y est pas entrée. Si la comète fait juste le tour du soleil, on emploie les termes qui conviennent pour qu'on puisse comprendre les bonnes informations.

Répondre à ce commentaire

Par Rucknraul, il y a 2 mois (en réponse à Robert):

@ROBERT... ????

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois (en réponse à Rucknraul):

Je dis pas le contraire et c'est ce que je dénonce, le sensationnalisme bas de gamme de l'article qui apporte confusion aux lecteurs et finalement ne leur apprend rien car il faudra avoir des notions d'astronomie ou astrophysique pour débusquer toutes les incohérences. C'est souvent celui qui critique qui prend ensuite le risque de passer pour un flanc, celui qui ne dit rien ni ne fait rien ne risque rien. En attendant l'auteur à modifié des parties de son texte depuis.

Répondre à ce commentaire

Par Rucknraul, il y a 2 mois (en réponse à Adri1):

@ADRI1. Pardon. Mais moi aussi ça me met hors de moi des répliques d'actualité qui déformé t les propos des articles scientifiques au profit de titres accrocheurs... La vérité est tout simplement qu'il est impossible qu'un corps aussi petit qu'une comète percuté directement le soleil. Ce sont les lois (du moins ce qu'est notre interprétation de ces phénomènes) de la mécanique orbitale et de la gravité qui l'en empêche. C'est tout simplement impossible... Tout comme dans le film Interstellar ou le vaisseau spatial du héros est supposé tomber dans un trou noir et dépasser l'horizon de événements... Tout simplement impossible... Du moins comme c'est montré dans le film.

Répondre à ce commentaire

Par lola, il y a 2 mois (en réponse à Adri1):

Puisque la précision semble beaucoup compter pour vous:

La température moyenne n'est pas de 4000ºC en moyenne (haha, en moyenne...), mais de 5500ºC EN SURFACE! Parce que à l'intérieur, ça se compte en millions de degrés (15) ! Et l'extérieur du soleil (son atmosphère disons), pareil (et étrange), ça se compte aussi en millions de degrés (20) !

Bref... Chacun est le flanc d'un autre!

Répondre à ce commentaire

Par Mister_M, il y a 2 mois (en réponse à lola):

étrange, pas vraiment, on peut faire une analogie en faisant couler de l'eau sur une surface plane ... là où l'eau tombe, l'eau s'écoule formant un cercle autour du point de chute ... aux extrémités, on remarque une accumulation + importante d'eau ... on peut faire un parallèle avec les particules solaires ... et plus il y en a dans la même zone, plus "elles se frottent entre elles" et ce qui produit de la chaleur ...

Répondre à ce commentaire

Par Mister_M, il y a 2 mois (en réponse à Adri1):

ahahah dommage, on a déjà vu une comète plonger vers le Soleil et en ressortir ...

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois :

Tiens c'est marrant, depuis mon 1er commentaire, l'auteur de l'article a modifié son écrit. On est passé de "La comète n'est pas ressortie de l'autre côté" à "Et comme rien ne semble sortir de l'autre côté du Soleil, il est juste de supposer que la comète a été entièrement désintégrée à son contact."
Le pseudo journalisme de nos jours, des mecs qui ne comprennent rien à rien et s'improvisent vulgarisateurs. C'est pas parce rien "ne semble sortir de l'autre côté" que la comète s'est désintégrée, mais parce qu'elle s'est désintégrée que rien ne sort de l'autre côté. Elle s'est désintégrée du fait des propriétés physique du Soleil, mais même sur la Lune elle se serait désintégrée.
Vous le faite exprès je crois. Arrêtez de croire que vos lecteurs on la capacité de réflexion d'une amibe, ou alors vous avez bien piètre estime de votre travail.

Répondre à ce commentaire

Par lola, il y a 2 mois :

Si tu es si malin, tu devrais te dire que tout le monde n'a pas forcément ce genre de connaissances.
Mais bon, avec des "si"...

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois (en réponse à lola):

C'est même pas une question de connaissance mais une question de bon sens. Si les gens ont le temps de lire un article comme celui-ci qui fait exprès de vouloir faire du sensationnel avec rien et tirer la réflexion des gens vers le bas, ils ont le temps de lire des vrais articles pour apprendre de vraies choses.

Répondre à ce commentaire

Par Liensol, il y a 2 mois :

Explication pour celui qui n'a pas tout compris : si ils précisent que la comète n'est pas réapparue de l'autre côté du soleil c'est justement parce que c'est PAR CE MOYEN qu'on peut AFFIRMER qu'elle s'est désintégrée à son contact et qu'elle n'est pas passée derrière, tout simplement. Par ailleurs le mot percuter n'est peut-être pas le plus pertinent mais ce n'est pas non plus une affaire d'État.

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois (en réponse à Liensol):

Alors depuis le début je passe pour un casse pieds mais j'assume. Ce n'est pas parce qu'elle n'apparait pas de l'autre côté qu'on peut affirmer qu'elle s'est désintégrée. Vous vous basez par rapport à ce que l'on peut voir, or à celle échelle il pourrait tout aussi bien subsister une comète résiduelle, à ce niveau invisible. Donc d'un point de vue rhétorique, on ne peut pas affirmer qu'elle n'apparait pas de l'autre côté, parce qu'on est pas sûr qu'elle se soit désintégrée, ni même de notre capacité à la voir. Un raisonnement ne peut pas se baser uniquement sur ce que l'on voit. De la même manière que c'est pas parce que vous voyez une forme blanche avec des poids attachés aux pieds que les fantômes existent.

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois (en réponse à Adri1):

Et si on est sûr qu'elle s'est désintégrée, alors c'est pour ça qu'elle n'apparait pas "de l'autre côté", pas l'inverse.

Répondre à ce commentaire

Par Adri1, il y a 2 mois (en réponse à Liensol):

Entre le moment où elle semble se désintégrer et le moment où elle pourrait réapparaitre de l'autre côté du soleil en ayant fait le tour, il peut y avoir plein d'autres facteurs qui font qu'elle ne réapparaitrait pas de l'autre côté. L'inconnue c'est ce qui est caché par le soleil, c'est pourquoi je dénonce le raisonnement qui prétend dire que c'est parce qu'elle ne réapparait pas "de l'autre côté" qu'elle s'est désintégrée. C'est une des causes possibles, mais pas la seule. C'est insensé de prétendre affirmer ça. Pour cela, il faudrait être sûr qu'elle se soit désintégrée, d'où mon raisonnement.

Répondre à ce commentaire

Par Az, il y a 3 jours (en réponse à Adri1):

Tu as l'air attaché à la science et c'est donc dommage de s'embourber autant sur un principe de base de la rigueur scientifique : On ne peut conclure qu'à partir de données.

En l'occurrence, le seul outil qu'on a c'est l'observation, avec des instruments plus ou moins précis. Apparemment d'habitude c'est moins spectaculaire car plus petit, mais du coup on arrive à le détecter quand-même... Donc qu'est-ce qu'on voit basiquement ? Une vue 2D d'un point qui passe dans un cercle et n'en ressort jamais. Donc à moins qu'il ne soit passé dans une autre dimension ou posé sur la surface, ce dont on peut douter vu que pour le coup c'est du jamais vu, et surtout qu'on peut déjà voir une bonne partie fondre, se désintégrer et disparaître avant même d'être hors de vue, oui, on est bien arrivée à un stade suffisant pour qualifier ça de désintégration.

Le clou sur le gâteau : Une comète c'est majoritairement une boule de glace, donc même s'il en subsiste un morceau de noyau rocheux qui continue sa route (elliptique évidemment), qu'il soit détectable ou non, ce ne sera jamais plus une comète qu'un simple astéroïde.

Pour la question de la "collision", de toutes façons, le soleil a une grande aire d'influence (on le sait notamment parce qu'on tourne autour) alors avec la gravité, la chaleur et la friction combinés, pas grand chose ne peut réussir à l'atteindre sous autre forme que du plasma. Donc pas besoin de savoir si elle visait le centre puisque juste frôler une telle atmosphère revient au même.

(Ça me rappelle le fantasme de la Lune qui s'ecraserait sur Terre (même si elle est partie pour l'inverse) : Peu de chance qu'elle nous percute en un seul morceau comme à la pétanque. Avec sa faible masse elle se désagrègerait d'abord, faisant une multitude de débris, qui pourront alors tomber en météorites (gigantesques quand-même), mais aussi se stabiliser dans une nouvelle orbite sous forme d'anneaux)

Répondre à ce commentaire

Par Zygomar, il y a 2 mois :

Ce échange de commentaires et d'invectives fait furieusement penser au zinc du café du commerce à 19 heures...

Répondre à ce commentaire

Par Zygomar, il y a 2 mois :

Ce échange de commentaires et d'invectives fait furieusement penser au zinc du café du commerce à 19 heures...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.