Rechercher Annuler

L'Attaque des Titans : des fans déçus se mobilisent pour changer la fin, jugée immorale

De Gaetan Desrois - Posté le 19 avril 2021 à 14h35 dans Mangas/Comics

Sorti le 9 avril 2021, le dernier chapitre de L'Attaque des Titans a clôturé l'un des mangas les plus appréciés de ces quinze dernières années. Cependant, certains fans du manga ont fait part de leur insatisfaction concernant la fin choisie par l'auteur et se mobilisent pour qu'une fin alternative soit écrite. 

Attention : cet article comporte deux spoilers importants. Il est conseillé d'avoir lu le dernier chapitre de L'Attaque des Titans

Encore une !

Créé en 2009, L'Attaque des Titans compte parmi les mangas les plus lus de ces dernières années. Reposant sur une fan-base fidèle, qui s'est considérablement agrandie avec le succès de l'animé, L'Attaque des Titans est rapidement devenu incontournable. C'est peu dire, donc, que le dernier chapitre de L'Attaque des Titans était très attendu. (voici un article dans lequel on revient sur ce qu'il fallait en retenir.)

Sorti le 9 avril dernier, l'ultime chapitre de cette saga mélangeant avec efficacité les codes du post-apo et de la Fantasy était un événement en soi. Les nombreux fans du manga se sont jetés avec avidité sur ce chapitre. Si une partie des lecteurs a tout de suite adhéré à la fin proposée par Hajime Isayama, d'autres néanmoins ont fait part de leur profonde déception. Certains ont d'ailleurs lancé une pétition, afin de réclamer une fin alternative. 

Intitulée "Write a satisfying, alternative ending to AOT" (Ecrire une fin alternative et satisfaisante à L'Attaque des Titans), cette pétition a déjà recueilli, à l'heure où nous écrivons ces lignes, plus de 6 300 signatures, avec un objectif de 7 500. L'auteur de la pétition reproche de nombreuses choses à la fin écrite par le mangaka. Tout d'abord, il trouve la fin trop précipitée, et considère que certains personnages changent radicalement dans les derniers chapitres. Surtout, il confesse la gêne qu'il a ressentie concernant deux points importants du final : la relation d'Ymir et son mari d'une part ; les sentiments d'Eren envers Mikasa d'autre part

Le message de fin était assez dérangeant : une jeune fille, Ymir, était vraiment amoureuse de son ravisseur pédophile, qui l'avait violée. On ne peut pas romancer quelque chose comme ça. [...] Un autre point dérangeant, c'est comment Eren [...] force Mikasa à n'aimer que lui et être obsédé par lui pendant des années. [...] La romance pourrait parfaitement fonctionner si Eren n'était pas si effrayant à ce sujet. C'est étrange qu'il veuille qu'elle l'aime même après sa mort, refusant l'idée qu'elle trouve un autre homme.

Bien évidemment, il y a peu de chance que l'objectif de cette pétition se réalise. En effet, comme chacun sait, Hajime Isayama a toujours défendu son projet, et avait déjà cette fin en tête depuis les débuts du manga, comme il l'a déjà affirmé à de nombreuses reprises. Si l'auteur a demandé quelques changements entre l'animé et le manga, il n'a pour autant jamais été ouvert aux compromis

Il nous a semblé important de vous parler de cette pétition, parce qu'elle illustre un changement radical qui est en train d'opérer entre les œuvres artistiques et leur public. L'ère d'internet a permis à la fois de rapprocher les fans des artistes et des producteurs / éditeurs, mais également de proposer, avec les fandoms, un contre-pouvoir important fonctionnant à la manière d'un lobby. Ainsi, nous constatons que de plus en plus de pétitions fleurissent sur internet, visant à exiger des fins alternatives à des oeuvres, telles que Game of Thrones, ou la production d'oeuvre non désirée par des studios, comme Zack Snyder's Justice League

Une erreur ?

Mots-Clés : l'attaque des titansJaponmangaHajime Isayamapetition

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (27)

Par Old Yoda, il y a 2 ans :

Pfff, cette pétition démontre que son auteur n'a pas compris certains point de l'intrigue. Par exemple : il n'est pas vrai de dire qu'Eren force Mikasa à l'aimer malgré sa mort, puisque justement Eren lui a demandé de l'oublier et de se trouver quelqu'un d'autre. Par ailleurs, si la possessivité peut être dérangeante, n'oublions pas qu'il s'agit ici d'un jeune homme, qui a vécu toute sa vie dans la violence, qui se dirige vers une mort certaine, qui s'apprête à être détesté de tous, et qu'il a besoin de se sentir rattaché à une personne, en l'occurrence celle qu'il aime. (On passera sur le fait que, malgré les convenances, le besoin de se sentir aimé est une nécessité.)

Répondre à ce commentaire

Par Korben, il y a 2 ans via l'application Hitek :

J’espère simplement que cette pétition restera dans les sombres recoins d internet. L auteur à sa vision de son histoire. Il n à pas à la réécrire pour une poignée de personnes qui estiment qu’elles savent mieux qu Isayama comment cela doit finir.

Une happy ending dans cet univers emplit de violence, mouais j suis pas convaincu.

Le fait qu Yimir tombe amoureuse de son ravisseur, désolé mais le syndrome de Stockholm existe.

Je pense qu un ou deux chapitre pour prendre le temps de vraiment posée la fin aurait été plus pertinente, mais c est mon choix, il n’est pas parole d évangile et ne regarde que moi. J ai quand même pu apprécier toute la complexité de l histoire qui m à été proposé et je pense que l attaque des titans a marqué ou marquera l histoire des mangas comme certains l ont fait avant lui.

D autant que l auteur est encore jeune, j espère qu’il sortira une nouvelle œuvre dans quelques années pour confirmer son niveau d écriture.

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 2 ans :

Pareil, on nous a tout le long du manga expliqué qu'il n'y a pas de gentils ou de méchants. Que tout n'est pas blanc ou noir, qu'il n'y a rien de machinéen. Que les apparences, le contexte, et les envies peuvent être trompeurs - avec Reiner, Bertholt, Annie, Zeke, Kenny, Grisha et pour finir Eren ;

Et la pétition commence par l'affirmation "Karl Fritz était un salaud" -
Tu sens que ça a été lu de travers...

Répondre à ce commentaire

Par Phys, il y a 2 ans :

Vos combats puent la daube les gars.
Allez écrire votre propre oeuvre au lieu d'emmerder les autres pour des conneries digne d'un collégien

Répondre à ce commentaire

Par Korben, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Phys):

Ça j ai pas osé le dire car je m attendais à : c est pas si simple d écrire une histoire gnagnana

Répondre à ce commentaire

Par TonkeyKong, il y a 2 ans :

Si les mécontents veulent une autre fin qu'ils la réécrivent eux-même.
Avoir un droit de parole ne signifie pas que lorsque quelquechose ne va pas dans le sens de sa pensée, il faut que les autres suivent le mouvement.
Une oeuvre est propre à son auteur, au cheminement de sa pensée donc à la conclusion qu'il veut lui-même faire.
La fin d'AOT est à la fois douce et amère, et c'est une belle fin pour l'oeuvre loin des happy ending

Répondre à ce commentaire

Par seb8467, il y a 2 ans :

Objectif 7500 signatures...mais une fois atteint, en quoi ca va changer quelque chose ? Si le mangaka a décidé de cette fin ben faut juste l accepter, on l aime ou pas mais y en a marre de toutes ces pétitions pour demander de changer tel ou tel detail. Et si moi je n aime pas la vision de la personne qui a lancé la petition, je fais une contre petition ? Ca devient n importe quoi.

Répondre à ce commentaire

Par SlayEx, il y a 2 ans :

mdr vous pouvez pas juste respecter le choix de l'auteur ?!?!?! c'est juste SA série au cas ou... pas celle des viewers

Répondre à ce commentaire

Par schumi33510, il y a 2 ans :

Un victimaire encore, il ne respecte meme pas l'oeuvre et se dit fan... Issayama ecrit son histoire pas celle que l'on veut point.

Répondre à ce commentaire

Par Georges Lucas, il y a 2 ans :

C'est quand même le comble de reprocher à Eren de forcer Mikasa à l'aimer quand on veut forcer l'auteur à réécrire sa fin.

Répondre à ce commentaire

Par Kirikou, il y a 2 ans :

N'importe quoi mdr qu'elle idée à la con.

Répondre à ce commentaire

Par pennywise, il y a 2 ans :

Pétition faite par des gens qui n'ont rien compris à l'œuvre sans doute, et n'y ont vu qu'une guerre entre des Géants et des humains...
Sérieusement, que la fin ne vous plaise pas, c'est une chose, mais respectez l'auteur et l'œuvre, ou alors sortez-vous les doigts du cul et écrivez vos propres histoires, vous verrez ce que ça fait de voir des crétins réclamer une autre fin.
Internet et les réseaux sociaux pour le grand public, c'était clairement une connerie quand on voit ce que les gens en font

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans :

"la production d'oeuvre non désirée par des studios, comme Zack Snyder's Justice League"
Concernant ce point je pense qu'il faut le nuancer, la Warner avait un film presque aboutit et à décidé de donner les clés de ce film à un réalisateur qui n'a pas respecté l'essence même du film qu'il a récupéré en recoupant et retaillant des scènes. Un studio ne devrait pas autant tailler dans un film ce n'est pas son rôle cela revient au producteur et au réalisateur, hors la Warner a beaucoup tendance à venir mettre son nez dans les films et les massacrer, Suicide Squad la suicide squad est un exemple beaucoup plus flagrant que la Justice League à mon gout car cela à relevé carrément de la publicité mensengère au vue des différences entre les bandes annonces et du film à sa sortie. Znyder a pu avoir l'opportunité de sortir le film qu'il avait prévu et ça c'est une bonne chose.

Les faux fans de l'oeuvre d'Isayama, n'ont même pas compris le dernier chapitre, il a un double sens à la lecture, ce qui est raconté ne correspond pas aux images à l'ambiance.

Répondre à ce commentaire

Par KOL, il y a 2 ans :

Ça va rien changer. L'auteur en a marre de la série et on le ressent au fil des chapitres, trop de choses laissées en suspend.
Faut vivre avec!

Répondre à ce commentaire

Par dtc, il y a 2 ans (en réponse à KOL):

Euuuh non...

L'auteur a justement rallongé volontairement certaines parties, la fin n'a cessé d'être repoussé par Isayama qui a souhaité s'attarder sur certaines choses (tu verras qu'a chacune de ses déclarations de l'approche de la fin ça n'a cessé d'être décalé plus tard).

Concernant les choses laissées en suspend, c'est aussi volontaire. Tout expliquer c'est aussi casser le mythe, hors Isayama a bien compris qu'une histoire ou l'on garde une part de mystère est bien meilleure que de vouloir tout expliquer jusqu’à la genèse de chaque chose (il le dit lui même dans des interviews).

Répondre à ce commentaire

Par Murgovaure, il y a 2 ans via l'application Hitek :

Il n'y a pas assez de bleu dans la peinture de Mona Lisa, je vais lancer une pétition pour qu'on y rajoute du bleu ! Je suis déçu de l'œuvre originale ! On doit se faire entendre #inventeuncombatinutile

Répondre à ce commentaire

Par Noct, il y a 2 ans :

Décidément, les gens sont bêtes. Je lis beaucoup de choses sur la fin de Shingeki no Kyojin, des choses intéressantes, des points de vue nuancés et d'autres... beaucoup trop faciles de la part d'éternels experts pinailleurs ennuyeux d'un fandom qui confondent la proposition de l'auteur et ce qu'eux voulaient/voudraient/auraient voulu faire comme si cette œuvre était la leur, leur appartenait.


Je rappelle que l'on parle de l'exploit d'un auteur dans l'industrie sans merci du manga, qui a su avancer continuellement sans la moindre concession dans le but de mener son histoire tout au long de 139 longs chapitres mensuels pendant presque dix ans, jouissant une liberté créative totale, sans être esclave d'un quelconque système.

C'est beau et méta.

Tel Eren, son personnage principal, Hajime Isayama avance. La finalité du grand terrassement et des choix radicaux d'Eren sont ceux d'Isayama dans son manga par ses choix extrêmes, radicaux, qui ont toujours suscité de vives réactions et débats, et cette finalité débattable intrinsèque représente celle du manga.

Tel Eren, Isayama a suivi sa vision, sachant qu'il se mettrait des lecteurs à dos mais a continué d'avancer avec amour pour son œuvre, son histoire, ses personnages. Le mangaka ne donne pas de réponse mais invite à la réflexion, il montre sans jugement faisant confiance à son lecteur pour faire lui-même ce travail réflexif, lire entre les lignes et enrichir davantage l'œuvre elle-même. La différence entre vouloir quelque chose et réfléchir sur une proposition faite est là. Tout comme Armin et Mikasa sont les sauveurs de l'humanité, rôle remis entre leurs mains par Eren, Hajime Isayama compte sur nous pour être les sauveurs de L'Attaque des Titans et faire perdurer l'œuvre comme elle le mérite.

Ça, c'est du génie.

Quand et si on la considère de manière bêtement littérale, la conclusion de Shingeki no Kyojin baigne dans une naïveté étrange et dangereuse. Les guerriers et le bataillon d'exploration se retrouvent dans une cause commune, les personnages pleurent leurs camarades tombés au combat, la malédiction d'Ymir levée et la mémoire d'Eren se matérialise sous la forme d'un oiseau ; la liberté à laquelle il a toujours aspiré. L'histoire semblerait y perdre sa profondeur, et un arrière-goût amer reste : Eren, génocidaire impitoyable, vient-il d'être érigé en figure héroïque ?

De plus près, la fin de L'Attaque des Titans fait preuve de plus de nuance qu'il n'y paraît, le manga nous ayant habitué à voir au-delà de la façade. En réalité, le grand terrassement n'a pas instauré de paix durable. Au contraire, Paradis a adopté un régime martial et le pays alimente toujours une vive animosité envers les autres factions du monde. Partout où il y a du vivant, il y a de la volonté de puissance, un rapport de force constant. Un dénouement qui se révèle cynique : la paix aura donc été impossible en l'état... mais l'espoir demeure et l'amer devient plus doux, car la vie d'un homme est un pont et non une fin et ce pont, ce que sont Armin et les autres à la toute fin en tant qu'émissaires de la paix, les vrais témoins de l'histoire. Ils incarnent ce qui doit toujours se surmonter soi-même.

En remerciant Eren, Armin ne justifie pas les actions de son ami et n'embrasse pas son idéologie. Alors que la fatalité est sur le point de s'abattre, il tente d'enlever tout le poids de la culpabilité des épaules de son compagnon d'enfance. Lors de son dernier dialogue, Eren, jusqu'ici impitoyable, montre une facette enfantine et capricieuse : son personnage est de nouveau humanisé. Ils ne sont plus le héros de guerre et le génocidaire, mais deux enfants qui se comprennent.

Le manga d'Isayama offre un dénouement qui ne peut que diviser, mais qui reste fidèle à son propos : le monde restera impitoyable. La soif de pouvoir des êtres humains créera toujours des guerres, ainsi qu'un rapport perpétuel de prédateur et de proie entre différentes parties, pays, groupes sociaux, individus. Il incombe donc à chacun de faire les bons choix : si la vie elle-même n'a aucun sens, est faite de rêves, d'asbtractions, d'intuitions et donc d'absurdités, ce sont ses moments incohérents et insignifiants qui lui donnent de la pertinence.

Comme le disait Nietzsche, le nihiliste, les vérités sont des illusions dont on a oublié qu'elles le sont. La vie est la condition de la connaissance. L'erreur est la condition de la vie. La haine n'est pas l'envers de l'amour, elle en est le renoncement. Ne plus pouvoir aimer, glisser lentement vers l'indifférence... Seule, la volonté de puissance peut combler ce vide.

Jamais Eren n'a cessé d'aimer, sans lui donner raison ou justifier ses actes pour autant. Il n'y a ni haine, ni rancœur, c'est ainsi qu'est l'humain : absurde. Il n'y a que des gens. Des personnes qui font des choix. À nous de faire les bons. Et si vous êtes comme moi, fatigué de voir les hommes se battre les uns les autres, fatigué de toute la peine et la souffrance que vous sentez dans le monde, vous ferez les bons choix ou vous les faites déjà.

Shingeki no Kyojin n'est pas un manga blockbuster consensuel. Alors oui, la fin divise sans remettre en question la qualité de l'œuvre, œuvre qui marquera à jamais son temps et le monde du manga et de la bande-dessinée global. C'est même une bonne chose que la fin divise pour une œuvre si riche qui a toujours pris des directions radicales et a assumé une identité propre, il aurait été inconcevable que cela se termine sur quelque chose de consensuel sur lequel tout le monde soit d'accord. On ne peut qu'apprécier témoigner autant de divergences auprès de l'interprétation de l'œuvre, c'en est même réjouissant puisque c'est un témoin qu'elle ne laisse pas indifférent et donc qu'elle véhicule des émotions (fortes) ! C'est aussi un des thèmes de ce manga, que chaque individu possède son point de vue et ne soit pas esclave d'une doctrine allant dans un sens unique, et ce point de vue peut être brut, nuancé, tranché selon le bagage et la sensibilité de chacun. Isayama a réussi où de nombreux autres avant lui ont échoué.

Pour conclure, je n'ai pas trouvé mieux que citer Tarendol :

"C'est une histoire d'amour, et quand le monde peut disparaître en une étincelle, il nous faut nous hâter d'aimer. C'est aussi une histoire de sang et de mort, mais c'est avant tout une histoire d'amour. Si vous y rencontrez si souvent le sang et la mort, c'est qu'elle est une histoire de tous les jours, et, de plus, une histoire de nos jours."

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Noct):

Merci, pour ce développement.
Enfin une personne qui a vraiment compris cette œuvre.

Répondre à ce commentaire

Par Noct, il y a 2 ans :

Comme quoi les gens lisent de travers. Ils pointent notamment le fait qu'Ymir, victime de viol et de relation toxique, soit amoureuse de son malfaiteur. C'est oublié qu'Isayama fait dire à ses personnages que personne n'arrive à comprendre Ymir là-dessus. Isayama sait que la question du viol est vaste et complexe, des victimes qui voient naître une relation étrange envers leur violeur ça existe mais il a la pudeur de ne pas donner de réponse définitive, de laisser le lecteur réfléchir à la question en laissant cette interrogation ouverte car elle l'est dans le quotidien. On sait juste, après qu'Ymir a attendu durant 2000 ans une personne capable de témoigner un amour pur et inconditionnel et que cet amour lui soit témoigné en retour comme le prouve Eren à travers la vision qu'il offre à Mikasa du futur qu'il aurait souhaité avec elle, sa déclaration d'amour en vérité, et ce qu'il dit à Armin en pleurs quant au fait qu'elle trouvera quelqu'un d'autre dans l'avenir. Ce n'est pas de l'égoïsme, c'est juste la complexité des sentiments humains.

Répondre à ce commentaire

Par BaguettePhilosopher, il y a 2 ans :

Comment L'Attaque des Titans aurait dû finir ?
https://youtu.be/XgC7VYjzFjs

Répondre à ce commentaire

Par Lexyoz, il y a 2 ans :

Faut vraiment être un casse ****** pour vouloir changer la fin d'une œuvre littéraire... Ridicule la fin est ainsi on aimes ou on aimes pas tant pis c'est comme ça ... -_-

Répondre à ce commentaire

Par Luna, il y a 2 ans :

Lol Eren ne l'a même pas forcée à l'aimer, il a dit qu'il souhaiterait juste qu'elle l'aime ENCORE pendant des années, il ne l'a même pas forcée, vu que c'est déjà le cas

Répondre à ce commentaire

Par Luna, il y a 2 ans :

Et il a dit qu'il aimerait, pas qu'il va faire en sorte qu'elle l'aime pendant des années

Répondre à ce commentaire

Par Grognak, il y a 2 ans :

Une pétition aux revendications "SJW" complétement ridicules... Déja, on demande pas à un auteur de changer son histoire parce qu'elle ne nous plait pas.

Ensuite les points exposés sont totalement plausible. "Oui" une femme peut être amoureuse de son bourreau. Et "Oui", Eren peut se montrer faible et égoïste.Rien d'autre à ajouter.

Répondre à ce commentaire

Par Fana4tiik, il y a 1 an :

Nul

Répondre à ce commentaire

Par NightSoro, il y a 1 an :

Du grand n'importe quoi cette pétition d'adolescent capricieux... Le pire c'est qu'ils ont eux ce qu'ils voulaient, cette bande d'égoïste. Résultat, l'auteur a plier l'échine et conçu une nouvelle fin qui plairait a une plus grande quantité de fan, par commodité. Puis a fais passer son choix pour quelques chose de volontaire, alors qu'on sais tous très bien que c'est juste un prétexte. Lui même disait dans le passé a plusieurs reprise qu'il avais peur de décevoir ses fans, en d'autre terme, du jugement d'autrui... Donc en bref, on peut même pas considérer cette nouvelle fin comme la vrai fin de SNK ! Car c'est pas celle que l'auteur voulait a la base, mais celle issu de l'influence oppressante que ses fans toxique exerçais sur lui.

Après je peut comprendre, c'est vrai que c'étais pas la meilleur des fins et que voir Ymir dire dans tous son désespoir qu'elle aimais le violeur qui lui manquais de respect en permanence, étais sacrément glauque et immorale, sans parler de la relation d'Historia avec le fermier qu'elle haïssais pour de bonne raison jusqu'à ce qu'il la foute en cloque "pour de vrai"... C'est clairement pas le genre de dénouement qu'on puisse aimer ou tolérer. En faite c'est même pas très réaliste... Mais c'est le direction que souhaitais prendre l'auteur et il faut la respecter. Donc inutile de ce prendre la tête, ceux qui aime l'authentisme verront la fin originale de SNK, comme la seul unique vrai fin de la série et l'autre comme une fin d'univers alternatif. C'est surement ça que l'auteur aurait du dire, choisissez la fin que vous préférez, elles sont canons toute les deux...

Par contre, j'ai absolument rien contre le souhait d'Eren. Après tous, en quoi ça serait immorale de souhaiter une relation éternel dans un monde ou tous est superficiel et éphémère ? Surtout les romances qui sont devenu ultra bidon... Certains hommes vive jusqu'à leurs mort sans jamais remplacer leurs femmes défunte et ce dans l'espoir d'être attendu par elle, de mériter de préserver leurs amours et de par leurs incapacité a partager leurs intimés avec une autre. Alors pourquoi les femmes devraient t'elles refaire leurs vies inévitablement, comme si c'étais une obligation ? L'égalité des genres, ça doit aller dans les deux sens non ? De plus, demander a quelqu'un de ne pas le remplacer et le forcer a le faire, sont deux chose différente...

Quand a la fin alternatif, que beaucoup considère comme encore pire que l'ancienne. Elle a été volontairement laisser a interprétation pour les fans. Mikasa aurait très bien put adopter un enfant pour rendre son quotidien moins solitaire et plus agréable. Tous en choisissant de rester loyal a Eren, soutenue par ses amis. Après tout, si elle avais vraiment fait son deuil, elle aurait symboliquement abandonner son écharpe comme un adieu, mais ne la plus jamais fait depuis que Eren lui a remis en guise de promesse, ce qu'elle a remercier. Elle l'a toujours gardé jusque dans la tombe. Voulait tellement le revoir. A gravé quelques chose de très explicite sur sur la pierre d'Eren et surtout, cette loyauté est en harmonie parfaite avec la personnalité de Mikasa, que beaucoup de gens dénature... Elle qui souhaitais au début de l'histoire, en pensant qu'Eren étais mort, de rester en vie juste pour pouvoir avoir la certitude de continuer a pouvoir se souvenir de lui... Alors si il y a bien une femmes suffisamment fidèle et dévouer pour agir comme les rares hommes dont j'ai parler plutôt, c'est bien Mikasa non ?! En quoi ça serait immorale ou irréaliste ? Vous êtes juste frustré par le choix de Mikasa dans la fin originale, c'est tout, chaque personne est différente et on ne peut pas juger de la valeur des choses, car c'est subjectif pour chacun... Maintenait si elle voulait le remplacer, pourquoi Eren devrait t'il l'attendre ou lui réserver son amour ? Mikasa aurait fais son choix et c'est tout. Mais ça on en est même pas sur, car comme je l'ai dit, la fin est libre a interprétation et vous pouvez toute a fait choisir de rester sur la fin de l'auteur plutôt que celles alloué rageux.

Répondre à ce commentaire

Par Bikfou, il y a 1 an :

Mikasa et Jean, cette théorie est plus détester que la fin originale de snk lol ! Objectivement, ils vont tellement pas ensemble... Jean ne fessait quel a désiré pour son apparence et Mikasa ne lui a jamais témoigné le moindre intérêt. Puis là comme par hasard, elle voudrait de lui, tu parle mdr ! Leurs romances serait aussi qualitatif que celle d'Ymir avec le roi ou le fermier et Historia, incompatible et pas crédible. Tu ma encore plus déçu Auteur-san.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.